• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 octobre 2012

Servier – Gidy : intimidation contre une déléguée syndicale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 octobre 2012

 

Exclusif :

intimidations contre une déléguée syndicale chez Servier

 

Servier - Gidy : intimidation contre une déléguée syndicale  dans CFDT servier-cfdt

 

Il n’aura pas fallu 24 heures pour que la toute première

déléguée syndicale CFDT du site Servier de Gidy (Loiret)

soit la cible de menaces. C’est ce vendredi matin,

à l’occasion d’une distribution de tracts, qu’elle aurait été

apostrophée par d’autres personnes (sans étiquettes)

du Comité d’Entreprise.

 

«Lorsque je suis arrivée devant le portail, le petit groupe qui distribuait des bulletins d’information s’est approché

de mon véhicule», explique Isabelle Géant à l’Humanité. «L’une des élus m’a alors prévenu froidement :

« De toutes façons, tu vas regretter ce que tu as fait ! », avant de me lancer avec mépris un de ses bulletins.»

Entreprise hostile à toute représentation syndicale

Son syndicat a aussitôt réagi. « La CFDT condamne avec véhémence ce type de comportements et rappelle aux élus

du comité d’entreprise que la loi s’applique en tout lieu, y compris dans l’entreprise Servier », insiste Bruno Carraro,

secrétaire du syndicat chimie-énergie pour le Centre Val-de-Loire. Sous-entendu : dans cette entreprise hostile depuis

 toujours à toute forme de représentation syndicale.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CFDT, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Partage des richesses

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 octobre 2012

Partage des richesses dans Humour 536490_442603452453135_342022298_n

 

Vu sur Moissac Au Coeur

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

PSA : un nouveau rapport nuance les difficultés du groupe auto

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 octobre 2012

 

 

PSA :

 

un nouveau rapport nuance les difficultés du groupe auto

 

PSA : un nouveau rapport nuance les difficultés du groupe auto dans CGT 2012-10-11psa-plan-restructuration

Mandaté par le comité central d’entreprise (CCE) de PSA Peugeot Citroën,

le cabinet d’experts Secafi confirme ce jeudi la situation financière « tendue »,

voire « grave » du groupe, mais « nuance et relativise » cette situation

selon la CGT.

De quoi mettre en question la brutalité du plan de restructuration avec plus

de 8000 emplois supprimés à la clé.

 

Le syndicat indique dans un communiqué qu’ »on est très loin des déclarations

alarmistes de la direction PSA Peugeot-Citroën, de certains commentateurs et du

rapport (de l’expert du gouvernement Emmanuel ndlr) Sartorius, qui sur la base

d’une analyse très superficielle voulait justifier le plan de casse de l’emploi et

la fermeture de l’usine d’Aulnay » en Seine-Saint-Denis, où quelque 3.000 emplois

sont en jeu.

La CGT y voit donc un encouragement à « amplifier la mobilisation ».

 

Plan « recalibré »

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le nouveau directeur de l’OIT favorable à la fin de l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 octobre 2012

 

Le nouveau directeur de l’OIT favorable à la fin de l’austérité

 

Le nouveau directeur de l'OIT favorable à la fin de l'austérité dans Austerite manifausterite

 

Le nouveau directeur général de l’OIT

(Organisation internationale du travail),

le Britannique Guy Ryder, est favorable à une fin

des politiques d’austérité, afin d’éviter

une aggravation de la crise économique mondiale.

 

 

 

« La communauté internationale est à un tournant. J’espère qu’elle va s’engager dans une direction différente.

C’est le moment de repenser les politiques d’austérité « , a déclaré cet ancien cadre syndical lors d’un briefing

à Genève, moins de deux semaines après sa prise de fonction. Guy Ryder a aussi indiqué soutenir les propos

de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde recommandant de donner

davantage de temps aux pays les plus endettés pour réduire leurs déficits.

Les mesures d’austérité en Europe ont des conséquences sociales désastreuses, et le scénario le plus pessimiste

de l’OIT concernant l’évolution du chômage est en train de se réaliser. Citant l’exemple de la Grèce, le nouveau

directeur de l’OIT a déclaré ne pas « croire qu’un pays dont le PIB se contracte de 6 à 7% puisse rembourser

sa dette « .

Il a en outre déploré la rupture du dialogue social en Grèce, « qui n’existe plus » et le « démantèlement du marché

du travail » qui conduit à un « sentiment d’injustice » et à un « phénomène de rejet ».

« On est en train de refaire les erreurs commises dans d’autres régions du monde par les politiques d’ajustement

structurel dans les années 80 et 90″, a-t-il ajouté. « Les mesures d’austérité ne donnent pas les résultats espérés.

Si l’endettement peut être réduit, c’est par la croissance et la création d’emplois », a insisté l’ex-syndicaliste britannique.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Bolloré, Crédit agricole, Louis Dreyfus : ces groupes français qui font main basse sur les terres agricoles des pays du Sud

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 octobre 2012

 

 

PILLAGE ?

Bolloré, Crédit agricole, Louis Dreyfus :

 

ces groupes français, champions de l’accaparement de terres

 

Bolloré, Crédit agricole, Louis Dreyfus : ces groupes français qui font main basse sur les terres agricoles des pays du Sud dans Agriculture arton2688-7328d

Par Nadia Djabali (10 octobre 2012)

Alors que 868 millions de personnes souffrent

de sous-alimentation, selon l’Onu, l’accaparement

de terres agricoles par des multinationales

de l’agrobusiness ou des fonds spéculatifs se poursuit.

L’équivalent de trois fois l’Allemagne a ainsi été

extorqué aux paysans africains, sud-américains ou

asiatiques.

Les plantations destinées à l’industrie remplacent

l’agriculture locale. Plusieurs grandes entreprises

françaises participent à cet accaparement,

avec la bénédiction des institutions financières. Enquête.

 

Au Brésil, le groupe français Louis Dreyfus, spécialisé dans le négoce des matières premières, a pris possession

de près de 400 000 hectares de terres : l’équivalent de la moitié de l’Alsace, la région qui a vu naître l’empire

Dreyfus, avec le commerce du blé au 19ème siècle. Ces terres sont destinées aux cultures de canne à sucre

et de soja. Outre le Brésil, le discret empire commercial s’est accaparé, via ses filiales Calyx Agro ou

LDC Bioenergia [1], des terres en Uruguay, en Argentine ou au Paraguay. Si Robert Louis Dreyfus, décédé en 2009,

n’avait gagné quasiment aucun titre avec l’Olympique de Marseille, club dont il était propriétaire, il a fait de son groupe

le champion français toute catégorie dans l’accaparement des terres.

Le Groupe Louis-Dreyfus – 56 milliards d’euros de chiffre d’affaires [2] – achète, achemine et revend tout ce que

la terre peut produire : blé, soja, café, sucre, huiles, jus d’orange, riz ou coton, dont il est le « leader » mondial via

sa branche de négoce, Louis-Dreyfus Commodities. Son jus d’orange provient d’une propriété de 30 000 ha au Brésil.

L’équivalent de 550 exploitations agricoles françaises de taille moyenne ! Il a ouvert en 2007 la plus grande usine

au monde de biodiesel à base de soja, à Claypool, au Etats-Unis (Indiana). Il possède des forêts utilisées

« pour la production d’énergie issue de la biomasse, l’énergie solaire, la géothermie et l’éolien ». Sans oublier

le commerce des métaux, le gaz naturel, les produits pétroliers, le charbon et la finance.

Course effrénée à l’accaparement de terres

[Lire la suite sur Basta !]

 

Lire également :

http://www.peuples-solidaires.org/wp-content/uploads/2010/10/Brochure-Theme1.pdf

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, Speculation | Pas de Commentaire »

Le cri d’alarme des économistes contre le traité européen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 octobre 2012

 

Dans L’Humanité ce vendredi :

 

le cri d’alarme des économistes contre le traité européen

 

Le cri d'alarme des économistes contre le traité européen dans Austerite hq1210

Ils sont 120 à avoir lancé un appel contre le traité budgétaire européen.

Dans leur diversité, ils affirment que « l’avenir de l’Europe mérite un débat

démocratique sur les solutions ». Ils soulignent le besoin d’une réorientation

de la BCE.

Dans un entretien avec l’Humanité, André Orléan, directeur de recherche

au CNRS, considère, que, pour sortie de la crise, la lutte contre la finance

est « une nécessité ».

Extraits.


Quel sens donnez-vous 
à cet appel ?

André Orléan. Ce qui me paraît très important dans cet appel, c’est l’affirmation de notre opposition au traité

budgétaire européen. Même si, en tant qu’économiste, je considère qu’on sait peu de chose avec certitude,

il y a cependant une expérience qui a marqué profondément la théorie économique, à savoir l’impasse absolue

dans laquelle nous ont conduits les politiques de déflation menées dans l’entre-deux-guerres. Keynes a beaucoup

critiqué ces politiques, en particulier celle du Royaume-Uni qui, au sortir de la guerre de 14-18, a voulu revenir

à la parité entre la livre sterling et l’or, et a conduit à cette fin une politique budgétaire très restrictive. Or, malgré

d’importants excédents budgétaires, l’endettement public britannique, loin de diminuer, s’est accru du fait

de la stagnation économique qui en a résulté. Ces expériences sont fondatrices pour la pensée économique moderne.

Aussi aujourd’hui est-il très troublant de constater que les pays européens retombent dans ces mêmes ornières

qu’on croyait jetées aux oubliettes de l’histoire. C’est peut-être pour cela que les économistes sont plus mobilisés.

Pourquoi donc ce savoir n’est-il pas partagé par des économistes et politiques ?

André Orléan. Il y a peu d’économistes qui défendent vraiment le traité. Ceux qui sont prêts à y concéder mettent

en avant la construction européenne comme un absolu et le traité leur paraît la seule manière d’y parvenir

alors que cela nous conduit 
à une impasse.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, EUROPE, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy