• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 9 octobre 2012

10e Journée mondiale contre la peine de mort

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 octobre 2012

 

 

10e Journée mondiale contre la peine de mort dans Justice contre-peine-de-mort_1

 Communiqué

10 OCTOBRE 2012

10e  JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Abolir la peine de mort, pour un monde meilleur !

 À l’occasion de la 10e Journée mondiale contre la peine de mort, une série d’événements sont organisés en région

parisienne par les membres français de la Coalition mondiale contre la peine de mort : projections de films, débats,

pièces de théâtres, rassemblements, les Franciliens sont invités à se mobiliser à cette occasion pour manifester

leur opposition à la peine capitale. 

fichier pdf Communiqu+® Journ+®e mondiale 2012 IDF

Vu sur PCF Maubeuge

Publié dans Justice, LIBERTES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Meeting européen anti-austérité : la convergence des résistances

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 octobre 2012

 

Meeting européen anti-austérité : la convergence des résistances dans Austerite pn_meeting_europeen_contre_tscg_009

 

La mobilisation contre le traité budgétaire et l’austérité

n’a pas pris fin avec le mois de septembre.

Hier, le collectif unitaire à l’origine de la manifestation

du 30 septembre a organisé un meeting à Paris réunissant

des forces syndicales, associatives et politiques européennes.

 

 

 

Les 65 organisations signataires de l’appel contre l’austérité permanente et le pacte budgétaire européen n’ont pas

dit leur dernier mot lors de la manifestation qui a réuni, le 30 septembre, 80 000 personnes à Paris. Ni avec la centaine

de réunions publiques locales organisées durant le mois dernier. Après ce succès et alors que le vote sur le traité a lieu

ce soir à l’Assemblée nationale, l’heure était hier à la rencontre avec leurs alter ego européens. Le collectif a ainsi réuni

une dizaine de personnalités européennes pour un meeting, à l’espace Reuilly à Paris, qui a compté plus de 600

participants. En commun entre ces militants espagnols, belges, allemands, portugais et français : le diagnostic de la crise,

de l’austérité économiquement inefficace et aux conséquences sociales dramatiques, et la volonté de faire converger

les luttes progressistes européennes.

« Le message que nous portons va au-delà du vote des parlementaires sur le traité, notre bataille en annonce d’autres

en France, sur le budget par exemple, et partout en Europe contre l’austérité », confiait le secrétaire national du PCF,

Pierre Laurent, à quelques journalistes avant le début du meeting. A ses yeux, cependant, la lutte contre ce traité est

toujours d’importance, a-t-il rappelé, puisque celui-ci incarne les deux versants, autorité et austérité, des politiques

européennes.  D’autant que, selon le président du Parti de la gauche européenne (PGE), « la réorientation de l’Europe »

promue par le gouvernement est « une fable » si les forces de gauche ne convergent pas pour mener à bien « un bras

de fer difficile » contre ceux qui préparent déjà de « nouvelles confiscations » en vue du prochain sommet européen.

A la tribune, le constat et l’urgence sont partagés.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Visite de Merkel à Athènes : « Angela ne pleure pas, il n’y a plus une miette de pain dans le placard »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 octobre 2012

 

Mobilisation grecque contre la venue de Merkel

 

Visite de Merkel à Athènes :

La chancelière allemande effectue aujourd’hui une visite

en Grèce afin de rencontrer le Premier ministre conservateur

et de conditionner une nouvelle fois les aides européennes

et le maintien de la Grèce dans la zone euro aux mesures

austéritaires. La rue a massivement répondu à ce qu’elle

 considère comme une énième provocation.

 

 

 

Mardi, la venue d’Angela Merkel était clairement vécue comme une provocation de plus faite au peuple grec.

Alors que la chancelière allemande devait s’entretenir avec le Premier ministre conservateur Antonis Samaras en fin

de matinée, 25 000 manifestants commençaient à converger vers la place Syntagma, face au Parlement, à l’appel

de deux grandes centrales syndicales, GSEE (secteur privé) et Adedy (secteur public) et de la coalition de gauche Syriza.

En soutien à cette manifestation qui dénonce une nouvelle fois les politiques d’austérité et les remèdes ultra-libéraux,

une délégation composée des allemands de Die Linke prenait part au mouvement. Angela Merkel « ne vient pas soutenir

la Grèce, que sa politique a mise au bord du gouffre. Elle vient sauver un système corrompu, discrédité

et servile. Nous lui réservons l’accueil qu’elle mérite », disait à cet égard Alexis Tsipras, chef de file de Syriza, peu avant

le rassemblement.

Dans un communiqué, le Parti de la gauche européenne et le Parti communiste Français réagissaient vivement aux propos

allemands selon lesquels Angela Merkel n’envisagerait plus de sortie de la zone euro pour la Grèce :

« Alors qu’elle supervise depuis des mois la saignée du peuple grec pour nourrir les vampires de la finance,

cette visite et ses propos pseudo-compassionnels constituent une provocation ».


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, EUROPE, Extreme-droite, FMI "affameur des peuples", Grece, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Défense de l’industrie et de l’emploi : plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont répondu à l’appel de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 octobre 2012

 

Grande journée de mobilisation pour l’emploi, heure par heure

 

Défense de l'industrie et de l'emploi : plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont répondu à l'appel de la CGT dans CGT une_25

 

La rédaction de l’Humanité est en ordre de marche

pour vous faire suivre, heure par heure, la grande

journée de mobilisation pour la défense de l’industrie

et de l’emploi.

Retrouvez au fil de la journée témoignages,

état de la mobilisation et photographies.

 

 

 

 

16 heures : Derrière la fermeture d’Aulnay et la liquidation de milliers d’emplois dans tout le pays, le sort de

la recherche et développement dans le groupe PSA mobilise également dans les rues de Paris.

« Dans le milieu des ingénieurs, on discute pas mal de la situation, témoigne le délégué Cgt du centre R&D

de la Garenne. Le plan est gelé tant que le rapport d’expertise n’est pas présenté au comité central d’entreprise,

mais la direction cherche à démotiver tout le monde pour obtenir quoi qu’il arrive les 10% de suppression

d’emplois à la fin de l’année: 200 salariés en moins sur 2600 ! Et ceci dans un contexte où, l’année dernière, 

700 prestataires extérieurs nous ont déjà quittés… Pour l’heure, on ne voit pas bien ce que le gouvernement

fait, avec ses réunions tripartites ! Si on sacrifie la recherche, c’est tout le groupe qui sera condamné à moyen

terme. »

15h30 : Une vingtaine de métallos liégeois, eux aussi victimes de l’appétit de profits insatiables de Mittal,

sont présents dans le défilé.

Fabian, délégué FGTB, ne voit pas Florange survivre sans ses hauts-fourneaux: « Il faut des sites intégrés

avec une filière à chaud et une à froid. On le voit bien chez nous à Liège, Mittal est en train de liquider

les hauts-fourneaux et de licencier 595 salariés… On ne peut le laisser démanteler toute la sidérurgie en Europe

de l’Ouest. »

Les salaries de Disney sont également présents, car « 1 emploi supprimé dans l’industrie c’est 2 emplois perdus

dans le commerce et les services », explique l’un de leurs porte paroles.

La mobilisation est également un succès en province. A Rennes, près de 4000 manifestants ont pris

le départ à 14 heures de la place de la gare, après les interventions des travailleurs de PSA, STX, Technicolor,

la poste et de l’éducation nationale.

Ils étaient 7000 à Bordeaux ce matin à 11 heures, autant à Lyon, avec la présence remarquée  des salariés de

Renault-Trucks, d’Arkema, de Rhodia et d’ArcelorMittal. « La solution à la crise et le retour à une croissance soutenue

ne se trouvent pas dans l’abaissement du coût du travail, mais dans l’urgence de s’attaquer au coût du capital »

a dit Bruno Bouvier, secrétaire régional de la CGT Rhône-Alpes.

A Marseille, plusieurs milliers de manifestants ont défilé en fin de matinée sous des banderoles clamant

le « refus des plans de rigueur ». On a été agacé par le recul du gouvernement devant le Medef. C’est clairement

un premier avertissement au gouvernement pour lui rappeler le rapport de force dans ce pays », a affirmé la secrétaire

générale de la CGT locale, Mireille Chessa.

15 heures : La journée de mobilisation pour l’emploi est « une réussite » affirme Bernard Thibault. Rien qu’à

Paris, « des dizaines de milliers de manifestants ont répondu à l’appel de la CGT ». Et effectivement il y a foule ! Le cortège

s’étire. Quand les premiers s’approchent de Montparnasse, les derniers commencent  à peine à descendre l’avenue

des Gobelins. Pour Bernard Thibault, cette journée « est une alerte à l’égard des pouvoirs publics et du patronat » alors que

« la situation rend chaque jour plus gravissime l’état de l’appareil industriel. »

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

 

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

 

[Lire la suite et voir photos sur humanite.fr]

 

 

Publié dans CGT, Emplois, France, l'Humanité, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy