• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 2 octobre 2012

Le Quatar investit en France .. Même en Corse!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

Le Quatar investit en France .. Même en Corse! dans Humour 120928-qatar-france-corse1

vu sur Moissac au Coeur

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

TSCG : « On continue, on lâche rien ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

 

TSCG : le bras de fer commence

http://www.dailymotion.com/video/xu018x

sur dailymotion.com

Par lepartidegauche

 

Un traité européen long à traîner pour le gouvernement

 

L’examen au Parlement du traité dès ce mardi matin, puis sa déclinaison en loi organique,

ne signe pas la fin d’une mobilisation qui prend date jusqu’en 2013, 
avec des rendez-vous européens.

Des journées agitées, le premier ministre en a encore de belles devant lui, alors que Jean-Marc Ayrault ouvre demain à l’Assemblée

nationale une longue et délicate séquence parlementaire consacrée à la ratification et la mise en œuvre du traité budgétaire européen.

Car aucune des soixante organisations qui appelaient hier à la manifestation parisienne n’a l’intention de s’en tenir à un quelconque baroud.

Des députés contre, mais pour

Au Parlement déjà, les députés du Front de gauche et la majorité des écologistes, ainsi que l’aile gauche du PS, ne laisseront pas passer

les débats sur le traité lui-même et sa déclinaison à travers une loi organique. De l’autre côté de l’échiquier politique, le Front national et

des souverainistes, comme l’ancien candidat à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan, joueront leur partition. Matignon devrait en revanche

bénéficier de la bienveillance de l’UMP et du centre, comme de la grande majorité des parlementaires socialistes qui approuvent ce pacte signé

en mars dernier par Nicolas Sarkozy et que François Hollande avait promis de renégocier.

Le premier ministre a finalement décidé de ne pas demander aux députés un vote sur sa déclaration de mardi, estimant qu’« il n’y a pas d’autre vote

à avoir » que ceux sur le traité et sur la loi organique. Le débat sur la ratification du TSCG commencera mardi soir ou mercredi, avec un vote prévu

le 9 octobre. La discussion sur la loi organique est prévue le 8 et le vote le 10 octobre. Les écologistes et certains socialistes envisagent de voter

contre le premier texte, mais, au prix d’une contorsion certaine, en faveur du second – la loi organique qui crée la structure chargée de contrôler

le respect de la règle d’or – au prétexte qu’il est simplement « technique ». Mais pas moins austéritaire.

Forte opposition au Sénat

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Publié dans Assemblee nationale, Austerite, Europe Ecologie les Verts, France, Front de Gauche, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Dans la tête des enseignants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

 

Sondage Ugict-CGT/Opinionway

Dans la tête des enseignants

 

http://www.dailymotion.com/video/xtwz6z

sur dailymotion

Par

La CGT des ingénieurs, cadres, techniciens a rendu public ce 26 septembre une enquête

sur l’état d’esprit des enseignants en cette rentrée.

Les enseignants sont motivés. C’est ce que révèle ce sondage, dont les résultats cassent

les idées reçues. Le sacrifice budgétaire de l’école, associé à la suppression de la formation

et à la réforme du recrutement n’ont pas ébranlé le désir des enseignants et leur ambition

d’éducation, même s’ils sont confrontés à une forte dégradation des conditions d’exercice

du métier et de son sens. Souvent proches des cadres dans leurs critiques et leurs aspirations,

ils expriment haut et fort leur volonté de travail bien fait.

[Lire l’enquête sur cgt.fr]


Publié dans CGT, Education nationale, France | Pas de Commentaire »

Arcelor Mittal : « L’État ne doit pas se coucher devant l’exterminateur de la sidérurgie française » (PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

 

Arcelor Mittal :

« L’État ne doit pas se coucher devant l’exterminateur de la sidérurgie

française »

 

Arcelor Mittal : La direction d’Arcelor Mittal vient d’annoncer, lors de son CCE,

la fermeture définitive des Hauts Fourneaux de Florange.

Ce sont donc plus de 600 emplois qui vont être supprimés,

et 1000 s’il se confirme la fermeture du secteur packaging-boissons.

L’actionnaire principal Mittal montre son vrai visage :

celui de l’exterminateur de la sidérurgie française.

Qui est surpris par le machiavélisme et la brutalité d’un groupe financier qui a déjà fermé de nombreux sites

sidérurgiques en France et en Europe, saccageant des territoires industriels et jetant à la rue des milliers d’ouvriers,

de techniciens et d’ingénieurs ?

Qui peut croire aux discours de Mittal pour qui la forte baisse de la demande d’acier dans notre pays expliquerait

la fermeture de Florange alors qu’il vient de distribuer 1,2 milliards d’euros à ses actionnaires ?

Les organisations syndicales, après un bras de fer d’un an et demi et malgré la viabilité du site, sont écœurés et

révoltés par la décision d’un groupe qui impose une nouvelle casse sociale à un territoire qui compte 140 000

chômeurs et qui impose à la France son diktat, après avoir touché des millions de fonds publics.

Ni le Président de la République, ni le gouvernement ne peuvent accepter que la France se couche devant Mittal.

L’État a l’obligation, dans ce contexte, d’intervenir dans le conseil d’administration d’ArcelorMittal avec la puissance

publique pour refuser le démantèlement d’un fleuron de la sidérurgie française et exiger immédiatement

le remboursement des millions de fonds publics versés à Mittal.

Après les promesses non tenues de Nicolas Sarkozy, la gauche ne doit pas abandonner Florange.

Le PCF continue de soutenir les salariés dans leur lutte pour la sauvegarde de leurs emplois.

Communiqué du Parti communiste français – 1er octobre 2012

 

Bernard Thibault sur France Info

http://www.dailymotion.com/video/xtzsrn

sur dailymotion

Par FranceInfo

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

120 économistes éreintent le traité budgétaire européen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

 

120 économistes éreintent le traité budgétaire européen dans Assemblee nationale 2012-10-02manif-austerite-300x150« En limitant plus que jamais la capacité des pays à relancer

leurs économies et en leur imposant l’équilibre des comptes

publics, ce traité est porteur d’une logique récessive

qui aggravera mécaniquement les déséquilibres actuels »,

estiment ces économistes d’un divers horizons.

 

Parmi les signataires, on trouve Dominique Taddéi, Frédéric Lordon, Jacques Généreux, Paul Jorion, André Orléan, Jean Gadrey,

Jean-Marie Harribey, Bernard Friot, Dominique Plihon, Guillaume Etievant et Jacques Rigaudiat.

Cette tribune publiée dans le Monde offre un décryptage sans appel du nouveau traité européen dont l’Assemblée nationale se saisit

ce mardi. Elle dresse un réquisitoire sévère:

  • « Contrairement à ce que prétendent les économistes libéraux, cette crise n’est pas due à la dette publique. Ainsi, l’Espagne

et l’Irlande subissent aujourd’hui les attaques  des marchés financiers alors que ces pays ont toujours respecté les critères de Maastricht ».

  • « La montée des déficits publics est une conséquence de la chute des recettes fiscales due en partie aux cadeaux

fiscaux faits aux plus aisés, de l’aide publique apportée aux banques commerciales et du recours aux marchés financiers

pour détenir cette detteàdes taux d’intérêt élevés ».

  • « La crise s’explique également par l’absence totale de régulation du crédit et des flux de capitaux

aux dépens de l’emploi, des services publics et des activités productives. »

  • Le texte relève que cette crise est aggravée par la Banque centrale européenne,

qui préfère soutenir les banques que les Etats et imposer à ces derniers l’austérité,

Elle met en cause François Hollande qui, « après s’être engagé pendant la campagne à renégocier le traité européen, n’y a en fait apporté

aucun changement et choisit aujourd’hui de poursuivre la politique d’austérité entamée par ses prédécesseurs. C’est une erreur tragique ».

Pour ces économistes, le pacte de croissance »aux montants réels dérisoires » ne justifie pas l’acceptation de la Règle d’or

« Briser l’étau des marchés »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Photo : manifestation contre l’austérité dimanche 30 septembre à Paris (DR S.G. l’Humanité.fr)

Publié dans Assemblee nationale, Austerite, ECONOMIE, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Dans l’Humanité d’aujourd’hui : Ce que serait un traité vraiment renégocié

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

 

Dans l’Humanité, de ce mardi,

un autre traité européen est possible

 

Dans l'Humanité d'aujourd'hui : Ce que serait un traité vraiment renégocié dans André Chassaigne 2012-10-02une-hq-208x300L’Assemblée nationale débat à partir de ce mardi sur le traité

budgétaire européen.

L’Humanité développe les alternatives à ce texte austéritaire,

après la réussite de la manifestation pour un référendum

sur le TSCG dimanche à Paris.

Le gouvernement a longtemps espéré, alors que s’ouvre le débat

à l’Assemblée nationale sur le traité budgétaire européen (TSCG),

que l’adoption de celui-ci serait une simple formalité, allant même parfois

jusqu’à en banaliser le contenu. Seulement, le succès de la manifestation

des forces sociales, syndicales et politiques de gauche contre ce « traité

austéritaire » et ce dont il témoigne comme début de prise

de conscience que ce qui se joue, c’est l’avenir des politiques en France et en Europe, la vie des peuples,

a changé la donne.

Hollande n’a rien renégocié

Le gouvernement, après l’avoir nié, a dû reconnaître que le traité signé par Sarkozy-Merkel n’a pas été renégocié

par François Hollande. Seul a été obtenu un pacte de croissance, dont la modicité des retombées pour la France,

4 à 5 milliards d’euros, montre sa portée plus que limitée. Aujourd’hui, pour convaincre, ou plutôt intimider,

le gouvernement n’hésite pas à utiliser l’antienne : c’est le traité ou le chaos. Ainsi est développée l’idée que voter

pour le traité, c’est soutenir la volonté de François Hollande de réorienter l’Europe, voter contre serait un échec

pour la France et donnerait le signal négatif d’une volonté de sortir de la zone euro. Pas moins.

Pas de sortie de la zone euro

Pourtant, il n’est pas une force de gauche présente au Parlement, ceux du Front de gauche ou d’Europe Écologie-

les Verts s’opposant à ce traité, pas un député de gauche, y compris ceux du PS qui s’apprêtent à voter non,

qui veuille sortir de la zone euro. Beaucoup, comme ceux du Front de gauche, le font au nom d’une autre conception

de l’Europe et refusent d’inscrire l’austérité dans le marbre d’une loi organique.

Tous les traités qui ont été adoptés depuis Maastricht en 1992, et le TSCG ne fait pas exception, ont construit l’Europe

libérale. Ce n’est pas une fatalité… la preuve !

  • A lire dans notre édition nos alternatives à l’austérité :
  1. Une banque centrale pour l’emploi et pas uniquement contre l’inflation
  2. Une politique expansive et non l’étranglement par la Règle d’or
  3. Mettre en place une surveillance des banques européennes
  4. L’Europe sociale indispensable pourtant toujours remise à demain
  5. Changer les traités pour s’émanciper des marchés
  6. Au lieu de torpiller la démocratie, associer enfin les peuples
  7. Le besoin d’institutions qui répondent aux intérêts populaires

Mais à qui profite le traité européen?

« Le succès de la mobilisation de dimanche conforte le « non » au Parlement », entretien

avec André Chassaigne (PCF-FdG)

Edito : Grosses ficelles, par Michel Guilloux

Matignon dément tout chantage pour convertir au oui les députés nonistes

« L’hostilité ne favorise pas un débat de productif », le point de vue de Noël Mamère, député EELV

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, Austerite, Europe Ecologie les Verts, F. Hollande, Front de Gauche, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy