• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 septembre 2012

Manifestation pour l’interdiction des licenciements à la Fête de L’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

Manifestation pour l’interdiction des licenciements

à la Fête de L’Humanité

 

Manifestation pour l'interdiction des licenciements à la Fête de L’Humanité dans CGT munemfete2 Fête de l'Humanité dans Emplois

 

Des salariés d’entreprises en lutte venus en car de toute la France ont défilé en cortège

pour réclamer l’interdiction des licenciements économiques.

Tous avaient leurs slogans. « De l’argent il y en a dans les caisses de PSA » scandaient les salariés d’Aulnay,

« Avec 9 milliards de profit, Sanofi doit créer des emplois et non les détruire », ou encore les métallos de Gandrange

qui chantaient « on en a marre de ces guignols qui ferment nos usines et nos écoles.»

 

Amin Tamsamani, délégué CGT de Sanofi sur le site menacé de Romainville dénonce la suppression depuis 2004

de 3000 emplois en Seine Saint Denis. « Le but de la direction, c’est de verser 4 milliards d’euros de dividende

à ses actionnaires. Entre PSA et Sanofi, ils tuent l’emploi dans le 93, et après on se demande où est l’emploi

dans les cités. » C’est d’autant plus grave que les sites que Sanofi veut fermer son des centres de recherche.

Une stratégie à court terme complètement absurde : « dès qu’on touche à la recherche, c’est moins de médicaments,

moins de production, moins de distribution. Ce qui met en condamne encore plus d’emplois ».

 

Les Licenci’elles, association de salariées en lutte née d’un plan de licenciement économique chez les 3 Suisses,

se sont rassemblées avec les  travailleurs de Fralib et de Goodyear. Leur lutte est au cœur de la contestation du jour :

proposer une loi interdisant les licenciements économiques lorsque les entreprises font des bénéfices. « Là où il y a

la recherche d’un licenciement pour un seul but boursier, il faut qu’il y ait la saisine d’un tribunal qui puisse suspendre

ce plan » avait annoncé le candidat socialiste. Aujourd’hui, le collectif de Licenci’elles soutenu par les représentant

des salariés de Goodyear, ZF, Fralib, Faurécia, Valéo, Samsonite, La Redoute, des 3 Suisses, ArcelorMittal et bien

d’autres, portent cette proposition de loi soutenue également par le Front de Gauche.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Photos de Laurianne Vandebeulque, Lucile Casanova et Brendan François

Lire aussi :

Syndicalistes, politiques et salariés ensemble pour l’emploi

Les entreprises en lutte sont à la Fête de l’Humanité

Publié dans CGT, Emplois, France, l'Humanité, licenciements, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Manifestations contre l’austérité en Espagne et au Portugal

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

Espagne : 

« Ils veulent ruiner le pays, il faut l’empêcher »

Venant de toutes les régions du pays, des dizaines de milliers de manifestants ont déferlé dans les rues

de Madrid pour dénoncer la politique de rigueur menée par le gouvernement de droite de Mariano Rajoy

Lire l’article :

Espagne : contre la rigueur les manifestants déferlent sur Madrid

 

Portugal :

« Que la troïka aille au diable! »

Des dizaines de milliers de manifestants sont également attendues cet après-midi dans les rues

de Lisbonne et des grandes villes du pays pour dénoncer les nouvelles mesures de rigueur décidées

par le gouvernement de Pedro Passos Coelho (centre droit).

Publié dans Austerite, Espagne, EUROPE, Luttes, POLITIQUE, Portugal, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pas de querelle de chef au Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon: « On n’est pas fâchés »

 

Pas de querelle de chef au Front de Gauche dans Front de Gauche p1040101-300x150« Il n’y a pas de querelle de chef au Front de gauche,

nous sommes tous des chefs! »

Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent ont tonné

ce samedi matin contre les rumeurs sur des questions

d’égos et de primauté à la tête du Front de gauche.

 

Prenant la parole le premier lors de ce rendez-vous consacré à la VIe République sur le stand du Front de gauche,

le secrétaire national du PCF a précisé d’emblée : « On n’est pas fâchés. Certains s’excitent depuis quelques jours

au sujet de querelles de personnes chez nous. On les tranquillise d’emblée. On n’est pas fâchés. Le Front de gauche

se porte comme un charme. On s’est vu tout l’été pour la mobilisation du 30 septembre (contre le Pacte budgétaire

européen, ndlr). On a aimé mené les batailles de cette année passée. On va aimer continuer à mener nos combats. »

« Je suis au patrimoine commun »

Co-fondateur du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon s’est lui-aussi montré rassurant à l’égard de cette supposée

guerre des chefs. « Je ne suis candidat à rien. J’ai reçu le plus grand honneur qui soit : être le candidat du Front de

gauche et de la révolution citoyenne. Le meilleur m’a été donné, maintenant, je suis au patrimoine commun ! »

Et de préciser à l’attention des salariés en lutte, présents sur le stand : « Ces gens qui prônent l’austérité vous

condamnent à baisser les yeux, à vous soumettre. Vous, les Fralib, les Doux, les Sodimédical, grossièrement

abandonnés par l’État. Tous, vous avez un ennemi commun, la résignation. C’est pour ça qu’ils cherchent à vous faire

croire que nous avons des problèmes d’égos. Mais on a eu tellement d’honneur à vous représenter que notre orgueil

va éclater ! »

« Une autre façon de faire de la politique »

Pierre Laurent précise la démarche du Front de gauche. « Nous sommes en train d’inventer une nouvelle façon de faire

de la politique dans laquelle il n’y a pas de querelle des chefs. Ça ne nous intéresse pas. Une seule question nous importe :

le peuple va-t-il retrouver le pouvoir sur sa vie ? Il n’y a pas de hasard. Si notre slogan Pour une VIe République a marqué

lors de la présidentielle, c’est que ça résonne dans la tête des gens qui en ont marre de ne plus rien décider de leur vie.

Notre objectif n’est pas de prendre le pouvoir pour un tel ou un tel. C’est de prendre le pouvoir pour le rendre au peuple. »

Le Front de gauche met donc le cap sur la mobilisation du 30 septembre pour un référendum sur le nouveau traité

européen. Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi :

« Vous avez à faire avec un cartel politique enraciné dans la masse. Notre coordination se réunit chaque semaine pour

essayer de tracer une perspective efficace vers cette prise du pouvoir du peuple. Nous sommes déclencheurs et éclaireurs.

Le Front de gauche doit se transformer en front du peuple pour passer les commandes au mouvement social le plus large. »

Source : humanite.fr  15 septembre 2012

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, l'Humanité, Parti de gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Zoé Constantopolou, députée grecque Syriza, répond aux créanciers de la Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

« Les peuples doivent s’unir contre les politiques d’austérité » 

 

Zoé Constantopolou, députée grecque Syriza présente à la Fête de l’Humanité,

répond aux créanciers de la Grèce qui ont, ce vendredi encore, monnayé leur aide

économique à plus d’austérité (lire ci-dessous).

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

*

L’actualité du jour :

Les créanciers de la Grèce n’excluent plus de donner plus de temps à Athènes pour mettre en place ses réformes

comme elle le souhaitait. Mais pas gratuitement. Le gouvernement grec s’est engagé dans un budget des plus rigoureux.

Lors de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, ce vendredi à Chypre, l’Autrichienne Maria Fekter a ainsi

expliqué: « La Grèce a présenté un budget ambitieux. Nous allons lui donner le temps dont elle a besoin,

mais probablement pas plus d’argent. »

Le Premier ministre grec Antonis Samaras avait lancé une offensive de charme cet été pour obtenir un peu de souplesse

dans les échéances d’assainissement de ses finances. Jusqu’ici, certains pays dont l’Allemagne craignaient qu’accorder

un délai à Athènes signifie délier une nouvelle fois les cordons de la Bourse. « Évidemment, plus de temps se traduit

à la longue par un coût plus élevé, mais quand les ministres disent « pas de rallonge monétaire », ils veulent dire

« pas de troisième programme d’aide » pour la Grèce », a expliqué un diplomate européen.

Aucune décision ferme n’a été prise ce vendredi. Le chef de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker a exclu toute décision

politique sur la Grèce avant mi-octobre, renvoyant implicitement au sommet européen des 18-19 octobre. Mais

« je n’attendrai pas le mois de novembre », moment où la Grèce fera face à des échéances de remboursement, a-t-il dit.

Source : humanite.fr  14 septembre 2012

Publié dans Austerite, EUROPE, Grece, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

La Fête de l’Humanité en images

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

La Fête de l'Humanité en images dans France burgun_marie-9910raphael_gouy-7972 Fête de l'Humanité dans l'Humanité

marie_burgun_2_0-300x189 dans Photographiebrendan_francois-9724-300x189

Voir les autres photos sur :

Le premier jour de la Fête de l’Humanité en images

Le samedi, jour phare de la Fête de l’Humanité, en images

Photos de Marie Burgun, Ines Ben, Raphael Gouy Lauriane Lartigot, Clément Fauvelle, Mathilde Cousin,

Tiahara Paofai, Ludivine Courteix, Pietro Héry, Damien Guyon et François Brendan / CE3P

Publié dans France, l'Humanité, Photographie | Pas de Commentaire »

« les enfants aussi sont touchés par la pauvreté »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

Julien Lauprêtre à la Fête de l’Humanité :

« les enfants aussi sont touchés par la pauvreté!»

 

Président du Secours populaire depuis 1958,

l’ancien résistant est toujours présent à la Fête

et insiste cette année sur la place de l’enfance

dans le traitement de la pauvreté.

 

Sur quoi voulez-vous mettre l’accent cette année à la Fête de l’Humanité ?

Sur l’enfance et les souffrances croissantes qu’endure cette population… Souffrance mise en lumière par une enquête

récente que nous avons menée avec l’institut Ipsos. Grâce aux Olympiades de la solidarité, nous avons pu faire partir

beaucoup d’enfants en vacances, et nous avons développé un grand mouvement de solidarité avec le projet  enfants

« Copains du monde », où l’amitié prévaut, ce qui est très bien dans le contexte actuel où le racisme et l’antisémitisme

gagne du terrain. Dès le plus jeune âge ils doivent faire face à des responsabilités anormales pour cet âge, ils sont

inquiets sur l’avenir qui les attend. Au-delà de ça, c’est 2 millions et demi de personnes qui ont reçu l’aide du Secours Pop

l’an dernier, dont 150 000 jeunes, population pour qui solliciter une aide est une démarche encore plus délicate que pour

des adultes.

Avoir une majorité présidentielle de gauche change-t-il les choses pour le Secours Populaire ?

Pas vraiment, il faudra attendre quelques années avant de pouvoir se rendre compte. Nous gardons la même double

orientation, c’est-à-dire d’être l’avocat des pauvres dont nous recueillons les souffrances notamment à travers des cahiers

de doléances, et de se faire l’aiguillon des pouvoirs politiques qui doivent se rendre compte du raz-de-marée de misère

qui s’abat sur notre pays.

Il y a une allée Missak Manouchian à la Fête. Pouvez-vous nous dire un mot de cette grande

figure de la résistance ?  

Vous savez, je crois être la dernière personne encore vivante à avoir vu Manouchian avant qu’il soit fusillé… Je pense

à lui tous les jours. J’avais 17 ans à l’époque, j’ai passé 8 jours en novembre 1943 emprisonné avec le groupe. J’en ai

gardé un souvenir bouleversant.  Il me réconfortait alors que je n’arrivais à penser qu’à ma compétition de natation

que j’allais manquer, tandis qu’il savait qu’il allait être fusillé… Je n’étais qu’un gosse. C’est un souvenir bouleversant

qui a marqué ma vie.

Voir aussi :

Stand du Secours Populaire, «Toujours plus de solidarité!»

Clémence Mary

Publié dans France, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy