• Accueil
  • > Canada
  • > Québec : Victoire du mouvement étudiant après six mois de lutte

Québec : Victoire du mouvement étudiant après six mois de lutte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2012

 

Québec :

le mouvement des étudiants triomphe après six mois de lutte

 

Québec : Victoire du mouvement étudiant après six mois de lutte dans Canada 2012-09-06quebec-etudiants-manif_0-300x150Six mois de lutte pour une victoire. Pauline Marois, leader

du Parti québécois qui a remporté mercredi les législatives,

a annoncé  la nuit dernière que son gouvernement allait

annuler la loi spéciale limitant les manifestations

et la hausse des frais de scolarité prévue

par le gouvernement précédent du libéral

Jean Charest. Le mouvement des étudiants québécois triomphe.

« Mon gouvernement va annuler la hausse des droits de scolarité par décret », a annoncé Pauline Marois,

devenue la première femme chef de gouvernement du Québec. « La loi spéciale dite loi 78 « n’aura donc plus lieu d’être,

j’ai l’intention de proposer son abrogation et je suis convaincue que les partis d’opposition vont être d’accord.

« Ça fait longtemps qu’on se bat pour obtenir ce gain, on peut dire mission accomplie », a commenté Martine Desjardins,

la présidente d’un des syndicats étudiants, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), confirmant que

« la majorité des associations étudiantes avaient décidé de retourner en classe ».

La hausse des frais de scolarité, de 82% sur sept ans, décidée par le gouvernement libéral sortant de Jean Charest, a

été à l’origine du conflit étudiant déclenché en février dernier et a débouché sur une grève des cours et de nombreuses

manifestations, parfois violentes. Cette évolution du conflit a conduit le gouvernement libéral à faire voter le 18 mai une loi

spéciale, officiellement censée garantir le libre accès aux cours des étudiants non-grévistes mais imposant aussi

des limitations aux manifestations.

  • A lire aussi :

Québec : les libéraux chassés du pouvoir

Québec : après les manifs, la sanction des urnes ?

Comme conclusion au mouvement étudiant du printemps, les Québécois ont rejeté les libéraux

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy