• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 24 août 2012

Le « Comte DRAGHI-LA » et les vampires de la BCE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 août 2012

 

Le « Comte DRAGHI-LA » et les vampires de la BCE

 

par Pedro da Nóbrega

 

Les déclarations péremptoires assénées par le Président de la Banque Centrale Européenne au début de ce mois

conditionnant toute intervention de l’institution qu’il dirige à la poursuite et à l’aggravation des politiques

d’austérité qui ne cessent de causer de profonds dégâts sociaux dans les pays de l’Union Européenne ont au

moins le mérite d’éclairer d’un jour cru la réalité institutionnelle de cette Union Européenne où le pouvoir effectif

est inversement proportionnel à la légitimité démocratique. 

Surtout lorsqu’il assortit cette fin de non-recevoir aux demandes d’intervention qui se multiplient face à des situations de

récession qui ne cessent de s’étendre, d’une déclaration pour le moins osée, venant d’un technocrate financier dépourvu

justement de toute légitimité démocratique : « La politique monétaire ne peut pas tout, et surtout pas compenser le manque

d’action des politiques », fermez le ban ! 

Le « Comte DRAGHI-LA » et les vampires de la BCE dans Austerite gal_5313Mario Draghi en commandant du Titanic Europe,

au carnaval de Viareggio (Italie) en janvier 2012

 

Outre le fait que ces propos traduisent un mépris incommensurable

à l’égard des responsables politiques, ils illustrent la matrice

illégitime et autoritaire de l’institution que dirige ce triste sire.

Car ils négligent totalement le fait que la politique monétaire

constitue précisément un des piliers de la souveraineté populaire

et démocratique et que son action devrait justement,

dans le cadre d’institutions qui se veulent démocratiques, être soumise au contrôle de la représentation politique.

Or il n’en est rien et malgré la situation de récession que connaissent l’Espagne, la Grèce et le Portugal notamment, la seule

injonction émise par le Président de la B.C.E. réside dans l’approfondissement de la politique austéritaire, ce qui dans le

langage « châtié » des financiers s’intitule la poursuite des « efforts de consolidation budgétaire et de réformes structurelles ».

C’est-à-dire continuer à saigner les peuples jusqu’à la dernière goutte.

 

Ils éclairent aussi d’un jour cruel les illusions de ceux qui croient pouvoir infléchir cette dictature des marchés en se satisfaisant

de quelques couplets pavés de bonnes intentions sur la croissance mais qui ne comportent aucune obligation ni encore moins

d’engagements financiers significatifs.

[Lire la suite sur TLAXCALA]

____________________________________________________________________________________

Merci à Tlaxcala
Date de parution de l’article original: 22/08/2012
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=8035

Copyleft

Publié dans Austerite, EUROPE, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Afrique du Sud : Hommage aux victimes du massacre de Marikana

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 août 2012

 

Afrique du Sud : hommage national aux 44 tués

 

Afrique du Sud : Hommage aux victimes du massacre de Marikana dans AFRIQUE af-hommage-300x150L’Afrique du Sud a rendu plusieurs hommages ce jeudi aux 44 tués,

pour la plupart lors de la violente répression policière de la semaine

dernière. Entre colère et émotion, les mineurs n’oublient pas

leurs revendications.

C’est à proximité du site où la police a ouvert le feu à l’arme automatique

contre les grévistes, faisant 34 morts et 78 blessés, il y a tout juste une semaine,

que s’est tenu la cérémonie. La célébration se déroulait sous une vaste tente blanche. Des milliers de personnes y ont afflué,

dont des mineurs des mines voisines de Marikana qui avaient obtenu leur journée pour l’occasion. Les corps des grévistes tués

avaient été rapatriés dans leurs familles, la plupart du temps dans des régions très éloignées de la mine. En plus des 34 grévistes

abattus par la police, dix autres personnes, dont 2 policiers, avaient été tués les jours précédents au cours d’échauffourées

entre syndicats rivaux.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Afrique du Sud : le temps des questions

La colère des mineurs sud-africains

Afrique du Sud : après la mort de 34 grévistes, des mineurs reprennent le travail sous la menace

Le Parti communiste sud-africain dénonce les pratiques d’exploitation du grand groupe minier  Lonmin

Publié dans AFRIQUE, Hommages, Monde | Pas de Commentaire »

Manifestation pour le 16ème anniversaire de l’évacuation de l’église Saint Bernard

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 août 2012

 

Associations, partis de gauche et syndicats appellent à manifester ce samedi 25 août 2012

en hommage aux 300 sans-papiers, violemment évacués il y a exactement 16 ans.

Le rassemblement se fera à 12 heures Place J. Strauss (métro : République),

le cortège partira à 13 heures en direction de l’église Saint Bernard.

Lire l’appel unitaire.

 

http://www.dailymotion.com/video/xe8x1m

sur dailymotion

 

Publié dans France, Hommages, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Le Front de gauche trace son avenir

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 août 2012

 

Rentrée

Ce vendredi dans l’Humanité, Le Front de gauche trace son avenir

 

Le Front de gauche trace son avenir dans France hq24-223x300Créé pour la présidentielle, le conseil national a rassemblé autant

de membres de partis que de sympathisants non organisés.

C’est une direction collégiale en construction.

De son expérience au conseil national du Front de gauche, l’universitaire Jeannette

Habel garde l’image d’un « lieu d’une grande facilité d’écoute, d’échange et d’ouverture ».

Membre du conseil scientifique d’Attac, elle fait partie des 40 % de personnalités

non encartées qui avaient été sollicitées pour siéger dans cette structure, créée

dans le cadre de la campagne présidentielle. Sans être un organe de décision,

il a permis que s’expriment « des personnes de culture et de tradition politique

très différentes. En toute liberté », confie-t-elle.

 

Se pose désormais la question de la pérennisation du conseil national, « probablement plus ou moins tel qu’il est ». Paritaire

et regroupant les représentants de toutes les organisations qui forment le Front de gauche, plus des personnalités du monde

syndical ou associatif sans appartenance à un parti. Les militants devront également se pencher sur le rôle qu’il devrait jouer.

Deviendrait-il l’instance dirigeante du Front de gauche, une sorte de « parlement » ?

Des interrogations auxquelles existent, pour l’instant, peu de réponses. « Toutes les questions doivent être mises sur la table

sans tabou. Il faut prendre le temps du débat, de la réflexion collective, afin que chacun avance au même rythme », estime Pierre

Laurent, jusqu’ici président de cette structure. À l’université d’été, un atelier est consacré, dimanche matin, à une réunion

du conseil national, ouverte à tous les militants, pour discuter de son fonctionnement, de son évolution, de sa composition,

de son association aux décisions du Front de gauche. Un atelier conçu comme « une première étape de réflexion, précise

Jeannette Habel. Aucune décision ne sera prise. Les propositions émises seront actées par les différentes organisations

du Front de gauche et par le conseil national ».

Jeannette Habel relève toutefois que la coordination nationale, qui réunit une fois par semaine les huit composantes de l’alliance,

est « déjà en train d’en débattre. Même si l’on prend part à la discussion, nous, les militants inorganisés, avons moins de poids

dans la prise de décision ». L’universitaire se dit « persuadée » que les controverses permettront une issue positive, car, dit-elle,

« on est porté par une dynamique historique nouvelle ».

 

Lire également :

Publié dans France, Front de Gauche, Parti de gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy