• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 22 août 2012

Nouveau traité européen : un référendum est indispensable

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

Un coup de force anticonstitutionnel

 

Nouveau traité européen : un référendum est indispensable dans France Referendum-pacte-budgetaireEn déclarant le nouveau traité européen (TSCG) compatible avec notre loi

fondamentale, le Conseil constitutionnel participe à l’opération

de banalisation et d’évitement de tout débat sur les gravissimes conséquences

qu’induirait l’application de ce traité coécrit par M. Sarkozy et Mme Merkel.

Vouloir ainsi camoufler le transfert total de la souveraineté budgétaire de l’État

vers des autorités extérieures au pays revient à cacher le déni qui se prépare

contre la démocratie.

 

Depuis l’avènement de la République, l’une des prérogatives principales des parlements nationaux est de décider

des budgets des nations. C’est l’essence même de notre contrat social. Avec le traité, le Parlement perdrait ce pouvoir essentiel.

Le principe d’équilibre budgétaire dit règle d’or focalise l’attention. Mais le traité ne s’arrête pas là. Nos concitoyens doivent savoir

que son application donnerait à la Commission européenne, organisme non élu, non démocratique, les pleins pouvoirs

sur les États nations. Elle pourrait décider d’abaisser autoritairement le déficit structurel de l’État, mais aussi contrôler ceux

de la Sécurité Sociale, des collectivités locales, des entreprises publiques à un niveau très en de ça de ce qui était prévu

dans les traités de Maastricht et de Lisbonne. La barre serait désormais abaissée à 0,5% des richesses produites. Les projets

de loi des finances seraient transmis à la Commission de Bruxelles avant tout débat à l’Assemblée nationale. Un mécanisme de

correction automatique des budgets serait arbitrairement instauré, des sanctions imposées aux États qui n’appliqueraient pas

consciencieusement l’austérité. Les autorités  européennes vérifieraient et corrigeraient les budgets tous les six mois.

Le comble est de voir le Conseil constitutionnel décider lui-même d’abandonner ses propres prérogatives de contrôle budgétaire

pour les transférer à la Cour de justice européenne ! C’est un coup de poignard contre la République ! Il a pour objectif

fondamental d’imposer l’austérité à perpétuité pour le monde du travail et de la création afin d’enrichir

les puissances d’argent. Il s’agit, pour les tenants du traité, de se prémunir des réactions populaires en faisant

porter la responsabilité de choix intolérables sur des institutions supranationales.

Au-delà d’un pacte d’austérité budgétaire, le traité contient aussi en son titre IV un outil permettant à des autorités extérieures

d’intervenir sur les choix économiques des gouvernements. L’aberrante décision du Conseil constitutionnel nous oblige à redoubler

d’efforts pour obtenir un vrai débat sur le contenu du traité et ses implications négatives sur la vie quotidienne des populations.

Cet oukase destiné, selon son article 16, à devenir la loi fondamentale de l’Europe, va constituer un cadenas austéritaire

contre toute politique de gauche. Ne laissons pas faire !

C’est trop grave pour qu’il soit adopté en catimini à la faveur d’une séance spéciale du Parlement

fin septembre. Un référendum est indispensable. Dans l’immédiat, le réclamer avec force dans l’unité aidera

nos concitoyens à mieux prendre conscience de ce qui se trame dans leur dos.

PATRICK LE HYARIC

Signez la pétition pour un référendum sur le nouveau traité européen

 

Publié dans France, PETITION, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Impôts : Demi-part supplémentaire pour les personnes seules ayant élevé un enfant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

Pour la demi-part supplémentaire :

Alain Bocquet intervient auprès de Messieurs Cahuzac et Moscovici

Cliquez pour lire le document
PDF - 1.3 Mo
Situation ouvrant droit à cette demi-part supplémentaire :
*
Il faut vivre seul (1er janvier 2011), avoir un enfant majeur ou imposé séparément ou décédé après l’âge de 16 ans,
*
avoir supporté seul la charge de cet enfant pendant cinq ans. (avantage fiscal plafonné à 400 euros pour cette année)
*

Publié dans PCF Nord, POLITIQUE, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

« Les socialistes regardent leur nombril, ils feraient mieux de regarder le monde »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

Jean-Luc Mélenchon :

« Les socialistes regardent leur nombril, ils feraient mieux

de regarder le monde »

 

Traité budgétaire de stabilité européen, plans sociaux à répétition,

économie en berne. La période dite de « grâce » passée,

le gouvernement socialiste n’arrive toujours pas à faire consensus

à gauche. Les partisans de la politique de François Hollande

et ceux qui la critiquent s’affrontent, dessinant ainsi les futurs

rapports de force de demain qui pourraient bien se construire autour du Front de Gauche.

De retour de vacances, le leader du Front de Gauche a partagé ses analyses sur les premiers pas du gouvernement de Jean-Marc

Ayrault et en a profité pour rappeler la proximité de certaines positions entre une partie de l’aile gauche du P.S et son mouvement

politique. Ces déclarations ne semblent pas avoir été du goût du gouvernement. Michel Sapin, ministre du Travail, a déclaré

dans un entretien au Figaro de mercredi que les critiques émises par Jean-Luc Mélenchon sur les premiers mois de la présidence

Hollande « sont à l’image du personnage : une gouaille qui peut être perçue comme sympathique et en même temps une ivresse

des mots qui le place hors de la réalité ».

« Mélenchon est victime du syndrome Sarkozy. Voilà quelqu’un qui devrait oublier l’ancien président et s’inspirer des manières de

faire de François Hollande. Les Français ne sont pas à la recherche d’un affrontement de plus », ajoute-t-il.

Jean-Marc Ayrault, aux micros de BFMTV-RMC, a quant à lui jugé que le leader du Front de Gauche « devrait avoir un peu plus de

lucidité ». « C’est vrai que quand on revient de cinq semaines de vacances au Venezuela, avec M. Chavez, peut-être qu’on manque

un peu de connaissance réelle de la situation de la France et de l’Europe », a rajouté M. Ayrault.

La réponse ne s’est pas faite attendre de la part du coprésident du Front de Gauche :

« C’est moi qui suis dans la réalité. C’est vous qui êtes dans les rêves, dans un monde qui n’existe plus. Un monde tranquilou,

à la papa, planplan où on peut prendre son temps, pendant que les gens souffrent et où toute l’économie du continent est en train

de sombrer ». « Voilà ce que Jean-Marc Ayrault ferait bien d’avoir à l’esprit au lieu de me donner des leçons sur ce ton méprisant et

hautain qu’il a. Les socialistes regardent leur nombril, ils feraient mieux de regarder le monde », a-t-il conclu.

[Suite de l’article sur humanite.fr]

Lire également :

sur rue89 : Les socialistes ont-ils oublié les licenciements boursiers ?

Mélenchon n’est pas satisfait de l’action du gouvernement

http://www.dailymotion.com/video/xsxo6x

sur dailymotion

Par LeNouvelObservateur

Interdiction-des-licenciements-boursiers-300x208 dans Front de Gauche

Publié dans France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, PS, Senat, Union europeenne | Pas de Commentaire »

La recette du F-Haine

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

La recette du F-Haine dans POLITIQUE La-recette-du-FN

Vu sur :  PCF Grésivaudan

 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Espagne : un maire communiste pille les supermarchés et entame une marche pour la résistance à l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

 

Espagne : un maire communiste pille les supermarchés et entame une marche pour la résistance à l'austérité  dans Espagne 13par Andrée OGER, Conseillère générale communiste

Un maire communiste, député au parlement andalou, mène

des actions contre l’austérité et pour défendre les millions

d’Espagnols plongés dans la détresse par la crise du système

capitaliste.

José Manuel Sanchez Gordillo, maire communiste de la petite ville de

Marinaleda, en Andalousie, est une figure contestataire connue en Espagne,

où il participe depuis une trentaine d’années à des actions coup de poing

pour dénoncer les inégalités sociales et l’action des partis politiques nationaux.

Il participe notamment aux occupations de terres agricoles au profit de petits paysans.

Robin des Bois contre les supermarchés
*

Mardi 7 août, il a fait parler de lui au-delà des frontières espagnoles en dirigeant des razzias dans les rayons de deux

supermarchés d’Andalousie pour redistribuer des chariots remplis de produits alimentaires à des ONG locales.

A une heure de grande affluence, des dizaines de personnes se sont ainsi introduites dans deux supermarchés andalous.

Dans le premier, un Mercadona à Ecija (entre Séville et Cordoue), les intrus sont entrés dans la grande surface sous l’oeil

bienveillant du député régional de Izquierda Unida, Sanchez Gordillo. Fonçant à travers les rayons, ils ont rempli leurs chariots

de produits de première nécessité. « Ni chocolats, ni yaourts, ni desserts, mais du sucre, de l’huile, des légumes, du lait« ,

explique Diego Cañamero, secrétaire général du Syndicat andalou des travailleurs.

[Lire la suite sur le blog d’Andrée Oger]

(Source : lemonde.fr / La croisade d’un maire contre les conséquences de l’austerité en Espagne)

 

Publié dans Espagne, Luttes | 1 Commentaire »

Vente militante de 10 tonnes de fruits et légumes à prix coûtant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

Vente militante de 10 tonnes de fruits et légumes

à prix coutant à Paris mercredi 22 août

 

Vente militante de 10 tonnes de fruits et légumes à prix coûtant dans Agriculture fruits-300x150Le Parti communiste français et le syndicat paysan MODEF

organisent ce mercredi 22 août une distribution de plus de 10 tonnes

de fruits et légumes à prix coûtant sur la Place de la Bastille

(sur l’esplanade devant le port de l’arsenal) à partir de 8h00 en présence

de producteurs du Sud-Ouest, d’Olivier Dartigolles, porte-parole national

du PCF, Xavier Compain, responsable de la commission agriculture

du PCF et d’Igor Zamichiei, secrétaire de la Fédération de Paris du PCF.

Alors que la crise s’aggrave et que le pouvoir d’achat populaire ne cesse de reculer, cette initiative a pour but de protester contre

les prix pratiqués dans la grande distribution et faire acte de solidarité entre producteurs et consommateurs. Avec l’arrivée

d’une majorité de gauche à l’Assemblée nationale, il est maintenant possible de réorienter la politique agricole et alimentaire

dans notre pays.

Le PCF propose

  • le blocage des prix des denrées alimentaires de base (lait, viandes, pain, fruits et légumes) sur le ticket de caisse ;
  • l’encadrement des marges et les pratiques de la grande distribution, avec la mise en place d’un coefficient

multiplicateur garantissant le juste prix pour le consommateur et un prix rémunérant correctement le travail

des producteurs ;

  • la réorientation de la Politique Agricole Commune vers le soutien à l’emploi agricole et aux exploitations à taille

humaine, pour des productions de qualité, y compris sur le plan sanitaire et environnementale.

 

Publié dans Agriculture, CONSO, PCF, POLITIQUE, Syndicats | Pas de Commentaire »

Michel Sapin et le CDI à durée déterminée !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

CDI à durée déterminée :

Michel Sapin doit rectifier ses propos ou signer un vrai CDI

comme conseiller auprès du MEDEF

 

Michel Sapin et le CDI à durée déterminée ! dans France sapin-300x168En évoquant ce matin au micro d’Europe 1, les 150.000 contrats d’avenir

prévus pour la rentrée, Michel Sapin a expliqué que ces contrats proposeront

aux jeunes

«un vrai boulot en contrat à durée indéterminée

pendant une durée suffisante, entre un an et

trois ans».

 

Manifestement, le ministre du travail n’a pas du prendre assez de repos pendant ses vacances pour se fourvoyer de la sorte.

Un CDI en France est un acquis social important qui protège les salariés du secteur privé contre la précarité en leur donnant

une garantie d’emploi.

Michel Sapin doit rectifier au plus vite ses propos ou signer un vrai CDI comme conseiller auprès du MEDEF qui doit se pincer

pour y croire. L’emploi des jeunes est une affaire sérieuse qui ne mérite pas d’y introduire toujours plus de précarité. La lutte

victorieuse contre le CPE n’est pourtant pas si loin pour que cela serve de leçon au gouvernement qui aurait ainsi le bon goût

de se souvenir que d’être de gauche ce n’est pas précariser sa jeunesse mais assurer son autonomie et son insertion

sociale et professionnelle.

Olivier Dartigolles, le 21 août 2012

Écouter l’interview de Michel Sapin

Sur le même sujet :

 

Publié dans France, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Fralib : Gérard Cazorla (CGT) dénonce les contrevérités du PDG d’Unilever

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

Fralib

Réplique des Fralib au PDG d’Unilever

 

Fralib : Gérard Cazorla (CGT) dénonce les contrevérités du PDG d'Unilever dans France fralib-cgt-300x150Gérard Cazorla, secrétaire (CGT) du comité d’entreprise de Fralib,

dénonce les contrevérités émises par Paul Polman dans le Figaro.

Le syndicaliste demande au président de la République

d’envisager la réquisition de la marque Éléphant.

Dans le Figaro, le PDG d’Unilever oppose une brutale fin de non-recevoir

aux demandes formulées par les salariés de Fralib pour pouvoir relancer,

sous forme de coopérative, l’usine de Gémenos que le groupe veut sacrifier : il exclut de leur céder la marque des infusions

Éléphant et de les faire travailler en sous-traitance. Paul Polman s’emploie à justifier l’attitude du groupe, et se livre à un véritable

chantage sur le gouvernement (lire ci-dessous). À quelques jours du rendez-vous obtenu – le 31 août – à l’Élysée par les Fralib,

le syndicaliste Gérard Cazorla répond, point par point, aux assertions du patron.

Paul Polman. « Nous avons dû fermer l’usine (de Gémenos) car nous souffrons d’importantes

surcapacités de production en Europe. »

Gérard Cazorla. Pourquoi alors acheter trente machines nouvelles et les installer à Katowice ? Il n’y a pas surproduction

en Europe mais délocalisation en Pologne. À ce propos, nous avons découvert dans un supermarché des boîtes de thé fabriquées

en Pologne mais avec le code de traçabilité de Gémenos, alors que notre usine est à l’arrêt depuis un an. C’est une grave fraude

que nous portons à la connaissance de l’administration.

Paul Polman. « Nous avons montré pendant deux ans une véritable ouverture au dialogue. »

Gérard Cazorla. Depuis l’annonce de la fermeture, Unilever n’a jamais voulu discuter directement avec nous. Il a fallu l’élection

d’un nouveau président de la République pour qu’Unilever participe à une table ronde.

Paul Polman. « Le plan social a été validé par les tribunaux. »

Gérard Cazorla. Le premier PSE a été invalidé. Le deuxième est en cassation. Le troisième est en appel (audience en octobre).

Paul Polman. « Nous sommes allés bien au-delà de nos obligations légales. »

Gérard Cazorla. Effectivement, on est au-delà de la légalité lorsqu’on envoie une milice privée pour empêcher des élus

du personnel de rentrer dans leur usine, comme ce fut le cas le 7 novembre dernier…

Paul Polman. « Pas question de céder la marque Éléphant. »

Gérard Cazorla. C’est le même discours depuis deux ans. Éléphant, c’est une marque française d’infusions créée en Provence

il y a cent vingt ans dont la notoriété a été forgée par plusieurs générations de travailleurs. Par rapport à Lipton, sa marque milliardaire,

c’est une goutte d’eau pour Unilever. C’est donc par idéologie capitaliste qu’Unilever refuse de la céder.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Communiqué des syndicats CGT CFE/CGC


Les Fralib à Paris le 24 février 2012 : une initiative de lutte puissante et déterminée dans CGT CGT-Fralib

Publié dans France, licenciements, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy