• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 juillet 2012

« Pas de pied, pas de citoyenneté »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2012

 

En France, c’est toujours « pas de pied, pas de citoyenneté »

 

Les sénatrices Claire-Lise Campion (PS) et Isabelle Debré

(UMP) ont rendu public, ce mercredi, leur rapport sur la loi

« Handicap » de 2005.

Des avancées sont à noter, mais la date butoir de 2015

ne sera pas respectée.

 

« Pas de pied, pas de citoyenneté ». Jean-Marie Barbier, président de l’association des paralysés de France (APF), le dit et le

répète amèrement. Malheureusement, le rapport présenté par les deux sénatrices semble lui donner raison.

« Il y a encore beaucoup de choses à faire, même s’il y a un net progrès », affirme la sénatrice UMP Isabelle Debré. Sa collègue

socialiste parle, elle, d’« un certain retard » par rapport à l’objectif de 2015, date à laquelle la loi devrait être respectée dans son

ensemble.

Leur rapport fait, entre autres, état d’« une inflation d’activité (des maisons départementales des personnes handicapées)

qui se révèle préjudiciable à la qualité du service rendu ». À cela s’ajoute une « très forte disparité » sur le territoire.

 

2012-07-04handicap-300x200 handicapés dans Politique nationaleDe son côté, l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés

pour tous les employeurs ayant vingt salariés ou plus n’a pas

encore atteint l’objectif des 6 % de l’effectif total. Malgré des progrès,

ce chiffre reste bloqué à 2,7 % dans le privé et 4,2 % dans le public.

De plus, le taux de chômage chez les personnes handicapées

représente le double de celui de l’ensemble de la population

(20 % contre 10 %).

 

« Ne pas être jusqu’au-boutiste »

Au vu de ce tableau en demi-teinte, Isabelle Debré affirme qu’« il ne faut pas être jusqu’au‑boutiste. Il faut être intelligent

et réaliste pour mieux vivre ensemble ». Ce discours ne passe pas très bien auprès du président de l’APF. « Si on continue

à dire qu’il faut être pragmatique, c’est parce que l’on n’a pas fait les choses en temps et en heure, rétorque Jean-Marie Barbier.

Il faut donner un coup d’accélérateur dans le domaine de l’accessibilité comme ça a été le cas au niveau scolaire pour que

ce mouvement soit irréversible. »

Thierry Nouvel, directeur général de l’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales

et de leurs amis (Unapei), s’est dit, lui aussi, « navré » du non-respect de la date butoir de 2015, même s’il est conscient

que le « contexte budgétaire n’est pas favorable ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, Senat | Pas de Commentaire »

Les Licenci’elles aux prud’hommes de Roubaix

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2012

 

Aux prud’hommes de Roubaix le 5 juillet

70 femmes licenciées des 3 Suisses en résistance

 

Les Licenci'elles aux prud'hommes de Roubaix dans Emplois 3suisses-bb65f-300x169Suite à la décision des 3 Suisses de supprimer ses boutiques

pour se concentrer sur la vente par internet,

149 salariées ont été licenciées en janvier dernier.

70 d’entre elles ont déposé un recours devant les Prud’hommes

pour faire reconnaître la nullité du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE)

et l’absence de justification économique.

 

La première audience du procès qui oppose les Licenci’elles, l’association des 70 ex-salariées des 3 Suisses, à leur employeur

et au groupe Otto auquel il appartient aura lieu le 5 juillet à 15h30 au conseil des Prud’hommes (CPH) de Roubaix (59).

L’association organise devant le CPH un barbecue à 13 h, auquel elles convient ceux et celles qui veulent les soutenir.

Par ailleurs, les ex-3 Suisses appellent au soutien financier. L’éloignement géographique -elles travaillaient dans des boutiques

réparties dans toute la France- les contraignant à des frais importants pour leurs déplacements et leurs réunions.

Pour les soutenir financièrement, vous pouvez envoyer un chèque, libellé à l’ordre de Licenci’elles, à :

Licenci’elles
68, avenue de la Fosse-aux-Chênes, 59100 Roubaix

Source : CGT.fr  4 juillet 2012

 

 

Publié dans Emplois, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Redressement productif : les propositions de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2012

 

La CGT abat ses cartes pour le redressement productif

 

Redressement productif : les propositions de la CGT dans CGT cgt-parti-politique-300x223Alors que la liste noire des entreprises menacées s’allonge,

la CGT dévoile ses propositions pour renverser la vapeur

des fermetures de sites et de hausse du chômage.

L’hémorragie se poursuit dans l’industrie française et semble même

s’accélérer, si l’on en juge par le document établi par la CGT : une liste

noire d’une centaine d’entreprises où quelque 70.000 emplois sont

actuellement menacés.

Les modalités diffèrent : fermeture ou/et cession de site, restructuration,

délocalisation, plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) ou plan de départs volontaires. La victime ne change pas : l’emploi.

L’industrie le plus souvent touchée

Grands groupes, fleurons du CAC 40 (comme PSA ou Sanofi) ou PME, les sites touchés relèvent le plus souvent de l’industrie.

« Réunir les conditions du redressement productif », tel est l’intitulé de l’une des sept tables rondes prévues lors de la conférence

sociale qui doit réunir, les 9 et 10 juillet, gouvernement, syndicats et patronat. Nul doute qu’elle attirera tous les regards.

Après les États généraux de l’industrie organisés par Nicolas Sarkozy, et qui, par-delà la mise en scène, n’ont guère produit de

résultats, le changement est fortement attendu de la nouvelle équipe au pouvoir dans ce domaine.

Tout en alertant, avec cette liste noire, sur la gravité de la situation, la CGT, pour sa part, défend une série de propositions dont

la prise en compte devrait permettre de renverser la vapeur.

Nouveaux pouvoirs aux salariés

Un premier volet concerne les nouveaux droits et pouvoirs à accorder aux salariés dans les entreprises, pour les armer face

aux stratégies mortifères, axées sur la rentabilité financière, des groupes. Le syndicat préconise pour les élus du personnel

« un droit suspensif sur les plans de licenciement et de restructuration ». Prenant en compte le fait qu’une grande partie

des entreprises ont un statut de sous-traitant, la CGT pose la question des relations, aujourd’hui souvent très déséquilibrées, 

avec les donneurs d’ordre.

Pour y remédier, elle prône la création de comités interentreprises rassemblant les élus du personnel des donneurs d’ordre

et des sous-traitants, pour leur donner le moyen d’intervenir sur les rapports entre les uns et les autres. Elle propose aussi

d’instaurer une responsabilité pénale pour les donneurs d’ordre sur le respect par les sous-traitants des droits sociaux, normes

de sécurité, de santé, d’hygiène et de condition de travail. Dans la même veine, la composition des conseils d’administration

des groupes devrait être revue au profit des représentants des salariés, ceux-ci devant disposer du droit délibératif sur

les choix majeurs à faire (stratégie, investissement, R&D, rémunération des dirigeants et actionnaires…).

Investissements productifs musclés

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :

 

Publié dans CGT, Chomage, Emplois, France, POLITIQUE, Politique industrielle, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

CommunisteS n° 485

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2012

 

Cliquez sur l’image pour lire

CommunisteS n° 485 dans l'Humanité 485_communistes-pdf-imageJournal CommunisteS n° 485 – 27 juin 2012

Dernier numéro de CommunisteS avant l’été, reprise le 29 aout.

EN UNE : Meeting de la Mutualité, pour réussir le changement, le PCF appelle à la mobilisation

contre le traité Sarkozy/Merkel

Au sommaire

  • Adresse du PCF au peuple de France après la conférence national du 20 juin 2012 -
« Avec vous réussir le changement »
  • L’interview – Jacques Chabalier : « Entendre l’apport du Front de gauche »
  • Conférence nationale du 20 juin – Les réflexions de Céline Brulin (Seine-Maritime), Pierre Dharréville
(Bouches-du-Rhône) et Hervé Poly (Pas-de-Calais)
  • Planète – Europe : Quelles réponses ?
  • L’air du temps : Le SMIC est à gauche
  • Environement : Rio + 20

Publié dans l'Humanité, PCF | Pas de Commentaire »

Les derniers éléphants de Sumatra sont assassinés au nom des biocarburants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2012

 

Les derniers éléphants de Sumatra sont assassinés

au nom des biocarburants

 

12 éléphants ont été empoisonnés ces derniers mois sur l’île de Sumatra (Indonésie) parce qu’ils venaient

sur les plantations de palmiers à huile. Leur habitat naturel (comme celui de l’Orang-outan) a été détruit

pour laisser place  à d’immenses plantations stériles.

Les derniers éléphants de Sumatra sont assassinés au nom des biocarburants dans ASIE palmoilL’organisation WWF propose que les compagnies qui possèdent

les grandes plantations empruntent au ministère des Forêts

des éléphants dressés pour effectuer des patrouilles et repousser

les éléphants sauvages qui menacent les palmiers. Il faut aussi,

selon Nazir Foead, directeur du bureau indonésien de panda.org

cesser de développer des plantations dans les couloirs de migration

des éléphants, sinon les conflits se multiplieront et tout le monde,

hommes et bêtes, en sortira perdant.

(lire l’article original sur Kompas.com)

Il ne resterait plus qu’entre 2 400 à 2 800 éléphants à Sumatra, soit 50 % de moins qu’en 2007.

 

elephant-mort éléphant de Sumatra dans EnvironnementLes immenses plantations de palmiers  à huile qui couvrent

presque la totalité se Sumatra et de Bornéo répondent

à une demande internationale toujours croissante. L’augmentation

du prix de l’huile prive les populations locales de cette ressource

vitale (la cuisson se fait exclusivement à l’huile de palme sur ces îles

d’Indonésie). L’augmentation de la consommation d’huile de palme

pour la fabrication de « biocarburant » aggrave dangereusement

ce phénomène de destruction et de déforestation.

 

[Lire la suite sur dazibaoueb.com]

Publié par : LGV - Source : http://www.legrandvillage.com

Lire également :

L’éléphant de Sumatra en danger critique d’extinction

Jean Ziegler condamne les agrocarburants

 

Publié dans ASIE, Environnement | Pas de Commentaire »

Échec à l’ACTA !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2012

 

Échec à l’ACTA !  dans Democratie stop-actaPar Patrick Le Hyaric – 4 juillet 2012

En rejetant massivement (478 voix contre 39 et 169 abstentions)

l’accord commercial anti-contrefaçon « ACTA » (pour l’anglais

Anti-Counterfeiting Trade Agreement)  le Parlement s’est fait

aujourd’hui l’écho d’une très forte mobilisation citoyenne.Il n’a pas

succombé aux sirènes des grands groupes qui ont souhaité cet accord

et des gouvernements qui l’on négocié en secret.

Cet accord prenait le contrepied de toutes les valeurs que nous défendons. Au nom de mesures justifiées de protection

de la propriété intellectuelle et de lutte contre la contrefaçon, ce texte s’affranchissait du respect des droits fondamentaux

pour faire primer dans le plus grand secret ceux du commerce.

Négocié en catimini depuis 2007 par l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, le Japon, le Maroc, le Mexique,

la Nouvelle-Zélande, Singapour et l’Union européenne, cet accord rognait les libertés civiles des citoyens des pays signataires.

Il s’attaquait également à la neutralité d’internet en assignant aux fournisseurs d’accès un rôle de surveillance des contenus

téléchargés par leurs clients. (Pour lire mes précédents billets à ce sujet cliquez ici)

En rejetant ses demandes réitérées de report de vote sous prétexte de la nécessité de consulter la Cour européenne de justice

avant tout positionnement, le Parlement européen a refusé de suivre la droite dans ses intrigues byzantines pour sauver

le projet d’accord ACTA. Comme les Commissions du commerce international, de l’industrie, des libertés civiles,

du développement et des affaires juridiques, le Parlement s’est prononcé contre la logique et la façon dont a été négocié

cet accord.

Toutes les positions votées, au sein de ces commissions comme aujourd’hui en session plénière, dénoncent le flou entretenu

volontairement autour de l’accord et son contenu, qui comporte de nombreux risques pour la vie privée des citoyens

des pays signataires.

En s’exprimant, en alertant, en écrivant à leurs élus, en manifestant, les nombreux citoyens mobilisés contre ce projet ont fait

échouer la stratégie de gouvernements et de grands groupes.

Cette mobilisation citoyenne contre ce texte liberticide a démontré son efficacité en mettant les élus

du Parlement face à leurs responsabilités. Elle doit désormais continuer pour nous aider défendre

les acquis face aux logiques libérales et au poison de l’austérité.

Cette victoire est historique, elle est tout aussi importante que celle que nous avions obtenue contre le projet AMI

(Accord multilatéral sur l’investissement) il y a quelques années.

 Lire également :

Victoire totale pour les citoyens et la démocratie !

 

Publié dans Democratie, Front de Gauche, INFOS, LIBERTES, Union europeenne | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy