La nouvelle Assemblée nationale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

*

La nouvelle Assemblée nationale dans Assemblee nationale nombre-sieges-partis

*

Source : lexpress.fr

Publié dans Assemblee nationale, France, Legislatives 2012, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Grèce : La victoire de la droite ne peut masquer la spectaculaire progression de Syrisa

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

En 2009, Syrisa avait obtenu 5 % des voix aux élections.

Le 6 mai 2012, il en obtenait 17 %, devenant la deuxième formation de la Grèce.

Hier, Syriza a encore progressé avec près de 27 % des voix grecques.

Syriza est désormais le principal parti d’opposition avec plus de 70 sièges.

 

Grèce :

la droite, appuyée par l’Eurogroupe, devance de peu Syriza

 

Grèce : La victoire de la droite ne peut masquer la spectaculaire progression de Syrisa dans Grece 4041942-3x4-700x933-225x300

 

La Nouvelle démocratie est bien placée pour former un prochain

gouvernement rassemblant les partis pro-austérité.

Après avoir fait pression sur les électeurs grecs, l’Eurogroupe

salue ce résultat et promet à Antonis Samaras de lui donner

quelques marges de manoeuvres.

Alexis Tsipras a annoncé dès ce dimanche soir que Syriza,

désormais la deuxième force politique en Grèce, resterait en

dehors d’une telle coalition et déterminée à combattre la rigueur.

 

 

Minuit. Dix jours pour trouver une majorité. Le chef de la droite grecque, Antonis Samaras, sorti en tête des législatives

selon les projections officielles, tente dès ce lundi de former le gouvernement « d’union nationale » qu’il a appelé de ses voeux,

inaugurant un marchandage politique qui peut durer une dizaine de jours. Aux termes de l’article 37 de la Constitution,

M. Samaras, 61 ans, doit recevoir du président de la République, Carolos Papoulias, un « mandat exploratoire » pour former

un « gouvernement qui jouisse de la confiance du parlement ».

Affirmant que le « pays n’a pas une minute à perdre », Antonis Samaras a tenté de court-circuiter cette procédure en appelant

tous les partis pro-euro à rallier son projet. Mais la fin de non-recevoir immédiatement opposée par ses partenaires présumés

devrait le contraindre à respecter les formes. Crédité de 128 sièges sur 300 au parlement, avec 29,5% des voix, M. Samaras aura

trois jours pour tenter de former un cabinet.

S’il échouait, le poker politique se poursuivrait mené cette fois par Alexis Tspiras, chef du parti de gauche radicale Syriza.

Dressé contre la rigueur imposée au pays par l’UE et le FMI, ce dernier a exclu jusque là toute alliance, optant pour l’opposition,

avec un score présumé de 27,1% des voix, soit 72 sièges. Le mandat devrait donc revenir à Evangélos Vénizelos, le chef du Pasok

socialiste, crédité de la troisième place avec 12,3% des voix et 33 sièges.

Courtisé par M. Samaras, auquel il apporterait les sièges nécessaires pour une majorité absolue au parlement,

Evangélos Vénizélos a réitéré dimanche qu’il ne participerait à un gouvernement que si le Syriza y prend aussi part.

Sans solution, la Grèce serait appelée à une troisième élection.

Source : humanite.fr  17 juin 2012

 

Publié dans Grece, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Meeting avec Pierre Laurent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

Meeting avec Pierre Laurent dans PCF bandeau-meeting_0

Publié dans PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Législatives : Pour le Front de gauche, « ce n’est pas un bon résultat »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

Législatives : Pour le Front de gauche, Avec dix députés élus sur dix-neuf sortants, le Front de gauche

pourra cependant constituer un groupe parlementaire avec

le soutien d’élus ultra-marins, pour faire porter les aspirations

du mouvement social à l’Assemblée nationale.

 

Les élus

André Chassaigne est ainsi largement réélu (67%) dans le Puy-de-Dôme. Dans le Cher, Nicolas Sansu remplace

Jean-Claude Sandrier. Dans l’Oise, Patrice Carvalho sort vainqueur d’une triangulaire Front de gauche-UMP-FN.

Dans les Bouches-du-Rhône, Gaby Charroux remporte son duel face au Front national avec plus de 60% des voix.

Le Nord demeure une place forte du Front de gauche avec trois élus. Les deux députés sortants communistes,

Alain Bocquet (20e) et Jean-Jacques Candelier (16e), ainsi que leur collègue Parti de gauche Marc Dolez (17e),

conservent leur circonscription. En Seine-Saint-Denis, Marie-George Buffet et François Asensi passent, de même

que Jacqueline Fraysse dans les Hauts-de-Seine.

En revanche, Fabien Thiémé (44,17%) ne parvient pas à pousser hors de l’Assemblée Jean-Louis Borloo.

Patrick Braouezec, non-investi pour le deuxième tour par le Front de gauche, mais soutenu par ses composantes locales,

ne l’a pas emporté face au socialiste Mathieu Hanotin.

Les résultats n’ont rien à voir avec la réalité

Dressant un bilan à chaud tout de suite après les résultats, Pierre Laurent, a estimé ce dimanche auprès de l’AFP

que le score du Front de gauche aux législatives n’était « pas un bon résultat ».

Pour le secrétaire national du PCF, « le mode de scrutin et l’inversion du calendrier électoral dénaturent la portée des élections

législatives et déforment le paysage de l’Assemblée nationale au profit du bipartisme.

A gauche, la majorité législative est ainsi distordue par rapport à la réalité de la majorité politique de gauche dans le pays ».

Pierre Laurent relève ainsi qu’avec 65% des voix de la gauche à l’élection présidentielle, le PS rafle plus de 90% des députés

de gauche. A l’inverse, les 25% des voix de gauche à la présidentielle que représente le Front de gauche ne débouche que

sur moins 5% des députés de gauche. « C’est une anomalie provoquée par une logique institutionnelle implacable qui,

de scrutins en scrutin, a permis aux deux plus grosses formations de monopoliser aujourd’hui 90% des sièges

à l’Assemblée nationale. »

« Porte-parole des attentes du mouvement social »

« Nous avons payé cher notre autonomie », souligne lui aussi Jean-Luc Mélenchon. Pour l’ex-candidat dans la circonscription

de Hénin-Beaumont, les voix du Front de gauche à l’Assemblée nationale auront une utilité :

« Nous serons les porte-parole des attentes du mouvement social, sans concession ni naïveté, ni impatience. »

Pour se faire, le mouvement devrait bien disposer d’un groupe parlementaire, grâce au soutien de députés d’Outre-mer

qui étaient déjà présent dans le groupe Gauche démocratique et républicaine en 2007, ou à l’abaissement à dix du seuil

d’élus nécessaires. Relevant que les socialistes l’avaient accordé au Sénat pour les élus d’Europe écologie les Verts,

Jean-Luc Mélenchon « pense que les socialistes n’ont pas intérêt à bloquer cela à l’Assemblée ».

« Autonomes et constructifs »

interrogée sur une éventuelle entrée du PCF dans le gouvernement à l’issue des législatives, Marie-George Buffet a expliqué :

« Nous ne pensons pas que ce programme (en 60 propositions de François Hollande) soit apte dans sa totalité à nous sortir

de la crise donc nous serons dans la majorité de gauche mais autonomes et constructifs ».

Source : humanite.fr  18 juin 2012

 

Publié dans France, Front de Gauche, Legislatives 2012, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Second tour des législatives : premiers résultats

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2012

 

La gauche remporte la majorité absolue avec  341 sièges, loin devant la droite parlementaire (231 sièges)

tandis que le FN décrocherait entre deux et quatre sièges et le Modem de 1 à 2 sièges.

Dans le détail, le PS et ses plus proches alliés (PRG et MRC) détiendraient la majorité absolue avec 307 députés,

Europe Ecologie-Les Verts aurait 20 députés et le Front de Gauche 13 sièges.

 

L’ancien ministre UMP Xavier Bertrand a été réélu de justesse dans la 2e circonscription de l’Aisne, avec 50,25% des voix.

L’ancien ministre Claude Guéant battu dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine.

Michèle Alliot-Marie (UMP), députée sortante, ancienne ministre, battue dans la 6ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a été très largement élue dans la 1re circonscription de la Moselle (Metz)

L’ancien ministre PS Jack Lang est battu dans les Vosges (49,12%).

Marine Le Pen battue à Hénin-Beaumont. Le socialiste Kemel est élu avec 118 voix d’avance. (on recompte les voix)

Mais Marion Marechal-Le Pen (FN) et Gilbert Collard (FG) sont élus.

Le numéro deux du FN, Louis Aliot, est nettement battu à Perpignan.

Le leader du MoDem François Bayrou est battu dans son fief de Pau, où il était élu depuis 1988. 

Défaite de Ségolène Royal à la Rochelle. 

Le porte-parole de l’UMP et ancien ministre, Hervé Novelli est battu dans sa circonscription d’Indre-et-Loire.

L’ex-ministre de l’Apprentissage, Nadine Morano (UMP) est également battue dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle.

 

Dans le Nord :

Rémi Pauvros élu avec 52,26 % des voix.

Jean-Jacques Candelier (FG) élu.

Marc Dolez (FG) élu.

Alain Bocquet (FG) élu

 

Publié dans Legislatives 2012, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Législatives : majorité absolue pour le Parti socialiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2012

 

Le Parti socialiste et ses proches alliés remportent la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Selon des estimations du second tour des instituts Sofres et CSA, le PS et ses alliés radicaux

de gauche, divers gauche et chevènementistes obtiennent entre 312 et 326 sièges,

soit largement plus que la majorité absolue (289).

Europe écologie les Verts disposerait de 18 à 24 députés, le Front de gauche entre 9 et 11.

L’UMP et le Nouveau Centre ont entre 212 et 234 sièges, l’extrême droite, principalement le FN, entre 1 et 4,

le Modem 1 à 2.

Premières analyses :

  • Le tandem Hollande-Ayrault conforté.

Avec la majorité absolue annoncée à l’Assemblée nationale, François Hollande et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault

possèdent tous les leviers du pouvoir en contrôlant l’exécutif et les deux parlements. Ils n’ont pas besoin de composer

avec les voix des écologistes d’EELV ni de celles du Front de gauche. Aucune excuse donc pour la nouvelle majorité à ne pas

réussir dans ces conditions.

  • La droite limite la casse

Tout l’enjeu de ce scrutin pour l’UMP était  de limiter la casse. Avec plus de 200 sièges, la nouvelle opposition pourra faire

entendre sa voix à l’Assemblée.

 

Publié dans Legislatives 2012, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

2e tour des législatives à Feignies

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2012

 

Inscrits : 4428

Votants : 2138

Abstentions : 51, 72 %

Nuls : 110 (5,14 %)

Exprimés : 2028

Rémi Pauvros : 1081 → 53, 3 %

Christine Marin : 947 → 46, 7 %

 

Publié dans Legislatives 2012, POLITIQUE | 1 Commentaire »

En Grèce et en France : place au peuple

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2012

 

Dimanche 17 juin, Français et Grecs sont appelés aux urnes.

En France, la mobilisation est nécessaire pour faire barrage à la droite

et proposer une gauche diversifiée à l’Assemblée Nationale.

En Grèce, Syriza, la coalition de la gauche radicale, est donnée en tête des sondages.

*

http://www.dailymotion.com/video/xrjth0

sur dailymotion.com

par PlaceauPeuple

 

Publié dans France, Front de Gauche, Grece, Legislatives 2012, POLITIQUE | 1 Commentaire »

« L’économie verte, c’est la marchandisation de la nature »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2012

 

Geneviève Azam d’Attac :

« L’économie verte, c’est la marchandisation de la nature »

 

Geneviève Azam, économiste et membre du conseil scientifique

d’Attac nous explique l’importance du Somment des Peuples,

qui se tiendra du 15 au 23 juin à Rio. Cette rencontre se veut

une alternative réelle et constructive au Rio+20.

Droit des peuples, critique de l’économie verte, ce sommet anti

lobby propose une autre voie.

L’Humanité.fr : Comment est né le Sommet des peuples ?

Geneviève Azam : Le Sommet des peuples est un sommet alternatif au Rio+20. Nous connaissons déjà une grande partie

des résultats du sommet. Des brouillons des conclusions qui vont être données ont circulé et nous savons qu’il n’y aura pas

d’avancée significative. Au sein du Sommet des peuples, nous voulons réfléchir et émettre des déclarations communes,

énoncer des positionnements politiques qui nous feront avancer vers la transition énergétique.

Qu’est-ce qui ne va pas dans Rio+20 ?

Le sommet de la Terre est parasité par une présence très forte de lobbys industriels, peut-être plus que jamais jamais dans

un sommet de l’ONU. Il y a une critique partagée parmi tous les participants au Sommet des peuples (même si l’on observe

des nuances) de l’économie verte. L’économie verte, c’est la marchandisation de la nature. Nous refusons que s’exerce un droit

de propriété sur la nature, qui ne peut pas être gérée de manière rationnelle. Les services écosystémiques sont rendus

gratuitement. C’est l’une des principales critiques que l’on peut faire du Rio+20.

Comment se positionne le Sommet des peuples par rapport au Rio+20 ?

Le Sommet des peuples n’est pas contre le Sommet de l’ONU. C’est pour cette raison que de nombreuses associations seront

à la fois présente au Sommet de la terre et au Sommet des peuples. Il faut faire le lien entre les deux sommets.

Quels sont les thèmes qui seront spécifiquement abordés pendant le Sommet des peuples ?

Les droits humains, les droits de la terre, les droits sociaux ou les droits écologiques seront abordés. Globalement, le Sommet

des peuples est là pour réaffirmer des droits et tenter de les protéger. C’est d’ailleurs normalement ce qu’on devrait pouvoir

attendre du Sommet de la terre.

Au Brésil, en quoi ces problématiques sont plus importantes qu’ailleurs ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Bresil, Environnement | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent : « Les objectifs imposés par les traités européens ne sont pas tenables »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2012

 

 

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français :

« L’insulte ne fait pas partie de mon vocabulaire politique »

http://www.dailymotion.com/video/xrjof5

sur dailymotion.com

par rtl-fr

 

Le secrétaire national du PCF a estimé que le gouvernement avait « tort » de fixer le déficit à 3% du PIB en 2013

et a appelé à ce que des « mesures structurelles » du Front de gauche soient prises en compte.

Pierre Laurent s’est également élevé contre les propos « particulièrement indignes de la droite » à l’encontre

du Front de gauche, se déclarant « personnellement remué » par les accusations d’antisémitisme dirigées contre eux.

« Personnellement, ça me remue parce que j’ai été nourri à l’antiracisme et j’ai une grand-mère qui a été décorée

de la médaille des Justes pour avoir sauvé des enfants juifs », a-t-il dit.

Pierre Laurent : le 15 Juin 2012

 

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

1...56789...14
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy