• Accueil
  • > INFOS
  • > Roms : Rassemblement le 30 juin devant la Préfecture de Lille pour la journée de mobilisation nationale pour la dignité et le respect des populations roms

Roms : Rassemblement le 30 juin devant la Préfecture de Lille pour la journée de mobilisation nationale pour la dignité et le respect des populations roms

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 juin 2012

Reçu par courriel

Samedi 30 juin

JOURNÉE DE MOBILISATION NATIONALE

POUR LA DIGNITÉ ET LE RESPECT DES POPULATIONS ROMS


Le collectif Solidarité Roms Lille Métropole se joint à la Journée Nationale pour la dignité et le respect des populations Roms

installées sur le territoire.

Depuis plusieurs années, à Mons en Baroeul, Lille, Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq comme dans le Bassin Minier

et ailleurs en France, des enfants, des femmes et des hommes vivent dans des conditions de misère et de précarité

inadmissibles.

Depuis longtemps aussi des personnes sont solidaires de ces familles et tentent désespérément de les aider matériellement

et surtout de mener une lutte politique pour la reconnaissance du droit des personnes contre des institutions qui n’ont cessé

de durcir le traitement qu’elles leur infligent.

Depuis 2008, un collectif d’associations et de citoyens s’est constitué sur la Métropole lilloise et plus que jamais nous ne pouvons

accepter que des familles dans la plus grande détresse économique et humaine soient expulsées des terrains, bâtiments

et trottoirs où elles trouvent un refuge précaire. La précarité économique, sociale et sanitaire s’intensifie, le harcèlement est

constant et le climat délétère volontairement institué par ces politiques haineuses fait ressurgir des comportements racistes

de toutes parts.

Cela suffit ! 

 

RASSEMBLEMENT A 11H devant la Préfecture, place de la République à Lille 

 

pour :

  • Pas d’expulsion sans solution. L’interdiction totale de toute expulsion ne débouchant pas sur des solutions

de logement viables et acceptables par les familles et ce de manière inconditionnelle.

  • L’abrogation totale et sans condition des mesures transitoires pour permettre notamment un accès garanti

au droit commun (logement, santé, éducation, travail… ) à tous les citoyens bulgares et roumains.

  • La scolarisation de tous les enfants et l’accès à la formation de tous les adultes.
  • Garantir l’accès aux soins et à la santé (CMU pour les citoyens européens et AME gratuite).
  • L’accompagnement et le suivi de parcours d’insertion.  
  • La médiation sociale avec les habitants voisins des campements.

 

Laisser un commentaire