Robin Renucci rédacteur en chef d’un jour de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2012

 

Robin Renucci rédacteur en chef d'un jour de l'Humanité dans l'Humanité une_21-213x300

 

L’homme de théâtre, de cinéma et de télévision s’est prêté au jeu

d’une nouvelle mise en scène, celle de l’actualité.

Robin Renucci est le rédacteur en chef d’un jour de l’Humanité

de ce mardi.

Comme avant lui la chanteuse Juliette, le comédien et auteur François Morel,

le syndicaliste Bernard Thibault ou le héraut du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon,

le directeur de la compagnie des Tréteaux de France et personnage central de la série

Un Village français nous fait partager ses réflexions et ses sensibilités.

 

 

Extrait :

  • « L’économie à bout de souffle »

« Les regroupements des maternités, la diminution des personnels et de leur formation, la surmédicalisation sur un acte

millénaire ne me semble pas une bonne chose. L’angoisse croît dans les salles d’accouchement. C’est un constat.

Et les économies budgétaires appliquées aux maternités témoignent d’une vision à court terme. En formant davantage

les professionnels de la naissance et en restituant à la femme les savoir-faire qui lui sont propres, l’instinct de vie pour elle

et son bébé, on investit au contraire dans la durée. Si l’arrivée au monde de l’enfant se déroule dans l’angoisse,

la surmédicalisation et la surcharge de protocoles, quel avenir promet-on au petit d’homme et avec quelle autonomie?

Le souffle, premier geste de l’expression. « Ex », comme expirer, exprimer, exister, mettre hors de soi. Réapprendre le geste

du souffle et de la mise au monde est urgent et porteur de sens. » Robin Renucci.

  • A voir aussi :

Les vidéos de l’Humanité.fr : Robin Renucci, « l’Humanité est un journal libre »

 

A lire dans l’Humanité de ce mardi :

  • Evènement salaires : une vraie hausse du Smic serait à la portée des entreprises – Quand prêt-à-porter rime

avec précarité – Un coup de pouce aussi pour les minima sociaux?

  • Parti de gauche, le « ni-ni » de Jean-Luc Mélenchon
  • « Il faut ouvrir le débat sur la représentativité patronale« , entretien avec le président de l’Usgeres qui fédère

des employeurs de l’économie sociale

  • Le « J’accuse » du Sénat sur les agences de notation
  • Les trentenaires, les travailleurs précaires et le plus modestes face à leur isolement
  • Les citoyens d’Europe toujours plus hostiles à l’austérité

Toute l’actualité sur l’Humanité.fr

S.G.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy