• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 18 juin 2012

Pierre Laurent : « c’est dans la poursuite et l’amplification de la démarche du Front de gauche qu’est l’avenir »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

Pierre Laurent veut « amplifier la dynamique du Front de gauche »

 

Pierre Laurent : Poursuivre, faire évoluer et amplifier la dynamique

du Front de Gauche :

c’est la ligne proposée aux communistes par Pierre Laurent

ce lundi au Conseil National. Après un an de campagne et

pour faire face aux défis de demain, le secrétaire national

du PCF estime « indispensable » de prolonger la démarche de large mobilisation citoyenne 

qu’est celle du Front de gauche.

Ce discours du secrétaire national du PCF était fort attendu. Il s’agissait de tirer un premier bilan d’une année de campagne

intense, dès le lendemain du second tour des élections législatives et de proposer aux militants une première direction,

un projet  pour les années à venir. Après Marie-George Buffet qui s’était exprimée en ce sens dès l’annonce des résultats

du 1er tour des législatives, Pierre Laurent estime qu’il est « plus indispensable que jamais », de poursuivre et amplifier

la démarche de Front de gauche : « A l’élection présidentielle, la percée du candidat commun du Front de gauche,

Jean-Luc Mélenchon, avec près de quatre millions de voix et 11% des exprimés, a été un événement. Ce résultat est apprécié

comme tel par l’immense majorité des communistes, ainsi que tous les acquis de nos campagnes qui les conduit à considérer

que c’est dans la poursuite et l’amplification de la démarche du Front de gauche qu’est l’avenir. »

La dynamique de « L’humain d’abord » c’est aussi 6000 nouvelles adhésions en 6 mois

Pour Pierre Laurent, le Front de gauche n’est pas qu’un cadre ou un candidat, c’est toute une démarche, « une dynamique

citoyenne et populaire inédite dont la marche pour la VIème République à la Bastille et les nombreux meetings tenus ont été

les symboles. L’engagement dans cette démarche, le retour ou l’entrée en politique de très nombreux jeunes, de syndicalistes,

de forces sociales, intellectuelles et culturelles diverses. Il faut aussi souligner l’enthousiasme avec lequel les communistes ont

mené ces batailles, l’élan qu’elles ont suscité pour leur propre engagement, le renforcement du Parti communiste qu’elles ont

permis avec plus de 6000 adhésions nouvelles depuis septembre 2011. »

C’est aussi en cela que Pierre Laurent considère le Front de gauche comme un avenir. La concertation entre les partenaires,

le partage et l’élaboration collective du projet l’Humain d’abord sont au cœur de cette dynamique, et donc également une démarche

à poursuivre et développer. Le secrétaire national du PCF propose ainsi déjà plusieurs rendez-vous, dès cet été, de concertation

avec les partenaires du Front de gauche, comme à l’Université d’été et le point culminant : la Fête de l’Humanité les 14,15 et 16

septembre. « Cela suppose également que la capacité d’initiatives du Parti communiste continue à se déployer pleinement au service

de cette démarche et de notre propre travail de renforcement et d’élaboration collective. Tout ce travail est devant nous », conclut-il.

Une stratégie soumise au vote

Le Conseil National a voté cette résolution (93 pour, 11 contre, 17 abstentions). Ce texte, divisé en trois axes, est également proposé

au vote des militants réunis partout en France en Assemblées générales ces 18 et 19 juin.  Une Conférence nationale se tiendra

le 20 juin 2012 à Paris et s’appuiera sur les résultats du vote pour définir la direction prendre. S’en suivra un meeting à la Mutualité,

à partir 18h00.

Et aussi

Pour Pierre Laurent, les conditions ne sont pas réunies pour que les communistes participent au gouvernement

L’intégralité du discours d’introduction de Pierre Laurent au Conseil national du PCF le 18 juin 2012

Le bullletin de vote soumis aux militants communistes

Pi. M.

humanitefr dans Front de Gauche le 18 Juin 2012

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Producteurs de lait européens : empêcher le carnage

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

Jeudi 14 juin, un débat s’est tenu au Parlement européen sur la situation des producteurs de lait 

à la demande de la Commission européenne.

Curieusement, le Commissaire à l’agriculture était absent.

Producteurs de lait européens : empêcher le carnage dans Agriculture drive

 

C’est John Dalli, Commissaire européen à la santé

et à la politique des consommateurs,

qui représentait la Commission, sans conviction.

Lire l’intervention de Patrick Le Hyaric sur Moissac au Coeur

 

 

 

Publié dans Agriculture, EUROPE, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

La nouvelle Assemblée nationale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

*

La nouvelle Assemblée nationale dans Assemblee nationale nombre-sieges-partis

*

Source : lexpress.fr

Publié dans Assemblee nationale, France, Legislatives 2012, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Grèce : La victoire de la droite ne peut masquer la spectaculaire progression de Syrisa

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

En 2009, Syrisa avait obtenu 5 % des voix aux élections.

Le 6 mai 2012, il en obtenait 17 %, devenant la deuxième formation de la Grèce.

Hier, Syriza a encore progressé avec près de 27 % des voix grecques.

Syriza est désormais le principal parti d’opposition avec plus de 70 sièges.

 

Grèce :

la droite, appuyée par l’Eurogroupe, devance de peu Syriza

 

Grèce : La victoire de la droite ne peut masquer la spectaculaire progression de Syrisa dans Grece 4041942-3x4-700x933-225x300

 

La Nouvelle démocratie est bien placée pour former un prochain

gouvernement rassemblant les partis pro-austérité.

Après avoir fait pression sur les électeurs grecs, l’Eurogroupe

salue ce résultat et promet à Antonis Samaras de lui donner

quelques marges de manoeuvres.

Alexis Tsipras a annoncé dès ce dimanche soir que Syriza,

désormais la deuxième force politique en Grèce, resterait en

dehors d’une telle coalition et déterminée à combattre la rigueur.

 

 

Minuit. Dix jours pour trouver une majorité. Le chef de la droite grecque, Antonis Samaras, sorti en tête des législatives

selon les projections officielles, tente dès ce lundi de former le gouvernement « d’union nationale » qu’il a appelé de ses voeux,

inaugurant un marchandage politique qui peut durer une dizaine de jours. Aux termes de l’article 37 de la Constitution,

M. Samaras, 61 ans, doit recevoir du président de la République, Carolos Papoulias, un « mandat exploratoire » pour former

un « gouvernement qui jouisse de la confiance du parlement ».

Affirmant que le « pays n’a pas une minute à perdre », Antonis Samaras a tenté de court-circuiter cette procédure en appelant

tous les partis pro-euro à rallier son projet. Mais la fin de non-recevoir immédiatement opposée par ses partenaires présumés

devrait le contraindre à respecter les formes. Crédité de 128 sièges sur 300 au parlement, avec 29,5% des voix, M. Samaras aura

trois jours pour tenter de former un cabinet.

S’il échouait, le poker politique se poursuivrait mené cette fois par Alexis Tspiras, chef du parti de gauche radicale Syriza.

Dressé contre la rigueur imposée au pays par l’UE et le FMI, ce dernier a exclu jusque là toute alliance, optant pour l’opposition,

avec un score présumé de 27,1% des voix, soit 72 sièges. Le mandat devrait donc revenir à Evangélos Vénizelos, le chef du Pasok

socialiste, crédité de la troisième place avec 12,3% des voix et 33 sièges.

Courtisé par M. Samaras, auquel il apporterait les sièges nécessaires pour une majorité absolue au parlement,

Evangélos Vénizélos a réitéré dimanche qu’il ne participerait à un gouvernement que si le Syriza y prend aussi part.

Sans solution, la Grèce serait appelée à une troisième élection.

Source : humanite.fr  17 juin 2012

 

Publié dans Grece, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Meeting avec Pierre Laurent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

Meeting avec Pierre Laurent dans PCF bandeau-meeting_0

Publié dans PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Législatives : Pour le Front de gauche, « ce n’est pas un bon résultat »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2012

 

Législatives : Pour le Front de gauche, Avec dix députés élus sur dix-neuf sortants, le Front de gauche

pourra cependant constituer un groupe parlementaire avec

le soutien d’élus ultra-marins, pour faire porter les aspirations

du mouvement social à l’Assemblée nationale.

 

Les élus

André Chassaigne est ainsi largement réélu (67%) dans le Puy-de-Dôme. Dans le Cher, Nicolas Sansu remplace

Jean-Claude Sandrier. Dans l’Oise, Patrice Carvalho sort vainqueur d’une triangulaire Front de gauche-UMP-FN.

Dans les Bouches-du-Rhône, Gaby Charroux remporte son duel face au Front national avec plus de 60% des voix.

Le Nord demeure une place forte du Front de gauche avec trois élus. Les deux députés sortants communistes,

Alain Bocquet (20e) et Jean-Jacques Candelier (16e), ainsi que leur collègue Parti de gauche Marc Dolez (17e),

conservent leur circonscription. En Seine-Saint-Denis, Marie-George Buffet et François Asensi passent, de même

que Jacqueline Fraysse dans les Hauts-de-Seine.

En revanche, Fabien Thiémé (44,17%) ne parvient pas à pousser hors de l’Assemblée Jean-Louis Borloo.

Patrick Braouezec, non-investi pour le deuxième tour par le Front de gauche, mais soutenu par ses composantes locales,

ne l’a pas emporté face au socialiste Mathieu Hanotin.

Les résultats n’ont rien à voir avec la réalité

Dressant un bilan à chaud tout de suite après les résultats, Pierre Laurent, a estimé ce dimanche auprès de l’AFP

que le score du Front de gauche aux législatives n’était « pas un bon résultat ».

Pour le secrétaire national du PCF, « le mode de scrutin et l’inversion du calendrier électoral dénaturent la portée des élections

législatives et déforment le paysage de l’Assemblée nationale au profit du bipartisme.

A gauche, la majorité législative est ainsi distordue par rapport à la réalité de la majorité politique de gauche dans le pays ».

Pierre Laurent relève ainsi qu’avec 65% des voix de la gauche à l’élection présidentielle, le PS rafle plus de 90% des députés

de gauche. A l’inverse, les 25% des voix de gauche à la présidentielle que représente le Front de gauche ne débouche que

sur moins 5% des députés de gauche. « C’est une anomalie provoquée par une logique institutionnelle implacable qui,

de scrutins en scrutin, a permis aux deux plus grosses formations de monopoliser aujourd’hui 90% des sièges

à l’Assemblée nationale. »

« Porte-parole des attentes du mouvement social »

« Nous avons payé cher notre autonomie », souligne lui aussi Jean-Luc Mélenchon. Pour l’ex-candidat dans la circonscription

de Hénin-Beaumont, les voix du Front de gauche à l’Assemblée nationale auront une utilité :

« Nous serons les porte-parole des attentes du mouvement social, sans concession ni naïveté, ni impatience. »

Pour se faire, le mouvement devrait bien disposer d’un groupe parlementaire, grâce au soutien de députés d’Outre-mer

qui étaient déjà présent dans le groupe Gauche démocratique et républicaine en 2007, ou à l’abaissement à dix du seuil

d’élus nécessaires. Relevant que les socialistes l’avaient accordé au Sénat pour les élus d’Europe écologie les Verts,

Jean-Luc Mélenchon « pense que les socialistes n’ont pas intérêt à bloquer cela à l’Assemblée ».

« Autonomes et constructifs »

interrogée sur une éventuelle entrée du PCF dans le gouvernement à l’issue des législatives, Marie-George Buffet a expliqué :

« Nous ne pensons pas que ce programme (en 60 propositions de François Hollande) soit apte dans sa totalité à nous sortir

de la crise donc nous serons dans la majorité de gauche mais autonomes et constructifs ».

Source : humanite.fr  18 juin 2012

 

Publié dans France, Front de Gauche, Legislatives 2012, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy