• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 juin 2012

François Hollande apporte son soutien au plan Merkel contre le peuple grec

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

 

Réaction de Pierre Laurent aux propos de François Hollande à la télévision grecque :

« la France ne doit pas jouer le jeu du chantage en Grèce »

 

François Hollande apporte son soutien au plan Merkel contre le peuple grec dans F. Hollande grece3-299811-300x200Je suis étonné de la position prise par François Hollande hier à la

télévision grecque. Cette mise en garde contre un vote qui conduirait certains

pays à préférer « en terminer avec la présence de la Grèce dans la zone euro »,

à quelques jours des élections, est déplacée. Le peuple grec est souverain

et il ne peut y avoir de « mais » au respect de cette souveraineté.

 

Cette pression est contraire à l’intérêt de la France et à la volonté affichée de réorienter la politique européenne et de renégocier

le traité. Alors que les Français viennent de s’exprimer pour le changement, il convient désormais de s’appuyer sur toutes

les aspirations similaires qui émergent en Europe, et très clairement en Grèce, où le peuple veut s’émanciper du diktat

des marchés et en finir avec l’austérité.

La France ne doit pas appuyer le chantage de Mme Merkel et des tenants du consensus libéral. La question n’est pas la sortie

de la zone euro ou non, mais sa refonte. Le vrai débat porte sur les mesures à mettre en œuvre ensemble pour sortir de la crise.

Nous savons que l’austérité ne le permet pas, au contraire.

Je connais bien Syriza et Alexis Tsipras. Cette coalition est tout ce qu’il y a de responsable. Elle respecte les choix de son peuple

en refusant les politiques d’austérité tout en souhaitant rester dans l’Euro, comme le veulent 70% des grecs. Elle a produit

un programme économique d’investissement dans l’économie réelle et dans les services publics, qui seul peut sortir la Grèce

de la spirale récessive.

La France doit épauler cette démarche en se déclarant prête au dialogue et à la coopération avec les forces de gauche en Grèce,

en demandant la remise en cause du rôle et des missions actuels de la banque centrale européenne et en soutenant

la proposition du Parti de la gauche européenne, de créer une banque publique européenne au service du développement social,

solidaire et écologique.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Président du Parti de la gauche européenne (PGE)

 

tina016.jpg.scaled1000-300x225 dans Grece

 

Publié dans F. Hollande, Grece, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pour les ouvriers de PSA Aulnay, « le changement, c’est maintenant ! » et « aucune usine ne doit fermer ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

 

Les ouvriers de PSA Aulnay s’invitent au meeting du PS

 

Pour les ouvriers de PSA Aulnay, Alors que les 3300 emplois de PSA Aulnay sont toujours

menacés, les salariés s’impatientent. A l’occasion

d’un meeting national du PS hier, ils ont à nouveau exigé

du nouveau gouvernement une réunion tripartite avec

la direction du groupe.

 

Seule une partie des personnes massées devant les portes du Zénith (Paris) hier, où était sur le point de se tenir le meeting

du PS, scandait haut et fort : « Le changement, c’est maintenant ! ». Et le mot d’ordre n’émanait pas des militants socialistes.

Au slogan de campagne du vainqueur à la présidentielle était en effet adjoint un autre mot d’ordre :

« aucune usine ne doit fermer ! ».

Derrière les banderoles, une centaine de salariés de PSA Aulnay en bleus de travail étaient venus se rappeler au bon souvenir

de la majorité présidentielle. « Le slogan, c’est pour lui claquer, à François Hollande ! », explique Farid, délégué CGT

dans l’usine dont l’avenir semble toujours aussi compromis. Sous une pluie battante, les ouvriers de trois syndicats qui avaient

débrayé dans l’après-midi – CGT, CFDT, Sud – distribuent des tracts aux militants et sympathisants PS venus assister au meeting.

L’accueil varie du soutien à l’indifférence. « Je suis d’accord avec eux, il faut durcir les lois contre les licenciements boursiers »,

affirme par exemple Nathan, 16 ans, militant MJS, dans la file d’attente.

« Notre manifestation n’est pas hostile aux militants socialistes », précise le délégué CGT central Jean-Pierre Mercier, qui insiste

qu’il s’agit surtout « d’adresser un message à un gouvernement qui traîne des pieds », en marge d’un événement auquel était

notamment présent le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

« Pendant l’entre-deux tours, avant son débat télévisé avec Nicolas Sarkozy, François Hollande nous avait promis de nous recevoir

immédiatement s’il était élu, il ne l’a toujours pas fait », dénonce Farid, qui se dit « déjà déçu » d’avoir voté aux deux tours pour

le candidat PS.

Pas question d’attendre le plan social

Alors que la direction du groupe automobile ne semble toujours pas disposée à accorder la production d’un nouveau véhicule

au site de Seine-Saint-Denis – en remplacement de la Citroën C3 dont l’assemblage n’est prévu que jusqu’en 2014 à Aulnay –

le nouveau gouvernement n’est pas encore intervenu sur ce dossier industriel brûlant. Et les salariés en lutte s’impatientent.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CFDT, CGT, Emplois, F. Hollande, Luttes, PS, SOCIAL, Sud, Syndicats | Pas de Commentaire »

Nouveau record du chômage en Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

 

La Grèce au régime spartiate

 

Nouveau record du chômage en Grèce dans Austerite image_crise_grece-300x150Le chômage grec vient de battre un nouveau record,

atteignant les 22,6%. Conséquence de la crise qui secoue

actuellement le pays, le taux de non-emploi n’est pas

le seul fléau auquel il doit faire face. Moins évidentes

mais plus sournoises, les externalités de la situation

grecque sont tout aussi alarmantes.

 Ça n’étonnera plus personne, mais ça n’en demeure pas moins inquiétant. Le taux de chômage grec a atteint un nouveau record au premier trimestre 2012. Selon l’Autorité des statistiques grecques (Ase), il côtoie désormais les 22,6%. C’est 9% de plus qu’au trimestre précédent. Un an plus tôt, au premier trimestre 2011, il n’était « que » de 15,9%. En douze mois, le pays a dû faire face à une hausse du chômage de 57%. Sur les onze millions d’habitants que compte l’archipel hellénique, 1.12 million sont actuellement au chômage.
Depuis 2010 et la lente descente aux enfers financière du pays, le chômage ne cesse d’augmenter. Première cible touchée, les 15-24 ans en subissent de plein fouet les conséquences : 52,7% de cette classe d’âge sont sans emploi. C’est à peine mieux chez leurs ainés, les 25-29 ans étant plus d’un tiers à ne pas trouver de travail. Les femmes sont davantage pénalisées, comptabilisant un taux de chômage de 26,5% contre 19,7% pour leurs homologues masculins. La majorité des chômeurs grecs sont désormais classés comme de « longue durée », comprendre : sans-emploi depuis plus d’un an.

Les îles grecques désertées par la crise

Autre phénomène collatéral de la crise, la saison touristique estivale de l’archipel s’annonce plus que morose. Refroidis par les récentes émeutes, les touristes étrangers sont beaucoup moins nombreux à effectuer des réservations à destination de la Grèce. Le passage des touristes par les aéroports hellènes a déjà chuté de 5%. Désormais, c’est la baisse du tourisme intérieur qui inquiète le pays. Ce tourisme domestique, qui représente 25% des revenus du secteur, est menacé par la baisse radicale du niveau de vie, consécutive aux mesures d’austérité. Dans les îles grecques, qui accueillaient chaque été un nombre important de touristes grecs, le taux de réservations accuse une baisse de 45%, quand il n’est pas carrément proche de zéro.
Pays au patrimoine culturel considérable, la Grèce compte sur son industrie touristique, dont les revenus représentent plus de 15% du PIB grec.

40% d’augmentation des suicides depuis 2011

Si établir un rapport direct peut s’avérer un raccourci dangereux, la brutale ascension de ces chiffres mérite d’être lue en parallèle avec l’explosion du taux de suicide national.
Jadis réputée pour être l’un des pays possédant le plus bas taux de suicide au monde, la Grèce assiste depuis quelques mois à une vague de passages à l’acte sans précédents. Rappelons qu’en 2004, le pays dénombrait un taux de 3,2% de suicide pour 100 000 habitants, alors que la même année, la France en comptait 18% pour le même ratio. A la veille de la crise, en 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) classait la Grèce au 84° rang sur 104 des pays les plus touchés par le suicide. Or, depuis 2011, le ministère de la santé grec a recensé une hausse de 40%. Rien que pour l’année 2011, la ville d’Athènes a vu son taux de suicide augmenter de 25%.
Depuis le 1°janvier, les médias ont relayés plusieurs cas de suicides en public -générés entre autres par leurs situations financières délicates- et visant à interpeller les pouvoirs publics.

Charlotte Helias

Source : humanite.fr  14 juin 2012

 

Publié dans Austerite, Chomage, Emplois, Grece | Pas de Commentaire »

Québec : 4ème mois de grève

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

 

Québec : 4ème mois de gréve ( série photos)

 

Québec : 4ème mois de grève dans Canada s_q03_RTR2ZQ94-300x197s_q11_RTR31M7A-300x197 dans POLITIQUE

 

Voir les autres photos sur dazibaoueb

A lire :

L’absolutisme de M. Harper

Extrait :

« Un peu plus chaque année, le gouvernement Harper fait le vide autour de lui. Il abolit les instruments par lesquels

s’exprime la dissidence. Il supprime les vivres aux organisations qui le contredisent. Il éloigne du pouvoir

l’«axe du mal» que forment scientifiques, écologistes et représentants de la société civile.

Bref, il élimine un à un les contre-pouvoirs qui font obstacle à sa détermination, portant ainsi atteinte à l’un des fondements

de la démocratie représentative. »

manifestation-200x300 dans Quebec

 

 

Photo Le Devoir Pedro Ruiz

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Canada, POLITIQUE, Quebec | Pas de Commentaire »

Législatives Nord : Alain Bocquet rassemble face au Front national

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

 

 Alain Bocquet rassemble face au Front national

 

Législatives Nord : Alain Bocquet rassemble face au Front national  dans Front de Gauche Alain-BocquetArrivé largement en tête du premier tour, le sortant (PCF) Alain Bocquet

devrait être réélu sans difficulté face à la candidate du FN arrivée en

deuxième position.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, un duel se tiendra bien entre Front de gauche et Front

national. Mais c’est dans la 2e circonscription du Nord, autour de Saint-Amand-les-Eaux,

qu’il se jouera.

 

Pas de suspense dans ce combat : le sortant, le communiste Alain Bocquet, par ailleurs maire de la principale ville de

la circonscription, est arrivé dimanche largement en tête du premier tour avec 46,6 % des suffrages exprimés quand

la candidate suivante, la lepéniste Nathalie Betegnies, n’en recueille que 21,7 %. Et celle-ci ne pourra guère compter

sur de forts reports de voix  : 17 des 26 maires de la circonscription, de tous bords, ont d’ores et déjà appelé à voter

pour Alain Bocquet dimanche prochain.

Aller au-delà du Front de gauche

Rassembler « tous les démocrates et les républicains » n’a pas posé de grandes difficultés au député. En dehors même

des périodes d’élection, c’est, à l’entendre, une priorité. « Je travaille avec tout le monde sans distinction, explique-t-il, syndicalistes,

élus, salariés, entreprises. » Alors, quand il est parti en campagne, le thème de « l’union du peuple de France pour l’Humain

d’abord » s’est imposé naturellement : « On est allé au-delà du Front de gauche. Face à la crise, face aux politiques libérales, il faut

se rassembler, créer des convergences d’intérêts de tous ceux qui font la vie économique et sociale du territoire », indique-t-il.

La droite grande perdante

La grande perdante ici, c’est la droite traditionnelle. Avec seulement 6,6 % des voix, l’UMP et sa candidate, Monique Huon, ont vécu

une véritable humiliation. Ses électeurs ont sans doute en partie glissé vers l’extrême droite. Mais, selon Alain Bocquet, ce ne sont

pas les seuls. Pour lui, « on trouve de tout dans l’électorat FN : les conservateurs représentants de la haute finance, mais aussi

le type au RSA qui en a ras le bol, et son voisin parce qu’il en a marre d’avoir un “assisté” à côté de chez lui ».

Reconquérir, pas stigmatiser l’électeur FN

Le vote FN relèverait souvent de « l’appel au secours ». Et la gauche n’est pas dispensée de responsabilité : « Ils ne se retrouvent

pas dans notre combat, et on le mène pour eux. Il ne suffit pas de formuler des propositions générales et généreuses, encore faut-il

être entendu et compris. C’est la question de notre lien avec les gens qui est posée. » Alain Bocquet s’était d’ailleurs opposé

au choc frontal entre le Front de gauche et le FN, personnifié dans le combat Mélenchon-Le Pen à Hénin-Beaumont.

« On ne peut pas reconquérir un électeur FN après l’avoir stigmatisé », estime-t-il. Alors, jusqu’à dimanche, il prévoit de mener

campagne avec humilité, « une des qualités d’un révolutionnaire », selon lui.

Adrien Rouchaleou

humanite Alain Bocquet dans PCF le 13 Juin 2012

 

Publié dans Front de Gauche, PCF, PCF Nord, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Jean-François Copé contre le front républicain

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

Jean-François Copé contre le front républicain dans Caricature Caricature-JF-Cope-Front-republicain-225x300

Vu sur PCF Hénin

 

Publié dans Caricature, F-Haine, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy