• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 13 juin 2012

Prêt à tout pour justifier la stratégie UMP du « ni gauche ni FN », Jean-François Copé ment et met en cause l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

 

Jean-François Copé ment et met en cause l’Humanité

 

Prêt à tout pour justifier la stratégie UMP du Jean-François Copé est prêt à tout pour justifier la stratégie UMP

du « ni-gauche ni FN » au second tour et pour couvrir ses collègues

qui font des appels du pied à l’électorat frontiste pour conserver

leur fauteuil de député. Y compris à mentir éhontément tout en

diffamant l’Humanité.

Ainsi sur France 2, mardi soir, le secrétaire général de l’UMP a poursuivi dans son amalgame Front national = Front de gauche =

extrêmistes en expliquant,  à propos de l’entretien donné par Nadine Morano au journal d’extrême-droite Minute :

« Moi personnellement je ne le ferais pas. Je ne m’exprime pas dans Minute ni dans des journaux de cette nature. Je ne le fais

d’ailleurs pas non plus dans L’Humanité ».

Faux. Jean-François Copé est bien intervenu dans nos colonnes. Exactement dans notre édition du 25-26 mars

2000, où le déjà maire de Meaux intervenait dans un débat consacré à la violence dans les cités d’Ile-de-France.

 

2012-06-13cope-hq-251-300x201 Jean-François Copé dans l'HumanitéCet entretien est d’ailleurs savoureux. Jean-François Copé, qui dénonce

actuellement la gauche pour son « laxisme en matière de sécurité », explique

que « notre credo en la matière de sécurité est d’arriver à un juste équilibre

entre prévention et répression ».

Ses solutions d’alors en guise de lutte contre l’insécurité pourraient lui

valoir une bonne place dans le comité de soutien du Front de gauche.

« Il faut surtout engager une réflexion de fond sur le rôle du maire en matière

de sécurité au moins dans les villes :

l’insécurité n’est plus de fait l’affaire exclusive de la police, affirme-t-il. Seul un partenariat hyperstructuré entre

le parquet, les élus, les habitants, la police nationale et la police Municipale peut faire régresser la petite délinquance sur laquelle

les résultats sont encore mauvais. »

Passé révisé

En 2000, Jean-François Copé, alors membre du parti gaulliste RPR, trouvait important de participer à un débat dans les colonnes

de l’Humanité. Devenu secrétaire général d’un UMP flirtant avec le Front national et en ballottage pour sa réélection à l’Assemblée

nationale, l’édile de Meaux révise son passé et l’Histoire en faisant l’amalgame l’Humanité-Minute.

 

  • A lire aussi :

Jean-François Copé : « Trouver un juste équilibre entre prévention et répression » (24 mars 2000)

 

Publié dans F-Haine, l'Humanité, Legislatives 2012, Manipulation, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

harcèlement sexuel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

Reçu par courriel

 

À l’appel de l’AVFT Libres et Égales, la Marche Mondiale des Femmes, Femmes Solidaires,

le Collectif National Droits des Femmes, CLASCHES.

RASSEMBLEMENT  :   Jeudi 14  juin 18h   -   Métro Palais Royal

Une loi sur le harcèlement sexuel !       RESTONS MOBILISÉES !

Le mercredi 13 juin, le Conseil des ministres décidera du Projet de loi qu’il propose au débat parlementaire.

En nous rassemblant ce jeudi 14 juin, Place Colette, nous réaffirmons :

  • Notre soutien aux victimes de harcèlement sexuel ;
  • Notre volonté d’aboutir à une loi conforme aux objectifs défendus par les associations et organisations

mobilisées autour de l’Association contre les Violences faites aux Femmes au Travail – AVFT ;

  • Que nous resterons vigilantes et soutiendrons tous les amendements qui iront dans ce sens.

Une conférence de presse se tiendra mercredi matin 13 juin à 10h au Centre Hubertine Auclert.

 

****************************************

France Inter révèle le nouveau projet de loi sur le harcèlement sexuel. Ce texte, qui sera présenté ce mercredi en Conseil des ministre, suscite déjà quelques réserves.

Enfin. Près de deux mois après son abrogation par le Conseil constitutionnel pour cause d’imprécision, une nouvelle version, modifiée et affinée, sera présentée aujourd’hui en Conseil des ministres.
Ce nouveau texte, préparé par la ministre du droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem et la Garde des sceaux Christiane Taubira -mis en ligne par France Inter- comprend cinq articles de loi. Il définit deux types de harcèlement sexuel et prévoit deux types de sanction en conséquence.

Interrogée par l’AFP, l’association féministe européenne contre les violences faites aux femmes (AVFT) dénonce une « usine à gaz ». Outre des conditions compliquées à prouver et certaines incohérences,  sa porte-parole, Marilyn Baldeck, déplore que « pour le gouvernement, la forme la plus grave de harcèlement sexuel reste moins punie que le délit de vol ». «Le message est quand même gravissime » a-t’elle ajouté.

d’après  humanite.fr

 

Publié dans Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

La preuve par la crotte de chien !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

 

Surveillance

Un fichage génétique pour tracer… les crottes de chiens 

 

La preuve par la crotte de chien !  chien-84401Par Agnès Rousseaux

Les chiens devront-il bientôt présenter leur permis génétique pour circuler dans

les rues ? Non, ce n’est malheureusement pas un canular…

La municipalité de Jérusalem vient d’annoncer la création d’un fichier génétique

des chiens, pour lutter contre les déjections qui souillent les trottoirs de la cité.

Ce fichage devrait permettre de remonter de la crotte au chien, puis du chien aux

propriétaires qui ne remplissent pas leurs obligations.

Une étude a été lancée pour étudier la faisabilité de ce projet. Les propriétaires

des 11 000 chiens de la ville seront ensuite convoqués chez les vétérinaires pour

un prélèvement de salive de leur animal de compagnie.

Reste à savoir quel sort sera réservé aux chiens non fichés, touristes ou ayant fait le mur : seront-ils soumis au prélèvement

de salive ou interdits de séjour ? Un test génétique coûte environ 150 shekels (31 euros) selon le quotidien Haaretz, et l’amende

sera de 750 shekels (154 euros). Le test d’excrément pourrait être un moyen rapide et efficace de renflouer les caisses

des collectivités locales. On se demande pourquoi Claude Guéant, le roi du fichage, n’y avait pas pensé !

La preuve par la crotte de chien existe déjà aux États-Unis. Une entreprise spécialisée, PooPrints, vend cette solution miracle

aux propriétaires d’immeuble et de résidence, pour « prévenir à la source les problèmes de déjections canines » (sic). L’échantillon

de salive canine fait partie du contrat de location, et vient alimenter le fichier génétique de la résidence. Résultat : une réduction

presque immédiate de 75 % de la pollution canine sur la propriété, promet l’entreprise. Dans le Minnesota, certains propriétaires

sévissent : après une deuxième condamnation par les experts génétiques de la déjection canine, l’animal incriminé n’a plus

le droit de vivre dans le périmètre concerné.

Face à ce problème majeur [1], des réponses radicales s’imposent : PooPrints rappelle sur son site que l’Agence de protection de

l’environnement des États-Unis place les excréments de chien dans la même catégorie sanitaire que les produits chimiques toxiques,

du fait du nombre de bactéries qui y prolifèrent. Une raison de plus sans doute pour construire à l’échelle planétaire un fichier

génétique de ces dangereuses sources de contamination. Bientôt un fichier pour les humains qui se soulagent contre un mur ?

Source : Basta!  13 juin 2012

 

A lire :  sur futura-sciences : Mieux que le gaz de schiste, la crotte de chien !

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nucléaire : le changement n’est pas pour demain !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

 

Nucléaire :

Hollande veut accélérer la production d’uranium

 

Nucléaire : le changement n'est pas pour demain ! dans F. Hollande une-PS-nucleaire-webLe changement en matière de nucléaire ne semble pas pour demain. À l’issue d’une rencontre le 12 juin

avec le président nigérien, Mahamadou Issoufou, François Hollande s’est prononcé pour une accélération

de la mise en exploitation par Areva de la future mine géante d’uranium d’Imouraren (Niger), prévue fin

2013.

« Si ça peut aller plus vite, nous y sommes favorables. Tout ce qui peut être fait pour le développement,

pour l’activité économique doit être réalisé dans les meilleurs délais », a ainsi déclaré le président français. De quoi réjouir

la multinationale, propriété de l’État français, qui importe du Niger près de 40 % de son uranium. Une fois traité, l’uranium

sert de combustible aux réacteurs nucléaires. « Il s’agit là d’une claire perpétuation des mécanismes de la Françafrique,

pour le plus grand profit du lobby nucléaire (Areva) et au détriment de la démocratie en Afrique », dénonce

l’Observatoire du nucléaire, association créée par l’ancien animateur du Réseau sortir du nucléaire, Stéphane Lhomme.

Les deux mines actuellement exploitées par le groupe français, dans la région d’Arlit, n’ont plus que dix à vingt ans de production

devant elles. Areva s’est donc assuré en 2008 les droits de la mine géante d’Imouraren, potentiellement la deuxième plus grande

mine d’uranium du monde (5 000 tonnes par an). La multinationale a prévu d’y investir 1,2 milliard d’euros. Son exploitation fera

passer le pays du 6e au 2e rang mondial des producteurs d’uranium, juste derrière le Kazakhstan, où Areva est également

implantée.

Radioactivité

Le président nigérien espère une exploitation « gagnant-gagnant » des ressources de son pays. Naïveté ? Mahamadou Issoufou

connaît bien Areva : il a été l’un des dirigeants de sa filiale nigérienne, la Somaïr, dans les années 1980 [1]. Il a régulièrement

jugé trop bas le prix de vente de l’uranium et assuré qu’il ne ferait « aucun cadeau » à la multinationale. Quoi qu’il obtienne

du gouvernement français, les terribles impacts environnementaux demeureront.

De nombreuses études indépendantes ont révélé les boues radioactives et les énormes masses de déchets radioactifs stockées

à l’air libre, à proximité de la ville d’Arlit. La contamination radioactive contribue à la désertification et à l’assèchement des nappes

phréatiques, sur fond d’exploitation des travailleurs (lire nos articles sur Areva au Niger), au sein d’un pays lourdement frappé par

la pauvreté (et le FMI). Par cette déclaration, François Hollande se place dans les pas de ses prédécesseurs qui ont tous soutenu

les efforts d’Areva pour assurer la sécurité d’approvisionnement en uranium de la France. Sans jamais respecter les droits

des populations locales.

Notes

[1] Lire Areva en Afrique, de Raphaël Granvaud, éditions Agone.

Auteur : Sophie Chapelle

Source : Basta!  12 juin 2012

 

Publié dans F. Hollande, Nucleaire, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Dans l’Huma d’aujourd’hui, « L’UMP nage en eaux brunes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

 

Législatives

L’UMP poursuit 
le chantier 
des convergences avec le FN

 

Dans l'Huma d'aujourd'hui, Dans l’Humanité, ce mercredi, l’UMP nage en eaux brunes.

L’extrême droitisation pilotée par Nicolas Sarkozy valide

pour une partie de l’électorat de droite les rapprochements

avec le FN.

Pétainisation de la droite ? Nicolas Sarkozy, au moment de la campagne

présidentielle, a accéléré le processus. Une évolution à laquelle il s’était

attaché, bien avant 2007 et son accession à l’Élysée. En cours de mandat,

par petites touches ou opérations de plus grande envergure comme

le débat sur l’identité nationale, il a tissé des convergences qui ne devaient

pas seulement à une conjoncture électorale particulière.

Rupture avec le gaullisme

Cette rupture avec ce qui restait de gaullisme a provoqué des réactions

au sein de la droite en général et de l’UMP en particulier. Elles perdurent.

 

La nouveauté est que les convergences idéologiques entre la droite et la droite extrême semblent désormais approuvées

par une partie grandissante des électeurs de l’UMP. Ainsi, des enquêtes d’opinion ont constaté que les passerelles bénéficient

d’une acceptation, sinon idéologique, du moins pragmatique, pour deux électeurs UMP sur trois. Les digues sont rompues.

La pédagogie d’extrême droitisation, sur fond de xénophobie, de rejet de l’autre, de remise en cause des acquis populaires

depuis la Révolution française en passant par le Front populaire, la Libération, mai 1968 ou 1981, enregistre donc des résultats.

Ce qui explique le refus de front républicain visant à exclure le FN, qui était jusque-là constitutif de la cohésion nationale

depuis la Libération.

Convergence institutionnelle

Une étude à paraître conduite par Terra Nova confirme nos analyses sur la nature du sarkozysme et les perspectives

de recomposition. Sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, « le centre de gravité de la droite » a bougé et

« le renforcement du FN le 22 avril 2012 résulte prioritairement de cette évolution », constatent les auteurs. Et après

« la convergences idéologique » viendrait « une convergence institutionnelle ». Les législatives pourraient en être des prémices.

Comme nous l’avions indiqué, il s’agit pour le FN d’une opportunité inattendue, puisque Terra Nova souligne que « l’essentiel

du chemin de la convergence » est à mettre davantage à l’actif d’une UMP qui s’extrême-droitise qu’aux aménagements

opérés par un FN sous la houlette de Marine Le Pen. La copie sarkozyste du lepénisme constitue cependant, au bilan,

« une victoire idéologique pour le Front national ».

A lire aussi dans notre édition :

  • Entre droite et FN, les digues sautent
  • La machine à perdre en Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Les intérêts bien sentis des élus FN
  • « La droite est en train de se ressourcer à l’abreuvoir du Front national », entretien avec l’universitaire Alain Hayot
  • Quand la droite sans mémoire insulte de Gaulle

Dominique Bègles

 

Publié dans F-Haine, France, l'Humanité, Legislatives 2012, POLITIQUE, Presse - Medias, UMP | Pas de Commentaire »

Accusations ignobles contre Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

 

Accusations ignobles contre Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche ! dans Jean-Luc Melenchon cantonales-2011-6698-300x225Depuis lundi l’UMP tente de masquer ses appels du pieds au

Front National en diabolisant le Front de Gauche et en salissant

plus particulièrement Jean-Luc Mélenchon.

Cette comparaison répétée entre deux “extrêmes” est un fort mauvais coup

à la démocratie. Elle met sur le même plan une force républicaine qui puise

ses idéaux dans les combats de la résistance face au nazisme,

le Conseil national de la Résistance, les grandes conquêtes sociales avec

un parti d’extrême droite raciste et xénophobe.

Tout cela ne sert en réalité qu’à banaliser ces derniers pour mieux justifier les accords avec eux. La ficelle est grosse et prouve

que décidément l’UMP a du mal à se remettre de la campagne menée par Nicolas Sarkozy. 

Mais deux de ses plus importants dirigeants viennent de dépasser les bornes.

Ce matin sur France Inter, Alain Juppé n’a en effet pas hésité à assimiler le Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon avec

l’antisémitisme, car il avait publié en toute bonne foi l’appel à la résistance à l’austérité lancé par le compositeur grec Mikis

Théodorakis, deux jours après que cet appel ait été publié sur le site Marianne2.fr !

La coupe est pleine.

Doit-on rappeler le nombre de responsables politiques qui ont salué l’oeuvre ou les propos du compositeur ? Doivent-ils être

catalogués d’antisémites ? M. Renaud DONNEDIEU de VABRES, ministre français de la Culture et de la Communication, qui a remis

les insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’Honneur, serait-il antisémite ? Et le Parti socialiste dont l’hymne officiel a

été composé par lui ?

On voit à quel point c’est ridicule ! Notons enfin que cette manipulation éhontée et de bas étage reprend les attaques de sites proches

du FN qui tentaient, alors, de contrer nos attaques sur leur  éloge du collaborateur antisémite Brasillach !  

Après ceux de Nathalie Kosciusko-Morizet hier soir sur France 2, les propos d’Alain Juppé révèlent une offensive concertée de l’UMP

en ce sens. Ces propos intolérables sont totalement ignobles et absurdes. Ils sont des mensonges grossiers sans aucun fondement.

Ils font suite aux multiples calomnies et provocations venant du FN dont le candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle est

l’objet depuis plusieurs semaines.

Cela doit cesser.

Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche ont  toujours été en première ligne pour défendre les valeurs de la République et pour

combattre l’antisémitisme et les idées xénophobes. Nous invitons tous les démocrates et républicains et particulièrement les dirigeants

des partis de gauche à condamner clairement les déclarations de Nathalie Kosciusco-Morizet et Alain Juppé.

Communiqué du Parti de gauche

 

Publié dans Jean-Luc Melenchon, Parti de gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy