• Accueil
  • > F-Haine
  • > Six mille personnes à « la marche contre l’austérité et le fascisme »

Six mille personnes à « la marche contre l’austérité et le fascisme »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juin 2012

 

Le Front de gauche réussit sa Marche contre l’austérité et le fascisme

 

Six mille personnes ont participé dimanche après-midi à

« une marche contre l’austérité et le fascisme »

en présence du candidat Front de gauche aux législatives Jean-Luc Mélenchon 

à Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais).

 

Six mille personnes à Arrivé peu avant 16 heures, Jean-Luc Mélenchon, candidat

dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais convoitée

également par la présidente du Front national

Marine Le Pen, a été accueilli aux cris de « Résistance, résistance ».

« Son combat est d’actualité »

« C’est bien, vous êtes nombreux », a-t-il lancé, avant d’aller déposer

une gerbe de fleurs au monument aux morts de la commune,

limitrophe d’Hénin-Beaumont, en mémoire d’Émilienne Mopty, une résistante originaire du Pas-de-Calais, qui avait mené

les manifestations des femmes lors de la grève des mineurs en mai-juin 1941. Arrêtée en septembre 1942 par les Allemands,

elle avait été décapitée dans la cour de la prison de Cologne le 18 janvier 1943.

« Son combat est toujours d’actualité. La marche d’aujourd’hui est contre l’austérité et le fascisme. On redresse la tête et on

montre qu’ici c’est une terre de gauche (…), pas le fief de Marine Le Pen », a déclaré David Noël, secrétaire de section

du Front de gauche à Hénin-Beaumont. Dans le cortège, où les manifestants tenaient à la main de nombreux ballons

rouges et drapeaux du Parti communiste et du Front de gauche, des pancartes proclamaient « On lâche rien » ou

« Fâchés mais pas fachos ».

 

melenchon2-300x300 Hénin-Beaumont dans Front de Gauche« Je suis ici pour marquer ma solidarité avec la lutte du Front de gauche

contre le FN à Hénin-Beaumont. La lutte des mineurs en 41-42,

c’est d’eux qu’est partie la résistance dans la région et ils ont subi

une très grosse répression. Ils étaient 100.000 mineurs en grève contre

l’Occupation allemande, il faut se souvenir », a expliqué Gérard Guilbert,

militant FG âgé de 65 ans. 

« L’histoire de cette femme, de cette figure historique, résonne aujourd’hui.

Même la pluie ne m’aurait pas empêchée de venir », a témoigné Hélène,

une Parisienne de 56 ans, vêtue d’une écharpe rouge.

 

  • A lire aussi :

L’intervention de Michelle Demessine au meeting

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy