Irlande : référendum sur le pacte budgétaire européen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2012

 

Europe Les enjeux

Irlande :

vote populaire à hauts risques pour le traité européen

 

Irlande : référendum sur le pacte budgétaire européen dans Austeritepar Vadim Kamenka

Les Irlandais sont les seuls citoyens de l’Union

européenne à donner leur avis par référendum,

ce vendredi, sur le pacte budgétaire.

Un scrutin à l’issue encore incertaine, malgré

l’avance et le matraquage des partisans du «oui ». 

Dublin, envoyé spécial. 

 

La campagne se termine. Pour Dave, cinquante-deux ans, rencontré au local de l’United Left Alliance (ULA),

situé en plein centre de Dublin, à proximité du Parlement, « elle fut particulièrement dure, dans le sens où

le matraquage médiatique a été particulièrement violent et menaçant à l’égard du “non”. Même les campagnes

contre les traités de Lisbonne, en 2008, et de Nice, en 2001, n’avaient pas été d’une telle virulence libérale

et antidémocratique ».

Les deux précédents refus référendaires n’étaient pas un scénario envisageable pour les tenants du pacte

budgétaire car, demain, les Irlandais seront les seuls citoyens européens à s’exprimer sur le texte.

« Imaginez que le seul pays où les gens s’expriment vote contre. Ils ne peuvent pas se permettre un tel manque

de légitimité pour un pacte si important pour les tenants d’une Europe libérale ! » s’emporte Dave.

30% d’indécis

Pour l’instant, les derniers sondages publiés par The Irish Times ou The Irish Independent, ce week-end, ont

confirmé l’avance du « oui », donné vainqueur aux alentours de 55 % des suffrages exprimés. Néanmoins,

le doute subsiste, étant donné la proportion toujours importante d’indécis, qui se maintient autour 
de 30 %.

« Les médias, les partis, les dirigeants européens, la Commission européenne, le FMI, tous ceux qui ont défendu

le “oui” n’auront donc pas réussi à persuader 
les Irlandais de l’utilité de ce traité. Ils ont axé leur campagne

sur la crainte d’un “non” », déplore le député européen pour la GUE-NGL, membre du Socialist Party, Paul Murphy.

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :

Un Front de gauche irlandais en gestation

Fin du rêve, début de la colère

Michael Taft, un syndicaliste de Unite chez les nonistes

L’université dans l’oeil de l’austérité

Source :  PSA : chômage partiel en juin dans la plupart des usines dans Chomage humanite2010_logo1-300x82 31 mai 2012 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy