• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 25 mai 2012

Québec : le PCF réaffirme sa solidarité avec le mouvement démocratique et citoyen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

Québec : le PCF réaffirme sa solidarité avec le mouvement démocratique et citoyen dans Quebec carre_rouge-300x225Le Parti communique français exprime sa vive inquiétude et sa condamnation

devant la poursuite d’une répression brutale contre le mouvement jeune et citoyen

au Québec. Les 700 arrestations par la police traduisent le refus des autorités

québécoises de toute prise en compte de ce mouvement qui porte

des revendications étudiantes mais aussi des aspirations sociales et démocratiques

populaires profondément légitimes.

Les impressionnantes manifestations de Montréal et les rassemblements quotidiens dans les quartiers et les villes du Québec

expriment un rejet grandissant de la population envers des dirigeants politiques qui s’en prennent aux libertés individuelles

et collectives, qui ont perdu la confiance du peuple et leur crédibilité. Cette mobilisation civile et politique de grande ampleur

montre les limites atteintes par des pratiques gouvernementales et des politiques marquées par l’autoritarisme et par

l’arrogance du pouvoir, par la corruption, le mépris des attentes populaires et de l‘intérêt public.

Le Parti communiste français réaffirme sa solidarité avec le peuple du Québec, avec la jeunesse et les étudiants

de cette «Belle province».

Parti communiste français, 25 mai 2012

 

Québec : manifestation contre la « loi matraque »

(22 mai 2012)

http://www.dailymotion.com/video/xr03ze

sur dailymotion.com

par BFMTV

 

Lire également :

« Charest, tu es la casserole, nous sommes la cuillère »

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

 

 

 

Publié dans Quebec | Pas de Commentaire »

Pacte budgétaire européen : Le Parti socialiste irlandais dit « Non »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

Le 31 mai prochain les Irlandais sont appelés à se prononcer sur le Pacte budgétaire européen.

Paul Murphy, député européen, membre du Parti socialiste irlandais et du Parti de la gauche européenne,

explique les positions de son parti et les raisons du refus du Pacte budgétaire (TSCG, MES).

Le 31 mai, comme pour la Constitution européenne, il votera « Non ». Un non à l’austérité.

Un non à l’Union européenne du libéralisme économique.

http://www.dailymotion.com/video/xr0dsu

sur dailymotion.com

par PlaceauPeuple

 

Publié dans EUROPE, Irlande, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Non à la répression, non à l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

Au Québec, le gouvernement veut étouffer les manifestations étudiantes. En Europe, les libéraux veulent

écarter la Grèce de la zone euro. Mais partout, les peuples se soulèvent pour empêcher l’instauration

de règles répressives et austéritaires

http://www.dailymotion.com/video/xr3vr1

sur dailymotion.com

par PlaceauPeuple

 

Publié dans Austerite, Grece, Luttes, Quebec | Pas de Commentaire »

Le Smic à 1700 euros, un combat à mener

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

Le Smic à 1700 euros, un combat à mener

 

Le Smic à 1700 euros, un combat à mener dans Front de Gauche smic6mai-300x150« Légitime »…

Mais pas pour tout de suite. Voire même « inatteignable ».

À environ un mois d’une possible revalorisation du salaire

minimum, le Smic à 1700 euros, demandé par la CGT

et le Front de gauche, suscite des appréciations

divergentes de la part du gouvernement et des autres syndicats.

 

Michel Sapin a estimé ce jeudi « légitime » de donner un coup de pouce au Smic. Mais le ministre du Travail, de l’Emploi et

du Dialogue social a rejeté l’idée d’une forte hausse. « Quand vous êtes une caissière à 70 % du Smic, vous n’arrivez pas

à vivre ; il est légitime de donner un coup de pouce au Smic. Mais quand vous êtes une petite entreprise avec des carnets

de commandes difficiles, vous vous posez la question de l’équilibre de vos comptes, et là on ne peut pas non plus faire

des sauts sur le Smic. C’est cela qu’il faut concilier, et une décision sera prise. »

Michel Sapin n’a pas chiffré la hausse éventuelle du Smic au 1er juillet prochain, renvoyant la décision aux prochaines

concertations avec les syndicats et les organisations patronales annoncées mercredi par le Premier ministre

Jean-Marc Ayrault.

La CGT attend de Hollande un geste fort

Sur le sujet du Smic, les syndicats présentent des opinions différentes. Pascal Debay, membre de la commission exécutive

de la CGT, a indiqué à l’Humanité attendre un « geste fort » de François Hollande. « La problématique des bas salaires continue

de se poser de façon dramatique, en particulier pour de nombreux salariés précaires. La moitié des salariés à temps complet

gagnent moins de 1500 euros. Notre revendication est de porter le Smic à 1700 euros brut. Ce qu’on attend comme geste fort

de M. Hollande, c’est une revalorisation dans les semaines ou les mois qui viennent, qui permette d’atteindre ce seuil. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Front de Gauche, Pouvoir d'achat, PRECARITE, Salaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Le plan de bataille des financiers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

Nicolas Doisy, chef économiste à Chevreux (Crédit Agricole), nous fait part du plan de bataille des financiers

en cas de victoire de François Hollande aux présidentielles… Et de l’angoisse en cas de montée excessive

du Front de Gauche et de lendemains d’élections suivis de mouvements de masse, de manifestations, de grèves….

 

Un sujet de François Ruffin, réalisé par Olivier Azam – Les Mutins de Pangée avec Fakir et la-bas.org / Avril 2012 -.

lesmutins.org

Publié dans ECONOMIE, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Austérité médiatique, austérité démocratique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

DANGER !

Austérité médiatique, austérité démocratique

 

Par YVAN DU ROY

Là, une loi qui restreint le droit de manifester. Ici, des menaces de fermeture de médias dissidents.

En France, un vote en ligne dont l’intégrité n’est plus garantie. Ignorant ces atteintes aux libertés

fondamentales, la plupart des médias traditionnels reprennent leur ronronnement uniforme.

Restent les médias libres.

 

Austérité médiatique, austérité démocratique dans Democratie arton2405-b9370-218x300

Trois lieux, trois évènements de nature différente, mais un même sentiment d’inquiétude.

Au Québec d’abord : après trois mois de contestation étudiante, contre l’augmentation

des droits de scolarité de 82 % sur sept ans, le vote par la majorité conservatrice

d’une « loi spéciale ». Cette loi restreint le droit de manifester, interdit les rassemblements

à proximité des établissements scolaires et universitaires, punit de très lourdes amendes

les individus ou associations y contrevenant. Et oui, nous sommes bien au Québec,

province francophone du Canada.

En Espagne ensuite, à Madrid même. Trois télévisions associatives locales sont menacées

de fermeture par le gouvernement régional, dirigé par le Parti populaire, la droite espagnole.

Là encore, de lourdes menaces d’amendes planent sur les propriétaires du bâtiment

qui abritent les studios des trois télévisions. Leur ton critique et leur soutien affiché

au mouvement des Indignés déplaisent au pouvoir en place. Pire : l’audimat des trois chaînes non commerciales progresse

depuis le début du mouvement, le 15 mai 2011. Il était bien temps d’éteindre ces canaux dissidents, capables potentiellement

d’insuffler un peu de subversion dans les esprits de 6 millions de Madrilènes (lire ici). Les chaînes qui s’en tiennent à fournir

« du temps de cerveau humain disponible » [1] pour le marketing ne sont pas inquiétées.

Médias libres

En France, enfin. Alors que les élections législatives pour les « Français de l’étranger » commencent aujourd’hui. 700 000 émigrés

de l’Hexagone sont appelés à élire 11 députés grâce au vote électronique par Internet. Un vote en ligne dont ni la confidentialité

ni la sécurité ne semblent garanties, comme le montre notre enquête. Toutes les manipulations sont possibles, alors que

l’ensemble du processus est géré par des entreprises privées. Imaginez un bureau de vote où s’afficherait l’avertissement

« fraude possible » et « secret de l’isoloir non assuré » – c’est pourtant bien ce que dit le gouvernement lui-même ! [2]. Et un bureau

de vote dont les assesseurs seraient les employés d’une filiale de la Société générale ou de Dassault System… Cela provoquerait

un tollé ! Eh bien non. Rares sont les médias qui, à l’instar de Basta ! (ou de Numerama), s’en sont fait l’écho (mis à part…

Le Figaro, qui, huit jours après la publication de notre enquête, s’en est largement inspiré).

[Lire la suite]

Source :  Basta !  23 mai 2012

Creative Commons License

 

Publié dans Democratie, LIBERTES | Pas de Commentaire »

Le billet de Théophraste R.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2012

 

Parisot, Chérèque et Notat contre les utopistes.
*
*
Le billet de Théophraste R.  breveon2610-6b40bListe (partielle) des revendications populistes inatteignables selon le patronat :
*
en 1906 un jour de repos par semaine, en 1919 la journée de 8 heures,
*
en 1936 les congés payés, en 1945 la nationalisation des compagnies
*
d’électricité (création d’EDF-GDF), en 1970 l’indemnisation des congés de maternité. Etc.
*
Et encore : en 2012, le Smic à 1700 euros, selon Laurence Parisot, patrone du MEDEF
*
et François Chérèque, patron de la CFDT.
*

Nicole Notat à qui il a succédé il y a dix ans déjà (elle avait 55 ans, comme lui en 2012)

est aujourd’hui patronne de VIGEO, une société européenne d’évaluation

des performances sociales et environnementales des entreprises, patronne de l’agence ARESE, première agence

de notation sociale en France.

Elle est membre du club du Siècle, du Groupe de Réflexion sur l’avenir de l’Europe présidé par Felipe Gonzalez et rattaché

au Conseil européen, du conseil d’administration de la Coface et du conseil de surveillance du Monde S.A.

Depuis novembre 2011, elle est même médiatrice dans le cadre de la mise en place des nouveaux horaires par la SNCF et RFF.

Donc, le Smic à 1700 euros est inatteignable selon François Chérèque, patron de la CFDT et (faisons-en le pari) futur retraité actif.

Théophraste R. (Chef du bureau : « Changer de job à 55 ans » au Grand Soir).

PS. Pour les planques attribuées aux prédécesseurs de Notat (Jean Kaspar, Edmond Maire), voir Internet, mais c’est mauvais

pour le moral.

Source : Le Grand Soir  24 mai 2012

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy