Législatives : L’UMP flirte à nouveau avec le FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

 

Législatives :  L’UMP flirte à nouveau avec le FN dans Austerite 528782_3902767730660_1323213282_3604727_55664426_n1-300x205 Législatives :

l’UMP flirte à nouveau avec le FN

 

Nouveau slogan, drapeaux… L’UMP change son emballage

mais le contenu reste le même.

Pour les élections législatives, le parti de droite parie

toujours sur le ralliement des voix du Front national.

C’est avec la devise « Ensemble choisissons la France » et un discours très nationaliste que l’UMP pense pouvoir repartir

du bon pied. Le secrétaire général du parti du président sortant, Jean-François Copé, a justifié le choix du nouveau slogan

très à droite lors d’une conférence de presse ce jeudi: «  Nous avons débattu de ce slogan en partant de l’image

impressionnante de la Bastille où il y avait autant de drapeaux étrangers (…) et aussi peu de drapeaux tricolores ». Il poursuit :

« Nous avons estimé qu’il y avait là un message qui n’est pas le nôtre dans cette période où il est absolument indispensable

de rassembler ». Selon lui, les drapeaux tricolores manquaient à l’appel, ce que les images filmées contredisent toutefois.

Un écho aux propos tendancieux tenus par Nadine Morano

Lundi, au lendemain de la victoire du candidat du Parti socialiste, Nadine Morano avait lancé la polémique en se décrivant

comme « prise d’un drôle de sentiment », en voyant flotter des drapeaux étrangers place de la Bastille lors de l’élection du

candidat socialiste et fait part de sa crainte par rapport au droit de vote des étrangers, constat qu’elle avait partagé avec le

secrétaire du Front National Louis Aliot.  

Un programme similaire

En dehors de ces changements d’affichage, l’UMP conservera globalement le même programme que celui défendu par

Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle : peur de l’immigré et sécurité, mais aussi austérité et libéralisme économique.

« Il faut appeler un chat un chat, poursuit Jean-François Copé. Multiplier les dépenses publiques, ça s’appelle engager

directement la France sur le chemin qui a conduit la Grèce vers la situation de détresse dans laquelle elle se trouve ».

  • A lire:

Présidentielle: les 6 leçons du 6 mai

Pour une élue UMP  des Bouches-du-Rhône, Hollande est « un danger pour la République« 

 

Source : humanite.fr/  10 mai 2012

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy