• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 mai 2012

Jean-Luc Mélenchon invité de Benoît Duquesne dans « Complément d’enquête »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xqqxx2

sur dailymotion.com/video/xqqxx2

par lepartidegauche

 

Pour ce 10 mai j’ai eu l’avantage de participer à l’émission « Complément d’enquête » sur France 2. Le lieu du tournage était sublime. Le Panthéon. J’y avais fait le discours d’hommage pour le soixantième anniversaire de l’acte de résistance de Jean Moulin. Les allemands avaient exigé de lui qu’il fasse une déclaration flétrissant le comportement des troupes sénégalaises qui cantonnaient dans la ville dont il était le préfet. Il refusa. C’est le 16 juin. L’appel du général De Gaulle n’aura lieu que deux jours plus tard. Moulin est battu et jeté au cachot. Mais non c’est non. Il refuse toujours. On le bat de nouveau. Il casse un carreau et se coupe les veines. Juste pour l’honneur et par esprit de résistance. Et cela alors que nous venons d’être vaincus, qu’il est seul, sans témoin de ses refus et que la résistance n’a pas commencé. Quand je reviens dans la crypte je pense à cet homme et au choc que me procura la méditation sur le sens de son acte. Puis le reportage me concernant se présente. Plutôt aimable. Subjectif, bien sûr. C’est le propre de cet exercice. S’il me met mal à l’aise c’est seulement parce qu’il m’oblige à me regarder vivre. Un moment cependant est spécialement désagréable. L’ancien maire de Massy m’y insulte. Que pouvait-il bien avoir contre moi pour dire des choses aussi grossièrement mensongères ? La journaliste s’est bien gardée de le rapporter. C’est le reproche que je ne l’ai pas soutenu quand il fut aux prises avec les « affaires ». Selon la biographie de Lilian Alemagna et Stéphane Alliès, elles lui valurent une condamnation à un an de prison avec sursis. On comprend mieux alors. Mais pourquoi le reportage ne le dit-il pas ? Un autre témoin est l’ancien sénateur Paul Loridan. Lui prend un air benoît pour dire qu’il ne se souvient pas m’avoir vu défendre un texte pied à pied. Comme c’est aimable ! Mais si peu crédible. Le reportage oublie de dire que cet homme fut candidat contre ma liste aux sénatoriales et qu’il fut battu. Ce dont il me garde une certaine aigreur. Pour ne parler que de cela ! Ainsi vont les reportages et les biographies ! ( Jean-Luc Mélenchon )

 

 

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, Legislatives 2012, Parti de gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

La victoire de la gauche en 2012 ? Coluche l’avait annoncée !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

 

 

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

Est-il interdit de contester le Pacte budgétaire ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

#OCCUPY FRANCFORT

Est-il interdit de contester le Pacte budgétaire ?

 

Est-il interdit de contester le Pacte budgétaire ? dans Allemagne arton2376-2465e-256x300Par Sophie Chapelle 

Un an après le mouvement du 15M, lancé par les Indignés espagnols, c’est au

tour des mouvements sociaux allemands d’appeler à l’occupation du quartier

des banques et de la Banque centrale européenne (BCE), qui a son siège à

Francfort, du 17 au 19 mai (lire l’appel). Objectif : s’opposer à l’austérité et à

la ratification du « Pacte budgétaire » voulu par Angela Merkel, qui impose

une règle d’équilibre permanent des finances publiques, avec un déficit

« structurel » qui ne pourra plus jamais dépasser 0,5 % du PIB, interdisant

tout investissement et politique de relance.

Les autorités allemandes et les financiers de Francfort ont-ils pris peur devant

la mobilisation ? Arguant de possibles « violences », le chef de la police

de Francfort a interdit toute manifestation. Les autorités locales – la ville est depuis peu gouvernée par les sociaux-démocrates

du SPD – redoutent en particulier l’action de blocage de la BCE et du quartier des banques prévue le 18 mai. Pour les

organisateurs, « cette interdiction est une violation manifeste du droit constitutionnel à manifester » (voir la pétition¹).

« Les manifestations prévues, qui ont toujours été affichées comme pacifiques et de désobéissance civile, sont maintenues »,

assure de son côté l’organisation altermondialiste Attac France. Plusieurs départs collectifs sont prévus en bus depuis Paris,

Strasbourg, Nancy et Lille (à lire ici). Cette mobilisation est le premier rendez-vous après la présidentielle contre les plans

de rigueur et la BCE.

Si le Pacte budgétaire est voté en l’état, les sanctions contre les pays ne le respectant pas seront désormais quasi automatiques,

coupant court à tout débat démocratique. La Commission et tout État qui le souhaitera pourront traîner un autre État devant

la Cour européenne de justice pour le contraindre à réduire plus vite ses déficits. La troïka – Commission européenne, BCE,

Fonds monétaire international – pourra imposer ses « conditionnalités » à tout pays en difficulté et, comme en Grèce,

au Portugal et en Espagne, réduire les salaires, institutionnaliser la précarité et abolir la négociation collective. Désormais, même

les manifestations deviennent illégales…

Source : Basta !  9 mai 2012

URL de l’article : http://www.bastamag.net/article2379.html

Creative Commons License

¹  Signer la pétition

 

Publié dans Allemagne, Austerite, Democratie, ECONOMIE, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Luttes, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Législatives : L’UMP flirte à nouveau avec le FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

 

Législatives :  L’UMP flirte à nouveau avec le FN dans Austerite 528782_3902767730660_1323213282_3604727_55664426_n1-300x205 Législatives :

l’UMP flirte à nouveau avec le FN

 

Nouveau slogan, drapeaux… L’UMP change son emballage

mais le contenu reste le même.

Pour les élections législatives, le parti de droite parie

toujours sur le ralliement des voix du Front national.

C’est avec la devise « Ensemble choisissons la France » et un discours très nationaliste que l’UMP pense pouvoir repartir

du bon pied. Le secrétaire général du parti du président sortant, Jean-François Copé, a justifié le choix du nouveau slogan

très à droite lors d’une conférence de presse ce jeudi: «  Nous avons débattu de ce slogan en partant de l’image

impressionnante de la Bastille où il y avait autant de drapeaux étrangers (…) et aussi peu de drapeaux tricolores ». Il poursuit :

« Nous avons estimé qu’il y avait là un message qui n’est pas le nôtre dans cette période où il est absolument indispensable

de rassembler ». Selon lui, les drapeaux tricolores manquaient à l’appel, ce que les images filmées contredisent toutefois.

Un écho aux propos tendancieux tenus par Nadine Morano

Lundi, au lendemain de la victoire du candidat du Parti socialiste, Nadine Morano avait lancé la polémique en se décrivant

comme « prise d’un drôle de sentiment », en voyant flotter des drapeaux étrangers place de la Bastille lors de l’élection du

candidat socialiste et fait part de sa crainte par rapport au droit de vote des étrangers, constat qu’elle avait partagé avec le

secrétaire du Front National Louis Aliot.  

Un programme similaire

En dehors de ces changements d’affichage, l’UMP conservera globalement le même programme que celui défendu par

Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle : peur de l’immigré et sécurité, mais aussi austérité et libéralisme économique.

« Il faut appeler un chat un chat, poursuit Jean-François Copé. Multiplier les dépenses publiques, ça s’appelle engager

directement la France sur le chemin qui a conduit la Grèce vers la situation de détresse dans laquelle elle se trouve ».

  • A lire:

Présidentielle: les 6 leçons du 6 mai

Pour une élue UMP  des Bouches-du-Rhône, Hollande est « un danger pour la République« 

 

Source : humanite.fr/  10 mai 2012

 

Publié dans Austerite, F-Haine, Legislatives 2012, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Les étudiants québécois rejettent l’accord du 5 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

« Printemps érable » : les étudiants québécois reconduisent la grève

Alerte Rouge

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

Publiée le  7 mai 2012 par

« Vos mensonges, nous les dynamitons
Nous refusons ce passé où déjà vous nous empaillez
Comme des trophées malheureux
Vous nous voulez civilisés nous vous savons barbares ­»
L’Afficheur hurle, Paul Chamberland, 1964

*

Après treize semaines de grève, un accord avait été trouvé le 5 mai entre le gouvernement et les étudiants québécois

au sujet de l’augmentation des frais de scolarité. Trois jours plus tard, l’accord est finalement rejeté par les associations

étudiantes. La grève a depuis repris dans plusieurs universités, prolongeant le conflit le plus long de l’histoire du Canada.

  • Pourquoi les étudiants font-ils grève ?

Au plus fort du conflit, près de la moitié des étudiants de la province, soit 180 000, étaient en grève « illimitée »

pour empêcher une hausse de 75 % des droits d’inscription sur cinq ans.

[Lire la suite sur lemonde.fr]

Lire également :

 

A (re)lire sur notre blog :   Manifestation monstre à Montréal

 

Publié dans Canada, Luttes | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy