• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 4 mai 2012

En finir avec Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Cliquez sur l’image pour agrandir

En finir avec Sarkozy dans France EN-FINIR-1EN-FINIR-2 Sarkozy dans Front de Gauche

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

« La Boule puante »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

La Parisienne libérée n’a pas gardé sa langue dans sa poche durant cette campagne.

Dernière chanson en date, « La Boule puante ».

 

http://www.dailymotion.com/video/xqk5tx

sur dailymotion.com/video/xqk5tx

par Mediapart

 

Publié dans Legislatives 2012, Montée du fascisme, Musiqe, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Retour sur les mensonges de Sarkozy lors du débat de l’entre deux tours.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Sarkozy la petite marionnette

http://www.dailymotion.com/video/xql8dc

sur dailymotion.com/video/xql8dc

par PlaceauPeuple

 

Publié dans France, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Meeting Place de Stalingrad : les discours

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

http://www.dailymotion.com/video/xqler6

sur dailymotion.com/video/xqler6

par PlaceauPeuple

 

 

Publié dans France, Front de Gauche, Gauche unitaire, Jean-Luc Melenchon, Legislatives 2012, Parti de gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Gérard Longuet : « Nous, au Front national »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Lapsus de Gérard Longuet : «Nous, au Front national»

 

Gérard Longuet : Gérard Longuet au Front national. C’est fait si l’on en croit

son inconscient qui a parlé pour lui. Ce matin, sur RFI,

la langue du ministre de la Défense a fourché.

«Pour nous, au Front national», a t’il commencé l’une

de ses phrases, avant de se reprendre,

« euh, pour eux, au Front national. »

Ce lapsus confirme bien le rapprochement de l’UMP avec le FN qu’a appelé de ses voeux cet ancien militant du mouvement

d’extrême-droite Occident dans un entretien à Minute en début de semaine.

Invité sur RFI, Gérard Longuet a d’abord dit ne pas comprendre pourquoi ses propos à l’hebdomadaire Minute avaient provoqué

un tel tollé, répétant que la présidente du FN avait un « comportement différent » de celui de son père. « La question se pose

à la gauche, comme à la droite: comment gérer une relation avec un parti qui a la tentation de se banaliser », a-t-il ensuite

demandé. Le ministre a enchaîné « pour nous, au FN … », avant de se reprendre : « euh pour eux, au FN, c’est un vrai problème,

car s’ils sont moyens, ils vont disparaître »

« Relation différente avec le FN »

 

528782_3902767730660_1323213282_3604727_55664426_n-300x205 Longuet dans France

Militant de l’extrême droite dans sa jeunesse, Gérard Longuet a souligné

à nouveau que Marine Le Pen « n’a pas jalonné son parcours de provocations »,

ce qui rend « pour la droite, et pour la gauche, la relation avec le FN différente. »

« Lorsque vous avez une femme politique, dont je ne partage pas les solutions

et les analyses, qui se comporte d’une façon à peu près respectueuse

d’une sorte de morale commune, c’est un peu plus compliqué », a expliqué le ministre d’Etat.

Longuet déçu par Bayrou. Estimant qu’une victoire de Nicolas Sarkozy dimanche était une « absolue nécessité »,

Gérard Longuet s’est dit par ailleurs, sur RFI, déçu de la position de François Bayrou, qui a décidé de voter pour le socialiste

François Hollande, le ministre a déclaré à propos du centriste. « Il a gâché un capital, le centre, dont la France a besoin pour

être une démocratie équilibrée (…) La vérité, c’est que c’est une triste fin solitaire ».

  • A lire :

Longuet, un poisson pilote familier des eaux sombres de l’extrême-droite

 

humanitefr dans POLITIQUE le 4 Mai 2012

 

 

Le lapsus de Longuet : « Pour nous, au Front national… »

http://www.dailymotion.com/video/xql10q

sur dailymotion.com/video/xql10q

par LeNouvelObservateur

 

Publié dans F-Haine, France, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Le Conseil constitutionnel abroge la loi sur le harcèlement sexuel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel,

inconséquent et irresponsable

 

Le Conseil constitutionnel abroge la loi sur le harcèlement sexuel dans Droits des femmes harcel

Par Laurence Cohen, le 04 mai 2012

Le Conseil Constitutionnel, saisi par un ancien député condamné

pour harcèlement sexuel, a purement et simplement abrogé la loi

concernant cette violation de l’être humain, c’est irresponsable.

Si une association de victimes de harcèlement avait également

alerté le conseil constitutionnel sur le caractère flou de la définition

du harcèlement sexuel, il est évident que le vide juridique immédiat

créé par la décision du conseil constitutionnel est dangereux.

Avec cette décision, aucun recours n’est possible pour les femmes

victimes de harcèlement. Les procès en cours sont désormais caducs. Les auteurs de harcèlement sexuel sont

absouts de toutes poursuites et resteront impunis. Cette décision lourde de conséquences pour les femmes nous

laisse entrevoir une fois de plus la banalisation du machisme et des violences qu’elles subissent.

Le Conseil constitutionnel aurait du attendre la mise en œuvre d’une législation à la hauteur des enjeux, comme le

réclament de nombreuses associations féministes. Nous les soutenons totalement.

Ainsi, nous demandons, dans l’immédiat, que le Conseil constitutionnel revienne sur sa décision et que la loi actuelle,

même imparfaite, continue à être appliquée jusqu’au vote d’une nouvelle loi.

Cela devra être l’une des priorités de la future Assemblée Nationale, c’est ce que portent les candidates et candidats

communistes avec le Front de Gauche aux élections législatives.

Pour le PCF, Laurence Cohen, responsable de la Commission « droits des femmes/féminisme »

 

Communiqué unitaire

 

Publié dans Droits des femmes, France, Justice, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’oligarchie financière sarkozyste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

PRÉSIDENTIELLE

L’oligarchie sarkozyste bientôt orpheline ?

 

L'oligarchie financière sarkozyste dans ECONOMIE hots77vc9ee2r9p7h3b-300x223par Ivan du Roy  3 mai 2012

 

Pour le président candidat, ils incarnent le mérite, l’effort

et la réussite patrimoniale. « Ils », ce sont ses proches amis

du monde des affaires, son réseau d’investisseurs, de PDG

et de grandes fortunes : Les Bernard Arnault, Vincent Bolloré,

Martin Bouygues, Jean-Luc Lagardère et consorts.

Cette « France du travail » qui

« n’a pas à s’excuser pour son patrimoine », selon les mots du Président.

Retour sur une oligarchie financière placée au cœur du quinquennat qui s’achève.

« La France du travail n’a pas à s’excuser pour son patrimoine, pas à s’excuser pour ses efforts, pas à s’excuser pour son mérite.

Ce qu’elle possède, elle l’a gagné », lance le candidat-président le 1er mai, lors du rassemblement de l’UMP place du Trocadéro

à Paris. Nicolas Sarkozy semble avoir bien vite oublié d’où viennent les amitiés qu’il a liées avec le monde des affaires. Parmi les

quatre grandes fortunes les plus proches du Président, et présentes à la soirée du Fouquet’s du 6 mai 2007, tous ont hérité de

groupes industriels ou d’entreprises fondés par leur géniteur. Les empires Bouygues – dans le BTP, la téléphonie mobile, sans

oublier TF1 – et Lagardère – Groupe Lagardère et Hachette, participation dans EADS – étaient déjà bien en place lorsque Martin

et Jean-Luc en ont pris la tête.

Amisdesarko-2762f Finances dans POLITIQUE

Le premier, Martin Bouygues, est le parrain de l’un des fils du Président

et a été témoin de son mariage avec Cécilia Attias.

Le second, Jean-Luc Lagardère, considère Nicolas Sarkozy comme

un « frère ».

Bernard Arnault, désormais 1re fortune française, a également été témoin

de mariage, et Vincent Bolloré, 10e fortune française, avait prêté son yacht

à la nouvelle famille présidentielle.

Si Bernard Arnault et Vincent Bolloré ont su réorienter et développer

les affaires familiales, c’est en partie grâce à Antoine Bernheim, ancien

associé-gérant de la banque Lazard, qui les a appuyés financièrement.

 

Des parrains si méritants

Antoine Bernheim, véritable « tuteur » de Nicolas Sarkozy dans le monde

des affaires. Il a soutenu le futur chef de l’UMP pendant sa traversée du

désert, après l’élimination d’Édouard Balladur au 1er tour de l’élection

présidentielle de 1995. « Au fil des dîners et des réceptions plus ou moins

mondaines, les amis de Bernheim deviennent aussi ceux de Nicolas Sarkozy »,

raconte le journaliste Frédéric Charpier [1]. Antoine Bernheim était, en 2011,

l’un des administrateurs français les mieux rémunérés

– près de 700 000 euros par an [2] – grâce à ses six mandats au sein du groupe

Bolloré, de Ciment français, du fonds d’investissement Eurazeo

(qui détient 25 % des parts d’Ipsos), d’Havas et de LVMH (Bernard Arnault).

Cela ouvre bien des portes.

Le second « parrain » de celui qui devient Président en 2007 est le milliardaire

canadien Paul Desmarais. Il possède 44 % des actions de Power Corporation,

une société financière nord-américaine qui détient d’importantes participations

dans plusieurs grandes entreprises européennes et françaises.

« En 1995, il accueille le futur Président dans sa propriété québécoise de

75 kilomètres carrés, où il le réconforte en trouvant les mots justes, que rapporte

Sarkozy le jour où il le décore : « Il faut que tu t’accroches, tu vas y arriver, il faut

que nous bâtissions une stratégie pour toi. » », rapporte Frédéric Charpier.

Les efforts de la dérégulation

Paul Desmarais et un autre ami milliardaire du candidat-président, le Belge

Albert Frère, ont directement bénéficié de la privatisation de GDF,

supervisé par un certain Nicolas Sarkozy, alors ministre des Finances.

L’homme le plus riche de Belgique était lui aussi présent à la soirée

du Fouquet’s, le 6 mai 2007. Il est propriétaire, aux côtés de Power

Corporation (et donc de Paul Desmarais), du Groupe Bruxelles Lambert, qui lui-même possède des actifs au sein de

quelques poids lourds de l’industrie hexagonale :

GDF-Suez, Imerys (« leader mondial des spécialités minérales pour l’industrie »), Lafargue (BTP), Pernod-Ricard, Total et

Veolia Environnement. Antoine Bernheim et Paul Desmarais ont été faits grands-croix de la Légion d’honneur en 2007 et 2008.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Un syndicaliste en colère

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Un syndicaliste en colère : aucune leçon à recevoir de Sarkozy.

 

Un syndicaliste en colère dans F-Haine partisans-300x262

Depuis quelques semaines, le président sortant et Marine Le Pen

enchaînent les attaques contre « les syndicats ». Les propos qui

sont tenus sont insupportables et jettent l’opprobre sur

des milliers de militants engagés sur leur temps de délégation,

et très souvent sur leur temps personnel, dans le seul but de

défendre les intérêts des salariés et de les organiser contre les

patrons et les organisations patronales face aux projets de casse

sociale. Les arguments qui sont dans l’air sont populistes,

poujadiste et surtout… faux, c’est l’objet de cette note.

Non représentativité ?

Le syndicalisme français n’est pas un syndicalisme d’adhésion, donc il est vrai que seulement 8% des salariés français sont

syndiqués. Pourtant, un sondage récent montre que 6 français sur 10 font confiance aux syndicats (sondage Ifop pour

Sud-Ouest Dimanche). Nous sommes souvent comparés à l’Allemagne où 82% des salariés sont syndiqués ; il faut juste savoir

que les victoires syndicales en Allemagne (conventions, accord d’entreprise, …) ne s’appliquent qu’aux syndiqués !!!

Donc évidemment, seuls les masos ne sont pas syndiqués..

Ce qu’omettent de dire les chiens de garde de la droite et de l’extrême droite, c’est que comme en politique, ce sont les élections

professionnelles qui créent la représentativité syndicale. Or, 63,8 % des salariés ont participé durant aux dernières échéances

ce qui est une participation très importante pour un éléction dont on a pas parlé une minute à la télévisison. C’est donc un énorme

mensonge : les organisations syndicales sont bien légitimes, peut être plus que les partis.

En effet, dans les conditions posées par Le Pen et Sarkozy, l’UMP d’ailleurs est-elle représentative ? Elle compte 171000 adhérents

à jour de cotisation, c’est-à-dire 0,38% de l’électorat !!! Cela n’a pas empêché l’UMP de diriger la France pendant les 10 dernières

années. Elle l’a d’ailleurs fait dans le seul intérêt des gens qu’elle représente : les riches ! Qui donc est représentatif du peuple

français ? Pendant l’automne 2010 les organisations syndicales françaises ont réuni 7 manifestations avec plus de 2 millions de

personnes, aucune organisation européenne n’a pu réaliser cet exploit.

« Poser nos drapeaux rouges…

Les syndicats français ont appris de l’histoire qu’il fallait maintenir une indépendance importante vis-à-vis des pouvoirs, quels qu’ils

soient, des administrations et du patronat. Mais dans leur combat pour les intérêts des salariés, il est fondamental

que les organisations syndicales aient la possibilité de se positionner.

[Lire la suite]

Source : Oziel1996  1er mai 2012

 

Publié dans F-Haine, France, Luttes, SOCIAL, Syndicats, UMP | Pas de Commentaire »

J.-L. Mélenchon invité de « Europe1 Soir » le 2 mai 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

« La France a fait un mouvement vers la gauche »

 

http://www.dailymotion.com/video/xqjma5

sur dailymotion.com/video/xqjma5

par lepartidegauche

 

Publié dans Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy