• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > L’ « ivresse sondagière » de Sarkozy : 264 sondages pour un montant de 6,35 millions d’euros !

L’ « ivresse sondagière » de Sarkozy : 264 sondages pour un montant de 6,35 millions d’euros !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2012

 

Plus de 6 millions d’euros de sondages pour Sarkozy en 2 ans

 

Miroir, mon bon miroir, dis moi que je me marie avec la plus belle ! C’est, entre autre, ce qu’à

demandé le président Sarkozy avec une frénésie maladive (264 en 2 ans) à des instituts de

sondage pour une facture de plus de 6 millions d’euros.

Raymond Avrillier, militant écologique grenoblois, bien connu dans sa région pour avoir fait tomber l’ancien maire de Grenoble

Alain Carignon (UMP) en son temps, s’est intéressé aux sondages commandés par le président Sarkozy entre juin 2007 et

juillet 2009. Au cours de cette période, 264 sondages pour un montant de 6,35 millions d’euros. L’élu EELV s’est exprimé lundi

au cours d’une conférence de presse, parlant « d’ivresse sondagière » de Nicolas Sarkozy. « Ces documents montrent

une addiction sondagière, une conduite à la petite semaine, au GPS des sondages », a insisté Raymond Avrillier.

« Uniquement en 2007, les prestations de conseils et les sondages payés sur fonds publics ont atteint 1,194 millions d’euros.

C’est une somme énorme », a-t-il détaillé s’appuyant sur des documents que lui a remis l’Elysée sur injonction du tribunal

administratif de Paris. « Certains ont été clairement utilisés par l’UMP notamment en vue de l’élection présidentielle de 2012″,

a ajouté l’ex-élu écologiste, qui assure n’avoir « obtenu que 134″ de ces 264 sondages.

Et de donner comme exemple : « Pour chacune des personnalités suivantes diriez-vous qu’elle ferait un(e) bon(ne) candidat(e)

à l’élection présidentielle ? », interroge en décembre 2008 l’un de ces sondages énumérant uniquement des personnalités du

Parti socialiste, ce que confirme l’AFP qui a pu le consulter.

Autre exemple amusant, dans les quatre cartons de documents reçu, Raymond Avrillier pointe de « nombreux » sondages

commandés en 2008 concernant la liaison du président avec sa future épouse. « Que pensez-vous de son mariage possible

avec Carla Bruni ? », interroge l’un d’eux. Encore un exemple montrant que ces sondages « ne relèvent pas de la conduite de

l’Etat ». Heureusement qu’à l’été 2009 le président a oublié de commander un sondage pour demander :

« Les Français accepteraient-ils que je nomme mon fils sans diplôme à la tête de l’Epad ? »,(…)

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Pour le guérir de cette addiction, un seul remède :  la retraite à 57 ans !

L'

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy