• Accueil
  • > CFDT
  • > 1er mai : 288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France

1er mai : 288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 avril 2012

 

Travail

Où manifester le 1er mai en France ?

 

1er mai : 288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France   dans CFDT colere-202x300288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France, c’est, déjà, 


58 de plus qu’en 2011.

Retrouvez notre carte de France des manifestations et rassemblements.

Les fédérations UMP du pays organisent à la hâte les déplacements vers le rassemblement

voulu par Nicolas Sarkozy, le 1er mai, en début d’après-midi, au pied de la tour Eiffel.

Un rassemblement qui apparaît comme la provocation de trop envers les syndicats. Promettant

d’être « puissant », le cortège syndical s’élancera, lui, de la place Denfert-Rochereau, à 15 heures.

L’appel de l’intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires) est rejoint par de très nombreuses

organisations : syndicat étudiant (Unef), de médecins généralistes (SMG), partis de gauche,

associations telle la Confédération nationale du logement.

 

1ermaicgt-300x129 1er mai dans CGTEn tout, en France, quelque 288 cortèges sont prévus. « Soit 58 de plus que

l’année dernière et ce, dans tous les départements du pays », précise la CGT

qui tient à jour une carte interactive sur son site Internet.

« Pour la fin du CDD de Sarkozy en 2012 ! » clame l’union locale CGT d’Alès (Gard).

 

Les appels locaux de la CGT, diffusés cette semaine, fustigent le bilan du dernier quinquennat, jugé « antisocial », « répressif »,

« relayant toutes les revendications du patronat ». Côtés salariés, les revendications portées par la CGT sont claires :

Smic à 1 700 euros, retour à une retraite à taux plein à 
60 ans, lutte pour une meilleure protection sociale et contre

la précarité, le racisme et la xénophobie. Même rejet face au bilan sarkozyste et même ambiance revendicative dans les rangs

de la FSU et de Solidaires. Prônant l’« apaisement », la CFDT a, quant à elle, rappelé jeudi, qu’elle « s’interdit tout choix partisan,

toute consigne de vote ». « Quel que soit le candidat élu le 6 mai, il devra faire face à la crise des dettes publiques et aux grandes

mutations à l’œuvre dans l’économie mondiale. Pour les salariés confrontés aux problèmes d’emploi et de pouvoir d’achat, il n’y aura

pas d’état de grâce », affirme la centrale syndicale, qui participera aux manifestations du 1er Mai « persuadée que des choix de justice

sociale peuvent être faits pour changer le quotidien des salariés ».

La carte des manifestations du 1er mai 2012

 

Source : humanite Sarkozy dans Emplois le 27 Avril 2012 – Laurence Mauriaucourt

 

Laisser un commentaire