• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Jean-Luc Mélenchon devant l’AMF pour dénoncer les ravages de la finance

Jean-Luc Mélenchon devant l’AMF pour dénoncer les ravages de la finance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 avril 2012

 

Happening de Jean-Luc Mélenchon devant l’AMF pour dénoncer la finance

 

Jean-Luc Mélenchon devant l'AMF pour dénoncer les ravages de la finance dans ECONOMIE happening-300x1501er tour de l’élection présidentielle, J-9.

Devant le siège de l’Autorité des marchés financiers (AMF),

le candidat du Front de gauche à la présidentielle et plusieurs

dizaines de militants, ont dénoncé lors d’une opération

« Vendredi 13, pas de chance pour la finance », les ravages de la finance

et le lancement d’un nouveau contrat à terme sur la dette française.

« En organisant un marché à terme sur la dette française, la Bourse allemande a organisé un moyen de prendre à la gorge

le peuple français sitôt qu’elle en aura l’intention », a dénoncé Jean-Luc Mélenchon. « La finance s’apprête à sauter à la gorge

de notre pays, dès que l’élection aura lieu, et peut-être même avant! », a poursuivi le candidat. La société Eurex, spécialiste

des produits dérivés et filiale du groupe boursier allemand Deutsche Börse, doit lancer lundi un contrat à terme

sur les obligations d’Etat françaises de long terme « une nouvelle qui va offrir des moyens considérables aux spéculateurs

pour attaquer notre pays », a précisé, hier, le candidat de Front de gauche dans un communiqué.

S’adressant au président de l’AMF, Jean-Pierre Jouyet, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, et par ailleurs camarade de promotion

du candidat PS François Hollande à l’ENA, il a déclaré : « J’ai bien noté que lui partageait notre analyse en disant que c’était le

plus mauvais signal qui est donné par cette Bourse ». « Je le mets en garde, il ne faudra pas que son passé d’ancien ministre

de monsieur Nicolas Sarkozy le conduise à quelque douceur ou tendresse que ce soit à l’égard des conspirateurs financiers,

car il nous en rendra compte personnellement! A bon entendeur salut! », a-t-il conclu.

Jean-Pierre Jouyet avait estimé jeudi que le lancement d’un contrat à terme sur la dette française n’est pas un bon signal dans

le contexte actuel, et qu’il risquait d’être considéré comme spéculatif.

Source : humanite.fr  13 avril 2012

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy