• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 12 avril 2012

Face aux succès du Front de Gauche, les chiens de la désinformation se déchaînent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 avril 2012

 

« Mélenchon : un croisement entre un singe et un chinois »

 

Après les succès de la Bastille et de Toulouse et les bonnes intentions de vote pour le candidat

du Front de gauche, les attaques redoublent.

Figure de proue de cet assaut, l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur – Réaction de François

Delapierre, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, en conférence de presse, à L’Usine

ce jeudi 12 avril .

 

http://www.dailymotion.com/video/xq30hb

ou sur dailymotion.com/video/xq30hb

par PlaceauPeuple

*

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Presse - Medias, Propagande - Desinformation | Pas de Commentaire »

A vouloir récupérer les voix de Mélenchon, Hollande pourrait avoir une mauvaise surprise au 2e tour !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 avril 2012

 

Prendre Mélenchon pour cible, c’est faire le jeu de Sarkozy et Le Pen

 

Depuis janvier toutes les enquêtes d’opinion montrent que le total des intentions de vote à gauche

grimpent grâce à la dynamique du Front de Gauche. Alors que le “score” de François Hollande reste

quasi inchangé, notre campagne permet surtout de regrouper des électeurs qui, sans la candidature

de Jean-Luc Mélenchon, se seraient sans doute abstenus. Mieux, plusieurs sondages, coup sur coup,

nous ont placé devant Marine Le Pen. Si cela se confirme dans les urnes qui niera que ce serait

une sacrée bonne nouvelle pour la gauche et la France toute entière ?

 

Hollande veut récupérer les voix de Mélenchon

http://www.dailymotion.com/video/xq2rhs

ou sur dailymotion.com/video/xq2rhs

Mardi 10 avril, François Hollande tenait un meeting à Besançon. Le lendemain, BFM a diffusé les images
d’un militant qui filme Hollande expliquant la nouvelle stratégie : récupérer les voix de Mélenchon.
*

A 10 jours du scrutin, la campagne de Jean-Luc Mélenchon est la meilleure chose qui soit arrivée à la gauche et donne

à cette dernière, quel que soit le candidat qui la représentera au 2ème tour, plus de chances de battre Nicolas Sarkozy.

Que croyez-vous alors qui arriva du côté de la gauche ? Concentrerait-elle ses attaques sur Nicolas Sarkozy et

une Marine Le Pen affaiblie par nos soins ? La réponse est terrifiante de bêtises. Le mot d’ordre est : haro sur Jean-Luc

Mélenchon. Les snipers sont d’abord venus d’Europe-Ecologie les Verts. Ce matin l’officine “socialisant” qu’est le Nouvel

Obs a sorti l’artillerie lourde. Page après page, l’hebdo se vautre dans la haine de classe : plutôt l’appel au “vote blanc”

de Michel Onfray adressé aux électeurs antilibéraux que le bulletin “Jean-Luc Mélenchon”, la calomnie de bas étage

dénonçant de délirantes accointances avec Patrick Besson, le conseiller le plus droitier de Sarkozy sans compter les

éditos des Joffrin ou Cohn Bendit en faveur du “vote utile”.

Nous ne sommes pas naïfs, nous savons d’où vient cette “petite musique”. Ce Matin encore, Arnaud Montebourg,

décidément Monsieur basses oeuvres en matière d’appel au “vote utile”, l’a résumé crument sous forme de deux

suppositions qui traduisent en réalité ses souhaits

“Je sens le reflux de Jean-Luc Mélenchon sur le terrain” et “le FN sera au delà des sondages”.

Et si un doute subsistait, les “consignes” de François Hollande à ses militants volées par la caméra de BFM, annoncent

clairement la couleur :

« Soyez confiants et en même temps pas rassuré, comme moi, c’est parce que je ne suis pas rassuré que je me bats.

IL faut aller chercher sur Mélenchon les voix qui manquent. Il nous en a pris et qu’est ce qu’il faut dire à ces électeurs ?

C’est de leur dire : vous voulez la victoire de la gauche et bien faites la dès le premier tour. Ne vous dispersez pas. »

Voilà aujourd’hui la seule campagne de fond du candidat socialiste et de ses soutiens : contrer la progression du Front

de Gauche. Pour gonfler son propre score ou rassurer les spéculateurs et les marchés ? Ce n’est pas en tous les cas

la meilleure façon de préparer un rassemblement majoritaire contre Nicolas Sarkozy. A diviser et taper sur le candidat

du Front de Gauche, ces inconscients font le jeu de la droite et du Front national. Mais peut-être après tout ont-ils moins

peur d’eux que de notre volonté de combattre réellement le système financier ?

Eric Coquerel

Source :  placeaupeuple2012.fr/  12 avril 2012

Publié dans F. Hollande, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012, PS | Pas de Commentaire »

L’abjecte campagne du Nouvel Observateur contre le Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 avril 2012

 

Nouvel Observateur / FDG :

« Plus qu’un dérapage journalistique, une sale opération électoraliste »

 

L'abjecte campagne du Nouvel Observateur contre le Front de Gauche dans Front de Gauche nobs-230x300Cette semaine, le Nouvel Observateur fait couler son encre, en essayant de trainer

le candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle, dans des eaux bien fétides,

chargées des éléments de langage communs au FN et au Medef contre

Jean-Luc Mélenchon.

Nous imaginons bien le légitime dégoût que cela ne manquera pas de provoquer

auprès des lecteurs d’un hebdomadaire qui, en se trompant d’adversaire, en utilisant

contre le candidat du Front de gauche des propos de caniveau, commet bien plus

qu’un dérapage journalistique, qu’une erreur politique. Nous sommes là devant

une sale opération électoraliste qui déshonore autant ceux qui l’ont commandé

que ceux qui l’ont exécuté.

 

Oui mais voilà. Avec l’irruption citoyenne qui caractérise notre campagne, le pilonnage du Nouvel Observateur contre le Front

de gauche fait déjà parti d’un vieux monde. Il n’est pas très beau à voir. Nous avons d’autres horizons, notamment les dizaines

de milliers de visages rassemblés à la Bastille, au Capitole, et samedi sur la plage du Prado à Marseille. Ils sourient

quand cela fait grimacer le Nouvel Observateur. C’est triste pour un titre dont les engagements passés trouvent un écho avec

l’esprit de Résistance incarné aujourd’hui par le Front de gauche.

En nous insultant, le Nouvel Obs se manque d’abord à lui-même.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF et co-directeur de campagne de Jean-Luc mélenchon,

 

Réaction de Jean-Luc Mélenchon

Je suis choqué et révulsé par la charge du Nouvel Observateur contre ma candidature. Persiflages et calomnies remplacent

l’analyse et l’information. J’estime qu’une semaine avant le vote, un journal qui se dit de gauche devrait avoir d’autres priorités

que de m’agresser. Il est clair à mes yeux que cette volonté de nuire plutôt que d’aider à convaincre contre la droite

et l’extrême droite est un calcul politique. Il s’agit d’un grossier rabattage en faveur de François Hollande.

Je déplore que Michel Onfray se soit prêté à la manœuvre. J’affirme qu’il se trompe lourdement en proposant le vote blanc

qui dans ce contexte est un véritable blanc-seing donné au retour de Nicolas Sarkozy.

Jean-Luc Mélenchon

 

Après Jean-Luc Mélenchon, le Nouvel Observateur s’en prend

maintenant à la co-présidente du Parti de Gauche

 

A la recherche d’angles d’attaque contre Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de Gauche, le Nouvel Observateur

dans son édition en ligne s’en prend à Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche, et en arrive carrément à se

réfugier derrière « Le Conseiller, spécialiste-en-communication-qui-tient-à-garder-l’anonymat » pour tenir des propos

ignobles à son encontre.

Quel courage, quelle déontologie que d’utiliser l’anonymat pour supposer une position que j’aurais pu prendre sans m’avoir

jamais interrogé et alors que je n’ai jamais prononcé les mots en question, et se permettre une telle insinuation :

« Il en aurait été de même si Martine Billard, co-présidente du Parti de gauche, avait été interrogée à la place d’Eva Joly

sur ce même sujet« .

Et non ! Monsieur le pleutre anonyme, je n’aurais jamais tenu ces propos pour une simple raison qui est l’histoire de ma famille.

Fille et petite fille de résistantes et résistants déportés, je sais trop ce que furent les camps de concentration nazis pour faire

des analogies inadmissibles si la réflexion politique personnelle ne me suffisait pas.

Cible récemment d’intimidations physiques, puis d’une menace de mort qui a fait l’objet d’un signalement auprès de la police,

je rendrais responsables ceux qui, par ces sous-entendus inadmissibles excitant les passions, provoqueraient de nouvelles

agressions à mon encontre.

Martine Billard
députée, Co-présidente du Parti de Gauche

 

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Décès de Raymond Aubrac

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 avril 2012

 

Disparition de Raymond Aubrac, une grande figure de la Résistance

 

Lucie et Raymond Aubrac

Décès de Raymond Aubrac dans Hommages lucieetraymond_aubrac

Raymond Aubrac, l’un des derniers cadres de la Résistance,

est mort mardi soir à l’âge de 97 ans à l’hôpital militaire

du Val de Grâce.

Il était l’une des dernières personnalités de la Résistance

à avoir connu Jean Moulin.

Co-fondateur du mouvement « Libération Sud », Raymond Aubrac était

le dernier survivant des chefs de la Résistance réunis

et arrêtés en juin 1943 à Caluire (Rhône) avec le chef du Conseil national

de la Résistance (CNR).

 

Sa femme Lucie Aubrac, elle aussi héroïne de la Résistance, est morte en 2007 à l’âge de 92 ans.

En 1947 et 1950, il avait été témoin à charge lors des deux procès du résistant René Hardy (décédé en 1987), accusé

d’avoir livré Jean Moulin à la Gestapo et acquitté au bénéfice du doute.

Né le jour de l’assassinat de Jean Jaurès, le 31 juillet 1914, juste avant le début de la Première Guerre mondiale dans

une famille de commerçants juifs de Vesoul, de son vrai nom Raymond Samuel, Raymond Aubrac était resté un citoyen très actif,

marqué à gauche, se rendant pendant des années dans les collèges et les lycées en compagnie de sa femme pour témoigner

et raconter la Résistance. « Je ne supporte pas la solitude après 67 ans de vie commune. Alors quand je me suis retrouvé seul,

j’ai été heureux d’avoir des invitations de scolaires qui me donnaient le sentiment d’être encore un peu dans la vie », expliquait

en 2010 Raymond Aubrac à TV Tours lors de l’inauguration d’un établissement portant son nom dans cette ville.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Réaction de Pierre Laurent

 

md0.libe_.com_-300x228 dans Hommages

C’est avec une immense tristesse que j’apprends la disparition de Raymond Samuel,

dit Raymond Aubrac, l’une des plus grandes figures de la Résistance française

et des luttes anti-coloniales. Avec son épouse Lucie, Raymond demeurera pour

notre peuple et les générations à venir une source inépuisable d’inspiration

dans les combats pour l’émancipation, la justice, la liberté, l’égalité et la fraternité.

Une franche et loyale amitié liait les communistes français à Raymond Aubrac.

Nous l’aimions pour sa droiture, sa générosité et, surtout, sa douceur et sa foi

en l’espèce humaine. Nous pleurons l’un des nôtres.

En cet instant, mes pensées se tournent vers sa famille, son petit-fils Renaud, ses proches pour leur dire que je partage leur peine.

 

L’Humanité de ce jeudi rend hommage à Raymond Aubrac

une_10-211x300

 

 

Dans l’édition de ce jeudi 12 avril, l’Humanité revient sur la vie

et l’engagement de Raymond Aubrac, résistant français

mort mardi soir à l’âge de 97 ans.

Le quotidien rend hommage au dernier grand témoin de ce combat pour la liberté

qui a oeuvré sans relâche pour faire vivre l’héritage du Conseil national de la Résistance

et le faire connaître aux plus jeunes.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Avec la mort de Raymond Aubrac s’est éteint l’un des derniers témoins de l’oeuvre accomplie

par Jean Moulin et du programme du Conseil National de la Résistance.

 Image de prévisualisation YouTube

ou sur youtube.com/

 

Publié dans Hommages | 1 Commentaire »

Montuel (Ain) : Agression de deux jeunes communistes par l’extrême droite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 avril 2012

 

Le Front de gauche dénonce l’agression de deux jeunes

par l’extrême droite lors d’une réunion publique

 

 

Montuel (Ain) : Agression de deux jeunes communistes par l'extrême droite dans F-Haine cartes_france_fn_fdg-copie-300x202Hier soir, les militants du Front de gauche de l’Ain étaient à l’initiative

d’une réunion publique dans la salle des Fêtes de Montluel.

Avant l’intervention d’Yves Dimicoli, dirigeant national du PCF,

une quinzaine d’individus ont semé le trouble puis se sont attaqués

physiquement à deux jeunes communistes tout en criant

des slogans fascistes. Une enquête est en cours.

Voilà les conséquences des discours de haine. Cela est très grave

et doit amener les républicains à dénoncer de tels agissements.

Certains propos publics visant le Front de gauche et son candidat, Jean-Luc Mélenchon, venant de la droite et

de l’extrême droite, et aussi malheureusement de responsables de gauche qui se déshonorent, peuvent nourrir

un climat nauséabond. Le Front de gauche poursuit sa campagne. Les menaces et les provocations ne nous

impressionnent pas. Nous répondons par l’irruption citoyenne, l’enthousiasme et l’espoir.

 

Lire également :

http://rebellyon.info/Des-militants-communistes-agresses.html

http://www.voixdelain.fr/blog/2012/04/10/le-front-de-gauche-agresse-a-montluel-2/

 

Publié dans F-Haine, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy