• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 avril 2012

Ep.03 – L’idée de gauche : « La définanciarisation »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 avril 2012

 

Pour ce troisième épisode, le Front de gauche vous livre son regard et ses propositions

sur la définanciarisation de l’économie.

http://www.dailymotion.com/video/xptg2p

www.dailymotion.com/video/xptg2p

par Ababord2012

 

Publié dans EUROPE, Front de Gauche, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Lise London est morte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 avril 2012

 

Lise London est morte dans Hommages 2012-04-01lise-london-gestapo-jauteur-198x300L’ancienne résistante communiste Lise London, veuve d’Arthur London,

dont le procès stalinien en Tchécoslovaquie a été rendu célèbre par le film

« L’Aveu », est décédée samedi à Paris à l’âge de 96 ans.

Ses obsèques auront lieu jeudi 5 avril à 10h30 au cimetière parisien d’Ivry.

Né en 1916 en France de parents espagnols, engagée très tôt au PCF, Elisabeth Ricol rencontre

à Moscou en 1935 le communiste tchèque Arthur London, qu’elle épouse avant de s’engager

dans la guerre civile espagnole, puis dans la Résistance en France.

Elle fut déportée à Ravensbrück. Après la guerre, Lise London s’installe en Tchécoslovaquie

où son mari devient vice-ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement communiste

installé par l’URSS. Mais dans le cadre des purges staliniennes, Arthur London tombe

en disgrâce et est arrêté en 1951.

Arthur London, finalement libéré en 1956 et réfugié en France, relate les interrogatoires, tortures et procès qu’il subit dans le livre

« L’Aveu », publié en 1968 et porté deux ans plus tard à l’écran par Constantin Costa-Gavras, avec Yves Montand dans le rôle

d’Arthur et Simone Signoret dans celui de Lise. Lise London, dont le mari est mort en 1986, était restée adhérente au Parti

communiste, en dénonçant « le dévoiement du socialisme par Staline ».

« Ouvrez grands les yeux, soyez vous-mêmes »

Saluant « une femme exceptionnelle », Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a repris les mots de Lise London pour lui

rendre hommage : 

« “Ouvrez grands les yeux, ne vous laissez pas enfermer dans les certitudes, n’hésitez pas à douter, battez-vous contre

les injustices, Ne laissez pas la perversion salir les idéaux communistes. Soyez vous- mêmes », dira notre camarade Lise

London à ceux qui l’interrogeaient encore sur son engagement communiste présent. « Ouvrez grands les yeux… soyez vous-

mêmes « , chère Lise, en chérissant ta mémoire, nous serons fidèles à ton injonction.»

 

Lise London parle de son engagement lors de la guerre civile espagnole

Image de prévisualisation YouTube

www.youtube.com/

 

Lise London – Entretien

http://www.dailymotion.com/video/x17m97

www.dailymotion.com/video/x17m97

par alternatives-images

Lire également :

Lise London, combattante depuis son enfance

 

Publié dans Hommages, PCF | Pas de Commentaire »

Enquête Ifop : Forte progression du Front de Gauche chez les 18-24 ans et les ouvriers non qualifiés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 avril 2012

 

Présidentielles

Front de gauche: une dynamique jeune et populaire

 

Enquête Ifop : Forte progression du Front de Gauche chez les 18-24 ans et les ouvriers non qualifiés dans Chomage 2012-03-30bastille-jeunes-199x300L’enquête de l’Ifop publiée ici révèle que la progression du Front de gauche

et de son candidat, observée tant dans les sondages que sur le terrain,

est particulièrement importante parmi les 18-24 ans et les ouvriers non

qualifiés. 

La marche sur la Bastille comme l’ampleur de la participation aux meetings du Front

de gauche ont attesté d’un engouement dont témoignent nombre de militants.

Dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon, après avoir passé le cap des 10 %

à la mi-mars, s’installe désormais à 13 ou 14 % d’intentions de vote, selon la plupart

des instituts, à égalité ou devant François Bayrou et au coude-à-coude avec Marine

Le Pen.

La dynamique du Front de gauche n’est plus contestée, reste à savoir qui sont ceux qui le rejoignent.

C’est l’objet de l’étude Ifop, réalisée entre le 13 et le 27 mars, que nous publions.

Plus forte augmentation chez les ouvriers

Selon l’institut, cette dynamique se retrouve dans le monde du travail. Depuis début février, la plus forte

progression du vote FDG s’observe ainsi chez les ouvriers non qualifiés (20 %, + 10), contre 13 % en

moyenne. Suivent les cadres (17 %, + 9) et professions intermédiaires (19 %, + 5) de la fonction

publique. Puis les employés (15 %, + 10) et les ouvriers qualifiés (15 %, + 6).

Cependant, « la concurrence de Marine Le Pen se fait sentir dans le Nord-Pas-de-Calais et dans l’Est », relève

l’enquête. Dans ces deux régions, les 4 à 3 % d’intentions de vote gagnés seraient liés à la mobilisation

d’une partie des abstentionnistes, plus qu’à un recul du vote FN. En revanche, le Front de gauche semble

combler l’une de ses lacunes.

Un bond de 10 points chez les 18-24 ans

Chez les 18-24 ans, le bond est de 10 points, leur vote surpassant désormais la moyenne pour s’établir à 16 %.

À gauche, la candidature de Jean-Luc Mélenchon rassemble, outre un nombre croissant d’électeurs d’extrême

gauche et écologistes de 2007, 15 % de ceux de Ségolène Royal (+ 8). Néanmoins, note Jérôme Fourquet,

de l’Ifop (voir entretien ci-contre), la progression du Front de gauche représente le double des pertes de François

Hollande. Contrairement aux craintes agitées, elle consolide donc d’autant le poids global de la gauche.

Ce mouvement d’adhésion est à lier, indique l’étude, à la capacité du FDG à répondre aux préoccupations

populaires sur le chômage, le salaire ou encore le pouvoir d’achat.

58 % des sondés estiment que ce candidat « comprend les problèmes des gens » et 66 %, qu’il

« veut vraiment changer les choses ».

Le défi lancé à l’abstention et à la résignation est en passe d’être relevé.

 

humanite Ifop dans France le 30 Mars 2012

 

 Voir l’enquête :

fichier pdf 426-1-document_file

 

Publié dans Chomage, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, Presidentielle 2012, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Quand Laurence Parisot agite les vieilles peurs patronales…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 avril 2012

 

Laurence Parisot a peur du Front de gauche

 

La présidente du Medef tremble devant le programme partagé et son candidat.

Ce dimanche, Laurence Parisot a dressé un portrait apocalyptique de Jean-Luc Mélenchon

et des mesures que le Front de gauche préconise.

Après Marine Le Pen, le Front de gauche serait-il en train de faire baisser les yeux du patronat ?

 

Quand Laurence Parisot agite les vieilles peurs patronales... dans Front de Gauche dictionnaireDans une nouvelle version de 1981 et de la crainte « des chars soviétiques stationnés à la Concorde »

agitée par la droite de l’époque, Laurence Parisot prédit au Grand-Rendez-vous Europe 1/I>Télé/

Le Parisien-Aujourd’hui en France :

« Le programme de Jean-Luc Mélenchon installerait une modalité de contrôle de l’économie comme

on n’en a jamais vue » .

« Jean-Luc Mélenchon aime laisser entendre qu’il est un vrai révolutionnaire. On aime bien la révolution,

il y a des choses sympathiques dans celles de mai 1968 ou de 1789, mais il y a aussi des phases

qui sont terribles et je trouve que Mélenchon  est beaucoup plus l’héritier d’une forme de Terreur

que l’héritier des plus belles valeurs de la Révolution. »

 

Des ministres communistes au gouvernement ?

Puis, elle frissonne: « Au rassemblement qu’il a organisé à la Bastille, il y avait des gens qui avaient des piques et des visages

dessus. » Elle stigmatise les « ressorts » utilisés selon elle par le candidat: « à longueur de discours, M. Mélenchon adore

opposer les uns aux autres. La démagogie flatte des choses détestables et les choses deviennent ensuite non contrôlables. »

« Est ce que ça veut dire qu’on aura des ministres communistes si François Hollande était élu ? », s’est interrogée la patronne

du Medef, estimant que ce serait « incroyablement ringard » de retomber dans la « nostalgie du début des années 80″.

« La crise nous a montré qu’il fallait faire évoluer le capitalisme. Avec le Medef, on s’investit à l’échelle internationale pour qu’il y

ait une vraie régulation, qui n’existe pas aujourd’hui, ça c’est une approche moderne », a t-elle défendu sans rire. Une « vraie

régulation » qui se traduit partout en Europe par des plans d’austérité, par le recul des protections sociales et du droit du travail 

et par le chômage.

humanitefr MEDEF dans Jean-Luc Melenchon le 1er Avril 2012 

Illustration « empruntée » à Gauche de Combat

Lire également : Laurence Parisot a-t-elle un cerveau ? sur Gauche de Combat

 

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | 1 Commentaire »

Clémentine Autain invitée de BFMTV

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 avril 2012

 

L’invitée de Nathalie Lévy : Clémentine Autain

http://www.dailymotion.com/video/xpsqyr

www.dailymotion.com/video/xpsqyr

par BFMTV

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Communiqué CGT-FSU

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 avril 2012

 

Communiqué CGT-FSU dans CGT logoFSU3

siteon0-dc90f dans FSU

Deux délégations de la FSU et de la CGT se sont retrouvées ce jour.

 

 

 

Les deux organisations constatent qu’elles partagent, une nouvelle fois, de forts et larges points communs dans leurs analyses

sur la situation sociale, politique et économique. Elles s’en félicitent.

Face aux politiques de régression sociale, aux attaques à l’encontre des salariés, aux choix de faire payer la crise à celles

et ceux qui n’en sont en rien responsables, la CGT et la FSU entendent, par leurs propositions et initiatives, peser sur les

orientations qui seront prises et contribuer à la construction d’alternatives.

Nos organisations ont été actrices de nombreuses actions que ce soit dans les différents secteurs comme au niveau

interprofessionnel ces derniers mois. Elles agissent notamment pour cela dans le cadre de l’intersyndicale. Ces mobilisations

sont indispensables et ont permis, en dépit de leurs limites, de placer l’intervention des salariés au coeur de l’actualité et

de peser sur les débats. Dans un contexte de crise qui atteint chacun dans son quotidien, elles estiment nécessaire de

rassembler largement et de manière unitaire le mouvement social pour construire une riposte à la hauteur des attaques subies.

La FSU et la CGT réaffirment leur volonté –et leur disponibilité- pour mettre en oeuvre ces mobilisations syndicales unitaires.

Elles confirment également leur détermination à contribuer au développement des luttes solidaires en Europe.

La CGT a informé la FSU de son intention de soutenir sa demande d’adhésion à la confédération européenne des syndicats.

A la veille de l’important scrutin présidentiel des 22 avril et 6 mai, les deux organisations sont déterminées à faire entendre

les exigences et revendications des salariés en toute indépendance.

Confirmant leurs revendications pour le développement de l’emploi, le pouvoir d’achat et la protection sociale, elles réaffirment

qu’une nouvelle répartition des richesses est indispensable et possible. Il s’agit de favoriser les revenus du travail

par l’augmentation des salaires, une véritable politique industrielle, la relance de la consommation dans le respect

du développement durable, le développement des services publics, une protection sociale solidaire et de haut niveau….la CGT

et la FSU estiment que le bilan du Président de la République et son programme pour les cinq années à venir vont à l’encontre

des exigences de progrès social.

En outre, nos deux organisations redisent ensemble avec force et détermination leur opposition et leur combat commun contre

les thèses de l’extrême droite, porteuses de démagogie, de discrimination et de racisme. Ces thèses sont incompatibles

avec les valeurs du syndicalisme que nous portons et dangereuses pour les salariés et les citoyens.

En tout état de cause, l’intervention des salariés avec leurs organisations syndicales est une condition essentielle

de la transformation sociale. En ce sens, la FSU et la CGT appellent à l’organisation de manifestations unitaires sur

les revendications sociales le 1er mai.

Depuis maintenant trois ans, la FSU et la CGT ont fait le choix d’approfondir leurs relations et d’inscrire leurs échanges dans la

durée pour conforter l’unité syndicale.

Des initiatives communes ont eu lieu –sur la formation professionnelle, la petite enfance, les jeunes et le syndicalisme- qui,

de manière positive, ont concrétisé la volonté partagée de travailler à un syndicalisme plus efficace, pour rassembler les salariés.

Ces journées nationales centralisées ou décentralisées sont complémentaires avec les autres démarches communes qui

existent tant dans les territoires que dans les secteurs professionnels.

À partir de ces premières étapes, nos deux organisations entendent poursuivre et approfondir ce processus de manière régulière,

en le portant au plus près des syndiqués et des salariés pour que le plus grand nombre s’en empare.

Elles le feront à partir d’un travail commun sur de grandes questions qui préoccupent les citoyens, comme l’emploi et la

communauté éducative par exemple.

Elles le feront en s’appuyant sur la nouvelle donne en matière de démocratie sociale et de représentativité syndicale, en pesant

ensemble pour obtenir des avancées pour les personnels.

Elles continueront à produire du matériel revendicatif commun afin de diffuser largement les initiatives qui pourront être prises.

Sans exclusive, nos deux organisations inscrivent cette démarche dans la construction d’un syndicalisme rénové, renforcé

notamment en nombre d’adhérents, qui doit créer les conditions de son rassemblement.

Nos deux organisations affirment leur volonté d’oeuvrer conjointement en ce sens à tous les niveaux.

Dans ce cadre, elles arrêtent d’ores et déjà le principe d’une nouvelle rencontre dès le mois de mai 2012.

 

Publié dans CGT, FSU, POLITIQUE, Syndicats | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy