• Accueil
  • > Chomage
  • > Des métallos d’ArcelorMittal ont entamé ce matin une « marche de l’acier pour Paris »

Des métallos d’ArcelorMittal ont entamé ce matin une « marche de l’acier pour Paris »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mars 2012

 

ArcelorMittal : départ de « la marche de l’acier » sur Paris

 

Les salariés de Florange à Paris, sous la tour Eiffel,

le 15 mars dernier

Des métallos d'ArcelorMittal ont entamé ce matin une Les syndicats de l’usine ArcelorMittal de Florange (Moselle),

mobilisés depuis cinq semaines pour obtenir

un redémarrage de leurs hauts-fourneaux, entame,

ce mercredi, un périple à pied de dix jours pour

« défendre leurs emplois auprès des populations ».

 

« Nous marchons dans l’espoir de pouvoir sauver les 5.000 emplois de Florange en expliquant aux populations la situation

de notre usine », a expliqué le responsable de la CFDT, Edouard Martin. Une vingtaine de métallos de la CFDT et de FO,

-bien que membre de l’intersyndicale la CGT ne participe pas à cette action- vêtus de survêtements bleus sur lesquels

on pouvait lire « L’acier lorrain vivra« , accompagnés de trois véhicules, se relaieront tout au long du parcours de 350 kilomètres.

Les marcheurs doivent successivement passer par Belleville-sur-Meuse (Meuse, jeudi 29), Sainte-Menehould (Marne, vendredi 30),

Fagnière (Marne, samedi 31), Epernay (Marne, dimanche 1er avril), Château-Thierry (Aisne, lundi 2), La Ferté-sous-Jouarre

(Seine-et-Marne, mardi 3), Meaux (Seine-et-Marne, mercredi 4) et Bobigny (Seine-Saint-Denis, jeudi 5). Le périple s’achèvera

vendredi 6 avril, veille du week-end pascal, à Paris, par un concert en plein air avec Bernard Lavilliers et le groupe Zebda qui ont

manifesté leur soutien aux derniers sidérurgistes lorrains. « Nous espérons être plusieurs milliers pour cette dernière étape

qui doit nous mener à proximité du symbole de la France, réalisé avec de l’acier forgé en Lorraine« , a indiqué Edouard

Martin. »

 

Le 15 mars dernier, les sidérurgistes venus en autocar manifester dans la capitale, devant le siège de campagne de Nicolas

Sarkozy, en avaient été chassés par les forces de l’ordre faisant usage de gaz lacrymogènes. Les deux hauts-fourneaux de

Florange, qui conditionnent l’emploi de 550 des 2.750 salariés du site, sont éteints depuis juillet 2011 pour l’un, octobre de la

même année pour le second. Alors que la direction d’ArcelorMittal assure qu’ils redémarreront dès que la conjoncture

économique le permettra, les syndicats craignent un arrêt définitif qui compromettrait à leurs yeux le maintien de toute

production d’acier en Lorraine.

humanitefr ArcelorMittal dans ECONOMIE le 28 Mars 2012

 

Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://videos.tf1.fr/infos/2012/arcelormittal-une-marche-de-l-acier-sur-paris-7093302.html

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy