• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 22 mars 2012

Sondages : CSA 19 et 20 mars : Jean-Luc Mélenchon à 13 % / BVA 21 et 22 mars : à 14 %, Jean-Luc Mélenchon devance Marine Le Pen !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

Jean-Luc Mélenchon devient le 3ème homme de la campagne

 

Sondage BVA pour Orange, la presse régionale et RTL

réalisé mercredi et jeudi.

Jean-Luc Mélenchon accède pour la première fois à la troisième place dans les intentions de vote pour

la présidentielle, avec 14 % au 1er tour, devançant Marine Le Pen et François Bayrou.

« La poussée de 5 points en un mois [de Jean-Luc Mélenchon] corrélée à la baisse de 2 points de Marine Le Pen (13 %)

et de 1 point de François Bayrou (12 %) montre que la tragédie de Toulouse qui n’avait guère de raison de lui profiter

politiquement n’a en rien altéré la dynamique de sa campagne »  Gaël Sliman, directeur général de BVA.

******************

 

Les idées du Front de Gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon progressent. Cette progression, ne se fait pas au détriment de François Hollande, ce qui montre que le vote Mélenchon est de plus en plus utile à la gauche, à tout point de vue, car François hollande est crédité de 29,5 % et Mélenchon à 14 %, ( Le Pen à 13 %) Nicolas Sarkozy 28%, François Bayrou 12%, Eva Joly 2%. voilà la gauche à 45,5 %, c’est mieux que Hollande à 32 % et Mélenchon à 6 %, comme il y a deux mois, avec une Le Pen à 20 %.

Le vote utile s’effondre totalement à ce jour. Le vote utile reste le vote de ses idées et cela plus que jamais.

Source : PCF Durance Trevaresse

 

Jean-Luc Mélenchon à 13 %


Sondages : CSA 19 et 20 mars : Jean-Luc Mélenchon à 13 % / BVA 21 et 22 mars : à 14 %, Jean-Luc Mélenchon devance Marine Le Pen ! dans France 4026001-6108168-275x300

Le dernier sondage CSA consacré aux intentions de vote

des Français pour la présidentielle montre ce jeudi

une nouvelle percée du candidat du Front de gauche.

A 13%, Jean-Luc Mélenchon fait désormais jeu égal

avec François Bayrou et talonne désormais Marine

Le Pen, qui chute de 2,5 points en une semaine.

Pour Jérôme Sainte-Marie, directeur du département Opinion de CSA, le porteur

du programme partagé « amène des personnes jusqu’alors attentistes ou

indifférentes à déclarer une intention de vote » et en engrange notamment

parmi les anciens électeurs d’Olivier Besancenot (NPA).

Par ailleurs, ce sondage intervient «juste après le rassemblement réussi

et médiatisé de la Bastille » le 18 mars.

Sarkozy récupère les 2% de Villepin

Cette étude réalisée le 19 et 20 mars pour BFMTV, 20 minutes et RMC, publiée jeudi, consacre la baisse de Marine Le Pen.

La candidate du Front national, créditée de 13,5%, perd 2,5 points d’intentions de vote par rapport à un précédent sondage CSA

la semaine dernière (12-13 mars). En parallèle, Nicolas Sarkozy engrange deux points à 30%. Il passe devant François Hollande

qui reste stable à 28% il y a huit jours, toujours selon l’institut CSA.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

 

Publié dans France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Meeting du Front de Gauche à Marseille : « Si nous ne pouvons pas aller sur la plage, nous occuperons les rues ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

Pour le Front de gauche, un Prado sinon rien 

 

La mairie UMP de Marseille persiste dans son refus de laisser la formation tenir meeting,

prétextant des questions de sécurité

La passe d’armes se poursuit à Marseille, après le refus de la mairie UMP de laisser le Front de gauche tenir un grand meeting

en plein air sur la plage du Prado. Invité jeudi d’une matinée spéciale de France Inter, le maire, Jean-Claude Gaudin,

a invoqué les questions de sécurité et de remise en état de la plage pour motiver son refus.

« On ne veut pas polémiquer, mais c’est le seul endroit qui peut accueillir autant de monde », objecte au micro de la station

Jean-Marc Coppola, conseiller municipal PCF et vice-président Front de gauche à la région.

La caravane de l’UMP avait posé ses roues sans problème sur cette plage à l’été 2007, tout comme un festival évangélique ou

la caravane du Ricard Live Music. « Ils étaient vingt pour la caravane de l’UMP et distribuaient trois papiers », rétorque

Jean-Claude Gaudin, qui se défend de mettre des bâtons dans les roues du Front de gauche au lendemain du succès de la

Bastille. « J’aide M. Mélenchon », dit-il malicieusement, proposant, « s’il ne veut pas payer », un parking municipal pouvant

contenir 50 000 personnes. « C’est moi qui décide », tranche-t-il tandis qu’on entend à l’antenne les réprobations du public,

« il n’y aura pas de meeting au Prado ».

« L’hypothèse de baisser les yeux n’existe pas », a lancé en retour Jean-Luc Mélenchon. « La seule explication de cette décision,

c’est que la droite prend peur devant la progression » du Front de gauche, a souligné son directeur de campagne, François

Delapierre.

Le Front de gauche devait déposer un parcours de manifestation en préfecture, pour les dizaines de milliers d’insurgés civiques

attendus. En tout état de cause, « s’ils s’amusent à s’obstiner, ils vont faire venir encore plus de monde, poursuit Jean-Marc

Coppola. Ce sera peut-être la Canebière, l’avenue du Prado, en tout cas un espace public, car il appartient aux citoyens ».

 

Meeting du Front de Gauche à Marseille : le 22 Mars 2012 – par Lionel Venturini

 

Jean-Marc Coppola invité de Pascale Clark sur France Inter

http://www.dailymotion.com/video/xpm0tg

www.dailymotion.com/video/xpm0tg

par franceinter

A l’occasion de la matinale spéciale en direct du théâtre de la Criée à Marseille, Pascale Clark reçoit dans 5 minutes avec

le Vice-Président du Conseil régional de PACA et conseiller municipal de Marseille Jean-Marc Coppola

(7h50 – 22 mars 2012).

 

Publié dans Democratie, Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Portugal : grève générale contre les mesures d’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

En grève générale, les Portugais résistent à la casse du code du travail

 

Portugal : grève générale contre les mesures d'austérité dans Austerite greve-portugal-300x150Un grafiti montrant Coelho, le Premier ministre portugais,

embrassant le postérieur d’Angela Merkel

Importante journée de grève générale et de manifestations

ce jeudi au Portugal à l’appel du principal syndicat qui espère

une forte mobilisation contre les mesures d’austérité

du gouvernement responsables de la récession et du chômage.

« Manif », « Grève générale », « Basta » peut-on lire à Lisbonne sur les très nombreuses affiches, collées les jours précédents

par les militants de la CGTP, le principal syndicat portugais.

« Nous sommes convaincus que nous aurons un taux de participation significatif », a assuré Arménio Carlos, le leader de la CGTP

qui rassemble quelque 600 000 sympathisants. Beaucoup de Portugais se disent en effet solidaires des grévistes. Et ce malgré

le fait que la CGTP se soit lancée seule dans la bataille, sans le soutien de l’autre grande centrale syndicale, l’UGT, qui l’avait

pourtant épaulée lors deux précédentes grèves générales de novembre 2010 et novembre 2011.

La CGT est restée inflexible contre la réforme du code du travail qui prévoit l’assouplissement du marché du travail en matière

d’horaires et de licenciements et la suppression de jours fériés et de jours de congés, ce que l’UGT avait accepté.

Les mesures d’austérité du gouvernement ont provoqué un ralentissement de l’économie portugaise qui, selon des prévisions

officielles, devrait, cette année, se contracter de plus de 3% tandis que le taux de chômage devrait s’établir à 14,5%.

[Lire la suite sur humanite.fr/]

 

Publié dans Austerite, Chomage, Luttes, Portugal, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Fret SNCF : communiqué de la CGT cheminots / meeting du 4 avril à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

L’ancien directeur du Fret SNCF condamné !

 

Fret SNCF : communiqué de la CGT cheminots / meeting du 4 avril à Paris dans CGT logo_fede_cheminots1La Fédération CGT des cheminots a porté plainte le 28 avril 2010 pour prise illégale d’intérêts et recel de prise

illégale d’intérêts après avoir incidemment été informée que M. Luc NADAL avait confié, alors qu’il était directeur

général adjoint du pôle transport ferroviaire de la SNCF, une mission d’études pour un montant de 191.510 € HT,

au cabinet conseil dirigé par son frère, et dont il avait lui-même été un des associés avant de rejoindre la SNCF.

Interpellé par écrit, le Président de la SNCF M. PEPY a refusé de se constituer partie civile au nom et pour

le compte de la SNCF dans ce dossier, alors même que M. le Procureur de la République avait requis le renvoi de MM.

NADAL frères devant le Tribunal correctionnel.

Cette étude s’inscrivait dans un contexte d’ouverture à la concurrence avec un plan fret décidé par la direction de la SNCF et

le gouvernement pour casser cette activité, avec à la clé 5 000 suppressions d’emplois, la fermeture de gares Fret et de triages,

l’abandon du wagon isolé, le transfert de 2,5 millions de camions sur la route.

Lors de l’audience, M. Luc NADAL a d’ailleurs confirmé qu’il avait agi sur mandat du gouvernement et de la direction SNCF

pour appliquer ce plan Fret contesté notamment par la CGT.

[Lire la suite]

 

affiche_040412 Fret dans JusticeGrand meeting des cheminots

mercredi 4 avril 2012 à Paris 

POUR :

  • la défense du Fret SNCF
  • le développement du Service Public ferroviaire
  • l’amélioration des conditions sociales des cheminots

Depuis 2003, la CGT n’a de cesse de dénoncer la casse du Fret SNCF.
*

Les multiples plans Fret imposés par le Gouvernement et la Direction ont entrainé un gâchis

social, économique, financier, qui est constaté par tous. […]

RENDEZ-VOUS A PARIS PLACE HENRI FRESNAY, GARE DE LYON, A PARTIR DE 12H.

Lire la suite [.pdf 420 Ko]

 

Publié dans CGT, Justice, Syndicats, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Des dirigeants du NPA appellent à voter pour le Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

Crise au NPA : Besancenot à la rescousse 

 

Des dirigeants du NPA appellent à voter pour le Front de Gauche dans France FDG-Anticapitaliste-300x174Trois dirigeants du Nouveau parti anti-capitaliste ont claqué la porte

du parti en invitant les électeurs à voter pour le Front de Gauche.

Besancenot est intervenu ce jeudi pour apporter son soutien à un

Philippe Poutou contesté.

Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anti-capitaliste (NPA) à la présidentielle,

doit « rester dans la course » à l’Elysée, a insisté Olivier Besancenot  ce jeudi

en déplacement à Florange (Moselle), pour apporter son soutien aux métallurgistes du groupe ArcelorMittal venus manifester de

toute l’Europe en Lorraine. Le problème vient d’une tribune publiée dans Libération, dans laquelle trois membres du conseil

politique national du parti trotskyste ont appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour.

« Ces appels constituent le dénouement d’une crise de direction auquel on s’attendait », a précisé Olivier Besancenot.

« Philippe Poutou doit d’autant plus rester dans la course qu’il aura maintenant le même temps de parole que Nicolas Sarkozy.

Rien que cela… », a insisté l’ancien candidat de la Ligue communiste révolutionnaire.

Sans Olivier Besancenot à sa tête pour souder ses militants, le NPA s’entre-déchire entre deux courants. Rappelons que Philippe

Poutou avait été élu candidat à une courte tête : 53%.

« Nous sommes militants de la « Gauche Anticapitaliste », courant unitaire du NPA nous avons été membres de la LCR auparavant.

C’est avec beaucoup d’amertume, mais aussi de colère, que nous voyons notre parti renoncer à l’engagement pris lors de

sa fondation : rassembler tous les anticapitalistes dans un parti de masse. Le NPA avec son candidat prend le chemin de la

marginalité. […] Dès lors, nous pensons qu’il ne faut pas hésiter à affirmer que si nous sommes nombreux à exprimer notre force

par notre vote le 22 avril pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon, la situation en sera nécessairement positivement bouleversée »

écrivent Hélène Adam, Myriam Martin et Pierre-François Grond. Il faut dire que les sondages donnent Philippe Poutou à un

désespérant 1 % d’intention de vote maximum.

[Lire la suite]

  • Pour en savoir plus sur le courant Gauche Anticapitaliste au sein du NPA : 

Nouveau courant minoritaire au NPA  

 

Source : humanitefr Besancenot dans Front de Gauche le 22 Mars 2012 

 

Publié dans France, Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Rassemblement à Aulnay pour sauver l’emploi industriel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

Rassemblement à Aulnay pour sauver l'emploi industriel dans CGT dsc00777-300x200

Ce jeudi s’est tenu devant l’usine PSA d’Aulnay sous bois, menacée

de fermeture, un rassemblement pour la défense de l’emploi et

de l’industrie à l’appel de la CGT. 

Bernard Thibault – Secrétaire Général de la centrale syndicale,

était présent, avec entre autre Marie-George Buffet et Patrick

Le Hyaric.

 

Voir les autres photos sur humanite.fr/multimedia/  (soyez patient)

 

Publié dans CGT, France, Luttes, PCF, Politique industrielle, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

2000 métallos à Florange pour la défense et le développement de la sidérurgie en France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

Manifestation européenne de 2000 métallos à Florange 

 

2000 métallos à Florange pour la défense et le développement de la sidérurgie en France dans CGT florange_0-300x150Plusieurs centaines de métallurgistes du groupe ArcelorMittal,

venus de toute la France mais également de Belgique et du

Luxembourg, ont manifesté jeudi à Florange (Moselle)

pour la « défense de l’industrie en France ».

Deux mille métallos ont participé à cette journée d’action nationale organisée

par la CGT en faveur de « la défense et du développement de la sidérurgie

en France et en Lorraine », et à laquelle s’étaient associées la CFDT et FO. Des délégations des usines ArcelorMittal de

Dunkerque (Nord) et de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), de Schifflange (Luxembourg), fermée mardi pour une durée

« indéterminée », et de Liège (Belgique), dont les hauts-fourneaux sont à l’arrêt depuis octobre 2011, faisaient partie de ce

rassemblement devant la mairie de Florange.

Des salariés de l’usine métallurgique Aperam (ex-ArcelorMittal) de Gueugnon (Saône-et-Loire) et de la Fonderie du Poitou

Aluminium (groupe Montupet) d’Ingrandes (Vienne), actuellement en redressement judiciaire, ont également pris part à

cette journée voulue comme une « démonstration de force » par la CGT.

Pierre Laurent, secrétaire général du Parti communiste, et Olivier Besancenot du NPA, ont également fait le déplacement

en Lorraine. « La pérennité de la sidérurgie en Lorraine est une question d’intérêt national », a estimé le président du Conseil

national de campagne du Front de Gauche, devant des élus nationaux, régionaux et municipaux, venus à la manifestation.

Pour M. Besancenot, « de très nombreux salariés regardent Florange comme un foyer de résistance ». « Ces foyers vont

se multiplier dans le pays », a-t-il prévenu.

Les ArcelorMittal de Florange ont engagé le 20 février un mouvement d’occupation et de blocage du site pour obtenir un

redémarrage des deux hauts-fourneaux de l’usine, en sommeil depuis plusieurs mois. Cette mise en veille annonce, selon

eux, une « mort programmée » de l’aciérie qui emploie près de 5.000 personnes. La direction assure, au contraire, que l’arrêt

n’est que temporaire et imposé par la stagnation de la demande mondiale.

Le 28 mars, les métallos lorrains entameront une « marche sur Paris » où ils espèrent arriver le 6 avril.

Lire aussi

ArcelorMittal : fermeture pour une « durée indéterminée » de Schifflange

Source :  humanitefr ArcelorMittal dans Emplois le 22 Mars 2012

Voir également :

www.dipity.com/F3Lorraine/La colère de Florange : Frise chronologique

 

Publié dans CGT, Emplois, France, Front de Gauche, Luttes, PCF, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

4 millions de Français sont en situation de précarité énergétique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

La précarité énergétique en France : plus de 8000 saisines en 2011

 

4 millions de Français sont en situation de précarité énergétique dans France actu_11248_vignette_bandeaufiche-300x225Les cas de précarité énergétique ont augmenté fortement en un an

en France, sous l’effet de la crise et de la hausse des factures

d’électricité et de gaz.

Le Médiateur national de l’énergie vient de publier un bilan 2011 très

fortement marqué par la crise.

Le Médiateur, une autorité administrative indépendante qui a démarré

ses activités en 2008, a vu son nombre de saisines augmenter

 

de 14% l’an dernier, à 8044. Plus marquant, les réclamations de clients qui n’arrivent plus à payer leur facture et à discuter

avec leurs fournisseurs a augmenté 80% par rapport à 2010, et représenté plus de 15% de l’ensemble des saisines.

« La crise économique et la hausse du coût de l’énergie ont aggravé le phénomène de la précarité énergétique »,

c’est-à-dire la difficulté à payer ses factures d’électricité ou de gaz, et poussé de plus en plus de ménages modestes à

demander une médiation, explique l’institution. Le Médiateur rappelle au passage que les tarifs réglementés du gaz ont augmenté

de 25% en deux ans, et ceux de l’électricité de 8%. Les dettes énergétiques s’élèvent à 1900 euros en moyenne.

Le Médiateur propose par ailleurs des mesures pour mieux lutter contre cette montée de la précarité énergétique, jugeant

les dispositifs existants (comme les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz, dont l’attribution vient d’être rendue automatique pour

tous les ménages éligibles) insuffisants, même s’ils vont « dans le bon sens ». Il propose notamment l’instauration d’une trêve

générale des coupures du 1er novembre au 15 mars pour l’ensemble des consommateurs, sur le modèle de la trêve hivernale

des expulsions locatives (une trêve des coupures d’énergie est déjà appliquée mais seulement pour certains consommateurs),

et l’instauration d’un « chèque énergie », qui viendrait se substituer aux tarifs sociaux.

4 millions de Français sont en situation de précarité énergétique, seuls 650 000 ont pu bénéficier d’une aide cette année.

Lu sur : PCF Grésivaudan

URL article original :

http://www.humanite.fr/societe/la-precarite-energetique-en-france-plus-de-8000-saisines-en-2011-492616

 

Publié dans France, PRECARITE | 1 Commentaire »

500 syndicalistes appellent à voter pour Mélenchon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

500 syndicalistes appellent à voter pour Mélenchon dans France FdG-111011-Pancarte-300x199 A peine lancé juste avant la « Reprise de la Bastille »

de ce dimanche, et déjà 500 signataires.

L’appel « Des luttes sociales aux urnes » rédigé par des syndicalistes

en faveur du Front de gauche rencontre un succès exponentiel.

Humanite.fr le publie dans son intégralité.

« Salariés, militant(e)s syndicaux ou non, nous sommes confrontés quotidiennement

aux dégâts que produit la soumission des politiques à la loi du capitalisme :

fermetures d’entreprises, précarité et chômage massifs des jeunes, temps partiel imposé à une majorité de femmes,

retraites amputées, fin de mois difficiles,  services publics dégradés…

En 2005, à la lecture de nos mandats respectifs et de nos revendications pour plus de justice sociale, nous nous étions prononcés

contre le projet de traité constitutionnel européen. C’est la même démarche qui nous conduit à ne pas rester silencieux aujourd’hui.

Les luttes sociales ont été un élément déterminant dans le rejet actuel de Sarkozy. Plus que jamais les luttes dans l’entreprise

comme les luttes interprofessionnelles sont une nécessité, mais elles doivent aussi trouver une traduction politique.

Pour en finir avec Sarkozy et sa politique, Il faut une vraie politique de gauche, pas dans les discours, 

mais  dans les actes

  • Pour une Europe sociale et démocratique qui implique de faire sauter les carcans libéraux européens :

traité constitutionnel, MES, traité instaurant la règle d’or

  • Pour un partage des richesses : revalorisation des salaires avec le SMIC à 1700 euros brut, assurer le départ en retraite

à 60 ans à taux plein !

  • Pour le développement de tous les services publics, en particulier de Santé, d’Éducation et  de Logement.
  • Pour des lois qui s’opposent aux licenciements boursiers et aux délocalisations, pour un pôle bancaire public.
  • Pour la régularisation des travailleurs sans papiers afin de mettre fin à la surexploitation et à la « délocalisation sur place »

voulue par le patronat.

  • Pour une réforme démocratique des institutions et le passage à la VIème république et le  respect des libertés syndicales,

en particulier du droit de grève.

  • Pour des droits nouveaux, décisionnels, dans les entreprises pour les salariés et leurs institutions représentatives

La période va être marquée par des affrontements extrêmement durs contre les forces libérales et leurs supplétifs d’extrême-droite.

La réalité que subissent les peuples grecs, portugais, espagnols en est la première illustration et elle se propage sur tout

le continent européen.

Dans la campagne présidentielle, Madame  Le Pen, fille de l’héritier des ciments Lambert, et Sarkozy, ami des patrons, ont beau

dire qu’ils sont les candidats du peuple, cela ne trompe personne, ce sont les candidats du patronat. Quant à  la position

du candidat socialiste, il faut qu’il fasse un choix clair : soit rassurer la finance, soit s’engager dans une politique de gauche.

Le Front de Gauche prône une autre répartition des richesses, explique clairement que les intérêts du monde du travail et ceux

des grands actionnaires sont diamétralement opposés, s’engage pour le retour à une retraite à taux plein à 60 ans, fait de

la hausse des salaires une priorité, il a le courage de refuser l’austérité et de proposer une autre politique… C’est bien ce dont

nous avons besoin pour œuvrer au rassemblement politique pour toutes celles et tous ceux qui résistent et qui souhaitent

la rupture avec les politiques actuelles.

Signataires, nous appelons les salariés à s’investir dans cette campagne politique pour faire gagner le programme

du Front de Gauche.

Nous appelons à voter et faire voter pour le candidat du Front de Gauche aux Présidentielles :

Jean Luc MELENCHON ainsi que  pour les candidats Front de gauche aux législatives.

Signer l’appel Des luttes sociales aux urnes

  • La liste des 30 premiers signataires :

[Lire la suite]

Source : humanite.fr/  20 mars 2012

 

Publié dans France, Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Syndicats | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy