Race, religion et meurtre (The Guardian)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2012

 

Fusillades de Toulouse :

Race, religion et meurtre (The Guardian) 

 

Race, religion et meurtre (The Guardian)   dans EUROPE arton16141-f1653Fiacra Gibbons

Les meurtres de Toulouse sont survenus à un moment où

les politiciens français utilisaient un langage de haine.

Au cours des dernières années de récession et de régression, il est devenu un truisme

banal de la politique européenne de considérer que vous ne pouvez pas vous fourvoyer

en allant plus à droite. Les politiciens à travers le continent ont trouvé une nouvelle

formule magique de succès et de survie électorale en jouant sur la peur des étrangers et en particulier de l’islam – le clin d’œil

et l’acquiescement qui veulent dire que l’immigration serait à l’origine de notre déclin économique et social. Ce n’est en aucun

cas exclusivement un vice de droite. Quiconque a entendu le parti travailliste néerlandais récemment aura des difficultés à se

démarquer du démagogue Geert Wilders.

Jusqu’à aujourd’hui, ils auraient pu essayer de faire valoir qu’il n’y avait pas de mal à cela, que c’est même sain, un rééquilibrage

de la balance après deux décennies à se mordre la langue et à ramper dans le politiquement correct.

Les ondes françaises ont été remplies d’une telle laideur équivoque ces dernières semaines alors que Nicolas Sarkozy a fait

sauvagement vaciller son parti vers la droite dans une tentative de sauver sa peau en affirmant qu’il y avait « trop d’immigrés en

France » et en attisant « l’islamophobie » par une affirmation ridicule prétendant que les Français seraient secrètement contraints

de manger halal, son premier ministre François Fillon ayant même affirmé que les Juifs et les Musulmans devraient renoncer

à leurs lois alimentaires et embrasser la modernité.

Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur qui a pris le contrôle personnel de l’enquête, a été le plus constant des xénophobes,

le champion de « la supériorité de la civilisation chrétienne européenne » aux « cultures inférieures » qui forcent leurs femmes

à se couvrir – oui, les Juifs et les Musulmans pratiquants, voulait-il dire. Le summum est venu la semaine dernière, lorsque

le nouveau responsable de l’immigration de Nicolas Sarkozy Arno Klarsfeld – ironiquement le fils aîné du « chasseur de nazis »

Serge Klarsfeld – a appelé à construire un mur entre la Grèce et la Turquie pour sauver l’Europe des envahisseurs barbares.

Aujourd’hui à Toulouse nous a été donnée une illustration horrible du point où un tel cynisme délirant peut nous entraîner. Tous

ceux qui ont été tués dans et autour de la ville au cours des huit derniers jours ont une chose en commun. Ils sont issus de

« minorités visibles ». Ils avaient des noms ou des visages qui les balisent comme n’étant pas descendus, comme Jean-Marie

Le Pen le dirait, de « nos ancêtres les Gaulois ». Leurs origines – tout aussi bien juives que musulmanes – étaient au Maghreb

ou dans les Caraïbes. Ils étaient, en somme, un instantané de « la France métissée » – les métis, immigrant en France qui

travaillent dur et « se lèvent tôt » pour vider les poubelles et s’occuper de leurs enfants ; les personnes qui meurent de manière

disproportionnée pour la France mais qui sont également le plus souvent enfermés dans ses prisons et ses banlieues

délabrées.

Comme un père l’a dit ce matin, alors qu’il étreignait son fils, en le sortant de l’école, « Ils nous attaquent parce que nous

sommes différents. »

[Lire la suite]

Source : Le Grand Soir 20 mars 2012

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/fusillades-de-toulouse-race-religion-et-meurtre-the-guardian.html

URL article original : http://www.guardian.co.uk/world/2012/mar/19/toulouse-shootings-race-religion-murder-france

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy