• Accueil
  • > Education nationale
  • > Pas-de-Calais : le principal d’un « collège Eclair » accuse les familles de « laxisme »

Pas-de-Calais : le principal d’un « collège Eclair » accuse les familles de « laxisme »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2012

 

Le rectorat de Lille met les parents au piquet ! 

 

Une offre d’emploi dans un collège du Pas-de-Calais accuse les familles de « laxisme »

et de ne pas voir « l’intérêt de travailler ».

Une annonce de recrutement choquante, qui évoque la rhétorique des « parents démissionnaires » chère à la droite. Et qui émane

du site de l’académie de Lille, pour le compte d’un collège Éclair (le dispositif qui a remplacé les ex-ZEP). Cette « fiche de profil »,

pour un poste de professeur de mathématiques au collège Paul-Langevin de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), décrit, dans le

chapitre « Spécificités de l’établissement », le « profil » des familles du secteur…

« Frappées par le chômage », les familles sont « peu capables de suivre l’éducation de leurs enfants ».

« Carence éducative, culturelle, laxisme, elles ne véhiculent pas les valeurs de respect du travail,

de l’effort et couvrent souvent les absences ou les incivilités de leurs enfants. »

Sentence définitive : « Les parents ne voient souvent pas l’intérêt de travailler à l’école et de s’engager

dans des études. »

En revanche, sans doute pour ne pas décourager les bonnes volontés dans cet environnement cauchemardesque,

l’annonce de recrutement promet une « équipe éducative soudée, stable, soucieuse de la réussite de chaque

élève, ne lâchant rien, très motivée et solidaire dès qu’un des membres paraît découragé ». Ouf !

« C’est scandaleux, s’indigne Jean-Jacques Hazan, le président de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE). Ce

n’est pas comme ça que l’on motive les enseignants et que l’on ouvre l’école aux parents. » Le programme Éclair, en brisant le mode

de recrutement traditionnel, est censé amener dans les établissements difficiles des professeurs « motivés » et « volontaires ».

« Le Pas-de-Calais est l’un des départements qui a le plus mauvais taux de remplacement des professeurs, poursuit

Jean-Jacques Hazan. On supprime des postes, on diminue les réseaux d’aide spécialisée. Dans ce cas, il est intolérable de mettre

l’échec des enfants sur le dos des familles. » Selon lui, « le dénigrement de parents ne peut pas être une base pour bâtir une équipe.

Une telle méthode est catastrophique ».

L’annonce met une nouvelle fois en exergue le principe de recrutement « sur profil » par le seul chef d’établissement, petite touche

de management, comme dans le privé. Et mesure phare du nouveau dispositif Éclair.

« Mais la rectrice de l’académie devrait vérifier ce qui se passe sur son site », dénonce le président de la FCPE, qui demande que

« des excuses soient faites aux familles ».

Mehdi Fikr

Source : Pas-de-Calais : le principal d'un 9 mars 2012

Académie de Lille : académie la plus touchée par les suppressions de postes

clic sur les images

264691_photo_1324212911451-1-0-228x300 Boulogne-sur-mer dans Politique nationaleCARTE_rentree_2012-206x300 collège Eclair

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy