• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 9 mars 2012

Le candidat président et la démocratie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

Le Front de gauche refoulé lors de la visite de Sarkozy à Nice

 

Vidéo. Soucieux d’éviter une séquence houleuse comme à Bayonne, les consignes données

à la police ont été strictes. Des élus du Front de Gauche en ont eu pour leur frais.

La police a repoussé sans ménagement une trentaine de sympathisants et élus communistes

qui souhaitaient manifester lors de l’arrivée du candidat Nicolas Sarkozy sur la promenade

des Anglais à Nice.

Voir la vidéo sur :

humanite.fr/politique/sarkozy-nice-491917

ou sur :

nicematin.com/sarkozy-a-nice-des-elus-du-front-de-gauche-refoules-par-la-police-video.811396

 

A lire également :

Sarkozy « Casse-toi voilà le peuple ! »… Après Bayonne, Saint-Just…

 

Publié dans Democratie, France, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale : plus de 40 milliards d’euros par an. Pour y mettre un terme « il ne faut pas une gauche qui a la main qui tremble » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

L’Humanité du 9 mars 2012

Évasion

 

Évasion fiscale : plus de 40 milliards d'euros par an. Pour y mettre un terme

L’édito de Maurice Ulrich

Extrait :

Une gauche dangereuse pour ceux qui abusent

L’évasion fiscale c’est aujourd’hui. Le candidat du Front de gauche a donné les noms de ces grandes fortunes déjà installées

à l’étranger avant d’ironiser : « Lire une liste va être très mal vu par la bonne société. » « Rappelez-vous, disait-il alors, que c’est

la liste de prédateurs, de grands fraudeurs fiscaux, de gens qui n’hésitent pas à martyriser des pauvres gens qui n’ont que

leur salaire pour vivre. Rappelez-vous que c’est de cette classe-là que je vous parle. » Et, face à cela, poursuivait-il,

« il ne faut pas une gauche qui a la main qui tremble, une gauche qui dit qu’elle n’est pas dangereuse, mais une gauche,

oui, qui est dangereuse pour ceux qui abusent ». L’évasion fiscale actuelle c’est quarante milliards par an, soit presque autant

que les intérêts de la dette à cinquante milliards.

Propositions sans concession du Front de gauche

C’est on ne peut plus clair et les propositions du Front de gauche sont sans concessions autour de la loi de vertu républicaine

qu’il entend mettre en place. Mais, au-delà de l’injustice, au-delà de l’indignation face à l’injustice, et avec la loi contre l’injustice,

il y a une logique profonde de la démarche politique du Front de gauche. Décourager la fraude fiscale,

taxer à cent pour cent les revenus au-dessus de 360 000 euros par an,

et pas seulement à 75 % au-dessus d’un million, comme le propose François Hollande, taxer fortement tous les revenus

du capital, c’est attaquer à la racine, à la source, le cancer de la financiarisation de l’économie.

C’est assécher les flux de la machine à fabriquer des profits insensés, des fortunes colossales, la machine à spéculer sur

les matières premières, sur la faim et donc sur la mort. C’est faire en sorte que l’argent revienne à l’économie réelle,

à la croissance saine qui devrait faire loi en France, en Europe. Une croissance qui n’envoie pas les enfants de quatorze ans

en apprentissage comme le voudraient les Le Pen, mais qui s’appuie sur la formation, l’université, la recherche, les services

publics, la construction de logements, les infrastructures, les grands travaux… 
Tout cela qui ne s’évade pas.

[Lire l’article complet]

 

Publié dans Fraude fiscale, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’évasion fiscale, c’est déjà aujourd’hui !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

L'évasion fiscale, c'est déjà aujourd'hui ! dans Fraude fiscale 2012-03-09une-huma-205x300

 

 

L’Humanité de ce vendredi tord le cou à la polémique

autour de l’exil fiscal des grandes fortunes de France

que susciteraient les mesures de la gauche

pour les taxer davantage.

Notre édition révèle les chiffres de l’évasion fiscale

que le Bouclier fiscal et cinq ans de Sarkozy à l’Élysée

n’ont jamais pu endiguer. Bien au contraire.

 

A lire :

  • Mélenchon à la chasse aux riches fraudeurs : le candidat du Front de gauche a mis le pied dans le plat, lors

du meeting de Rouen mardi, en dévoilant les noms des exilés fiscaux en Suisse. État des lieux.

  • Les déserteurs du fisc, pas intouchables : à l’instar de Jean-Luc Mélenchon, syndicats et ONG proposent

des mesures pour dissuader et sanctionner les individus fortunés, les groupes et les banques qui pratiquent l’évasion

  • Les riches coûtent chers aux Français : pression fiscale pour les familles, cadeaux pour les fortunés

marquent le quinquennat de Sarkozy

  • « C’est la loi qui autorise l’évasion fiscale, elle peut donc aussi l’empêcher », entretien avec Eric Bocquet,

rapporteur communiste de la commission d’enquête du Sénat sur l’évasion des capitaux

  • Défendre la France, c’est aussi sur le terrain fiscal : Jean-Luc Mélenchon propose que les sportifs ne puissent

plus jouer en équipe nationale s’ils sont exilés fiscaux

  • Les milliardaires prospèrent : le monde en compterait 1226. Bernard Arnault, patron de LVMH et ami de Sarkozy,

est à la 4e place

 

Publié dans Fraude fiscale, Front de Gauche, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Bonne nouvelle chez Albany-Cofpa de Saint-Junien : le projet de fermeture de l’usine ‎n’est plus d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

Albany renonce à fermer l’usine de Saint-Junien ‎

 

Bonne nouvelle chez Albany-Cofpa de Saint-Junien : le projet de fermeture de l'usine ‎n'est plus d'actualité dans CGT albany1-300x148Explosions de joie chez les 133 salariés de l’usine d’Albany-Cofpa,

après que les propriétaires aient annoncé l’abandon du projet

de fermeture de celle-ci au premier trimestre 2012,

à l’issue d’une réunion avec les représentants du personnel.

 

 

« Daniel Haftemeyer (président Albany Europe) nous a annoncé qu’il n’y a plus de projet » de fermeture, a déclaré le représentant

de la CGT, Christophe Sardin, tandis que la préfecture indiquait que le projet n’était « plus du tout d’actualité » et que l’entreprise

avait l’intention de « tout remettre à plat ». L’annonce faite par les représentants des syndicats à plusieurs dizaines de salariés

massés devant la préfecture de Limoges, où la réunion était organisée, a provoqué une explosion de joie, certains pleurant

même d’émotion.

Le site de Saint-Junien, une usine fabriquant des tissus techniques notamment pour la papeterie, était à l’arrêt depuis le 23

février, date de l’annonce de sa fermeture à Sélestat (Bas-Rhin), siège d’Albany France, appartenant à Albany International,

dont le siège social est aux Etats-Unis. La direction avait cadenassé les machines jusqu’à mardi, précisant que la fermeture

était prévue pour le premier trimestre 2012, sans respecter l’obligation de consultation des salariés, selon les syndicats. Depuis,

la décision, annoncée en pleine campagne présidentielle, a mobilisé les politiques : Arnaud Montebourg (PS), Olivier Besancenot

(NPA), Eva Joly (EELV) se sont rendus sur place et, jeudi, le numéro 1 du Parti communiste, Pierre Laurent, a traité les dirigeants

d’Albany de « voleurs » et de « voyous ».

Pour justifier son projet, Albany invoquait une « détérioration de la conjoncture », justifiant de concentrer sa production à Sélestat,

plus proche de l’un de ses principaux marchés, l’Allemagne. Les syndicats jugeaient l’explication irrecevable :

le site de Saint-Junien affiche « 22% de rentabilité en 2010, avec 21 millions d’euros de chiffre d’affaires (…), 4,6 millions d’euros

de bénéfices » et des carnets de commandes remplis, avait encore souligné Jean-Pierre Nicolas, de la CGT.

 

 

 

Publié dans CGT, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

La règle d’or voulue par l’UMP : une camisole de force qui vise à écarter les représentants des peuples de leurs responsabilités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

Au Parlement européen, l’UMP veut une règle d’or non renégociable

 

 

La règle d'or voulue par l'UMP : une camisole de force qui vise à écarter les représentants des peuples de leurs responsabilités dans Austerite baillon

Sera-t-il possible de renégocier le pacte budgétaire européen Merkel-Sarkozy, aussi

nommé Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG),

comme le souhaite François Hollande ? Pas sûr, car au Parlement européen, l’UMP

veut graver dans le marbre la règle d’or d’équilibre budgétaire dans deux règlements

européens. Explications.

Dans le programme pour la présidentielle de François Hollande, c’est écrit noir sur

blanc : « Je renégocierai le traité européen issu de l’accord du 9 décembre 2011 en

privilégiant la croissance et l’emploi, et en réorientant le rôle de la Banque centrale

européenne dans cette direction ».

 

 

Le candidat socialiste pourra-t-il passer à l’acte une fois élu président ?

Rien n’est moins sûr. Rappelons qu’après la signature, lors du sommet européen des 1er et 2 mars, du Traité sur la stabilité,

la coordination et la gouvernance (TSCG) de l’union économique et monétaire, le fameux pacte budgétaire européen de la

chancelière Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy, chaque État signataire en difficulté conditionne son accès au

Mécanisme européen de stabilité (MES) à l’application d’une règle d’or d’équilibre budgétaire.

Celui-ci impose un retour à un déficit structurel qui ne doit pas dépasser 0,5 % du PIB. On l’a déjà écrit sur ce blog,

l’application de cette nouvelle règle plus drastique que les critères du Pacte de stabilité, et comme l’on indiqué nombre

d’économistes, plongerait progressivement la zone euro dans une récession durable.

« Les gouvernements seront donc amenés, de gré ou de force, à procéder à des coupes drastiques dans la fonction

publique, à financiariser les régimes de retraite, à flexibiliser leur marché du travail et remettre en cause les droits

sociaux et syndicaux pour mieux “modérer” es salaires », résume l’association Attac France dans un communiqué.

[Lire la suite sur pcf-gresivaudan]

URL article original : http://www.politis.fr/Au-Parlement-europeen-l-UMP-veut,17428.html

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, POLITIQUE, UMP, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Bus pour le meeting du 27 mars (Valenciennois et Dunkerquois)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

Les dispositions pour s’y rendre :

 

Bus pour le meeting du 27 mars (Valenciennois et Dunkerquois) dans Front de Gauche arton2375-e3b50

 

 

 

 

 

Valenciennois :

Départ en autocar (prix de la place : 3 €) :

  • Crespin à 17 h 45 (Mairie)
  • Quiévrechain à 17 h 50 (Place de la Mairie)
  • Quarouble à 17 h 55 (4 Pavés)
  • Onnaing à 18 h 00 (Place de l’Eglise)
  • Saint-Saulve à 18 h 05 (rond point de la rocade)
  • Marly à 18 h 15 (Place de la Mairie)

Pour vous inscrire :

Joël GAILLET au 03.27.45.59.24 ou au 06.07.99.48.43

Léon SPLINGART au 06.08.71.26.45

Jean-Claude QUILLET VILETTE au 03.27.42.38.76 ou au 06.60.14.30.10

Bureau de Fabien THIEME au 03.27.33.44.90

Dunkerquois :

Mardi 27 mars : 16 h 30 Palais du Littoral à Grande Synthe 17 h Stade Tribut à Dunkerque 17 h 15 Gare de Bergues

Inscription obligatoire auprès d’un militant du PCF/Front de Gauche ou en téléphonant

au 03 28 66 33 22 – 03 28 21 96 10

 

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Journée des droits des Femmes : Entretien avec Laurence Cohen, sénatrice du PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

Interview de la sénatrice du Val-de-Marne, Laurence Cohen, au sujet de la place

des femmes dans la société, et de l’intervention de Jean-Luc Mélenchon à la soirée

organisée par les Féministes en Mouvement (FEM) à la Cigale à Paris.

http://www.dailymotion.com/video/xpb3dq

www.dailymotion.com/video/xpb3dq

par CN-PCF

Publié dans Droits des femmes, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy