Pour une véritable relance de la politique industrielle

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2012

 

Présidentielle

Marie-George Buffet :

« Nous avons besoin d’une véritable relance de la politique industrielle »

Entretien réalisé par Max Staat

Pour une véritable relance de la politique industrielle dans Front de Gauche mariegeorge-300x150Au nom du Front de gauche, Marie-George Buffet prône

une autre répartition des richesses vers les salaires,

la recherche, la modernisation de l’outil de travail…

La députée communiste de Seine-Saint-Denis est

coresponsable du Front des luttes au sein du Front de gauche.

 

Comment réagissez-vous à la démarche de dernière minute de Nicolas Sarkozy vis-à-vis

d’ArcelorMittal ?

Marie-George Buffet. Avec colère. On ne joue pas avec l’avenir d’hommes et de femmes qui luttent pour sauvegarder

leur usine et leurs emplois. On n’instrumentalise pas leurs espoirs à des fins politiciennes à la veille d’échéances électorales.

Jamais notre industrie n’avait connu une situation aussi grave. Alors, voir un président candidat aller quémander à ses amis

patrons quelques subsides pour sauver telle ou telle entreprise, le temps d’une élection, c’est inadmissible. D’autant que

ces salariés et leurs syndicats, je pense à ceux d’ArcelorMittal, ont des propositions alternatives. Je les ai rencontrés

à Gandrange. Ils ont un plan viable aux niveaux financier, industriel et écologique. C’est sur ces propositions que le gouvernement

devrait prendre appui pour faire pression sur ArcelorMittal.

Comment se fait-il que les questions de la réindustrialisation et de l’emploi soient au cœur

de la campagne ?

Marie-George Buffet. La crise du système en France et dans le monde est marquée par la financiarisation à l’extrême et

ne repose plus sur la production réelle. Beaucoup de salariés prennent conscience que ce qui fait la richesse d’un pays, ce qui

donne les moyens du progrès social, ce sont le travail et la production. Et donc que nous avons besoin d’une relance industrielle

avec une autre répartition des richesses vers les salaires, la recherche, la modernisation de l’outil de travail, la planification

écologique.

La politique y peut donc quelque chose ?

Marie-George Buffet. Bien évidemment. J’ai ouvert le Figaro Économie et j’ai hurlé quand j’ai lu que la Banque centrale

européenne (BCE) avait, en deux mois, donné 1 000 milliards d’euros à 800 banques privées à 1 % d’intérêt.

[Lire la suite]

hqhd-300x150 Politique industrielle dans PCFle 2 Mars 2012

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy