• Accueil
  • > Archives pour février 2012

Jean-Pierre Brard dénonce le déni de démocratie et le caractère anticonstitutionnel du MES

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2012

 

Mardi 21 février, Jean-Pierre Brard, député du groupe Front de gauche, dans le cadre de la motion

de rejet du projet du traité de stabilité financière (Mécanisme de Stabilité Financière), dit tout fort

ce qui est dissimulé aux citoyens français par la classe politique dominante et les médias.

Il dénonce donc par la même le déni de démocratie et le caractère anticonstitutionnel du MES.

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=6K43TJ0SktM

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=eaoP2qag83s&feature=player_embedded

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Nicolas Sarkozy sur France 2 : « la bonne vieille droite hyper réac, nationale-populiste est en campagne »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2012

 

Nicolas Sarkozy sur France 2 :

« la bonne vieille droite hyper réac, nationale-populiste est en campagne »

 

Nicolas Sarkozy sur France 2 : « la bonne vieille droite hyper réac, nationale-populiste est en campagne » dans POLITIQUE sarkozy-france-2-tf1-300x196Après plus d’une centaine d’heures de temps de parole sur les chaines

de télévision entre le 1er janvier et le 10 février selon le CSA,

le président-candidat était de nouveau sur nos écrans ce soir. Comme au

 temps de l’ORTF, sauf que ce n’est pas   « Bonne nuit les petits ».

Restons bien éveillés.

Car pour se sauver, Nicolas Sarkozy tire ses dernières cartouches :

TVA antisociale, offensive sur les salaires et la durée légale du temps de travail, traités européens austéritaires.

Le cru Sarkozy 2012, c’est la bonne vieille droite réac, nationale-populiste, celle qui tache, qui ne fait pas

dans la dentelle, qui tape comme une brute. Elle est en campagne et il faut que cela se sache !

Un référendum sur les chômeurs et les étrangers pour diviser le salariat et stigmatiser les plus fragiles tout en refusant

de « redonner la parole au peuple » sur l’Europe.

Remise en cause de la prime pour l’emploi et du RSA, mise sous surveillance des plus pauvres, volonté d’opposer celles

et ceux qui ont un petit salaire aux privés d’emploi.

Quoi d’autre ? Le candidat UMP propose des assemblées générales des actionnaires pour fixer le niveau des hauts

salaires tout en promettant de ne plus retourner au Fouquet’s. Quelle audace !

Face à une droite bien à droite, une gauche qui tient bon, une gauche sur ses valeurs et ses combats est plus que jamais

nécessaire.

Son prochain rendez-vous est fixé le 28 février au Sénat où, une majorité de gauche, peut et doit mettre en échec

les traités Sarkozy/Merkel.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF et  co- directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon.

 

 

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Valence – Espagne : violences policières contre les étudiants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 février 2012

 

 

Valence - Espagne : violences policières contre les étudiants dans Austerite 1329747482_238876_1329755190_noticia_normal-300x231

 

Depuis plusieurs semaines, des manifestations ont lieu à Valence , la région

la plus endettée du pays, contre le plan de rigueur imposant des coupes

budgétaires dans le secteur de l’éducation et de la santé.

Lundi, alors que les élèves de l’Institut Lluis Vives manifestaient à nouveau,

les forces de police sont intervenues avec brutalité.

 

Source photo : EL PAÍS

 

 

La police charge contre des étudiants de l’institut de Luis Vives – 20 février 2012

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=xoMQqr65344&feature=player_embedded

 


La charge brutale des policiers contre les étudiants de Valence

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=nNtZMnyenMg&feature=player_embedded


Des milliers de personnes manifestent en solidarité avec les étudiants attaqués – 21 février 2012

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=IdpTx-1BsBI&feature=player_embedded

Publié dans Austerite, Espagne, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Grèce : La liste des mesures du nouveau mémorandum

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 février 2012

 

Grèce : La liste des mesures du nouveau mémorandum


Grèce : La liste des mesures du nouveau mémorandum dans Austerite 5758829903_90343e48c3_z-300x200Une vie infernale pour la classe ouvrière, pour l’ensemble des travailleurs,

voilà ce que réserve le « front noir » de la coalition gouvernementale,

de la Troïka et de la ploutocratie.

Leur accord sur les mesures qui ont été annoncées n’est que le début,

préfigurant de mesures bien pire encore, qu’ils vont mettre en place

avec leur nouveau accord d’ici juin 2012.

Par Nicolas Maury.

 

Salaires :

- Diminution du salaire minimum de 22% ( Convention collective de travail/ CCT ; accords professionnels et sectoriels);
– Diminution supplémentaire du salaire minimum pour tout nouvel embauché de 10%, en plus de la diminution de 22%, à savoir une baisse de 32% ;
– Suppression des conventions de branche ;
– Gel des salaires jusqu’en 2015 ;
– Les emplois à temps plein peuvent être transformés en emploi à temps partiel, sur décision du patron ;
– Les augmentations automatiques de salaire basées sur l’ancienneté sont suspendues tant que le chômage ne descendra pas en-dessous de 10% ; de fait elles sont abandonnées ;
– Les conventions collectives auront une durée maximale de 3 ans ;
– Toutes les conventions collectives qui s’appliquent aujourd’hui expireront une année après l’adoption du nouveau mémorandum ;
– Révision de la nouvelle CCT d’ici la fin juillet afin de s’aligner sur le salaire minimum des pays concurrents (Portugal, Turquie, Europe centrale et du sud-est) ;
- Suppression du recours unilatéral à l’arbitrage de commissions paritaires;

Retraites – contributions sociales :

- Diminution des pensions de 300 millions d’euros par an. Les nouvelles baisses toucheront à la fois les pensions de base et complémentaires ;
– De nouvelles baisses dans les retraites de base de plusieurs fonds de pension qui vont s’appliquer rétrospectivement à partir du 1er janvier 2012 ;
– Fusion de tous les fonds de pension complémentaires d’ici juin 2012 ; (mise sur pied d’une étude qui conduira à de nouvelles coupes dans les pensions complémentaires et des primes de départ à la retraite.)
– Baisse de 2% des cotisations sociales patronales avec suppression des cotisations pour l’Organisme du logement ouvrier et des allocations sociales. Ces organisations vont fermer leur portes ;
– Nouvelle baisse des cotisations que les patrons vont payer pour l’IKA (le plus grand fonds de pension des travailleurs du privé) à partir du 1er janvier 2013, de 3% ;

Employés du secteur public, des anciennes entreprises et banques publiques :

- La suppression des emplois stables dans les anciennes entreprises et banques publiques et baisse des salaires ;
– Nouveaux licenciements de 15 000 fonctionnaires en 2012, à travers le dispositif de la « réserve de main d’oeuvre » ;
– Réduction du nombre de travailleurs du secteur public, travaillant avec des contrats temporaires, par le non-renouvellement des contrats ;
– Coupes de 636 millions d’euros des salaires des employés du secteur public payés selon une échelle de salaires spécifique d’ici la fin juillet 2012 ;
– Nouvelles coupes dans les salaires du secteur public par la révision de l’échelle des salaires ;
– Suppression de 150 000 postes de fonctionnaires d’ici 2015, et non-remplacement de 4 fonctionnaires sur 5 ;
– Diminution du nombre général de nouvelles recrues dans les académies (armée, police) qui garantissait un emploi automatique dans le secteur public ;
– Fermeture d’organisation et d’entités publiques d’ici juin 2012 ;

4 – Nouvelles mesures en 2012 :

- Réduction des dépenses dans le secteur de la santé de 1,1 milliards d’euros ;
– Coupes dans une série d’allocations sociales, en adoptant des critères de revenu ;
– Baisse des allocations pour les familles avec plus de 3 enfants ;
– Baisse des dépenses de fonctionnement et de consommation de l’État de 300 millions d’euros ;
– Coupes dans plusieurs entités sous contrôle des ministères de l’Éducation et de la Culture de 200 millions d’euros ;
– Réduction des dépenses sur les heures supplémentaires pour les médecins dans les hôpitaux, de 50 millions d’euros ;
– Diminution du budget des Programmes d’investissement public de 400 millions d’euros ;
– Baisse des dépenses sur les équipements militaires pour la défense du pays

Un nouveau système fiscal en juin 2012 qui supprimera une série d’exemptions fiscales

qui reste au bénéfice de certaines catégories de travailleurs.

D’importantes exonérations fiscales seront concédées au grand capital .

Rizospastis – traduit par le PTB

Lu sur : Place au Peuple  21 février 2012

 

Le blog de Nicolas Maury

Signez la pétition en solidatité avec la résisitance grecque

Près de 9 000 signatures, il faut continuer !

 

 

Publié dans Austerite, FMI "affameur des peuples", Grece, POLITIQUE, Union europeenne | 1 Commentaire »

EP.13 – En marche : L’affiche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 février 2012

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xorvn1

par PlaceauPeuple  17 février 2012

Plus d’info : www.placeaupeuple2012.fr
Passage obligé dans une campagne présidentielle : l’affiche officielle. Jean-Luc Mélenchon ne déroge pas à la règle
et se prête même au jeu. Sous l’œil attentif de son directeur de la communication, nous suivons toutes les étapes,
du shooting à l’imprimerie, en passant par la conception de cette affiche qui va fleurir sur tous les murs de France.

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent sur France Info

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2012

 

Le secrétaire national du PCF  réagit, sur France Info, au nouveau plan de sauvetage de la Grèce.

« Tout l’argent va aller dans la poche des banquiers »

Pierre Laurent, Front de Gauche

http://www.dailymotion.com/video/xowq2l

par FranceInfo    21 février 2012

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Comment peut-on se dire de gauche et s’abstenir sur le Mécanisme Européen de Stabilité qui veut imposer à tous « le modèle austéritaire » ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2012

 

Le texte instaurant le MES a été ratifié par 256 voix pour, 44 contre et 131 abstentions. Les députés ont ont également

ratifié  le traité fixant les modalités de fonctionnement du MES à 261 pour, 44 contre et 133 abstentions.

Comme il l’avait annoncé, le Front de Gauche a voté contre.

Le PS s’est abstenu. Une attitude peu courageuse mais qui correspond bien à celle de son candidat qui, un jour,

prétend lutter contre les marchés et, quelques jours après, va les rassurer en disant qu’il n’est pas un candidat « agressif »

à l’égard de la finance !

Cette abstention montre bien que la renégociation annoncée par ce candidat, qui se dit de gauche, n’est qu’un ajustement

à la marge des propositions de ce traité mortifère.

Cette abstention qualifiée de « dynamique » (!!!)  par Jean-Marc Ayrault, est un signe clair pour les électeurs. S’ils veulent un vrai

changement, ce n’est pas pour François Hollande qu’ils doivent voter mais pour Jean-Luc Mélenchon, le candidat du

Front de Gauche.

 

Video-mecanisme-de-stabilite-melenchon-met-la-pression-sur-chef-hollande

 

Mais une chose est sûre, «  « Cela ne s’arrêtera pas là » , a prévenu Jean-Luc Mélenchon.

« On ne lâchera pas un mètre de terrain sur cette affaire-là. Il n’y a pas d’arrangement possible avec la droite. C’est non

à leur modèle de construction européenne ! »

« C’est une bataille qui commence et nous avons l’intention de ne pas lâcher cette bataille tant que nous n’aurons pas

mis en échec la mise en œuvre de ces traités qui sont extrêmement catastrophiques pour l’avenir de l’Europe

et de la France », a également indiqué Pierre Laurent, lors de la conférence de presse du Front de Gauche.

 

  • Le Mécanisme Européen de Stabilité

ou l’ultime forteresse ultra-libérale

 

Extrait :

Considérée comme un mécanisme « infaillible » de solidarité européenne, censée favoriser la stabilité

de la zone Euro, cette organisation consacrera au contraire l’Europe ultra-libérale, celle d’une oligarchie

consciente de ses intérêts, qui se félicite sûrement d’un tel coup d’éclat.

Le constat est accablant : une organisation disposant d’un pouvoir sans entraves, dont les actifs, locaux

et employés sont intouchables et qui a le droit de faire payer n’importe quel État, sous 7 jours en échange

d’un plan d’austérité , quand ils le souhaitent, sans aucun recours futur. Un Conseil qui pourra accuser

sans devoir rendre le moindre compte à quiconque. Un véritable hold-up, au su et à la vue de tous,

qu’Hollywood pourrait envier à Sarkozy et Merkel en tête.

[Lire l’article]

Source : Site national du PCF  21 février 2012

 

  • Pourquoi le « mécanisme européen de stabilité »

est une aberration

 

Extrêmement risqué du point de vue financier, destructeur sur le plan social, et antidémocratique,

le mécanisme européen de stabilité symbolisera-t-il le suicide de l’Europe et la fin

d’un demi-siècle de patiente construction et de progrès social ? Explications.

 

Comment peut-on se dire de gauche et s'abstenir sur le Mécanisme Européen de Stabilité qui veut imposer à tous

Le 21 février, l’Assemblée nationale se prononcera sur le

« Mécanisme européen de stabilité » (MES).

Voulu par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, ce complexe traité instaure

une sorte de FMI européen. Il aura « pour but de mobiliser des ressources

financières et de fournir, sous une stricte conditionnalité (…), un soutien

à la stabilité à ses membres qui connaissent ou risquent de connaître

de graves problèmes de financement ».

En clair, le MES devrait être en mesure d’avancer des fonds aux États

de la zone euro qui rencontreraient des difficultés pour emprunter

directement auprès des marchés financiers.

Les 17 États membres l’ont signé le 2 février. Reste à le ratifier…

Cela se fera-t-il dans l’indifférence générale ? Si le traité est combattu par le Front de gauche, le PS hésite à s’y opposer vraiment.

Europe écologie-Les Verts (EELV) demeure pour le moment discret sur le sujet mais semble s’apprêter à voter contre [1].

Le MES en tant que tel n’est pas un traité, mais une société financière, basée au Luxembourg, dont les actionnaires sont les

17 États de la zone euro. Le capital est fixé à 700 milliards d’euros. Plus un pays est fort économiquement, plus il est obligé

de souscrire un nombre important d’actions [2]. Les deux plus gros « actionnaires » sont ainsi l’Allemagne (à 27 %) et la France

(20,5 %), suivis par l’Italie (18 %), l’Espagne (12 %) puis les Pays-Bas (5,5 %).

Les 12 autres actionnaires possèdent entre 3,5 % (Belgique) et 0,07 % (Malte) du capital. Question préalable : la France devra-t-elle

donc débourser 142,7 milliards d’euros pour honorer ses engagements auprès du MES ? Pas en un seul chèque.

Le capital de chaque pays doit être mis à disposition dans les cinq ans, par tranche de 20 % par an (soit 28,5 milliards par an

dans le cas français, 38 milliards dans le cas allemand). Cependant, en cas de difficultés, les dirigeants du MES peuvent accélérer

le versement de ce capital [3]. Dans ce cas, les pays membres devront s’acquitter de la somme demandée dans les sept jours.

[...]

Antidémocratique, jouant le jeu des marchés et de la spéculation financière, portant en germes la destruction

du modèle social européen, le « Mécanisme européen de stabilité » trahit définitivement l’idéal sur lequel

s’est bâtie l’Union. Les prêts accordés sous la pression de marchés dérégulés ne serviront donc plus à construire

ou solidifier socialement et économiquement un pays, mais à détruire tout ce qui a été accompli.

Les députés français choisiront-ils cette voie suicidaire ?

[Lire l’article]

Source : Basta !  20 février 2012

Auteur : Ivan du Roy

Source illustration ajoutée : PCF Grésivaudan

Creative Commons License

Voir les statuts du MES (en français)

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, FMI "affameur des peuples", POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Meeting Front de Gauche à Bastia le 22 février

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2012

 

 A suivre en direct le 22 Février – 18 h

 

Meeting Front de Gauche à Bastia le 22 février dans Front de Gauche affich_bia-277x300Meeting du Front de Gauche au Cosec Pepito Ferretti Montesoro

de Bastia, le Mercredi 22 février 2012 à 18 h avec

Jean-Luc MELENCHON candidat à l’élection présidentielle ,

Pierre LAURENT Secrétaire National du PCF

et Dominique BUCCHINI Président de l’Assemblée de Corse.

 

http://www.dailymotion.com/video/xovq9z

 

 

 

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Jean-Luc Mélenchon chez Arkéma

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2012

 

Les salariés d’Arkéma du pôle vinylique ont rencontré Jean-Luc Mélenchon pour lui faire part

de leur grande inquiétude quant à la vente de leur pôle à un certain Gary Klesch,

financier installé à Malte et à Gersey.

http://www.dailymotion.com/video/xoo38v

épisode 94-Arkéma rencontre Mélenchon par PlusbelleslesLUTTES

 

http://www.dailymotion.com/video/xoowem

épisode 95-Mélenchon chez Arkéma : RÉSISTANCE par PlusbelleslesLUTTES

Cet épisode est la suite du N° 94 où l’on voit Mélenchon intervenir devant les salariés d’Arkéma,

puis de nous donner un interview exclusif et enfin on le retrouve en meeting à Villeurbane où il parle encore des Arkéma.

http://www.plusbelleslesluttes.org/

Publié dans CGT, ECONOMIE, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Speculation | Pas de Commentaire »

Hommage à Ambroise Croizat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2012

 

Ambroise Croizat, ministre communiste, ministre des travailleurs,

créateur de le sécurité sociale

Hommage à Ambroise Croizat dans HISTOIRE 1602628479

 

La protection sociale est une des avancées majeures de la Libération.

C’est un ministre communiste qui a eu le courage et la volonté de les

imposer de les mettre en œuvre à un moment où tout le pays était à

reconstruire .

A l’heure des graves remises en cause des garanties collectives des

financements de la protection sociale par Nicolas Sarkozy ,

le Parti communiste tient à honorer la mémoire d’Ambroise Croizat

et son œuvre .

La solidarité, le financement par cotisations sont modernes et d’actualité . Dans un monde d’exclusion

la protection sociale est un rempart à consolider et à promouvoir . Ambroise Croizat l’a inventée .

Le Parti communiste français vient de lui rendre hommage, vendredi 17 février, au cimetière

du Père Lachaise à Paris en présence de Pierre Laurent.

 

BIOGRAPHIE

2654216034 Ambroise Croizat dans PCF

Ambroise Croizat le bâtisseur de la Sécurité sociale,

celui qui avait donné le goût de la dignité au peuple de France.

Ouvrier métallurgiste à treize ans, député communiste

du Front populaire, il participe à l’élaboration, dans la clandestinité,

du programme du Conseil national de la résistance qui débouche,

à la libération, alors qu’il est ministre du Travail, sur la création

de la Sécurité sociale.

 

[Lire la suite]

arton2105-269x300 Pierre Laurent

 

Michel Etiévent (*)

(*) Auteur d’Ambroise Croizat ou l’invention sociale

et de Marcel Paul, Ambroise Croizat, chemins croisés d’innovation sociale.

Livres disponibles auprès de l’auteur, 520 avenue des Thermes,

73600 Salins-les-Thermes (25 euros l’un + 5 euros de port l’unité).

 

 

Source : PCF Evry « communiste comme un grand ciel »  19 février 2012

 

Publié dans HISTOIRE, PCF | Pas de Commentaire »

1...34567...19
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy