• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 24 février 2012

Les exonérations sur les heures sup contribuent à la hausse du chômage.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2012

 

Les patrons préfèrent les heures sup aux embauches

 

Les exonérations sur les heures sup contribuent à la hausse du chômage. dans Chomage 2012-02-24emploi-stats-215x300

 

La France en récession continue de perdre des emplois

et les exonérations sur les heures supplémentaires contribuent

à la hausse du chômage. Ce sont les enseignements des chiffres

publiés vendredi matin par l’Acoss, l’organisme qui fédère

le réseau URSSAF, collecteur des cotisations sociales.

Le niveau des embauches dans les entreprises privées a diminué de 2,7%

en janvier 2012.

Cette tendance confirme la baisse de 3,9% au quatrième trimestre 2011.

Les déclarations d’embauches d’une durée supérieure à un mois réalisées

par les entreprises du secteur privé, hors intérim, sont ainsi revenues

au niveau de janvier 2011.

En revanche, le volume d’heures supplémentaires a augmenté de 5,7% sur un an en décembre. A cela une raison :

les employeurs profitent à plein de la bonne aubaine que représentent les exonérations liées aux heures supplémentaires,

voulues et mises en oeuvre par Nicolas Sarkozy et son gouvernement. Le montant de ces exonérations s’envole et pèse

de plus en plus sur le budget de l’État en déficit.

En supprimant ce cadeau aux entreprises contre-productif à l’emploi, Sarkozy et Fillon auraient de quoi réduire la dette

de la France qu’ils se font pourtant fort de réduire. En chiffres, ce sont:

  • 190 millions d’heures supplémentaires enregistrées lors du quatrième trimestre 2011
  • qui ont coûté 795 millions d’euros en exonérations fiscales

Sur 2011, ces données sont colossales et donnent la mesure du gâchis:

  • 738 millions d’heures sup’ (après 706 millions en 2010), qui dépassent pour la première fois le niveau

de 2008 (731 millions)

  • Le tertiaire en use (+3%) et la construction (+4%) et l’industrie (+4,9%) en abusent

Le taux de chômage, qui était de 9,9% en décembre 2011, devrait franchir la barre des 10% pour janvier 2012.

Il était de 7,5% en février 2008 (voir ici l’évolution)

humanitefr dette dans Emplois le 24 Février 2012 

 Lire également :

actuchomage.org/Emploi : le bilan négatif du président sortant

 

Publié dans Chomage, Emplois, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

André Chassaigne dans le Valenciennois à l’invitation de Fabien Thiémé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2012

 

Rencontre – Débat avec André Chassaigne à Valenciennes

 le 28 février à 18 h 30

André Chassaigne dans le Valenciennois à l'invitation de Fabien Thiémé dans IDEES - DEBATS - PHILO arton2331-6405f-202x300chassaigne-web-217x300 André Chassaigne dans POLITIQUE

 

J’ai le plaisir de vous rappeler la venue prochaine

à Valenciennes d’André CHASSAIGNE,

Député du Puy-de-Dôme et auteur du livre

« Pour une terre commune ».

Il tiendra une rencontre débat le 28 février prochain

à 18h30 à la Villa Toriani, Rue Salle Le Comte à Valenciennes .

 

 

Cette rencontre qui se fera sous ma présidence et celle de Jean-Claude DULIEU, Conseiller Général et Conseiller municipal

de Valenciennes, sera l’occasion de débattre des enjeux entourant la « crise » et des solutions pour en sortir.

L’avenir de la planète, l’environnement et la ruralité seront aussi au cœur des discussions avec André CHASSAIGNE,

auteur du livre « Pour une terre commune ».

André CHASSAIGNE dédicacera d’ailleurs son livre à l’issue de la rencontre débat.

N’hésitez pas à venir nombreux pour échanger et faire part de vos propositions !

Fabien THIÉMÉ – Vice Président du Conseil Général du Nord – Maire de Marly

 

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Suppressions de classes dans le Valenciennois, ça suffit !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2012

 

Suppressions de classes dans le Valenciennois, ça suffit ! dans Education nationale arton2342-ddb69

 

 

Éducation Nationale :

Suppressions de postes dans le Valenciennois

17 mars : Manifestation

 

Télécharger l’appel

PDF - 131.1 kol’appel
************
Source : PCF Nord

Publié dans Education nationale, Luttes, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Enquête « Basta! » : Les salariés de Peugeot attendent leur tour sur l’échafaud

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2012

 

Industrie automobile

Les salariés de Peugeot attendent leur tour sur l’échafaud

Par Nolwenn Weiler, Stéphane Fernandez

 

Enquête L’industrie automobile est toujours dans la tourmente.

PSA a annoncé à l’automne la suppression de 5 000 postes en

France, un sacrifice retardé pour cause d’élection présidentielle.

Basta ! a été recueillir le point de vue de ceux que l’on n’entend

jamais lorsque l’on parle « restructurations » et « compétitivité » :

les salariés.

Qu’en pensent-ils, du moins ceux qui osent se syndiquer ?

Rencontre avec quatre d’entre eux à l’usine Peugeot de Rennes.

 

À l’usine PSA de Rennes, il flotte comme un parfum de fin d’époque. Les bâtiments et parkings résonnent, comme vides,

et les 240 hectares du site racontent la période révolue des « balladurettes », « jupettes » et autres aides gouvernementales

et primes à la casse qui ont soutenu le marché automobile tout au long des années 1990 et 2000. De 12 000 salariés en 2005,

l’usine PSA est passée à quelque 5 000 employés. Comme dans la plupart des usines de production, la réorganisation

du travail a été menée tambour battant depuis vingt ans. Avec pour objectif d’aller toujours plus vite, de produire toujours moins cher…

Sans se soucier des conditions de travail des salariés, sans même les associer à ces évolutions.

« Il faut être toujours plus rapide, toujours plus performant. Les cadences augmentent tout le temps », résume Loïc Pottier, élu CFTC,

dans l’usine depuis trente ans.

Et ce n’est pas près de s’améliorer : le PDG du groupe, Philippe Varin* (3,3 millions d’euros de rémunérations en 2010 [1] prévient

qu’il va « réduire la voilure ». Il évoque des problèmes de « surcapacités » et de « taux d’utilisation des usines ».

Une alliance avec les actionnaires de General Motors serait même envisagée. Exit les salariés : ceux qui font la fortune du groupe

et risquent, pour nombre d’entre eux, d’y perdre leur santé.

[Lire la suite]

 

Notes

[1] Source

* C’est le même Philippe Varin, l’homme qui touche 9.000 euros par jour, samedi et dimanche compris, qui s’est  vanté

que PSA s’était enrichi en traversant la crise. [ndlr]

Source : Basta !  23 février 2012

Auteurs : Nolwenn Weiler, Stéphane Fernandez

 

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy