Formation des enseignants : liquidation d’une formation professionnelle et encadrée.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2012

 

  • Formation des maîtres :

le gouvernement méprise la communauté enseignante

 

Formation des enseignants : liquidation d’une formation professionnelle et encadrée. dans Education nationale enseignant2-300x163

Le gouvernement vient de faire passer en urgence à l’Assemblée nationale

une nouvelle loi sur la formation des enseignants. La droite met à profit

les derniers mois avant les élections pour aller le plus loin possible dans

la casse de l’Éducation nationale.

Avec la loi Grosperrin, les IUFM sont rayés de la carte et la porte est ouverte

à une privatisation de la formation des enseignants.

Les députés de droite, soutenus par le gouvernement, ont montré une fois de plus leur mépris vis-à-vis de la communauté

enseignante et du fonctionnement démocratique du pays. Après avoir imposé une réforme qui sacrifie la formation pour mieux

casser le cadre national du service public, la droite décide maintenant d’ignorer l’avis du Conseil d’État qui en avait annulé

plusieurs aspects suite à la requête de SLU, Sud-Éducation et des syndicats de la FSU. Elle persévère contre l’ensemble

des organisations professionnelles, contre les acteurs de l’école alors que les conséquences de la réforme de la formation

des enseignants sont dévastatrices.

Ce gouvernement nous mène droit dans le mur ! Il est urgent de reconstruire une formation initiale ambitieuse pour les enseignants,

dans le cadre du service public national. Le PCF et ses partenaires du Front de gauche, avec son candidat Jean-Luc Mélenchon,

s’engagent à revenir sur la réforme de la formation des enseignants mise en œuvre par le gouvernement.

Le Front de gauche soutiendra la relance de la recherche et le développement de la formation initiale et continue.

Il stoppera les suppressions de postes et engagera un plan de recrutement dans l’Éducation nationale sous statut de la fonction

publique d’État rétablissant tous les postes supprimés.

Le Front de gauche développera enfin le pré-recrutement des enseignants pour que cette profession soit accessible à tous.

Il est grand temps de rendre aux enseignants la maîtrise de leur métier, pour une école émancipatrice assurant la réussite de tous,

sur tout le territoire !

Site national du PCF  16 février 2012

 

  • La réforme de la formation des enseignants passe en urgence

Lucie Delaporte, Médiapart, le 16 février 2012

Extrait :

En commission, l’examen du projet de loi n’aura pas pris plus d’une heure, au grand dam des députés de l’opposition. « Pourquoi recourir à la procédure accélérée, qui ne laisse pas la moindre place à la plus élémentaire concertation ? », s’est ainsi interrogée Martine Faure, députée PS de Gironde, membre de la commission des affaires culturelles. « Parce que ce texte, a-t-elle poursuivi, a été dicté par le ministère de l’éducation nationale et parce que sans la procédure accélérée, une proposition de loi déposée le 10 janvier n’aurait pas pu être examinée avant le 21 février, ce qui, faute de temps pour la navette, aurait empêché son adoption. Je regrette vraiment que notre collègue Jacques Grosperrin se prête à cette tartufferie. » Pour la députée communiste Marie-Hélène Amiable, qui siège également dans la commission, il s’agissait aussi d’éviter « la délibération en conseil des ministres, l’avis du Conseil d’État, la réalisation d’une étude d’impact ».

[Lire la suite]

Lu sur : Sauvons l’Université  16 février 2012

Lire également le communiqué de la FSU

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy