• Accueil
  • > F. Hollande
  • > Hollande et Sarkozy main dans la main à la « petite sauterie ultra-médiatisée » du CRIF

Hollande et Sarkozy main dans la main à la « petite sauterie ultra-médiatisée » du CRIF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Dîner de c… : Sarko égal à lui même 

 

Est-il encore utile de commenter les « dîners du CRIF » ? Sarkozy a récité une nouvelle fois son couplet sur « la sécurité d’Israël », et présenté Gilad Shalit comme le seul otage méritant la moindre attention, alors que plus de 6000 autres, dont des femmes et des enfants, qui ne sont pas des militaires, eux, mais ont le tort d’être des résistants palestiniens, croupissent dans les geôles israéliennes, sans un seul mot de protestation.

Textuellement, Nicolas Sarkozy a déclaré : « La mission de la France, c’est d’être aux côtés de tous les Gilad Shalit, dans les geôles de Gaza ou ailleurs dans le monde ». « Gilad a été persécuté, maltraité, torturé », a dénoncé le chef de l’Etat, qui avait reçu dans l’après-midi à l’Elysée le soldat franco-israélien qui a été détenu pendant cinq ans par le Hamas. « Honte à ceux qui ont fait cela ! » a-t-il lancé, en fustigeant « ce comportement barbare ».

Il a aussi évoqué l’ « amitié sacrée » qui lie la France et l’Allemagne et « qui doit inspirer Israël et la Palestine ». « L’Europe peut montrer le chemin entre Israël et les Palestiniens », a-t-il ajouté, en appelant au « dialogue » entre l’occupant et l’occupé.

Hollande et Sarkozy main dans la main à la

Il a fait, une fois de plus, ce que dénonçait comme une aberration l’avocat israélien Shamai Leibowitz : il a demandé au violeur et à sa victime de faire la paix pendant l’acte de viol.

Petit couplet également habituel sur le fait qu’il ne « transigerait pas avec la sécurité d’Israël », et affirmation de son « opposition à la volonté iranienne de se procurer la bombe atomique. » Pas un mot bien entendu sur le fait qu’Israël qui en dispose ainsi que d’un inquiétant arsenal nucléaire, refuse toute inspection des agences internationales.

Autant dire que le bla-bla qui a suivi, sur la nécessité de deux États, n’a gâché la soupe de personne ! Et sans doute pas celle de Hollande qui s’est levé spécialement pour aller serrer la main de Sarko, afin de montrer qu’il n’y avait plus de droite, ni de gauche, quand il s’agit de cautionner la politique d’occupation et d’annexion israélienne. [souligné par nous, ndlr]

CAPJPO-EuroPalestine

Source :  CAPJPO EuroPalestine  9 février 2012

Lire également

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy