Chômage : Sarkozy déclare la guerre aux chômeurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

« Nicolas Sarkozy veut éradiquer le chômage ou supprimer les chômeurs ? »

 

Chômage : Sarkozy déclare la guerre aux chômeurs dans Austerite chomeurscgt-300x150Jean François Kieffer, secrétaire national de la CGT Chômeurs,

appelle les 4,8 millions de privés d’emplois à participer massivement

à la mobilisation anti-austérité du 29 février pour protester

contre leur stigmatisation par Nicolas Sarkozy.

Dans une interview diffusée samedi dans le Figaro Magazine,

le « président-candidat » propose un référendum pour obliger

les chômeurs à accepter toute proposition d’emploi après une formation obligatoire. Entretien.

Quelle est votre réaction à la proposition du candidat Sarkozy ?

Jean François Kieffer. C’est dégueulasse. Pendant des mois  les privés d’emploi ont été assimilés à des fainéants ou à des assistés. Le RSA a été comparé à un cancer de la société. Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy livre une nouvelle fois les privés d’emplois en pâture. Sur cette question, il reprend exactement la position du Front national. Il veut opposer les travailleurs privés d’emploi et les travailleurs actifs, et durcit aussi son discours envers les travailleurs immigrés. Que veut-il à la fin ? La guerre civile ?

Que répondez-vous à cette idée selon laquelle les chômeurs seraient fainéants ?

Jean François Kieffer. Les chômeurs sont loin de se complaire dans leur situation, avec un pouvoir d’achat qui ne cesse de baisser. Le prix du gaz explose, l’électricité et l’essence augmentent, sans parler de la hausse de la TVA. Comment, dans ce contexte, se contenter de 460 euros de RSA ou des 800 euros qui sont versés, en moyenne, aux personnes privées d’emploi ? Les chômeurs n’ont pas demandé à être au chômage. Ils veulent un emploi et vivre décemment.

Peut-on forcer les privés d’emploi à accepter un travail ?

Jean François Kieffer. Un chômeur en moins dans les statistiques ne fera pas un emploi de plus. En fait, Nicolas Sarkozy veut faire baisser le chômage en augmentant fortement la précarité, comme en Allemagne. On ne créera pas du travail, on obligera les salariés à accepter du travail pour quelques heures, payé au lance-pierre¹. (…)

[Lire la suite]

Source :   humanitefr entretien dans CGT le 10 Février 2012

 

¹ http://cgtchomeursrebelles56.blogspot.com/2012/01/soldes-monstres-sur-la-valeur-travail.html

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy