• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 10 février 2012

Le Comité National des Privés d’Emploi appelle à la résistance : mobilisation le 29 février pour dire NON à l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

La CGT Chômeurs appelle les chômeurs, les précaires à se mobiliser nombreux

le 29 février prochain comme partout en Europe, pour dire non à l’austérité.

Le Comité National des Privés d'Emploi appelle à la résistance : mobilisation le 29 février pour dire NON à l'austérité dans CGT baniere-blog-pep-300x52

 

Tract : Mesures antisociales du Gouvernement

 

Comité National des Privés d’Emploi

Montreuil le 10 février 2012

 

Résistance !

 

Après que les chômeurs aient été traités d’assistés, de fraudeurs, de fainéants, après avoir comparé le RSA à un cancer de la société, Sarkozy continue à stigmatiser les plus démunis et en remet une couche en voulant obliger les chômeurs à accepter une formation dans un des « secteurs d’avenir créateurs d’emplois » emplois qui seraient définis par un comité composé de chefs d’entreprises et de syndicalistes. A l’issue de cette formation, le chômeur serait tenu d’accepter la première offre d’emploi correspondant à sa formation et s’il refusait cette formation ou un emploi, il serait radié et perdrait ses droits à l’indemnisation.

Aujourd’hui, il y a 4,8 millions de chômeurs, et subitement il va trouver des emplois ?

Aujourd’hui seuls 10% des chômeurs inscrits à pôle emploi bénéficient d’une formation alors que de nombreux demandeurs d’emploi en sont demandeurs, quelle formation va-t-il leur proposer ?

Aujourd’hui plus de 3000 personnes sont radiées chaque mois de pôle emploi, veut-il augmenter ce chiffre ?

 

Faire payer la crise aux plus démunis, voilà ce que veut Sarkozy

 

Demander un référendum sur cette question, c’est livrer les chômeurs en pâture à ceux qui déjà les traitent de fainéants, c’est opposer les travailleurs actifs avec les travailleurs privés d’emploi, c’est faire payer par les salariés ce que décident les actionnaires, c’est les obliger à accepter des emplois au rabais, une formation bidon qui en aucun cas ne leur garantit à terme un emploi stable et correctement rémunéré.

Si nous acceptons ces propositions, demain ils remettront en cause la durée du temps de travail, le contrat de travail qui garantit les conditions d’emploi du salarié, ce sera le chantage emploi contre salaire, temps de travail contre emploi.

La crise c’est eux !

 

  • 86 milliards de bénéfices en 2011 pour les entreprises du CAC 40.
  • 37 milliards versés aux actionnaires en 2011.
  • 34% d’augmentation sur 5 ans de la rémunération des patrons du CAC 40.


Il faut se mobiliser pour s’opposer aux mesures

antisociales de Sarkozy

 

Si Sarkozy veut consulter les français, pourquoi il ne le fait pas sur :

1)     La nécessité d’augmenter les salaires, les pensions, les indemnités chômage.

2)     La nécessité de contrôler les aides publiques aux entreprises.

3)     La nécessité de contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements.

4)     La nécessité de la suppression des exonérations fiscales sur les heures supplémentaires.

5)     La nécessité de stopper les suppressions d’emplois.

6)     La nécessité de développer les politiques publiques et les moyens des services publics.

7)     La nécessité de réformer la fiscalité.

8)     La nécessité de créer un pôle financier public.

9)     La nécessité de taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux.

10)  La nécessité de mettre en place un fond social européen de solidarité sociale et de développement économique.

 

Chômeurs, précaires, travailleurs pauvres,

arrêtons de nous laisser plumer, il est grand temps de résister !

 

Allons-nous encore longtemps nous laisser accuser de toutes les misères du monde ?

Allons-nous encore longtemps payer à la place des banques et des patrons ?

 

Le comité national CGT des privés d’emploi appelle tous les privés d’emploi et précaires à refuser ces mesures antisociales, à se regrouper, s’organiser, se battre pour défendre nos droits, notre avenir et celui de nos enfants. D’ores et déjà nous vous appelons à vous mobiliser nombreux le 29 février prochain comme partout en Europe, pour dire NON à l’austérité. Dans tous les départements, les localités, contactez la CGT chômeurs, rejoignez-la, battez-vous à nos côtés :

Arrêtons de se faire massacrer !

insoumis-resolus-208x300 manifestation dans Chomage

http://chomeurs-cgt.fr/

Publié dans CGT, Chomage, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, TRACT | Pas de Commentaire »

Chômage : Sarkozy déclare la guerre aux chômeurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

« Nicolas Sarkozy veut éradiquer le chômage ou supprimer les chômeurs ? »

 

Chômage : Sarkozy déclare la guerre aux chômeurs dans Austerite chomeurscgt-300x150Jean François Kieffer, secrétaire national de la CGT Chômeurs,

appelle les 4,8 millions de privés d’emplois à participer massivement

à la mobilisation anti-austérité du 29 février pour protester

contre leur stigmatisation par Nicolas Sarkozy.

Dans une interview diffusée samedi dans le Figaro Magazine,

le « président-candidat » propose un référendum pour obliger

les chômeurs à accepter toute proposition d’emploi après une formation obligatoire. Entretien.

Quelle est votre réaction à la proposition du candidat Sarkozy ?

Jean François Kieffer. C’est dégueulasse. Pendant des mois  les privés d’emploi ont été assimilés à des fainéants ou à des assistés. Le RSA a été comparé à un cancer de la société. Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy livre une nouvelle fois les privés d’emplois en pâture. Sur cette question, il reprend exactement la position du Front national. Il veut opposer les travailleurs privés d’emploi et les travailleurs actifs, et durcit aussi son discours envers les travailleurs immigrés. Que veut-il à la fin ? La guerre civile ?

Que répondez-vous à cette idée selon laquelle les chômeurs seraient fainéants ?

Jean François Kieffer. Les chômeurs sont loin de se complaire dans leur situation, avec un pouvoir d’achat qui ne cesse de baisser. Le prix du gaz explose, l’électricité et l’essence augmentent, sans parler de la hausse de la TVA. Comment, dans ce contexte, se contenter de 460 euros de RSA ou des 800 euros qui sont versés, en moyenne, aux personnes privées d’emploi ? Les chômeurs n’ont pas demandé à être au chômage. Ils veulent un emploi et vivre décemment.

Peut-on forcer les privés d’emploi à accepter un travail ?

Jean François Kieffer. Un chômeur en moins dans les statistiques ne fera pas un emploi de plus. En fait, Nicolas Sarkozy veut faire baisser le chômage en augmentant fortement la précarité, comme en Allemagne. On ne créera pas du travail, on obligera les salariés à accepter du travail pour quelques heures, payé au lance-pierre¹. (…)

[Lire la suite]

Source :   humanitefr entretien dans CGT le 10 Février 2012

 

¹ http://cgtchomeursrebelles56.blogspot.com/2012/01/soldes-monstres-sur-la-valeur-travail.html

 

 

Publié dans Austerite, CGT, Chomage, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Sarkozy : « Si le rendez-vous approche », la riposte doit être immédiate ! (Pierre Laurent)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

 

Plus que jamais candidat, Nicolas Sarkozy part à l’abordage dans une interview du Figaro Magazine.

A toutes les mesures anti-sociales déjà annoncées (TVA « sociale », fin de la durée légale du travail,

Traité européen d’hyper austérité) et toutes confirmées dans cet entretien, le président en ajoute

une particulièrement grave :

l’obligation qui sera faite aux chômeurs, en contre partie de la fin du versement de leurs indemnités,

d’accepter le premier et n’importe quel emploi précaire et sous-payé.

Afin de se soustraire à la sanction du scrutin d’avril et mai prochains, l’ancien chef de l’UMP

camoufle son offensive de régression sociale accélérée dans une cascade d’hypothétiques

référendums à venir, sur cette question comme sur celle de l’immigration.

 

 

Sarkozy :

En revanche, dans ces pages, Nicolas Sarkozy ne dit pas un mot

du traité européen qu’il a concocté avec la chancelière Angela Merkel,

et se tait sciemment sur le coup de force qu’il s’apprête à perpétrer,

par majorité parlementaire interposée, au Parlement,

à partir du 13 février, avec l’adoption de la TVA dite sociale le 14.

 

3744699-55674515 dans POLITIQUE

 

Si le « rendez-vous approche », la riposte doit être immédiate !

Pour la déclencher, j’appelle toutes les forces engagées dans la campagne

du Front de gauche à se rassembler, mardi 14 février à 18h30,

devant l’Assemblée nationale.

 

a56 dans Presidentielle 2012Pierre Laurent,

secrétaire national du Parti communiste français

 

Publié dans PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Le Programme du Front National : diviser les travailleurs et le peuple pour mieux servir les riches

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Le Programme du Front National :

Servir les riches sous couvert de populisme

 

Le Programme du Front National : diviser les travailleurs et le peuple pour mieux servir les riches dans F-Haine FN-VISA-anti-fascisme-aff2-211x300Ces derniers mois ont été marqués par une multiplication des interviews

et prises de position du Front National. Cette banalisation de l’extrême droite

a de quoi laisser perplexe. En effet, au dire de son leader et des différents médias,

le Front National serait devenu un parti comme un autre sur le champ politique,

ne se référant plus aux thèses xénophobes et populistes.

Pourtant, au delà des paroles alléchantes : défense des salariés, lutter contre

une « classe politique corrompue », sortir de la subordination aux instances

internationales… il y a les véritables objectifs. 

En effet, le but de l’extrême droite est clair et le même

qu’à sa création :

diviser les travailleurs et le peuple pour mieux servir les riches.

 

Le programme de ce parti nous permet de voir sa vrai nature : « rétablissement de la peine de mort », « suppression du droit du sol » et du « regroupement familial » mais aussi « une loi cadre qui instaurera à terme l’obligation d’un déficit structurel égal à zéro » soit une asphyxie des dépenses publiques, ou encore mettre à bas la Sécurité Sociale en « Supprimant l’AME (Aide médicale d’état) »…

Suppression du droit à l’avortement : comeback au siècle des faiseuses d’anges !

Hier encore, lors d’une interview sur rue89 la candidate à la présidentielle s’en prenait au planning familial. En plaidant pour un déremboursement de l’IVG et la mise au pas du Planning familial, ce « centre d’incitation à l’avortement », « en lui donnant des instructions », c’est bien d’une santé à deux vitesses dont il est question. En effet dans le monde de Marine, les riches pourraient disposer de leurs corps puisqu’ils en auront les moyens, les pauvres quant à eux n’auront qu’à « assumer » !

La politique de « Préférence nationale » : Faire payer les immigrés plutôt que le patronat !

Idem sur sa politique de « préférence nationale ». Si elle se défend que cette politique soit « une sorte de mesure ethnique » c’est bien une vraie fausse solution qui nous est proposée. En effet, si elle constate que la pénurie de logements ou l’augmentation du chômage est un véritable problème, c’est sur les immigrés qu’elle fait peser la responsabilité. Or qu’en est-il des grandes entreprises qui cette année encore ont empoché des bénéfices record ? La solution ne serait-elle pas d’aller chercher l’argent là où il existe au lieu de réduire toujours plus le nombre de personnes ayant accès aux droits les plus fondamentaux que sont ceux à la santé, à un emploi stable et à un logement décent ?

La France de la division, voila le programme du FN !

Une France des jeunes contre les personnes âgées, des immigrés contre les « vrais » français, des personnes ayant une « moralité » et celles n’assumant pas leurs actes, celle de l’ordre contre celle des délinquants…Pourtant derrière cette rhétorique bien huilée on essaye de nous faire oublier l’essentiel. S’il y a bien une division en France c’est celle qui existe entre ceux devant ramer toujours plus pour vivre, financer leurs études, subvenir à leurs besoins, ceux de leur famille et ceux n’ayant aucun scrupule à s’en mettre plein les poches sur notre dos. Rien n’a changé dans le programme du Front National et Marine est là pour défendre les siens : une caste de millionnaires et de grands patrons, moins d’impôts pour les riches et moins de droits pour les travailleurs : voilà son intérêt !

Le constat est clair : ce n’est pas le peuple que défend le FN. Parisot, Sarkozy et consors peuvent souffler, le FN restera encore longtemps leur plus grand allié !

 

Source : Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF)

Illustration ajoutée par nous

 

Publié dans F-Haine, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Le programme du président-candidat : un florilège de mesures plus réactionnaires les unes que les autres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Nicolas Sarkozy peaufine sa candidature réac et antisociale

 

Une du prochain « Fig Mag »

Le programme du président-candidat : un florilège de mesures plus réactionnaires les unes que les autres dans POLITIQUE 2012-02-09sarkozy-figaro-mag2-209x300Dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi mais déjà éventé, intitulé

« Mes valeurs pour la France »,

le président de la République pour encore deux mois vise les chômeurs,

les immigrés et les homosexuels comme autant de marqueurs

et boucs émissaires pour son futur programme de probable candidat

de l’UMP à la présidentielle.

 

Toujours distancé dans les sondages par son rival socialiste, Nicolas Sarkozy

annonce au sujet de sa déclaration de candidature :

« J’ai dit que le rendez-vous approchait : il approche. Si la question est de savoir

si j’ai réfléchi, sur le fond et sur la forme, ma réponse est oui ».

Sa future campagne, articulée autour des « valeurs » de « travail », de « responsabilité »et d’«autorité»,

s’annonce comme un florilège de mesures plus réactionnaires les unes que les autres, si l’on en croit le Figaro magazine.

  • S’attaquer aux chômeurs plutôt qu’au chômage

Au lieu de s’attaquer au chômage, au plus haut depuis 12 ans (environ 10%) alors qu’il promettait de le ramener à 5% au début de son quinquennat, Nicolas Sarkozy préfère s’attaquer au chômeur, vu comme un fainéant profiteur du système. D’où son idée d’un « nouveau système dans lequel l’indemnisation ne sera pas une allocation que l’on touche passivement, mais la rémunération que le service public de l’emploi versera à chaque demandeur d’emploi en contrepartie de la formation qu’il devra suivre ».

Le mécanisme : « Passé un délai de quelques mois, toute personne au chômage sans perspective sérieuse de reprise d’emploi devra choisir une formation qualifiante », explique Nicolas Sarkozy. « Celle-ci sera définie par un comité national qui identifiera, avec des chefs d’entreprise et des syndicalistes, les secteurs d’avenir créateurs d’emplois. A l’issue de cette formation, qui sera obligatoire, le chômeur sera tenu d’accepter la première offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé. »

En cas d’échec de discussions entre acteurs sociaux sur ce sujet, « il faudrait sans doute réfléchir à l’opportunité de s’adresser directement aux Français pour qu’ils donnent leur opinion sur ce système d’indemnisation du chômage et sur la façon dont on doit considérer le travail et l’assistanat », annonce le chef de l’Etat, qui n’a organisé aucun référendum depuis 2007.

  • S’attaquer aux immigrés plutôt qu’à la crise

Avec un bilan économique et social jugé sévèrement par les Français, Nicolas Sarkozy tente de reprendre la main en marquant sa différence avec François Hollande sur des sujets « sociétaux ». Et ce sont les immigrés qui trinquent. Le futur candidat propose:

  1. Le durcissement des conditions d’obtention d’un titre de séjour après mariage avec un Français, en introduisant des critères de « logement » et de « ressources » comme pour le regroupement familial. « Ainsi, nous combattrons plus efficacement les fraudes », souligne-t-il.
  2. La limitation des « prestations accordées aux demandeurs de droit d’asile. Elles seront limitées quand le demandeur ne coopérera pas avec l’administration, quand il déposera sa demande plus de trois mois après son entrée sur le territoire ou quand il refusera une offre d’hébergement. »
  3. Le dessaisissement des tribunaux judiciaires des affaires d’immigration au profit des tribunaux administratifs. Ces deux dernières mesures ferait de l’administration un acteur tout-puissant, car à la fois juge et partie, et aurait pour conséquence d’instaurer une justice expéditive.  

 Le président de la République réaffirme enfin son opposition au droit de vote des immigrés aux élections locales, en contradiction avec ce qu’il énonçait en 2005, comme nous le montre cette vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

Ou cliquez ici

Pour toute justification, Nicolas Sarkozy use d’une simple constatation venue de nulle part: « Ce n’est vraiment pas le moment, avec tous les risques de montée du communautarisme »,

 

  • Pas de droits pour les homosexuels

Le locataire de l’Élysée se déclare « pas favorable » au mariage homosexuel ni à l’adoption par des couples de même sexe. « En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage. »

« Je sais qu’il existe, de fait, des situations particulières avec des hommes et des femmes qui assument parfaitement leur rôle parental. Mais elles ne m’amènent pas à penser qu’il faudrait inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille », ajoute-t-il. L’électorat de Christine Boutin peut donc rentrer au bercail de l’UMP. L’électorat traditionaliste du Front national s’y retrouvera peut-être aussi.

 

 

 Source : humanite2010_logo3-300x82 chômage dans Presidentielle 20129 février 2012

 

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Hollande et Sarkozy main dans la main à la « petite sauterie ultra-médiatisée » du CRIF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Dîner de c… : Sarko égal à lui même 

 

Est-il encore utile de commenter les « dîners du CRIF » ? Sarkozy a récité une nouvelle fois son couplet sur « la sécurité d’Israël », et présenté Gilad Shalit comme le seul otage méritant la moindre attention, alors que plus de 6000 autres, dont des femmes et des enfants, qui ne sont pas des militaires, eux, mais ont le tort d’être des résistants palestiniens, croupissent dans les geôles israéliennes, sans un seul mot de protestation.

Textuellement, Nicolas Sarkozy a déclaré : « La mission de la France, c’est d’être aux côtés de tous les Gilad Shalit, dans les geôles de Gaza ou ailleurs dans le monde ». « Gilad a été persécuté, maltraité, torturé », a dénoncé le chef de l’Etat, qui avait reçu dans l’après-midi à l’Elysée le soldat franco-israélien qui a été détenu pendant cinq ans par le Hamas. « Honte à ceux qui ont fait cela ! » a-t-il lancé, en fustigeant « ce comportement barbare ».

Il a aussi évoqué l’ « amitié sacrée » qui lie la France et l’Allemagne et « qui doit inspirer Israël et la Palestine ». « L’Europe peut montrer le chemin entre Israël et les Palestiniens », a-t-il ajouté, en appelant au « dialogue » entre l’occupant et l’occupé.

Hollande et Sarkozy main dans la main à la

Il a fait, une fois de plus, ce que dénonçait comme une aberration l’avocat israélien Shamai Leibowitz : il a demandé au violeur et à sa victime de faire la paix pendant l’acte de viol.

Petit couplet également habituel sur le fait qu’il ne « transigerait pas avec la sécurité d’Israël », et affirmation de son « opposition à la volonté iranienne de se procurer la bombe atomique. » Pas un mot bien entendu sur le fait qu’Israël qui en dispose ainsi que d’un inquiétant arsenal nucléaire, refuse toute inspection des agences internationales.

Autant dire que le bla-bla qui a suivi, sur la nécessité de deux États, n’a gâché la soupe de personne ! Et sans doute pas celle de Hollande qui s’est levé spécialement pour aller serrer la main de Sarko, afin de montrer qu’il n’y avait plus de droite, ni de gauche, quand il s’agit de cautionner la politique d’occupation et d’annexion israélienne. [souligné par nous, ndlr]

CAPJPO-EuroPalestine

Source :  CAPJPO EuroPalestine  9 février 2012

Lire également

 

 

Publié dans F. Hollande, POLITIQUE, Presidentielle 2012, PS, UMP | Pas de Commentaire »

Campagne électorale : les chaines TV et radio favorisent le bipartisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Médias : propagande pour le bipartisme

75 % du temps de parole pour Sarkozy et Hollande

Le verdict de la livrée mensuelle du CSA pour le mois de janvier est clair : les médias TV et Radio favorisent largement le bi-partisme et le Front de Gauche est pénalisé.

François Hollande et Nicolas Sarkozy (et leurs soutiens) cumulent environ 75 % du temps de parole des candidats sur les TV et radio ! Les critères retenus par le CSA (résultats des élections, sondages, campagne sur le terrain) pour juger de la période de l’équité ne justifient pourtant en rien cette hégémonie.

A gauche cette in-équité fausse d’autant plus la campagne qu’elle survient après l’omniprésence médiatique du Parti socialiste dans la période de ses primaires. Incontestablement la candidature de François Hollande a ainsi profité d’une entrée en campagne anormale vis-à-vis des autres candidats.

Ce mois de janvier aggrave donc ce processus.

Le Front de Gauche est largement pénalisé après avoir été « réduit » en 2011 à un temps d’antenne inférieur à 3 % . Le Front de Gauche a disposé en janvier de la moitié du temps de parole qui devrait lui être attribué. Pire, il est réduit à la marginalité sur la plupart des principaux médias. Citons par exemple France Inter (2,7% du temps pour le Front de Gauche), France Info (2,9%), Europe 1 (1,8%) TF1 (3,7%), France 3 (3,82 % des émissions d’information), M6 (moins de 1% tandis que le FN atteint 60% !), BFM-TV (3%) !

Le Front de Gauche dénonce cette dérive. Aucun prétexte ne justifie que les chaines et radios ne respectent pas l’équité du temps d’antenne. De nombreuses personnalités susceptibles d’ intervenir dans les médias au nom du Front de gauche sont disponibles pour s’exprimer sur la politique, le programme ou la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci ne peut matériellement répondre à toutes les invitations.

Nous allons donc demander officiellement au CSA d’intervenir en sens vis-à-vis des médias. Nous allons procéder de la même manière envers les médias qui nous désavantagent particulièrement.

Ça suffit : la campagne électorale sur les chaines TV et radio ne peut pas continuer à être faussée par de la propagande camouflée pour le bipartisme !

Sophia CHIKIROU
Responsable Pôle Media-Presse
Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche
www.placeaupeuple2012.fr

Auteur : Sophia CHIKIROU  - Source : LGS

 

Source : Dazibaoueb  8 février 2012

publié par reineroro (Démineuse De Tapettes à Gruyère et Pourfendeuse De Cornichons.)

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Presse - Medias, Propagande - Desinformation | Pas de Commentaire »

Réunion du Collectif de Feignies vendredi 17 février à 19 h

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Le Collectif de Feignies

organise une réunion débat le

vendredi 17 février 2012 à 19h00

au Foyer Emile Colmant de Feignies.

 

Les sujets abordés seront :

  •  la circulation routière
  •  l’état de nos routes
  •  la pollution CO2
  •  le covoiturage
  •  les dos d’âne
  •  les pistes cyclables
  •  les barrières de protection (exemple au carrefour du restaurant « Chabane » rue Deudon – rue de la Liberté)
  •  un rond point au croisement de la rue Jean Jaurès-rue de Mairieux-route de Feignies au lieu dit l’Ouvrage

 

Des comptages effectués sur Feignies nous ont permis de mesurer l’importance de réglementer la circulation sur nos routes :

 

  • Comptage place de Feignies le matin de 7h30 à 9h00 :

37 poids lourds soit environ 1 poids lourd toutes les 2 minutes

(+8 bus + 4 tracteurs)

 

  • Comptage place de Feignies le matin de 7h30 à 8h00 :

592 véhicules pour 30 minutes soit environ 20 véhicules par minute

 

  • Comptage place de Feignies le soir de 17h00 à 18h00 :

1181 véhicules soit environ 19 véhicules par minute

19 poids lourds soit environ 1 poids lourd toutes les 3 minutes environ

15 bus soit 1 bus toutes les 4 minutes environ

 

Sans parler du comportement routier dangereux de certains conducteurs …

La circulation routière nous touche individuellement chaque jour.

Venez partager vos idées et vos besoins en matière de sécurité, pour tous les habitants de Feignies et aussi tous les habitants de l’agglomération.

Viviane 06 73 84 92 34 – Stéphanie 06 76 47 84 32 – collectifdefeignies@free.fr

 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy