CGT : Un meeting qui fera date

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 février 2012

 

CGT : Un meeting qui fera date dans CGT arton38944-e8a2a1-300x62

Extrait du discours de Bernard Thibault 

31 janvier 2012 – Le Zénith Paris :

« L’heure est grave, mes chers Camarades.

Non contents de multiplier les plans de rigueur et les réformes régressives dans chaque pays, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel, les chefs d’états et de gouvernements ont décidé de passer à un cran supérieur pour imposer l’austérité généralisée en Europe. Ils s’apprêtent à signer un nouveau traité début mars.

Une réunion exceptionnelle des syndicats européens vient de décider de tirer la sonnette d’alarme et d’organiser la riposte. Il faut dénoncer le caractère antidémocratique de la procédure à la hussarde qui cherche à mettre les citoyens devant le fait accompli.

Il faut s’opposer à la « règle d’or » dans la constitution de chaque pays. Elle consisterait à imposer la rigueur budgétaire et sociale pour les salariés dans tous les états de l’Union européenne de façon autoritaire et arbitraire.

Face au défi qui nous est lancé, nous avons décidé qu’il était temps que les mobilisations dans chaque pays trouvent un élan supplémentaire par une action syndicale coordonnée des travailleurs de toute l’Europe. (Je salue au passage l’imposante grève de nos amis belges hier).

Aussi, je vous informe et je vous appelle à préparer une puissante mobilisation de toutes les professions le 29 février prochain pour dire NON à l’austérité en France, NON à l’austérité en Europe.

Trop, c’est trop ! Nous ne voulons pas de ce nouveau traité pour notre avenir et pour l’avenir de l’Europe.

Nous ne voulons pas de l’augmentation de la TVA, nous ne voulons pas des accords de compétitivité à la sauce Sarkozy !
La CGT créera bien sur les conditions pour que la mobilisation en France soit la plus unitaire possible le 29 février.

Quand on parle de retraite, on doit parler aussi d’emploi, de conditions de travail et du travail lui-même, de salaires ; on doit parler de la répartition de la richesse créée, de la place faite aux travailleurs dans une société. Quand on parle retraite, on parle de solidarité entre les générations et de l’avenir de notre jeunesse.«

 Source : PCF Maubeuge

 

bandeau_VOD_Zenith2-300x195 dans Luttes

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy