• Accueil
  • > Agriculture
  • > Agriculture : Voeux de Nicolas Sarkozy : du vent, du mépris et des grenades lacrymogènes !

Agriculture : Voeux de Nicolas Sarkozy : du vent, du mépris et des grenades lacrymogènes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 janvier 2012

Site national du PCF  - 17 janvier 2012

 

Vœux au monde rural : Sarkozy, le marchand de vent

 

Agriculture : Voeux de Nicolas Sarkozy : du vent, du mépris et des grenades lacrymogènes ! dans Agriculture 678345_france-s-president-nicolas-sarkozy-visits-a-farm-in-mittelhausen-eastern-france-300x199Lors de ses vœux au monde rural aujourd’hui en Ariège, Nicolas Sarkozy

a consacré ses propos aux circuits de proximité comme sécurisation

des revenus agricoles. Le président de la République qui voulait moraliser

le capitalisme, restera celui qui avait promis de lutter contre la volatilité

des produits agricoles. Un bilan de mandature où le diagnostic est sévère,

chute de revenus et absence de perspectives pour les paysans, racket

du ticket de caisse pour les citoyens.

Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy a vendu du vent.

Avec le Front de Gauche, le PCF refuse l’abandon de notre alimentation et de notre agriculture

« à la concurrence libre et non faussée » au service du moins-disant social et environnemental.

Nous défendrons une agriculture paysanne, écologique et relocalisée, grâce à des paysans nombreux.

Le PCF veut garantir des prix stables et rémunérateurs aux producteurs, sur la base notamment de la proposition de loi

présentée par André Chassaigne en décembre dernier et votée par l’ensemble des députés de gauche :

prix minimums aux producteurs et répartition de la valeur ajoutée grâce à des coefficients multiplicateurs.

Nous favoriserons l’accès au foncier en stoppant la concentration des exploitations grâce à l’instauration d’une surface

maximale d’exploitation, avec l’objectif à terme de recréer 300 000 emplois agricoles.

Les retraites agricoles seront revalorisées à 1 000 euros. Le pluralisme, sera assuré par la représentation syndicale

proportionnelle dans les différentes instances agricoles. 

Pour la conquête de la souveraineté alimentaire nous mettrons fin à la spéculation grâce à une politique de gestion

des stocks, de calendrier d’importation et le contrôle des marchés financiers.

Lire également :

Extrait :

On le voit, point de circuits courts, point de soutien aux petites et moyennes fermes dans tout cela. Des discours aux actes, il y a un pas que le Président n’a pas encore franchi et la Confédération paysanne aurait été très heureuse de lui proposer quelques pistes concrètes pour soutenir cette agriculture qui semble le faire rêver et dont nous avons tous besoin.

Seulement voilà. Le Président ne nous a pas invités faisant preuve d’un mépris peu compréhensible pour le deuxième syndicat agricole de France qui représente 20% des agriculteurs.

Extrait :

Les forces de l’ordre ont tiré des grenades lacrymogènes contre une manifestation syndicale de 500 à 800 personnes qui tentait de se diriger vers le lieu du discours de Nicolas Sarkozy mardi à Pamiers, dans l’Ariège. [En fait, les heurts ont eu lieu à 1 Km du lieu officiel, ndlr]

Des manifestants, dont le secrétaire de l’union départementale CGT Christophe Couderc, se sont plaints à l’AFP d’avoir été atteints par des projectiles en caoutchouc, le syndicaliste à la tempe, d’autres au ventre.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy