• Accueil
  • > France
  • > Avec « Ruminances », soyons utopistes, osons l’espoir !

Avec « Ruminances », soyons utopistes, osons l’espoir !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2012

 

Soyons utopistes, osons l’espoir !

 

Avec Cette année 2012 commence sur les chapeaux de roue. La perte de notre triple

AAA serait presque risible, vu les efforts surhumains de l’Elysée pour tenter

de nous faire croire que ce n’est pas si grave que ça. Sauf qu’elle est assez

dramatique, de par son impact notamment sur les grandes entreprises étatiques

et les collectivités locales, qui verront leurs capacités d’emprunt sensiblement

obérées. Ce qui se traduira obligatoirement par un serrage de ceinture généralisé

via une hausse des impôts locaux, ou un renoncement à des investissements

vitaux, sans parler des nécessaires « plan de réduction des effectifs départs volontaires ». Sarko n’a même plus

à lever le petit doigt et à camoufler un énième plan de rigueur : il va avoir lieu en live, de façon abrupte et convergente :

la politique de déflation européenne à l’échelle de notre pays. Grandiose !

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir annoncé la couleur sur ce blog et bien d’autres ! Mais comme dit le proverbe, il n’est pire

aveugle que celui qui refuse de voir la réalité. Et dans le genre, notre sarkonyssime résident est un modèle (pour une fois

qu’il est le modèle de quelque chose…). A moins que, sur le mode [complotisme aigu] on, tout cela ne soit qu’une belle

 grosse machination ourdie par la finance mondialisée pour briser une bonne fois pour toutes les reins des peuples,

les mettre à poil, les tondre, bref, nous remettre à la place que nous n’aurions jamais dû quitter : celles des cocus,

des serfs de l’histoire. Le camp des loosers. Avec la complicité active des politiques de tous bords, au niveau national

 comme européen, achetés qu’ils sont par la haute finance, quand ils n’en sont pas les rejetons, placés adémocratiquement

à la tête de nations qu’ils pressurent.

Pourtant, comme on l’apprend dans n’importe quelle école de commerce et dans tous les stages de motivation en

entreprise, il y a toujours des opportunités à saisir en temps de crise ! Et pour une fois, il serait pertinent que la bonne vieille

doctrine du choc soit appliquée aux bourreaux par leurs victimes (nous, les 99%, quoi !). L’Islande a donné l’exemple

et se retrouve aujourd’hui avec un taux de croissance 3 fois supérieur à la moyenne européenne. Oui, vous vous souvenez ?

L’Islande qui a envoyé balader les banques et leur fardeau au grand dam des eurocrates et autres thuriféraires

de la concurrence libre et non faussée (surtout celle des banques contre le peuple). Et non, je ne suis pas une fanatique

de la croissance à tout prix (ni de la décroissance d’ailleurs…quoi que), mais comme c’est l’étalon à l’aune duquel on mesure

l’état des pays, autant s’en servir, en attendant le BNB.

 

2-paranoduscrutin1 dans POLITIQUEA l’autre bout du spectre, il y a la Grèce et la Roumanie. Là, les choses se gâtent carrément. En Roumanie,

les émeutes se multiplient alors que le gouvernement s’apprêtait à réformer une fois de trop le système de

Santé (warning, FMI inside !) tandis que la Grèce se voit  mettre le couteau sous la gorge par le FMI

et les zinvestisseurs zinternationaux aka banksters ou encore Troïka française (BNP, soc Gen, Paribas)

qui ont peur de perdre leur mise (au mieux) ou qui tentent un ultime quitte ou double (ces parieurs invétérés

attendent que la Grèce fasse faillite puisqu’ils ont misé sur cette faillite et se feront des roubignoles en or

lorsque cela se produira).

 

Et au milieu du gué, à la croisée des chemins, voici mesdames et messieurs, la France. La belle, la rebelle ?

Si d’aucuns prédisent un avenir catastrophique pour nos sociétés qui pourraient pourtant s’en tirer

en changeant le système de fond en comble, je suis d’humeur optimiste en ce début d’année. Que voulez-vous,

la performance de Mélenchon jeudi dernier et le meeting de Nantes hier m’ont redonné le moral !

Je suis sûrement naïve et utopiste, mais j’ose tenter l’espoir !

Source : Ruminances – 17 janvier 2012

URL de l’article :  http://ruminanc.blogspot.com/2012/01/soyons-utopistes-osons-lespoir.html

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy