• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 14 janvier 2012

Turquie : nouvelle vague d’arrestations contre les Kurdes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

PCF - 14 janvier – Pierre Laurent

 

Les autorités de Turquie cherchent-t-elles une guerre civile avec les kurdes ?

 

Turquie : nouvelle vague d'arrestations contre les Kurdes dans International turc_armee-300x199 Le Premier ministre turc, M. Erdogan, vient d’engager une opération d’arrestation et de répression de grande ampleur et systématique contre les kurdes, dans 17 villes dont Istanbul, Dyarbakir et même la ville de Van qui est encore sous le choc d’un puissant séisme. Cette opération a visé en particulier toutes celles et ceux qui refusent l’affrontement militaire et appelle à une solution pacifique. Comment le chef du gouvernement de Turquie peut-il prétendre qu’il lutterait ainsi contre le terrorisme alors qu’il attise lui-même les tensions et la violence dans son propre pays ?

Des perquisitions ont été menées dans les locaux de la mairie de Dyarbakir et jusqu’au domicile de Leila Zana. En réprimant aussi brutalement et à une telle échelle, en provoquant tant d’humiliations , les autorités de Turquie cherchent-t-elles la guerre civile ? La question se pose. Les députés du BDP, parti démocratique des kurdes, n’ont de cesse, au sein de l’Assemblée nationale, d’alerter contre cette très dangereuse escalade.

L’Europe et la France se contenteront-elles, une fois encore, d’un silence complice et coupable face à cette violence consternante et face au refus obstiné de laisser un peuple vivre en liberté et en paix dans le respect de ses droits?

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Président du Parti de la gauche européenne

 

Plus de 40 arrestations

diyarbakir_manif_fascisme_akp_200_200 dans Luttes

Le 13 janvier, la police turque a effectué de descentes dans 123 adresses différentes dans 17 villes, arrêtant au moins 41 personnes, selon un nouveau bilan. Ces opérations visaient le principal parti kurde BDP, les mairies BDP, la Confédération des syndicats des fonctionnaires  publics (KESK), l’association des droits de l’homme, les journalistes et les organisations de la société civile kurde.

A Ankara, le domicile de Leyla Zana, députée kurde figure emblématique de la cause kurde, avait également été investi par la police, en son absence. Le 10 janvier, le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a avait pointé du doigt Leyla Zana en lui enjoignant de quitter le parlement et de rejoindre le PKK.

Parmi les personnes interpellées  figurent deux co-vice-présidentes du BDP, Fatma Kurtulan (ex-députée) et Filiz Kocali, ainsi que l’ex-dirigeant du parti kurde, Tuncer Bakirhan, le correspondant de l’agence de presse kurde DIHA, Murat Ciftci et syndicaliste Sevgül Tutaş.

Des manifestations dans 25 villes

A l’appel du BDP, des milliers de personnes sont descendues dans les rues des 25 villes pour protester contre la «répression fasciste » du gouvernement AKP, parti islamo-conservateur au pouvoir depuis 2002.

Des manifestations ont été organisées simultanément à Diyarbakır, Sirnak, Urfa, Siirt, Erzincan, Mardin, Ankara, Konya, Eskisehir, Adana, Van, Hakkari, Bitlis, Izmir, Erzurum, Adiyaman, Ardahan, Mersin, İstanbul, Antalya, Manisa, Denizli, Aydın, Balikesir, Bulanik et dans plusieurs districts.

Source : actukurde.fr/ - 14 janvier 2012

 

Publié dans International, Luttes, POLITIQUE, Turquie | Pas de Commentaire »

Meeting du Front de Gauche à Nantes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

 

http://www.livestream.com/alternatvlive/video?clipId=pla_1c94f7d2-14d9-4f91-9b20-14cd62fc39fd&utm_source=lslibrary&utm_medium=ui-thumb

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Humour et politique : « LA RIPOSTE »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

LA RIPOSTE

 

Humour et politique :

Vu sur :  Bellaciao - 14 janvier 2012 – de P. G.

 

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pas de revalorisation du taux du livret A : un somptueux cadeau pour les banques (environ 400 millions d’euros)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

Pas de revalorisation du taux du livret A : un somptueux cadeau pour les banques (environ 400 millions d'euros) dans Austerite humanite2010_logo-300x8212 janvier 2012

 

Livret A :

le gouvernement attaque le pouvoir d’achat des Français

 

60814809-196x300 dans ECONOMIE

François Baroin l’a confirmé ce jeudi matin. Le gouvernement laisse le taux

du livret A à 2,25%.

Pas de revalorisation de la rémunération du placement préféré des Français

alors que les prix augmentent.

Leur épargne et leur pouvoir d’achat ne font clairement pas partie

des priorités du gouvernement.

Mais il n’est pas bon d’envoyer un tel message aux épargnants et électeurs, surtout à 101 jours

de la présidentielle. Le ministre de l’Économie a donc pris soin d’envelopper cette décision

politique dans un fatras technique en disant que ce n’est pas la faute du gouvernement,

mais… du gouverneur de la Banque de France.

Dans son communiqué de ce jeudi matin, François Baroin explique ainsi vouloir

« appliquer la recommandation du gouverneur de la Banque de France » Christian Noyer « afin d’éviter une volatilité excessive »

du taux du Livret A. « Conformément à cette recommandation », il « saisira le Comité consultatif de la législation

et de la réglementation financières d’un projet de décision en ce sens ».

De fait, le gouverneur de la Banque de France avait préparé les esprits la semaine dernière en expliquant qu’il allait proposer

au gouvernement de s’asseoir sur la règle plus que centenaire de calcul du taux du Livret A pour ne pas valoriser la rémunération

de ce placement, car il avait vu dans sa boule de voyant que l’inflation serait passagère et qu’il ne servait donc à rien de changer

quoi que ce soit, même pour six mois.

Tant pis pour les Français, qui auraient pu voir le taux de leur Livret A grimper de 2.25% à 2.75%. Ils ne recevront pas de coup

de pouce alors que les prix ont augmenté au second semestre 2011 pour parvenir à 2.4%. De là à voir un coup de pouce

du gouvernement aux banques et aux marchés pour que les épargnants réinvestissent dans des placements financiers

et boursiers aujourd’hui délaissés car moins intéressants que le Livret A, il y a un pas que nous franchirons !

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

AAA : Une dégradation qui tombe à point quelques jours avant le sommet anti-social

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

AAA : Une dégradation qui tombe à point quelques jours avant le sommet anti-social dans Austerite b_1c31

14 janvier 2012

AAA :

« Ce pouvoir n’a pas les compétences requises pour sortir la France de la crise »

(Pierre Laurent)

 

standard-and-poors-300x206 dans ECONOMIEUne dégradation de la note de la France tombe à point,

5 jours avant le sommet anti-social.

La perte de la note « AAA » de la France chez Standard & Poor’s

sera utilisée par Nicolas Sarkozy pour justifier l’adoption

accélérée de sa règle d’or et de l’hyper-austérité. 

La Bourse est, elle, sereine, annoncent les dépêches. Ainsi les agences

de notation s’imposent encore brutalement dans le débat présidentiel,

tout comme elles ordonnent les orientations politiques du gouvernement. 

Faire peur à la population et rassurer les spéculateurs, pour que la première grossisse encore les profits

des seconds ; tout cela pour aider Nicolas Sarkozy à poursuivre son entreprise de démolition sociale

et économique. Mais qui dira qu’en dehors de tout changement de la notation de la France, 

la dette publique devait passer de 85% du PIB en 2011, avec 1760 milliards d’euros, à 87% du PIB en 

2012 à cause de la politique du président et de son gouvernement ?

C’est le résultat de la nocivité d’une politique soumise à la finance, c’est un fiasco. Ce pouvoir n’a pas

les compétences requises pour sortir la France de la crise puisqu’il obéit à la domination financière.

Avec l’austérité, c’est la croissance réelle qui va baisser et diminuer les rentrées d’impôts et de cotisations.

Pendant ce temps, les énormes cadeaux accordés aux entreprises et aux grandes fortunes comme

la suppression de la taxe professionnelle, les 30 milliards d’euros annuels d’exonérations de cotisations

sociales patronales ou la baisse de l’impôt de solidarité sur la fortune, continuent.

C’est aussi, et surtout, le résultat du soutien massif des banques et de l’activité par l’endettement public

aux marchés financiers, sans aucune contrepartie exigée. Ainsi, les grands groupes ont-ils pu continuer

de délocaliser et de massacrer l’emploi en France, ou encore accroître la menace de le faire

pour pressurer les salaires ; et les banques ont continué de spéculer contre les dettes publiques tout en

fermant le robinet du crédit pour les PME.

Précisément, les banques françaises viennent de bénéficier, avec leurs principales homologues

européennes, de 500 milliards d’euros de prêts à 1% sur trois ans accordés par la BCE.  La dégradation

de la note de la France va contribuer directement à cet enrichissement monstrueux des grands actionnaires

des banques du fait de l’alourdissement des prélèvements en intérêts sur ses ressources publiques.

Or une hausse de un point du taux d’intérêt payé, du fait de la perte du triple A, augmenterait de 10 milliards

d’euros la charge de la dette cumulée sur cinq ans. L’obsession primordiale de la baisse de la dette,

des déficits et des dépenses publics est incompatible avec l’urgence de répondre aux besoins sociaux.

La raison et la responsabilité à gauche commandent de rompre avec cette obsession. 

Il faut immédiatement reprendre le contrôle public des banques françaises – c’est indispensable.

Au lieu de diaboliser la dette publique, engageons un audit citoyen pour faire la part de la bonne

et de la mauvaise dette. La BCE doit décider de créer toute la monnaie nécessaire pour alléger les dettes

publiques en France et en zone euro et de créer un Fonds social, solidaire et écologique de développement

européen pour financer l’expansion des services publics nationaux et leurs coopérations. Et c’est possible.

La BCE peut et doit s’engager à prêter à la France et aux États européens à taux zéro. Pour battre Sarkozy,

il faut affronter le pouvoir financier. C’est cette autre logique que porte la candidature

du Front de gauche avec Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF,

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Politique fiscale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Medef et gouvernement veulent transformer les salariés en variable d’ajustement !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

Source : Slovar les Nouvelles – 12 janvier 2012

Medef et gouvernement :

En route pour une liquidation du code du travail ?

 

Les dernières propositions lancées par le gouvernement et le patronat, en préambule du sommet social

du 18 janvier ont tout lieu d’inquiéter des salariés considérés comme des futures variables d’ajustement !

Medef et gouvernement veulent transformer les salariés en variable d'ajustement ! dans Chomage code-du-travail-300x300

 

« Je veux être le Président de la valeur travail » proclamais Nicolas Sarkozy en 2007, visant d’ailleurs, un retour au plein emploi en cinq ans. C’était aussi l’époque de « la France qui se lève tôt » pour qui on allait « libérer le travail afin qu’il soit récompensé » pour aboutir finalement en novembre 2011 à 4,459 millions demandeurs d’emploi, avec ou sans activité réduite.

Gros problème pour le gouvernement, l’UMP et surtout, le Président toujours pas candidat, qui vont toutefois essayer de nous vendre en 2012, le fait : « (…) qu’il faut travailler d’avantage (…) » En clair, liquider la durée légale du temps de travail, mise en cause, une fois de plus, dans le très contestable rapport de l’ami du Medef : COE-Rexecode

Le raisonnement vous l’avouerez est absurde. En effet, allonger le temps de travail de ceux qui en ont un, au même moment où il est impossible pour près de 4,5 millions de chômeurs, à temps complet ou partiel de travailler au moins 35H00, est proprement ahurissant !

Ne nous y trompons pas, ce discours n’est en fait qu’un rideau de fumée destiné à cacher une demande beaucoup moins populaire des organisations patronales : Le chantage à l’emploi

Dans Les Echos du 11 janvier Laurence Parisot expliquait qu’elle prônait : « (…) une modification du code du travail pour permettre aux entreprises de conclure des accords réduisant le temps de travail applicable à tous les salariés (…) » Ces accords permettraient selon elle de : « (…) trouver un meilleur équilibre entre temps de travail, salaires et emplois en faisant bouger les paramètres lorsque la situation se dégrade (…) »

Cet énorme fantasme patronal pour lequel des générations de syndicalistes patronaux se seraient damnés, pourrait donc devenir une réalité ?

En principe non regrette Laurence Parisot, puisque actuellement pour mettre en place de tels accords, il faut obtenir l’accord de chaque salarié individuellement. Elle suggère donc que ces accords ne puissent plus être considérés comme des modifications du contrat de travail, mais s’appliquent globalement à tous les salariés.

[Lire la suite sur Slovar les Nouvelles]

 

Publié dans Chomage, Emplois, POLITIQUE, SOCIAL, UMP | Pas de Commentaire »

Humour et politique : « La Taupe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2012

Vu sur : Humour et politique : 13 janvier 2012

publié par Crapo
La Taupe
PELTIER_LA_TAUPE_DOZONE_PARODY-225x300 dans Humour

Plus fort que Éric Besson ? Guillaume Peltier fait les joies de l’UMP.

Le petit renouveau du dynamisme nauséeux de Sarkozy,

fondateur en 1994 de l’association « Bistrots du cœur » qui distribue

des soupes célèbres populaires aux SDF à condition que ceux-ci soient

français de souche, tourne le dos au FHaine pour rejoindre le clan

du gugusse afin de ratisser le plus large possible du côté

de l’extrême droite en vue des pestilentielles 2012.

 

Auteur : Do-Zone Parody - Source : Do-Zone Parody

Publié dans F-Haine, Humour, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy