• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 janvier 2012

Il faut sauver Lisandru Plasenzotti !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 janvier 2012

Source : lisandruplasenzotti.blogspot.com/

 

Communiqué de la LDH du 31/12/2011 – 43ème jour de grève de la faim !

 

IL FAUT SAUVER LE JEUNE LISANDRU PLASENZOTTI

Au moment où se déroulent les fêtes du Nouvel An le jeune Lisandru Plasenzotti aborde son 43ème jour de grève totale de la faim.

L’appareil judiciaire s’acharne à étouffer son appel. Il résiste à une justice d’exception qui s’obstine à méconnaitre la présomption d’innocence.

Le magistrat instructeur et l’administration pénitentiaire doivent prendre immédiatement une décision d’hospitalisation. Ils sont les seuls habilités à pouvoir le décider et ils portent à cet égard la lourde responsabilité de tenir entre leurs mains la santé et la vie d’un jeune homme de 22 ans.

Chaque heure qui passe nous rapproche de conséquences irréversibles voire d’une issue dramatique, inéluctables selon tous les avis médicaux.Jean-Claude Aparicio  Vice-président de la Ligue de droits de l’Homme et du Citoyen des Bouches du Rhône

Marseille le 31 décembre 2011
à 15h15

Faîtes partager ce message le plus possible s’il vous plaît!

 

http://www.dailymotion.com/video/xncoht


 

Publié dans INFOS, Justice | Pas de Commentaire »

« TVA sociale » : Plus vous gagnez moins vous êtes taxé !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 janvier 2012

Source : Rouge Midi – samedi 31 décembre 2011

 

« La TVA c’est la Gabelle de notre temps »

 

L’UD CGT de Charente maritime tenait son congrès les 14 et 15 décembre derniers. A celui-ci la section des finances publiques y faisait une intervention particulièrement incisive, explicative et argumentée dont nous reproduisons l’essentiel grâce à nos camarades de Rouge Vif qui nous l’ont envoyée.

Je voudrais ici vous dire quelques mots de ce qui fait notre métier, mais qui est aussi un des principaux enjeux des débats de société en cours et de ceux qui vont avoir lieu en 2012, à savoir la fiscalité, puisque notre syndicat des Finances publiques regroupe aujourd’hui les deux anciennes administrations des impôts et du trésor public.

Il ne s’agit pas ici de vous expliquer le détail technique ce que nous faisons, mais de donner aux camarades quelques informations et quelques arguments sur la réalité de la fiscalité dans ce pays. Avec la crise, que tous les défenseurs du capital appellent « la crise de la dette », la question du budget devient centrale, et c’est aussi la question du rôle de l’État dans l’économie, et de la nature de classe de l’État, c’est à dire de : au service de quelle classe sociale est cet Etat ? Parce que ce que les différents gouvernements cherchent à faire, c’est sauver le capital financier en faisant payer les travailleurs, sous une forme ou sous une autre.

Quant à nous, notre syndicat l’a dit et nous le répétons : « Cette dette n’est pas la nôtre, cette crise n’est pas la nôtre, nous ne paierons pas leurs dettes ». Cette crise c’est celle de l’ensemble du système capitaliste, et la politique des différents gouvernements, crise ou pas crise, consiste toujours à transférer les richesses du travail vers le capital, et à faire payer les dettes par les travailleurs.

Ici intervient la fiscalité, c’est à dire les ressources de l’État, que notre administration est chargée d’asseoir, d’encaisser et de contrôler.

Ce qu’il faut dire tout d’abord, c’est que quand on parle des « impôts », on pense le plus souvent à l’impôt sur le revenu. Or il faut préciser tout de suite que l’impôt sur le revenu, qui est sans doute (dans son principe) le plus juste des impôts (parce que progressif : plus le revenu est élevé, plus le taux de prélèvement est important), ne représente (en 2010) que 52 milliards d’Euros, soit 20 % des recettes fiscales [1], alors que la CSG, qui est beaucoup plus injuste puisque proportionnel et non progressif représente 94 milliards d’Euros, soit 31 % des recettes fiscales [2].

Mais je voudrais surtout souligner que la majeure partie des impôts que vous payez, ce n’est pas à la perception que vous les payez, c’est au supermarché et à la pompe à essence, avec la TVA et la TIPP (Taxe intérieure sur les produits pétroliers), qui représentent 69 % des recettes fiscales [3]. Or les taxes sur la consommation sont les plus injustes qui soient. Pourquoi ? Parce que plus vous êtes pauvres plus grande est la part de votre revenu que vous dépensez en consommation, donc plus grande est la part des droits indirects que vous payez. Par exemple, si vous dépensez la totalité de ce que vous gagnez, 100 %, la TVA représentera environ 13 % de votre revenu (en gros pour un salaire de 1000 Euros nets vous allez payez sans même vous en apercevoir 130 Euros de TVA chaque mois). En revanche si vous gagnez 10 000 Euros par mois et que vous n’en dépensez que 30 %, vous paierez 390 Euros de TVA, soit seulement 3,9 % de taxes.

Autrement dit, avec la TVA, plus vous gagnez au moins vous êtes taxé, parce que plus vous gagnez, au moins vous dépensez. Au sommet de la pyramide des revenus, ce n’est plus du salaire que vous recevez mais du capital, que vous allez d’ailleurs « réinvestir » effectivement comme du capital. En fait, on peut dire que la TVA est un impôt qui frappe surtout les plus pauvres et que plus vous êtes pauvres plus vous payez. N’oubliez pas : lorsque vous entendez parler de « TVA sociale » , c’est « TVA anti sociale » qu’il faut entendre.

La TVA c’est la Gabelle de notre temps.

[Lire la suite sur rougemidi.org/]

 

Publié dans Politique fiscale, SERVICES PUBLICS, Syndicats | Pas de Commentaire »

« Une fois le joug bien assujetti, on ne le secouera plus. » (Roger Martin du Gard)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 janvier 2012

Lu sur : 31 décembre 2011

publié par Chien Guevara (Gardien de la niche des libertés)

 

Quand l’administration propose des stages d’asservissement

8fyjtacom9-231x300

Les réformes de l’état, de plus en plus draconiennes, dans la fonction publique,

engendrent des désagréments pour les fonctionnaires :

délocalisations, fusions, surmenage, changements d’activités, voire même

réductions de salaire. C’est un fait avéré, conséquence de la RGPP

(Révision Générale des Politiques Publiques). Mais en bon sammaritain, l’état fait

mine d’avoir du remord, alors il propose des stages, pour … s’adapter. 

C’est gentil de donner des anti-dépresseurs à ceux à qui l’on a provoqué la

dépression !

 

Ci-dessous, une proposition de stage, reçue par e-mail, de la part de ma « prévenante administration » (les noms, les lieux et les dates ont été changés, pour ne pas compromettre les pauvres improductifs cautionnants, que sont les intervenants de ces formations.

« PROPOSITION DE STAGE :

EFFICACITE ET SERENITE EN MILIEU PROFESSIONNEL

[Lire la suite sur dazibaoueb.com/]

Auteur : Chien Guevara - Source : Chien Guevara, gardien de la niche des libertés

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 janvier 2012

Source : Le Grand Soir - 30 décembre 2011

Rubrique : Humour & Politique

Humour et Politique dans GAZA - PALESTINE img_humour_big-300x55

Il va naître le divin enfant…

 

noel_palestine-39c89 dans Humour

Publié dans GAZA - PALESTINE, Humour, Israel, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy