• Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

Canada : les leaders des peuples autochtones demandent aux Nations unies d’enquêter sur la pauvreté qui règne dans les réserves

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 décembre 2011

Lu sur : Canada : les leaders des peuples autochtones demandent aux Nations unies d'enquêter sur la pauvreté qui règne dans les réserves  dans Canada dazibaoueb_logo_7008 décembre 2011

 

publié par Marc L. (Webmaster)

Le Tiers monde amérindien au Canada

Auteur : Marc Lafontan - Source : Au Bout de la Route

Attawapiskat dans Canada
Réunis d’urgence à Ottawa le mardi 6 décembre,

les leaders des peuples autochtones ont demandé

aux Nations unies de dépêcher un rapporteur au

Canada afin d’enquêter sur la pauvreté qui afflige

leurs communautés, en particulier dans la réserve

d’Attawapiskat, et de faire pression sur le gouvernement

canadien pour qu’il respecte les traités conclus

avec les Premières Nations.

Ils ont aussi adopté une résolution condamnant la décision du gouvernement du Premier ministre

Stephen Harper de mettre la réserve autochtone d’Attawapiskat sous tutelle et donné leur appui

sans équivoque à la chef de la réserve, Theresa Spence.

Image de prévisualisation YouTube

L’état d’urgence a été décrété le 28 octobre dans cette réserve située dans le nord de l’Ontario,

alors que des familles doivent s’entasser dans des tentes et des roulottes sans eau courante,

sans électricité et sans chauffage en raison d’une grave crise du logement. Mis dans l’embarras

par cette crise humanitaire, le gouvernement Harper a décidé, la semaine dernière, d’imposer

la tutelle et d’envoyer un séquestre-administrateur, Jacques Marion, pour examiner les états

financiers de la réserve. Le Premier ministre a dit ne pas comprendre pourquoi les 2 000 habitants

de cette réserve vivent dans des conditions insalubres en dépit des 90 millions de dollars

[66,5 millions d'euros] qu’Ottawa y a investis depuis 2006.

Mais les dirigeants de la réserve ont expulsé M. Marion et les fonctionnaires du ministère des Affaires

indiennes, lundi, en soutenant que cette décision « paternaliste » était injustifiée et frisait la provocation.

« Il faut dire au gouvernement fédéral qu’assez, c’est assez. Au lieu de travailler avec nous,

le gouvernement a décidé de nous blâmer et de nous imposer la tutelle. Nous n’avons pas eu de réponse

du gouvernement quand nous avons déclaré l’état d’urgence à deux reprises. Nous avons dû demander

à la Croix-Rouge d’intervenir pour nous aider », a affirmé la chef Theresa Spence en refoulant ses larmes.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.com/]

 

Selon Stephen Harper, le Canada n’a aucune histoire de colonialisme ! 

Image de prévisualisation YouTube

Au Canada, entre 1800 et 1900, 50 000 enfants sont morts dans des internats dirigés par les églises catholiques,

anglicanes et l’église unie du Canada.

Les peuples autochtones réclament leur corps et demandent à ces églises de reconnaître leur responsabilité.

 

Publié dans Canada | Pas de Commentaire »

Candidature de François Bayrou : le camp des austères de droite est au complet (FDG)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 décembre 2011

Candidature de François Bayrou : le camp des austères de droite est au complet (FDG) dans POLITIQUE humanitefr le 8 Décembre 2011

Candidature de François Bayrou :

le camp des austères de droite est au complet (FDG)

Cela devient lassant. Cinq ans qu’il est candidat et déjà quatre fois qu’il l’annonce depuis la rentrée : François Bayrou est candidat à l’élection présidentielle.

Une candidature de droite de plus. Bien dans le fil du concours d’austérité auquel se livrent tous les amis des marchés. Celui-là fait même du zèle : il propose un plan de rigueur de cent milliards d’euros soit cinq fois plus que les plans déjà annoncés par François Fillon. Et deux fois plus que par François Hollande. C’est l’avare de Navarre. Cette politique de rigueur absurde entrainera contraction de l’économie et désastre social.

Fondamentalement, il s’agit de la même politique économique que celle de Nicolas Sarkozy. On changerait l’emballage pour le même produit. Sa candidature n’apporte donc rien. Mais son contenu montre quel contresens ce serait de marier la gauche avec lui comme le souhaite François Hollande.

Alexis Corbière

 

Bayrou : Un super libéral pour une super austérité

Posté le 8 décembre 2011 par Place au Peuple 

l’auteur : Place au Peuple

 

Un super libéral pour une super austérité

Ce document vise à fournir de façon claire et complète les arguments documentés qui conduisent le Front de Gauche à refuser totalement l’alliance de la gauche avec le MODEM.

Notre travail démontre qu’il ne s’agit pas d’une opposition à la personne de François Bayrou. Sur le plan humain et en ce qui concerne l’opiniâtreté il a droit à toute notre considération. Nous ne nous référons pas non plus à la longue carrière de François Bayrou dans les rangs de la droite et dans ses gouvernements. Tout le monde a le droit de changer d’avis et c’est un signe de bonne santé mentale que d’être capable parfois de révision de ses certitudes. Surtout s’il s’agissait de passer de droite à gauche !

Télécharger la brochure

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Suicides au travail : les coûts humains de la crise

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 décembre 2011

hq novembre 2011

Illustration ajoutée par PCF Grésivaudan

Souffrance au travail :

la crise pourrait mener à un pic de suicides

 

Suicides au travail : les coûts humains de la crise dans SOCIAL SOUFFRANCE_TRAVAIL

Alors que nos dirigeants n’ont d’yeux que pour les sautes

d’humeur des marchés, la crise frappe durement

les travailleurs.

Le stress et la peur de perdre son emploi font craindre

un pic de suicides à venir.

Souffrance au travail et crise forment un cocktail dangereux :

c’est en substance ce qu’ont souligné des experts lors

d’une journée nationale de l’écoute organisée cette semaine

à Paris par S.O.S Amitié, certains allant jusqu’à redouter un « pic de suicides ».

Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à regarder ce qui se passe en Grèce, pays qui subit la crise de plein fouet,

et où le nombre de suicides a augmenté de 40% au premier semestre 2011 comparé aux six premiers mois

de 2010, selon une étude du Lancet. Étude qui note une augmentation des suicides dans l’ensemble des pays

d’Europe depuis 2008. (voir à ce sujet : Une étude dénonce les ravages de la crise sur la santé des Grecs)

L’ex-médecin urgentiste Philippe Rodet, aujourd’hui reconverti dans le conseil aux entreprises, s’est dit

« assez inquiet, parce qu’on va avoir une intersection entre deux phénomènes pour la première fois

à ma connaissance dans notre Histoire : deux crises qui vont se superposer ». Selon ce spécialiste du stress,

une crise entraîne « une véritable souffrance » dont l’expression « est maximale trois ans après », ce qui a

notamment été observé après la crise de 1929, avec des « pics de suicides en 1932″.

« En 2011, trois ans après 2008, on traverse une phase très difficile et il y a de nouveau une crise qui apparaît,

et j’ai très peur de l’intersection de ces deux phénomènes » s’inquiète-t-il.

« Le point culminant, je pense qu’il est devant nous, qu’il est proche, et qu’il va demander une vigilance

particulière », a-t-il insisté. Philippe Rodet précise par ailleurs que les suicides ne sont que

« la partie émergée de l’iceberg » des problèmes de souffrance au travail.

« Si on compte le nombre d’infarctus dans les entreprises où il y a beaucoup de suicides,

ces entreprises sont mal parties ».

Lire la suite

Publié dans SOCIAL, SOCIETE, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Standard & Poor’s note la zone euro

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2011

hq

Standard & Poor’s : la blague continue

 

Standard & Poor's note la zone euro  dans Austerite h-4-2654574-1323189347

Les genoux s’entrechoquent, l’Europe tremble : SP place sous

« surveillance avec implication négative » 15 pays de la zone Euro,

avec menace de baisse des notes d’au moins un cran.  

Si cela peut rassurer les plus anxieux, dans les faits, la note de la France

est déjà baissée. Depuis aout, l’écart entre les taux d’intérêts d’emprunt

à 10 ans (spread) de la France et l’Allemagne s’est accru pour atteindre

presque 2 %. Et de fait, malgré le même triple A pour les deux pays,

les taux de la France sont 2 fois plus élevés que ceux de l’Allemagne.

La dégradation est déjà là. L’agence de notation veut globalement

dégrader d’un cran tout le monde. Dont les 5 autres pays européens notés

AAA, à savoir l’Allemagne, l’Autriche, la Finlande, les Pays Bas et le Luxembourg. La France, elle, baisserait de

2 crans, à AA. Ce qui ne changerait pas forcément de beaucoup les taux d’intérêts français à court terme, mais

qui signerait une réelle défaite du politique, prouvée par cette sentence de Sarkozy il y a quelque temps :

« Si on perd le triple A, je suis mort ».

Et logiquement, après avoir placé sous surveillance négative tous les pays de la zone euro, S&P fait de même

avec le FESF, le Fonds européen de stabilité financière.

L’agence de notation a bien choisi son moment : à quelques jours du sommet européen, les pays vont  

redoubler d’ardeur à s’enfoncer dans l’austérité et la récession.

Dans l’Humanité d’aujourd’hui : une analyse sur la menace des agences de notation à l’approche du sommet

européen, le décryptage de l’agitation de Baroin et un entretien avec un économiste atterré qui nous explique

pourquoi l’Europe persiste à s’enfermer dans l’austérité.

Voir également :

http://www.dazibaoueb.com/Agence de notation ? No comment !

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Éducation nationale : grève des personnels enseignants d’éducation et d’orientation le 15 décembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2011

 

Les six fédérations FSU, Unsa Education, Sgen-CFDT, Fnec/F0, Ferc/CGT et Faen appellent

à une grève « massive » le 15 décembre pour « exiger le retrait » des projets de réforme de

l’évaluation et l’avancement des enseignants.

Communiqué des fédérations syndicales :

Appel à la grève des personnels enseignants d’éducation et d’orientation le 15 décembre !

Les sujets de désaccords et de mécontentements sont aujourd’hui très nombreux dans l’Éducation nationale :

suppressions massives de postes, dégradation des conditions de scolarisation des élèves, conditions de travail

de plus en plus difficiles pour l’ensemble des personnels… autant de mesures qui ne sont pas au service

de la réussite de tous. Le gouvernement refuse de pratiquer un dialogue social digne de ce nom.

Dans ce contexte, le ministre de l’Éducation nationale veut imposer dès la rentrée 2012 une modification en

profondeur des modalités d’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation.

Les projets de textes, finalisés avant même toute concertation, prévoient :

  • le gel des promotions autres qu’à l’ancienneté jusqu’en 2015 ;
  • la progression de carrière aux seules mains du supérieur hiérarchique.

Dans le même temps, dans le second degré, le chef d’établissement deviendrait l’unique évaluateur. Parce que

ces projets induisent des transformations de nos métiers que nous refusons, nous en demandons le retrait.

Les fédérations syndicales signataires condamnent ces projets que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012.

Il est désormais de la responsabilité du ministère de mettre un terme à ce conflit en retirant ce texte et en ouvrant

de véritables négociations sur cette question. Elles appellent les personnels enseignants, d’éducation et

d’orientation (éducation nationale et enseignement agricole), à être massivement en grève le 15 décembre

prochain pour exiger le retrait des projets de texte sur l’évaluation.


Publié dans Education nationale | Pas de Commentaire »

Tartufferie : Chasser les sans-logis pour cacher la misère…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan7 décembre 2011

URL article original : http://www.bastamag.net/article1960.html

Photo : Arslan

De Marseille à Hambourg, la chasse aux pauvres se généralise

 

Tartufferie : Chasser les sans-logis pour cacher la misère... dans Allemagne arton1960-530e4

Par Christian Jakob 

Plusieurs villes françaises ont adopté des arrêtés

antimendicité ces derniers mois.

En Allemagne, l’installation d’une clôture pour empêcher

des sans-domicile de camper sous un pont de Hambourg

a suscité des protestations.

Partout, les sans-logis sont poussés hors des centres-villes

par des grillages, des amendes ou des milices privées.

Une véritable chasse aux pauvres.


Le 17 octobre, la ville de Marseille a pris un arrêté antimendicité pour

la quasi-totalité de son centre-ville.

Quelques jours plus tôt, la préfecture de Paris a interdit de mendier

sur les Champs-Élysées. D’autres mesures du même type ont été prises par les maires de Nogent-sur-Marne

(Val-de-Marne) et de La Madeleine (Nord). La municipalité de Beauvais (Oise) a même eu l’idée d’assigner

au tribunal des sans-papiers installés sous un pont !

Ce genre de mesures n’est pas le propre de la France. À Hambourg, deuxième ville allemande, la municipalité

du quartier de Saint-Pauli a déboursé 18 000 euros début août pour ériger un grillage autour du pont

Kersten-Miles, où campaient des sans-abri. Après de vives protestations, la clôture a finalement été retirée fin

septembre. Mais les occupants sont toujours priés de quitter les lieux.

La chasse aux sans-toit va probablement se poursuivre ailleurs en Allemagne. Depuis le 1er novembre,

la Deutsche Bahn (le principal opérateur ferroviaire) dispose d’un « droit spécial d’utilisation » des terrains

alentour de la gare. Contre paiement d’une taxe, la société des chemins de fer a ainsi récupéré le droit de

jouissance sur une zone jusqu’ici publique. Des firmes de sécurité privées peuvent maintenant décider d’en

expulser qui elles souhaitent. Cette procédure pourrait être étendue à d’autres gares dans d’autres villes.

Pour Stefan Karrenbauer, travailleur social au journal de sans-abri hambourgeois Hinz & Kunzt, la clôture du pont

est « une première dans le pays ». Mais les tentatives diverses de bannir les sans-domicile de la ville

« reviennent régulièrement ».

22 000 personnes à la rue

En Allemagne, plus de 240 000 personnes n’ont pas de logement fixe  [1], selon les derniers chiffres publiés en

novembre par le groupement d’associations BAWG (Bundesarbeitsgemeinschaft Wohnungslosenhilfe).

C’est 10 % de plus qu’en 2008. 22 000 personnes se retrouvent véritablement à la rue.

Lire la suite

Creative Commons License

Publié dans Allemagne, Discriminations, France, LIBERTES, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Centenaire de la mort de Paul Lafargue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2011

Source : PCF Nord

Hommage de la section de Lille

Alors que le droit à la retraite ou la réduction du temps de travail se voient

remis en cause par les gouvernements successifs, les communistes de

Wazemmes ont rendu hommage à Paul Lafargue, à l’occasion du centenaire

de sa mort. Ancien député lillois, marxiste, bien avant les premiers congés

payés, il prit position pour le droit au temps libre, la nécessité d’augmenter

les salaires et de réduire la durée du travail.

 

Autour de Paul Lafargue

INVITATION_13_12_NOIRET dans Hommages

 

télécharger l’invitation

PDF - 143.7 koInvitation

Publié dans HISTOIRE, Hommages, PCF | Pas de Commentaire »

Éducation nationale : les bobards de Sarko

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Source : Sarkofrance4 décembre 2011

Sarkozy :

ses surprises pour l’Éducation nationale en 2012

Éducation nationale : les bobards de Sarko dans Education nationale Sarkoz+Educ

Depuis 2007, Nicolas Sarkozy et ses proches ont utilisé

deux arguments pour légitimer la réduction du nombre

d’enseignants au sein du service national d’éducation :

la baisse supposée du nombre d’élèves depuis 2005, et

les nécessaires économies budgétaires.

A l’approche du prochain scrutin électoral, l’examen

du dernier budget de l’Éducation nationale concocté

par le gouvernement Sarkozy a permis de dresser le bilan d’une mandature gâchée.

La politique éducative de Nicolas Sarkozy peut se résumer en quelques phrases : moins d’enseignants,

moins d’enseignements, davantage de décrochages, donc moins d’élèves, donc moins d’enseignants.

Un cercle vicieux assez inédit en France.

Premier degré : plus d’élèves, moins d’instituteurs. 

Le nombre d’élèves augmente dans l’enseignement élémentaire. « En 2010-2011, l’augmentation dans le

premier degré public est de 19 274 élèves par rapport à 2009-2010 et de 24 807 élèves en deux ans».

Le gouvernement ne le crie pas sur les toits, mais le nombre d’enseignants a finalement un peu progressé

dans cette catégorie, sur la même période : 7 243 personnes en 2010-2011 (soit 5 147 ETPT sur l’année

2010), à cause d’un « désajustement entre les flux d’entrées et de sorties du fait principalement de départs

en retraite inférieurs aux prévisions. »

Cette hausse du nombre d’élèves en primaire est une constante depuis 2006. Pour afficher des statistiques

globales du nombre d’élèves en baisse, le gouvernement y ajoute les maternelles, où le nombre d’élèves

est en baisse quasi-continue depuis 2006. Joli maquillage statistique, puisque la scolarisation en classe

maternelle publique est loin d’être aussi répandue que la scolarisation en classes primaires publiques.

Pour ces dernières, le nombre d’élèves est en forte hausse depuis 5 ans :

2006: 3 486,80 millions
2007: 3 511,60 millions, soit +25.000
2008: 3 526,80 millions, soit +15.000
2009: 3 532,90 millions, soit +6.000
2010: 3 544,80 millions, soit +12.000

Pour 2011, le gouvernement prévoit une baisse de 6.000 élèves, mais un rebond de +16.000 en 2012.

A l’inverse, il supprime 7.645 postes d’enseignants l’an prochain.

Malgré cette hausse du nombre d’élèves en primaire, le nombre d’écoles baisse d’environ 500 par an :

-523 en 2009, puis à nouveau 453 en 2010.

La proportion d’enseignants affectés au remplacement dans le primaire baisse : de 8,39% pour la saison

2007-2008, ce taux est monté à 8,44% en 2008/2009, pour descendre ensuite à 8,32% en 2009/2010

puis 8,05% en 2010/2011. Pour 2011/2012, le gouvernement s’est fixé comme objectif de remonter

à 8,4%. Avec moins d’enseignants.

Pour 2012, le nombre d’enseignants du premier degré est prévu à 318.626, dont 162.327 en primaire,

84.296 en maternelle, et 26.134 pour des remplacements.

Collèges : l’arnaque continue.

[Lire la suite sur : sarkofrance.blogspot.com/]

 

Publié dans Education nationale, France, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Chômage : Record historique absolu

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan

URL article original :

http://www.filoche.net/2011/11/29/une-nouvelle-hausse-massive-du-chomage-vient-d%E2%80%99etre-revelee-en-octobre-2011-record-historique-absolu/

Sarkozy fauteur de chômage.

Nouvelle hausse massive en octobre.

Record historique absolu.

 

Chômage : Record historique absolu dans Chomage graffitis-papiers-chomage-4961

Par Gérard Filoche

Le record historique du chômage : 5 millions, Sarkozy est allé

le chercher avec ses dents

Surtout, surtout que Sarkozy ne vienne pas dire que ce n’est

pas sa faute ou qu’il lutte contre !

Comment  ose-t-il faire campagne et aller se faire prendre en

photo en serrant les mains d’ouvriers pour se faire réélire ?

 

Rarement président sortant n’aura eu un bilan aussi catastrophique et haïssable. La honte devrait le

pousser à démissionner et à passer la main. Mais non, il plastronne. Car il espère, d’ici 2012, avec ses

cinq grands patrons de presse complices, Dassault, Pinault, Arnaud, Lagardère, et Bouygues réussir

à tromper, à mentir, à tricher sur ses vraies responsabilités.

Huit millions de pauvres. Trois millions de précaires. Trois millions de temps partiels. Cinq millions de

chômeurs. 50 % des 23 millions de salariés occupés gagnent moins de 1580 euros.

Et une inégalité voulue, orchestrée, avide, sans précédent : la France n’a jamais été aussi riche,

au 3e rang mondial des millionnaires. La richesse par adulte en France a triplé mais, en dépit ou grâce

à la « crise », ces gains ont été concentrés en 2009, entre les patrons du CAC 40 qui ont gagné

en moyenne 190 fois le Smic, les grandes entreprises françaises qui ont surmonté la crise avec

une explosion de leurs profits dés 2010, les 10 plus grosses fortunes amies de Sarkozy qui possèdent

à elles seules 14,2 millions d’années de Smic, les 100 plus gros contribuables qui se partagent

3 milliards d’euros par an, les 5 % de la population qui possèdent 50 % du patrimoine. Et pas besoin

de travailler pour les amis parasites de Sarkozy : les 100 Français les plus riches se sont partagés,

sans rien faire, en 2010 un revenu fiscal de 2,8 milliards d’euros, constitué à 94 % de revenus

de leur capital.

Sarkozy, c’est un concentré de la haine des riches exacerbée et rapace contre le peuple. Il est le

serviteur le plus dévoué et le plus féroce des actionnaires. C’est pour leur plaire qu’il a oeuvré à

dépasser le record de chômeurs. Non seulement il a donné 110 milliards de cadeaux fiscaux aux plus

fortunés, aux rapaces du Fouquet’s, chaque jour à ses amis les banquiers et du CAC 40, mais il a

organisé l’économie de telle façon qu’il a réussi à augmenter le nombre de chômeurs officiels à 

4 459 000 (+ 500 000 de sans droits). Délibérément car il sait que c’est la meilleure façon de faire

pression sur l’emploi et les salaires.

Lire la suite 

Publié dans Chomage, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Sida

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Source : Site national du PCF4 décembre 2011

 

Lutte contre le Sida, ne rien lâcher !

 

Sida
 Aujourd’hui, 30 ans après l’identification des premiers cas,

on estime à 30 millions le nombre de personnes vivant avec

le VIH et 1,8 million de morts du Sida dans le monde.

 En France, chaque année, 7000 personnes sont

découvertes séropositives.

 L’épidémie, au cours des 30 dernières années, a prouvé

que la médecine préventive est efficace, que les actions

de préventions réalisées en majeure partie par le monde

associatif ont eu un impact notable sur la vie des personnes.

Aujourd’hui l’objectif est d’enrayer l’épidémie en garantissant l’accès aux soins pour tous, égal, et sur l’ensemble

du territoire.

Pour éradiquer toute discrimination dont sont perpétuellement victimes les séropositifs, il faut refuser

l’isolement social et permettre une meilleure insertion dans la société des personnes vivant avec le VIH.

Il faut également réintroduire la notion de personne vulnérable et sortir de la logique discriminatoire

des catégories des personnes à risque.

De vrais crédits doivent être alloués à la lutte contre les hépatites qui reste le parent pauvre. Nous avons

aujourd’hui des réponses scientifiques ; il est indispensable d’engager les moyens financiers et une réelle

volonté politique pour en finir avec la transmission de ces virus. Le financement de la lutte contre le VIH/SIDA

et les hépatites doit non seulement être garanti mais accru de manière sensible et pérenne.

Nous serons comptables collectivement devant la société si nous ne relevons pas le défi de l’éradication

de la transmission du virus du VIH et si nous n’accordons pas les moyens suffisants à la lutte contre les hépatites.

 

Lire également :

Sida : objectif Zéro

 

objectif Zéro

 

Télécharger

Publié dans Discriminations, SANTE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy