• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 5 décembre 2011

Éducation nationale : les bobards de Sarko

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Source : Sarkofrance4 décembre 2011

Sarkozy :

ses surprises pour l’Éducation nationale en 2012

Éducation nationale : les bobards de Sarko dans Education nationale Sarkoz+Educ

Depuis 2007, Nicolas Sarkozy et ses proches ont utilisé

deux arguments pour légitimer la réduction du nombre

d’enseignants au sein du service national d’éducation :

la baisse supposée du nombre d’élèves depuis 2005, et

les nécessaires économies budgétaires.

A l’approche du prochain scrutin électoral, l’examen

du dernier budget de l’Éducation nationale concocté

par le gouvernement Sarkozy a permis de dresser le bilan d’une mandature gâchée.

La politique éducative de Nicolas Sarkozy peut se résumer en quelques phrases : moins d’enseignants,

moins d’enseignements, davantage de décrochages, donc moins d’élèves, donc moins d’enseignants.

Un cercle vicieux assez inédit en France.

Premier degré : plus d’élèves, moins d’instituteurs. 

Le nombre d’élèves augmente dans l’enseignement élémentaire. « En 2010-2011, l’augmentation dans le

premier degré public est de 19 274 élèves par rapport à 2009-2010 et de 24 807 élèves en deux ans».

Le gouvernement ne le crie pas sur les toits, mais le nombre d’enseignants a finalement un peu progressé

dans cette catégorie, sur la même période : 7 243 personnes en 2010-2011 (soit 5 147 ETPT sur l’année

2010), à cause d’un « désajustement entre les flux d’entrées et de sorties du fait principalement de départs

en retraite inférieurs aux prévisions. »

Cette hausse du nombre d’élèves en primaire est une constante depuis 2006. Pour afficher des statistiques

globales du nombre d’élèves en baisse, le gouvernement y ajoute les maternelles, où le nombre d’élèves

est en baisse quasi-continue depuis 2006. Joli maquillage statistique, puisque la scolarisation en classe

maternelle publique est loin d’être aussi répandue que la scolarisation en classes primaires publiques.

Pour ces dernières, le nombre d’élèves est en forte hausse depuis 5 ans :

2006: 3 486,80 millions
2007: 3 511,60 millions, soit +25.000
2008: 3 526,80 millions, soit +15.000
2009: 3 532,90 millions, soit +6.000
2010: 3 544,80 millions, soit +12.000

Pour 2011, le gouvernement prévoit une baisse de 6.000 élèves, mais un rebond de +16.000 en 2012.

A l’inverse, il supprime 7.645 postes d’enseignants l’an prochain.

Malgré cette hausse du nombre d’élèves en primaire, le nombre d’écoles baisse d’environ 500 par an :

-523 en 2009, puis à nouveau 453 en 2010.

La proportion d’enseignants affectés au remplacement dans le primaire baisse : de 8,39% pour la saison

2007-2008, ce taux est monté à 8,44% en 2008/2009, pour descendre ensuite à 8,32% en 2009/2010

puis 8,05% en 2010/2011. Pour 2011/2012, le gouvernement s’est fixé comme objectif de remonter

à 8,4%. Avec moins d’enseignants.

Pour 2012, le nombre d’enseignants du premier degré est prévu à 318.626, dont 162.327 en primaire,

84.296 en maternelle, et 26.134 pour des remplacements.

Collèges : l’arnaque continue.

[Lire la suite sur : sarkofrance.blogspot.com/]

 

Publié dans Education nationale, France, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Chômage : Record historique absolu

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan

URL article original :

http://www.filoche.net/2011/11/29/une-nouvelle-hausse-massive-du-chomage-vient-d%E2%80%99etre-revelee-en-octobre-2011-record-historique-absolu/

Sarkozy fauteur de chômage.

Nouvelle hausse massive en octobre.

Record historique absolu.

 

Chômage : Record historique absolu dans Chomage graffitis-papiers-chomage-4961

Par Gérard Filoche

Le record historique du chômage : 5 millions, Sarkozy est allé

le chercher avec ses dents

Surtout, surtout que Sarkozy ne vienne pas dire que ce n’est

pas sa faute ou qu’il lutte contre !

Comment  ose-t-il faire campagne et aller se faire prendre en

photo en serrant les mains d’ouvriers pour se faire réélire ?

 

Rarement président sortant n’aura eu un bilan aussi catastrophique et haïssable. La honte devrait le

pousser à démissionner et à passer la main. Mais non, il plastronne. Car il espère, d’ici 2012, avec ses

cinq grands patrons de presse complices, Dassault, Pinault, Arnaud, Lagardère, et Bouygues réussir

à tromper, à mentir, à tricher sur ses vraies responsabilités.

Huit millions de pauvres. Trois millions de précaires. Trois millions de temps partiels. Cinq millions de

chômeurs. 50 % des 23 millions de salariés occupés gagnent moins de 1580 euros.

Et une inégalité voulue, orchestrée, avide, sans précédent : la France n’a jamais été aussi riche,

au 3e rang mondial des millionnaires. La richesse par adulte en France a triplé mais, en dépit ou grâce

à la « crise », ces gains ont été concentrés en 2009, entre les patrons du CAC 40 qui ont gagné

en moyenne 190 fois le Smic, les grandes entreprises françaises qui ont surmonté la crise avec

une explosion de leurs profits dés 2010, les 10 plus grosses fortunes amies de Sarkozy qui possèdent

à elles seules 14,2 millions d’années de Smic, les 100 plus gros contribuables qui se partagent

3 milliards d’euros par an, les 5 % de la population qui possèdent 50 % du patrimoine. Et pas besoin

de travailler pour les amis parasites de Sarkozy : les 100 Français les plus riches se sont partagés,

sans rien faire, en 2010 un revenu fiscal de 2,8 milliards d’euros, constitué à 94 % de revenus

de leur capital.

Sarkozy, c’est un concentré de la haine des riches exacerbée et rapace contre le peuple. Il est le

serviteur le plus dévoué et le plus féroce des actionnaires. C’est pour leur plaire qu’il a oeuvré à

dépasser le record de chômeurs. Non seulement il a donné 110 milliards de cadeaux fiscaux aux plus

fortunés, aux rapaces du Fouquet’s, chaque jour à ses amis les banquiers et du CAC 40, mais il a

organisé l’économie de telle façon qu’il a réussi à augmenter le nombre de chômeurs officiels à 

4 459 000 (+ 500 000 de sans droits). Délibérément car il sait que c’est la meilleure façon de faire

pression sur l’emploi et les salaires.

Lire la suite 

Publié dans Chomage, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Sida

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Source : Site national du PCF4 décembre 2011

 

Lutte contre le Sida, ne rien lâcher !

 

Sida
 Aujourd’hui, 30 ans après l’identification des premiers cas,

on estime à 30 millions le nombre de personnes vivant avec

le VIH et 1,8 million de morts du Sida dans le monde.

 En France, chaque année, 7000 personnes sont

découvertes séropositives.

 L’épidémie, au cours des 30 dernières années, a prouvé

que la médecine préventive est efficace, que les actions

de préventions réalisées en majeure partie par le monde

associatif ont eu un impact notable sur la vie des personnes.

Aujourd’hui l’objectif est d’enrayer l’épidémie en garantissant l’accès aux soins pour tous, égal, et sur l’ensemble

du territoire.

Pour éradiquer toute discrimination dont sont perpétuellement victimes les séropositifs, il faut refuser

l’isolement social et permettre une meilleure insertion dans la société des personnes vivant avec le VIH.

Il faut également réintroduire la notion de personne vulnérable et sortir de la logique discriminatoire

des catégories des personnes à risque.

De vrais crédits doivent être alloués à la lutte contre les hépatites qui reste le parent pauvre. Nous avons

aujourd’hui des réponses scientifiques ; il est indispensable d’engager les moyens financiers et une réelle

volonté politique pour en finir avec la transmission de ces virus. Le financement de la lutte contre le VIH/SIDA

et les hépatites doit non seulement être garanti mais accru de manière sensible et pérenne.

Nous serons comptables collectivement devant la société si nous ne relevons pas le défi de l’éradication

de la transmission du virus du VIH et si nous n’accordons pas les moyens suffisants à la lutte contre les hépatites.

 

Lire également :

Sida : objectif Zéro

 

objectif Zéro

 

Télécharger

Publié dans Discriminations, SANTE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Communiqué du PGE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Communiqué du PGE  dans EUROPE 1e80a7457e

« Non à la falsification de l’Histoire en Europe ! »

 

Le PGE, dénonce l’amalgame insultant et historiquement faux, utilisé par plusieurs

gouvernements en Europe, qui met sur le même plan les idées communistes

– pour les discréditer – avec les idées fascistes, racistes et chauvines.

En Roumanie, par exemple, une organisation ne peut s’appeler « communiste” car elle serait alors considérée

comme une « menace pour la sécurité nationale”. En ce moment même, une loi est débattue sur

l’”organisation des rencontres publiques”. Elle stipule que sont interdites les réunions publiques qui ont

pour but « la propagation d’idées totalitaires comme les idées fascistes, communistes, racistes, chauvines”.

En République Tchèque, le Parti communiste de Bohême-Moravie risque d’être suspendu ou interdit

pour des raisons tout aussi illégitimes.

Le PGE juge inadmissible que l’on compare les combats menés par les communistes – défenseurs

de la solidarité des peuples – à ceux qui ont causé les pires replis chauvins et reculs de civilisations sur notre

continent.

Il est scandaleux – au moment où les populismes progressent à nouveau en Europe et alors que

l’extrême droite vient d’entrer au gouvernement grec avec la bénédiction de l’Union européenne –

que des gouvernements falsifient ainsi l’Histoire, dans le but de discréditer toute forme de pensée

alternative à l’ultralibéralisme, à la dictature des marchés, au capitalisme et à l’impérialisme de l’OTAN.

Le PGE soutient les organisations concernées par ces attaques et s’élèvera contre toute tentative visant

à criminaliser, diaboliser et traiter la gauche européenne sur le même plan que l’extrème droite.

Parti de la gauche européenne

28 novembre 2011

Publié dans EUROPE, HISTOIRE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Fraudes fiscales : Faible avec les forts et dur avec les faibles, l’éternel leitmotiv de la droite.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2011

Source : Site national du PCF2 décembre 2011

 

La chasse aux fraudeurs s’est arrêtée au bord du Lac Léman

 

La chasse aux fraudeurs s'est arrêtée au bord du Lac Léman

Le magazine suisse « Bilan » fait l’inventaire des 300

plus riches exilés fiscaux installés sur son territoire.

Surprise, 44 « patriotes » français figurent au palmarès

quand ils n’étaient (que) 17 il y a 10 ans.

Que font les dirigeants UMP, grands chasseurs de

fraudeurs devant l’éternel contre cet intolérable triche?

Rien, absolument rien. Pourtant Sarkozy, Copé, Chatel

ou Wauquiez ne se sont-il pas relayés plus que de

raison pour dénoncer la fraude au chômage, à l’assurance sociale, aux minima sociaux avec le plus

souvent des trémolos dans la voix?

Le silence de la droite quand 30 milliards d’euros échappent au fisc français est un véritable scandale.

Être faible avec les forts et dur avec les faibles est l’éternel leitmotiv de la droite. La preuve étant :

la chasse aux fraudeurs s’est arrêtée au bord du Lac Léman.

 

Fraudes fiscales : Faible avec les forts et dur avec les faibles, l'éternel leitmotiv de la droite. dans ECONOMIE fortune-suisse

 

Publié dans ECONOMIE, France, Politique fiscale, UMP | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy