• Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

Conflit FRALIB : la dérive fascisante de la direction

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 novembre 2011

Reçu par courriel

 

DÉCLARATION CGT / CFE.CGC FRALIB GEMENOS

 

La direction de FRALIB et le groupe UNILEVER, sont venus très tôt ce matin, accompagnés

cette fois d’une trentaine de garde du corps, véritable milice patronale.

Les salariés ont respecté scrupuleusement les décisions de justice, y compris la dernière,

celle qui malheureusement, légitime la présence des gardes du corps armés à l’intérieur de l’usine.

Cette dernière décision de justice, pour laquelle nous avons fait appel, que nous ne pouvons

que regretter, nous l’avons dénoncée dès le 25 octobre.

Cette décision a donné la possibilité à la direction d’agir de la sorte, et de créer une situation

de violence que les salariés ont subit ce matin.

Trois de nos camarades ont dû se rendre aux urgences, et 2 camarades (femmes) ont dû être

transportés par les pompiers, victimes d’agression physique de la part de la milice mise en place par

la direction.

Ce matin, nous avons atteint un sommet dans l’escalade de la violence et la provocation patronale,

dont ils se sentent légitimés par cette décision de justice, afin de mettre en place leur milice à

l’intérieur de l’usine. Après avoir donné les ordres, la direction a quitté les lieux.

Alors que la direction a motivé devant la justice la présence des gardes du corps armés uniquement

pour sa protection physique, ce qui a été retenu par le juge pour justifier leur présence à l’intérieur

du site.

Voilà qu’une fois la direction partie, pas moins de trente miliciens ont bloqué les accès de l’usine

aux salariés et leurs représentants, les empêchant de rentrer.

La direction cherche par tous les moyens de créer les conditions pour faire sortir les salariés de

l’usine, les coupant ainsi de leurs représentants, elle se présente entourée de gardes du corps

provocateurs, huissier de justice, gendarmes, police municipale.

Les salariés de FRALIB avec leurs représentants ont repris leur place légitime dans l’entreprise.

La milice a dû quitter les lieux mettant en échec cette nouvelle provocation patronale.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté, ce comportement scandaleux, d’une direction

facisante contre des femmes et des hommes qui ne demandent qu’une chose, TRAVAILLER.

Le gouvernement par son silence se rend complice de ces méthodes.

Les salariés de FRALIB sont en lutte depuis le 28 septembre 2010, contre la fermeture de leur usine,

et pour le maintien de l’activité industrielle et des emplois. Il est urgent que les dirigeants de notre

pays assument leurs responsabilités, fassent cesser ces méthodes indignes et organisent dans les

plus brefs délais une table ronde nationale que nous demandons depuis plusieurs mois.

Gémenos

Le 07 Novembre 2011

A voir :

http://www.lcm.fr/fr/videos/id-235253-le-journal-de-11h45

 

 

Conflit FRALIB : la dérive fascisante de la direction dans Luttes arton5651-1ea45

PLUS QUE JAMAIS

ENCORE ET TOUJOURS :

CONTINUONS LE BOYCOTT DE LIPTON    

NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR

LE THÉ DE L’ÉLÉPHANT DE PROVENCE

 

Le thé de l’Eléphant est né  il y a  119 ans à MARSEILLE,

L’Eléphant est Français en Provence il doit rester.

http://cgt.fralibvivra.over-blog.com/

 

Publié dans Luttes, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Nouveau plan d’austérité : « la saignée sociale va tuer le malade »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2011

Site national du PCF – 7 novembre 2011 – Pierre Laurent

Fillon/austérité :

« la saignée sociale va tuer le malade »

 

Gel des dépenses de l’État, diminution des prestations sociales et avancée d’un an du passage à

62 ans de l’âge légal de départ en retraite, augmentation de la TVA…

Le plan annoncé par François Fillon est une véritable provocation sociale, une accélération

fracassante et catastrophique dans l’austérité généralisée.

C’est le début d’un scénario à la grecque et on connaît la fin du film. La saignée sociale n’assainira

pas les finances publiques mais tuera le malade. Au terme de cette politique il n’y aura pas de

déficit 0 en 2016, mais bien tout à la fois une catastrophe sociale, une catastrophe économique et

une catastrophe pour les finances publiques.

Le Premier ministre François Fillon vient en fait de confirmer aux institutions financières la soumission

du gouvernement français aux plans d’ajustement structurels, qu’avec la BCE, la Commission

européenne et le FMI, les marchés imposent à tous les peuples d’Europe, un par un et en les

dressant les uns contre les autres.

Faut-il rappeler à Monsieur Fillon qu’en 1945, c’est la mise en œuvre du programme du Conseil national

de la résistance (CNR) fondée sur une politique de progrès social et de solidarité qui a reconstruit le pays.

Est-ce alors aujourd’hui le retour au ticket de rationnement?

 

Nouveau plan d'austérité : « la saignée sociale va tuer le malade » dans Austerite Crise-PCF

Reprendre le contrôle public des institutions financières et bancaires,

taxer réellement les revenus du capital et la spéculation financière sont

aujourd’hui des préalables pour qui veut sortir le pays et l’Europe de la crise.

Le Front de gauche propose de construire une politique de sortie de crise

qui s’appuie sur la réévaluation des salaires, le rétablissement du droit

à la retraite à 60 ans à taux plein pour toutes et tous et la relance de

l’investissement public.

 

Publié dans Austerite, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Motion des organisations syndicales de retraité(e)s du Nord et du Pas-de- Calais

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2011

Reçu par courriel

Motion  des organisations syndicales de retraité(e)s

du Nord et du Pas-de- Calais

CFDT, CFTC, CGT,  FGR-FP,  FSU, SOLIDAIRES, UNSA

 

A   Monsieur le Préfet de Région

                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
Le 6 octobre 2011, les retraités ont manifesté massivement. Nationalement à Paris et localement 

sur tout le territoire à l’appel de leurs organisations syndicales nationales de retraités,

UCR-CFDT, UNAR CFTC, UCR-CGT, FGR-FP, UNSA Retraités  et encore plus largement dans le Nord

et le Pas-de Calais  avec la CFDT, CFTC, CGT, FGR-FP, FSU, SOLIDAIRES, UNSA.

Appuyés par 110 manifestations unitaires organisées dans les territoires, les retraités défendaient :

  • la prise en charge de l’aide à l’autonomie par :

− une prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge ou le handicap.

– la prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la Sécurité sociale

  • leur pouvoir d’achat par :

– une augmentation significative des retraites, en particulier pour les basses retraites

– un minimum de pension au niveau du SMIC

– une nouvelle modalité d’indexation

Elles condamnent le gouvernement qui renvoie aux calendes grecques une réforme de la prise en charge

de la perte d’autonomie promise par le Président de la République en 2007 et 2011 laissant les familles

face au reste à charge qui ne cesse de s’accroître.

A la dégradation de la situation des retraités, pensions, pouvoir d’achat, santé, autonomie, vont s’ajouter

les effets du pacte européen d’austérité (pacte Euros +) mis en place par le Conseil européen pour faire face

à la crise économique, politique et sociale actuelle.

Ce pacte, refusé par l’ensemble des organisations syndicales européennes de la Confédération Européenne

des Syndicats, fait peser de nouvelles menaces sur la retraite et la protection sociale, dénonce une trop

grande protection de l’emploi en France, prône une modération du salaire minimum, dessinant une nouvelle

dégradation de la situation des salariés et des retraités déclinée au travers du plan anti-déficit annoncé

par le Premier Ministre le 24 Août.

Les retraités qui représentent l’un des moteurs du développement économique et de la société, refusent d’être

encore aujourd’hui uniquement considérés comme un coût et de plus, sanctionnés sur la possibilité d’accès aux

soins et dans leur droit à pouvoir vivre leur retraite dans de bonnes conditions. 

Les retraités, comme tous les citoyens, attendent du gouvernement des  décisions   justes   et équitables et

rejettent tout impôt sur la santé au même titre que les organisations syndicales nationales de salariés,

CFE-CGC, CFDT, CFTC, CGT, Force Ouvrière, FSU, UNSA et la Mutualité Française qui appellent solennellement

le gouvernement et le parlement à renoncer au doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et

responsables.

Cela exige des réponses nouvelles priorisant l’emploi, la cohésion sociale, la réduction des inégalités, tenant

compte des attentes et exigences sociales qui sont urgentes à prendre en compte et à satisfaire.

Lille, le 4 Novembre 2011

Publié dans ECONOMIE, Luttes, Politique nationale, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Dépenses de com’ du gouvernement : « les manipulations de l’opinion publique sont toujours à l’oeuvre en Sarkofrance »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Source : SARKOFRANCE – 6 novembre 2011

Dépenses de com’ : le nouveau scandale de Sarkofrance

Dépenses de com' du gouvernement :

Il nous l’avait promis, juré, craché. Le directeur de cabinet de la présidence

de la République, expliquait en 2009 à qui voulait l’entendre que les pratiques

sondagières de l’Élysée avaient été normalisées. Deux ans plus tard,

la Cour des Comptes nous dévoile comment le gouvernement tout entier

dépense les deniers publics pour sa communication politique… ou le coaching

de ses ministres par des conseillers élyséens.

En 2008 déjà…

En juin 2009, la Cour des Comptes avait levé un sacré lièvre en épluchant

les comptes de l’Élysée de l’année précédente : Patrick Buisson, conseiller

d’opinion du Monarque, décoré de Légion d’Honneur dès septembre 2007

par son ami/employeur Nicolas Sarkozy s’était vu confier la supervision

de sondages pour le compte de l’Élysée. Cette assistance,via sa société Publifact, valait 1,5 million d’euros

d’argent public par an. Un autre sondeur, Pierre Giacometti , conseiller de campagne devenu conseiller

présidentiel, était également richement rémunéré (358.000 euros par an), via sa société, pour de similaires

prestations. Mieux, plus d’une centaine de sondages ainsi financés par l’Elysée étaient ensuite publiés dans

la presse (le Figaro, LCI) sans mention du commanditaire élyséen. Enfin, c’était l’institut Opinionway qui avait

récupéré, sans appel d’offre non plus, l’essentiel de ses sondages pour le compte de Buisson.

L’affaire était juteuse, la manipulation de l’opinion publique évidente.

Trois ans plus tard, certains croyaient l’affaire close. 

[Lire la suite sur sarkofrance.blogspot.com/]

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, Propagande - Desinformation | Pas de Commentaire »

Le programme du Front de Gauche : « L’Humain d’abord ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

 

Aux assemblées citoyennes

Prenez le pouvoir !

Assemblées citoyennes

Mode d’emploi

Les assemblées citoyennes sont des lieux de débats et de prises d’initiatives citoyennes.
Elles ne sont limités ni dans le temps, ni dans un lieu, ni même par une appartenance politique.
Elles sont un espace ouvert, de rencontre et de discussion où chacun et chacune doit trouver sa place.
Vous y ferez part de vos attentes, de vos envies, de vos analyses sur la situation politique. La finalité des assemblées citoyennes ne se trouve pas uniquement dans le constat. Des actions pourront être décidées en soutien aux luttes et résistances locales soulevées et débattues par les participants de l’assemblée.
C’est ici et là, dans dans vos lieux de vie, de travail, mais aussi dans le café au coin d’une rue que peuvent surgir ces assemblées. Les assemblées citoyennes fonctionneront dès lors que l’implication populaire y sera grande. Alors n’attendez pas ! Investissez, créez, organisez, pensez les assemblées citoyennes.

b1c.png pfase.jpg pgaucheunitaire.jpg prpubliqueetsocialisme.jpg ppartidegauche.jpg pconvergencesetpalternative2.jpg

titrelhumaindabord.jpg

En 2012, on va leur faire un dessin, les 9 thèmes du Programme du Front de gauche

 

ilfautreprendrelepouvoir.jpg

Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers

Le temps est venu de reprendre le pouvoir sur nos vies, et pour cela, nous voulons demain un gouvernement qui combattra le diktat financier des banques et des marchés.

  • Changer les missions de la banque centrale européenne pour une politique monétaire en faveur de l’emploi et du développement des services publics.
  • Mettre sous tutelle les banques qui spéculent et créer d’un pôle public financier permettant de réorienter les critères du crédit vers la production utile, l’emploi, l’innovation et la révolution écologique.
  • Abolir les privilèges fiscaux, notamment les 30 milliards d’euro d’exonération des entreprises et taxer les revenus capital au même niveau que ceux du travail.

 

partagerlesrichesses.jpg

Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale

La France n’a jamais été aussi riche mais ces richesses n’ont jamais été aussi mal partagées. Notre priorité absolue : éradiquer la pauvreté, la précarité et relancer l’économie par le partage.

  • Interdire les licenciements boursiers et rétablir le CDI à temps plein comme norme du contrat de travail.
  • Porter le SMIC à 1 700 euros net par mois pour 35 heures et instaurer d’un écart maximum de salaire de 1 à 20 pour toutes les entreprises.
  • Rétablir le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, augmenter les minimas sociaux et créer une allocation jeunesse d’autonomie.
  • Adopter un pacte de défense et de développement de nouveaux services publics (santé, logement, petite enfance…).

cologie.jpg

 

La planification écologique

Le capitalisme nous conduit à une catastrophe écologique planétaire. Nous n’avons pas de planète de rechange. Face à la tyrannie du productivisme, nous enclencherons la transition écologique de l’économie.

  • Créer un pôle 100% public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total et engager un débat public national sur la politique énergétique en France.
  • Mettre en place une taxe kilométrique pour réduire les transports de marchandises évitables et développer les transports publics de qualité.
  • Lutter contre la marchandisation des ressources naturelles, par exemple par la création d’un service public national de l’eau.

bonheurintrieurbrut.jpg

 

Produire autrement

Ce nouveau mode de développement, respectueux des hommes comme de l’environnement, constituera un puissant moteur de relance industrielle, d’emplois et d’innovation.

  • Redéfinir les filières industrielles prioritaires pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux
  • Sécuriser les parcours de vie par une véritable sécurité sociale de l’emploi et de la formation.
  • Des droits nouveaux pour les salariés dans l’entreprise et soutien à l’économie sociale et solidaire.

changermondialisation.jpg

 

La France pour changer le cours de la mondialisation

La France est la cinquième puissance mondiale, centrale dans la construction européenne. Nous avons les moyens de peser pour une mondialisation guidée par la coopération entre les peuples plutôt que par la concurrence, par le droit plutôt que par la force.

  • Retirer la France de l’Otan pour retrouver notre indépendance, rompre avec l’alignement atlantiste et agir pour la dénucléarisation et le désarmement multilatéral.
  • Annulation de la dette des pays pauvres et mise en place d’un Fond de coopération solidaire financé par une taxe de type Tobin et placé sous l’égide des Nations-Unies.
  • Reconnaitre l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967 avec pour capital Jérusalem-Est.

ilfautchangerlemoteur.jpg

 

S’affranchir du traité de Lisbonne et construire une autre Europe

L’Europe est au bord du gouffre. Il est temps d’écouter ceux qui avaient tiré la sonnette d’alarme dés 2005 en votant non au traité de constitution. Il faut en finir avec les dogmes libéraux que le Traité de Lisbonne concentre.

  • Replacer l’humain, la démocratie et le progrès social au cœur de la construction européenne.
  • Remettre en cause le pacte pour l’Euro+ et mettre en place un Fond de développement social, écologique et solidaire européen.
  • Prendre l’initiative d’un nouveau traité proposé par la France et adopté par Référendum.

changer.jpg

La République pour de vrai

Atteintes aux libertés, autoritarisme, discriminations : l’Etat Sarkozy s’en prend aux fondements même de notre République. Il est temps d’engager une refondation républicaine conforme à la devise, « Liberté, égalité, Fraternité ».

  • Réaffirmer la loi 1901 sur la laïcité comme pilier de la République, porteur de droits à tous.
  • Mettre en place un Ministère des femmes et de l’égalité dans tous les domaines.
  • Abroger les lois liberticides et sécuritaires et garantir la sécurité par la prévention et le développement d’une police de proximité.

mancipation.jpg

 

 

L’émancipation humaine en tête

La finalité de notre projet, c’est de donner à chacune et chacun les moyens de s’épanouir, de développer pleinement ses potentialités, d’être maître de sa vie.

  • Recruter dans l’éducation nationale afin de rétablir tous les postes supprimés.
  • Doubler l’effort de recherche publique et porter à 12 000 euros par an et par étudiant l’effort budgétaire public pour l’enseignement supérieur.
  • Porter à 1 % du PIB l’effort public pour les arts, la création et la culture.

 

assembles.jpg


 

Convoquer l’assemblée constituante de la VIe république

Pour gouverner à partir de la volonté populaire et non contre celle-ci, pour instaurer une démocratie véritable, indépendante des puissances dominantes de l’argent, nous voulons une VIe République pour donner des pouvoirs à la société toute entière, aux citoyens comme aux salariés.

  • Convoquer une assemblée constituante pour fonder une nouvelle République, reconnaissant notamment la citoyenneté d’entreprise, et généralisant la démocratie participative.
  • Abroger la réforme des collectivités, lutter contre le présidentialisme et rétablir la primauté du parlement sur l’exécutif.
  • Garantir l’indépendance de la justice et des médias à l’égard du pouvoir politique et des puissants.

 

 

Voir également :

sur pcfmaubeuge.unblog.fr/en-2012-on-va-leur-faire-un-dessin-la-crise/

Publié dans ECONOMIE, Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, SOCIAL | Pas de Commentaire »

M-Real Alizay (Eure) : 330 emplois menacés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Lu sur : Plus belles les luttes

En lutte

M-Real Alizay (Eure) : 330 emplois menacés dans ECONOMIE arton235-fbd2f Les M-Real licencient leur patron

Samedi 29 octobre, les salariés de l’imprimerie M-real

qui fabrique des ramettes de papier avaient décidé de

passer à l’action en deux temps :

 

 

-faire redémarrer l’usine et en licenciant leur patron qui souhaite fermer la boîte pour ne plus avoir de

concurrence avec ses autres sites

- organiser une journée portes ouvertes à l’intention de la population environnante mais également

auprès des élus locaux, départementaux et nationaux. On a ainsi vu le ministre de l’agriculture,

Bruno Lemaire, également élus dans l’Eure, visiter cette usine et déclarer à sa sortie

(avec une ramette sous le bras) : 

«  la détérioration de l’environnement économique, les difficultés croissantes de l’industrie du papier en

Europe ainsi que le contenu même de la proposition de reprise  » rendent «  impossible  » le redressement 

de cette usine. Il a dit déplorer «  profondément  » cette décision et que le groupe n’ait pas entendu

«  les efforts déployés par les syndicats et les élus, dans un esprit unanime, pour trouver une solution  ».

 

Au programme donc une porte ouverte à la population, venue en masse, et aux élus de la région. Certains,

les élus socialistes et ceux du Nouveau Centre, découvraient les enjeux de la fermeture de ce site, ainsi que

la mobilisation des salariés et des élus communistes des environs depuis 2006, date du premier plan social

de l’entreprise. Le président socialiste du département de l’Eure, Jean-Louis Destans, a fustigé

«  un scandale social et économique de la part d’une entreprise qui fait des profits  ». L’élu socialiste a appelé à

l’unité de toute la gauche pour faire triompher les salariés en faisant «  reporter la décision de la fermeture et

même en la faisant interdire  ». Une prise de position que Gaëtan Levitre, maire PCF d’Alizay et conseiller

général, a saisie immédiatement en appelant la gauche à «  passer à la vitesse supérieure  ».

m-real4 dans Luttes

 

 «  Le temps des motions et des communiqués de

presse est révolu  », lance-t-il.

Faute de législation permettant de réquisitionner

l’entreprise,  le maire d’Alizay s’est dit prêt, avec

l’appui, notamment financier, des collectivités

territoriales de la région (toutes à gauche) et de

l’État, à faire jouer son «  droit d’exproprier M-Real au titre de l’utilité publique  ».

[Lire la suite sur plusbelleslesluttes.org/]

 

HTML - 27.5 ko
JT 19-20 Haute-Normandie :
visite député européen Jacky Hénin
PDF - 550.4 ko
Visite Laurent Fabius
article Paris Normandie

 

Publié dans ECONOMIE, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le 12 novembre, à Carrefour Aulnoy : Opération « Vie Chère » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Initiative de la section d’Aulnoy

Opération « Vie Chère » !

Contre la vie chère, 12 novembre, à Carrefour Aulnoy

CONTRE LA VIE CHERE

Rassemblement et distribution de tracts, le 12 novembre,

avec les communistes d’Aulnoy et de la 19e circonscription,

à partir de 10h devant Carrefour Aulnoy.

En présence de Michel Lefebvre et Norbert Jessus,

conseillers généraux de la 19e circonscription.

 

 

 

 

Publié dans INFOS, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Gratuit : l’Humanité du 3 novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2011

Gratuit : l'Humanité du 3 novembre dans Presse - Medias humanitefr le 4 Novembre 2011

L’Humanité vous offre gratuitement ce numéro en format numérique.

hq_2011-11-03.pdf.jpg

 

Pour le lire, cliquez ici ou sur l’image.

 

 

Pour chaque abonnement à l’un de nos journaux réalisé sur notre site (version « papier »),

l’abonnement à sa version numérique est offert.

En attendant, vous pouvez consulter certains numéros  ici.

Abonnez-vous en ligne à l’un de nos titres en cliquant ici

Publié dans Presse - Medias | Pas de Commentaire »

La Fonderie du Poitou Aluminium ne fermera pas !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2011

Communiqué de la Fédération Métaux CGT, du Syndicat CGT FDPA, de l’UD CGT Vienne, Coordination CGT Renault :

La FDPA ne fermera pas !

Les grévistes de FDPA font plier les directions de Montupet

et de RENAULT

Après 8 semaines de grève, les salariés de la Fonderie du Poitou Aluminium ont repris le travail ce vendredi 28 octobre, après avoir signé un protocole d’accord de fin de conflit qui garantit :

- Le retrait du « plan de compétitivité ».
- L’absence de sanction pour les salariés grévistes.
- Sous réserve d’avoir les fonds disponibles, rechercher tous moyens pour limiter l’aspect financier (perte de salaire) de la situation présente.
- L’engagement du groupe Renault d’assurer la charge sur le site.
- Renforcer et poursuivre les négociations avec RENAULT pour obtenir le soutien sur un plan de charge (total ou partiel).

Dans l’unité des syndicats, la très forte mobilisation des salariés et les nombreux soutiens qu’ils ont obtenus ont stoppé net le plan de fermeture de la FDPA, concocté par les directions de RENAULT et de Montupet !

Car derrière le plan dit « de compétitivité », c’est la fermeture pure et simple de la FDPA qui était programmée, avec la délocalisation de la fabrication des culasses vers les pays à bas coûts et notamment la Bulgarie.

Lire la suite sur : PCF Fédération de la Vienne

Lire également :

sur humanite.fr/Renault a intérêt à reprendre sa fonderie

Publié dans ECONOMIE, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pour un audit citoyen de la dette en France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2011

Pour un audit citoyen de la dette en France dans Austerite humanite le 3 Novembre 2011

«Nous lançons un audit citoyen de la dette en France»

 

5689273479_767bb4e0f0 dans Democratie

 

Thomas Coutrot, vice-président d’ATTAC, donne son point

de vue sur le G20 de Cannes et annonce le lancement

d’une étude en France et dans d’autres pays européens

pour « construire des alternatives aux plans d’austérité

infligés aux peuples en Europe ».

 

 

« Lorsqu’on entend certaines réactions hystériques à l’annonce de la tenue 
d’un référendum en Grèce,

on comprend que 
la logique de la dette se heurte frontalement aux choix démocratiques élémentaires

des populations. 
En France aussi, cette question est extradémocratique : le remboursement de la dette

publique (50 milliards d’euros par an) constitue le deuxième poste budgétaire après celui de l’Éducation

nationale et ne fait pourtant l’objet d’aucun débat ! Il est temps de replacer la dette au cœur du débat

démocratique : d’où vient-elle ? Est-elle légitime ? Des intérêts privés en font-ils profit ? A-t-elle à voir

avec l’accroissement des dépenses publiques ?

Nous invitons les citoyens à s’emparer 
de ces questions qui ne sont pas réservées à 
des techniciens ou

des experts. Un collectif d’une vingtaine d’associations et syndicats se met en place pour un

audit citoyen de la dette publique. Il va travailler avec des collectifs locaux pour comprendre ce qu’est

la dette, tant sur le plan local que national, et pour construire des alternatives aux plans d’austérité

actuellement infligés aux Français et aux peuples en Europe.

Ce n’est pas un coup politique à la veille de la présidentielle en France. C’est un travail qui a certes

un contenu politique mais qui va s’étaler sur plusieurs années. D’autres audits citoyens sont en cours en

Grèce, en Espagne, au Portugal et en Irlande et nous espérons pouvoir les faire converger avec le nôtre.

Ce sera une réponse au chacun pour soi et aux graves dérives nationalistes auxquelles peut conduire

l’effondrement du modèle social européen, voire 
de l’Union européenne, dans un climat politique qui n’est

pas sans rappeler celui des années 1930… »

 

La Grèce au pas, l’Italie sous tutelle

Publié dans Austerite, Democratie, ECONOMIE, EUROPE, France, Grece, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

1...678910
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy