• Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

Commission européenne : Paris doit infliger plus d’austérité au peuple français !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2011

Source : Plume de presse12 novembre 2011par Olivier Bonnet

URL de l’article : http://www.plumedepresse.net/lue-sermonne-paris-de-ne-pas-infliger-plus-dausterite-au-peuple-francais/
 

L’UE sermonne Paris de ne pas infliger plus d’austérité

au peuple français !

Au secours, les libéraux attaquent ! Rigueur : la France ne va pas assez loin, titre étonnamment 

le Journal du dimanche, alors que l’annonce du nouveau plan de rigueur date d’il y a quelques jours à peine

Il ne s’agit pas d’un éditorial où un confrère nous donnerait son opinion sur la façon dont il faut nous

sauver du désastre-de-la-dette mais du compte-rendu de la conférence de presse donnée par un certain 

 

oropt.jpg

Olli Rehn. Vous ne connaissez pas ? Nous non plus, mais il est commissaire aux Affaires économiques

de l’Union européenne. C’est le bel homme ci-contre au creux des courbes. Et donc ce type-là,

qui n’est élu par personne mais désigné par la Commission européenne (CE), surveille

que les gouvernants français appliquent bien la loi de la dictature financière,

en envoyé spécial du roi des rois d’Europe, Manuel Barroso, président de la CE.

« Jeudi, le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn, a dressé un constat sévère des finances de l’Etat :

en l’absence de nouvelles mesures, en plus du plan annoncé lundi par François Fillon, le déficit public

de la deuxième économie de la zone euro ne devrait s’améliorer que légèrement, demeurant à 5,1% du Produit

intérieur brut en 2013, soit bien au-dessus de la cible officielle de retour à 3% du PIB conforme au Pacte de

stabilité européen. » Eh bien oui, Sarkozy le scélérat a signé le Pacte de stabilité – Nota bene, penser à le

remettre en cause en mai 2012 : allo François Hollande ? Pacte de stabilité au nom de la sacro-sainte lutte

contre l’inflation, pour laquelle est « nécessaire » qu’on sabre les dépenses sociales et qu’on privatise tout.

Alors l’UE, qui prétend nous gouverner et nous imposer son ordre – toujours plus pour les riches et rien

pour les autres -, nous envoie des commissaires qui « dressent des constats sévères » puis « estiment »,

« exhortent » et « précisent » : « Ces mesures sont « importantes », a estimé le commissaire européen,

qui n’en a pas moins exhorté Paris à « annoncer le plus vite possible » ce qu’il entend faire pour que son déficit

reste conforme aux objectifs de l’UE à l’horizon de 2013. » Et que ça saute ! « Pour ce qui concerne 2013,

des mesures supplémentaires sont nécessaires pour corriger le déficit public excessif » du pays, a-t-il

précisé. » Vous êtes bien gentils, vous les Français, avec votre austérité à 19 milliards

(12 pour le premier plan, et 7 de mieux trois mois plus tard avec le magnifique

sauvetage-de-la-faillite-de-la-France-et-de-son-triple-A signé Fillon-Sarkozy lundi dernier).

Mais faudrait voir à faire mieux. Vendez la France en tranche, autorisez le licenciement des fonctionnaires

et virez-nous toutes ces feignasses, faites quelque chose quoi !

Et si on votait Front de gauche ?

Oh nous vous entendons d’ici : « vous, les gauchistes, vous critiquez toujours tout mais vous ne proposez

jamais aucune solution ». Variante : « ce que vous proposez n’est pas réaliste ». Et l’argument qui tue,

devant lequel on est censé se coucher et qui tient en six mots : « la dette, la dette, la dette ». Alors d’abord

ladite dette est parfaitement illégitime – Nota bene, penser à l’annuler en mai 2012, hein François ! -,

c’est une insupportable escroquerie comme nous l’écrivions il y a deux jours. L’arnaque du siècle comme la

dénonce le collectif A vif(s) formé entre autres d’Étienne Balibar, philosophe, Aurélie Trouvé,

présidente d’Attac, Michel Husson, économiste, Jacques Généreux, économiste aussi (Front de gauche),

Gus Massiah, « personnalité des mouvements altermondialistes », et Clémentine Autain, directrice

du mensuel Regards (Fédération pour une alternative sociale et écologique, Front de gauche).

Mais en plus, regardez donc cet amour de tableau, réalisé par le syndicat Solidaires, qui donne une bonne

idée de ce que serait une autre politique. Une politique vraiment de gauche. Hein, François ! François ?

Commission européenne : Paris doit infliger plus d'austérité au peuple français ! dans Austerite deficit

 

Post scriptum : nos appels à François Hollande, pour qui les prendrait au premier degré, sont hélas de l’humour.

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Front de Gauche, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

La démocratie en danger !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2011

La démocratie en danger ! dans Austerite cropped-patrick-le-hyaric-huma3-new212 novembre 2011

Jeudi, l’agence de notation Standard and Poor’s publiait « par erreur »,

la dégradation de la note française. Une faute irresponsable, qui a

pourtant eu des répercutions.

Réaction de Patrick Le Hyaric

La démocratie est en danger

sp1.jpg

Sous couvert de gouvernements dits «techniques» et «d’unité nationale»,

un coup de force caché se déroule sous nos yeux.

 

Celui de l’oligarchie financière qui prend directement les rênes des pays de l’Union Européenne les plus en

difficulté. Ceux là mêmes qui ont conduit l’Europe dans l’inextricable crise que nous connaissons. Ce syndicat

malfaisant des anciens de Goldman Sachs, de la Banque centrale européenne et de la Commission de

Bruxelles, s’est associé avec des cabinets de l’ombre installés dans les arrière-salles des banques et des

bourses, baptisés agences de notation. Avec leurs amis en fonction dans ces mêmes institutions,

ces prédateurs prennent d’autorité le pouvoir pour appliquer d’une main de fer une super-austérité qui mène

les pays à la ruine. Voilà que l’une de ces agences, «Standard and Poor’s», avait préparé un communiqué qui

aurait conduit automatiquement à augmenter le service de la dette de l’État français, augmentant

artificiellement les taux d’intérêt des emprunts d’État le jour même où la Commission de Bruxelles demandait

quasiment un troisième plan d’austérité au gouvernement.

[Lire la suite sur patricklehyaric.net/]

 

Publié dans Austerite, Democratie, ECONOMIE, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Salah Hamouri : Envoyez vos mails à l’Ambassade d’Israël en France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2011

 

Campagne massive de mails vers l’Ambassade d’Israël

en France

 

Salah Hamouri : Envoyez vos mails à l'Ambassade d'Israël en France dans Israel salah-hamouri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

envoyer à information@paris.mfa.gov.il

 

« Monsieur l’Ambassadeur,

Un document officiel du CICR indique que, selon les autorités israéliennes, notre jeune compatriote Salah Hamouri

qui « a été arrêté le 13.05. 2005 doit effectuer 6 ans, 8 mois et 15 jours de prison ».

Il doit donc être libéré le 28 novembre prochain.

Je vous demande instamment d’intervenir pour que cette libération se réalise à la date indiquée qui est légale et

non pas à une autre date, le 12 mars 2012 par exemple – date décidée totalement arbitrairement

par l’administration pénitentiaire.

Si Israël est bien un « Etat de droit » alors rien ne peut justifier pareille menace ou décision.

Salah Hamouri a accompli sa peine.

Il doit sortir le 28 novembre prochain ! Je vous demande d’intervenir auprès de votre gouvernement »

 

Publié dans Israel, PETITION | Pas de Commentaire »

Propositions du Front de Gauche pour sortir de la crise

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 novembre 2011

 

bc.png

 

Face à la crise, les gouvernements de l’Union européenne appliquent partout les mêmes recettes. Pourtant, loin de s’atténuer la crise ne cesse de s’aggraver et les peuples payent chaque jour un tribut de plus en plus important.

L’exemple de la Grèce est particulièrement terrible. Voilà maintenant plus d’un an et demi que les plus grandes instances européennes et internationales (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) interviennent directement pour « sauver la Grèce ». Le peuple grec a déjà subi plus de 8 plans d’austérité. Pourtant les conditions de vie ne cessent de se dégrader. L’économie grecque n’est toujours pas relancée et la dette s’est creusée.

Dans son programme l’Humain d’abord, le Front de Gauche propose d’engager une nouvelle politique capable de sortir de la crise.

 

Gouverner face aux banques et aux marchés financiers

Lutter contre la spéculation

  • Interdire les mécanismes spéculatifs (ventes de gré à gré, vente à découvert, achat de CDS (contrat d’assurance) par des institutions financières qui ne possèdent pas le titre assuré etc.)
  • Séparer les banques de dépôts et les banques d’affaires
  • Contrôler et les mouvements de capitaux et taxer voire interdire les mouvements spéculatifs (circulation d’argent ne correspondant à aucune contrepartie dans l’économie réelle)

Desserrer l’étau de la finance et des banques privées

  • Autoriser la BCE à racheter des titres de dette publique.
  • En attendant la réforme de la BCE, permettre à la Banque de France de racheter les titres publics
  • Créer un pôle public bancaire y compris par “la nationalisation de banque et de compagnies d’assurance”
  • Obliger les banques et les institutions financières à détenir dans leurs fonds propres des titres de dette publique afin de contribuer au financement du pays

Ne pas rembourser toute la dette

  • Réaménagement négocié des dettes publiques, l’échelonnement des remboursements, la baisse des taux d’intérêts les concernant et leur annulation partielle.
  • Moratoires et audits sous contrôle citoyen.


S’affranchir du traité de Lisbonne

  • Conformément au mandat qui nous aura été donné par le peuple français pour mettre en place une politique de gauche dans notre pays, nous refuserons d’appliquer des directives contradictoires à nos engagements. Notre désobéissance fera tache d’huile dans l’Union et dans la zone euro d’autant plus que le traité de Lisbonne interdit toute politique efficace contre la crise.
  • Permettre à la BCE de racheter la dette publique ou recourir à la Banque de France si la BCE n’est pas réformée ou en attendant qu’elle le soit (désobéir à l’article 123 TFUE qui l’interdit)
  • Défendre la souveraineté budgétaire de la France :
  • Ne pas faire voter la “règle d’or” (donc désobéir au dernier sommet)
  • Ne pas appliquer le “pacte Euro +” et le “semestre européen” (contrôle du budget national par la Commission avant son examen par le Parlement)
  • Ne pas appliquer les directives de libéralisation des services publics
  • Lutter contre le libre-échange : instaurer une taxe kilométrique et des prélèvements nationaux concertés sur les importations de productions délocalisées (désobéir à l’article 206 TFUE sur la “suppression des restrictions aux échanges internationaux“)

Relancer l’activité par le partage des richesses et la planification écologique

Alors que toute l’Europe s’enfonce dans la récession et que l’austérité aggrave la crise, il faut relancer l’activité :

  • par l’augmentation des salaires et du SMIC
  • par des investissements publics financés par des hausses d’impôts sur les plus riches et les grandes entreprises (revenu maximum, passage de 5 à 14 tranches d’impôt sur les revenus, suppression des niches fiscales et des exonérations de cotisations sociales etc.)
  • par la bifurcation du système productif par la planification écologique
  • par la relocalisation des productions

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Front de Gauche, PCF, Politique fiscale, Presidentielle 2012, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Lettre d’un enseignant retraité au »sergent recruteur » de son Académie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 novembre 2011

Reçu par courriel

Comme tous les retraités de l’académie d’Orléans - Tours, un collègue parti habiter près de Chinon a reçu un  courrier du rectorat….

Sa réponse en date du 29 octobre 2011 :

Madame la Rectrice,

            Je viens de recevoir une lettre, datée du 18 octobre 2011 et signée par Madame la Responsable de la Division des Personnels Enseignants, qui m’informe que je peux être recruté, en tant que professeur retraité de l’Éducation Nationale, comme « agent vacataire » dans votre académie. J’ai d’abord cru que cette lettre n’était qu’un canular concocté par quelque esprit indocile ayant subtilisé un tampon officiel pour fabriquer un faux. Mais, après enquête auprès d’ex-collègues, j’ai été obligé d’admettre, à ma plus grande stupéfaction, que cette lettre émanait bien de vos services !

            Vous m’invitez, si je le souhaite, à « compléter [mes] revenus » en acceptant d’être recruté comme « agent vacataire » pour « assurer quelques heures d’enseignement à l’année ou pour un ou plusieurs remplacements ».

            « Compléter [mes] revenus » ? D’accord, mais j’ai une autre solution : plutôt que de me proposer cette rémunération horaire de « 34,30€ bruts dans la limite de 200 vacations par an », me rendre les 4% que vous m’avez volés, à mon départ en retraite à 60 ans, en vous faisant complice de cette honteuse réforme des retraites décidée en 2003. Avez-vous mesuré combien cette proposition financière est insultante ? Il s’agit de reprendre une « activité », dites-vous. Je vous rappellerai donc, au cas où vous l’auriez oublié, que le taux horaire net actuel d’une heure supplémentaire pour un professeur en activité peut aller de 29,42€ à 55,52€, selon le grade d’une part, selon le nombre d’heures supplémentaires étant réellement effectuées d’autre part (la première, imposable à tous en cas de besoin, étant mieux rémunérée). Qui serait assez fou pour se laisser séduire par cette pratique de sergent recruteur d’une autre époque, sergent recruteur qui avait du moins l’excuse de ne guère avoir d’autres moyens pour trouver des soldats !

            « Retrouver un contact avec les élèves » ? Au lieu d’essayer de soudoyer de la façon la plus vile d’anciens enseignants, ne devriez-vous pas plutôt tout faire pour que les jeunes qui choisissent le métier d’enseignant, dans les conditions actuelles rendues toujours plus difficiles, soient effectivement bien préparés à nouer les meilleures relations avec leurs futurs élèves grâce à une véritable formation au métier aujourd’hui disparue avec votre entière complicité ?

            Votre hypocrite sollicitude à l’adresse des professeurs retraités pourrait peut-être faire rire celui qui ne verrait pas qu’elle n’est que la conséquence de la politique ministérielle actuelle qui détruit systématiquement le service public d’éducation au point de dramatiquement mettre en cause l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Depuis des années – et surtout depuis 2007 – des dizaines de milliers de postes ont été supprimés : vous avez accepté cette politique et, cet acte d’allégeance ne vous suffisant pas, vous cautionnez maintenant cette infâme campagne publicitaire ! On pourrait presque avoir de la compassion à votre égard, tant il est vrai selon La Boëtie, que « c’est un extrême malheur d’être sujet à un maître » : mais je n’en aurai pas, tant il est encore vrai, selon le même auteur, que ce maître n’a finalement que la puissance que ceux qui le servent « misérablement » veulent bien lui donner. Se soumettre ou se démettre ? Vous avez choisi la première solution. Alors allez dire de ma part à vos petits maîtres du moment, et au premier d’entre eux – à cet « hommeau » selon le néologisme forgé par La Boëtie à partir du latin homunculus signifiant petit homme –que la farce tragique que vous faites jouer à vos services à propos de ce type de recrutement n’est pas du tout de mon goût, et que j’éprouve le mépris le plus profond à l’égard de ceux qui aujourd’hui préfèrent imposer à la France la dictature des marchés plutôt que de tout faire pour développer impérativement l’intelligence et la culture nationales.

            Je vous prie de croire, Madame la Rectrice, à l’expression de ma très petite considération.

                                                        

Publié dans Education nationale | Pas de Commentaire »

Réaction d’Alain BOCQUET, Député du Nord, aux mesures annoncées par F. Fillon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2011

Source : PCF Arras8 novembre 2011

 

Alain Bocquet

 

Réaction d’Alain Bocquet,

Député du Nord,

aux mesures annoncées

par F. Fillon

 

 

Faire payer les peuples et le monde du travail. Le principe qui vient de présider au déroulement du G20 cannois connaît, au lendemain même de son achèvement, une application directe en France, avec le second plan de rigueur imposé en 2011 à nos concitoyens par Nicolas Sarkozy, la droite et le gouvernement.Les nouveaux coups portés au régime des retraites, le renforcement de l’injustice fiscale avec l’augmentation de la TVA qui frappe dans le budget des familles en pénalisant d’abord les plus pauvres, la désindexation des prestations sociales : tout cela s’ajoute, au pays du CAC 40 et du Medef, aux mesures draconiennes annoncées voici trois mois et dont les salariés et les ménages devaient déjà supporter l’essentiel : 6,5 Milliards d’euros sur 10.

Venant d’un pouvoir qui tire argument d’avoir refusé le moindre coup de pouce au Smic depuis 2007, qui coupe dans toutes les dépenses sociales de l’Etat en 2012 et qui poursuit la liquidation des services publics (école, santé, justice …) avec 150.000 postes de fonction publique supprimés en 5 ans, ce plan d’un nouveau « Père la rigueur » va saper un peu plus le pouvoir d’achat des Français, peser sur la consommation, porter plus encore atteinte au dynamisme de l’économie dans une France au bord de la récession, et où le chômage, mois après mois, ne cesse d’augmenter.

La manifestation contre la vie chère et l’austérité annoncée à Lille* le samedi 26 novembre prochain, vient donc à point nommé pour dénoncer haut et fort l’iniquité des politiques mises en œuvre, et pour se rassembler dans l’exigence de mesures répondant aux attentes prioritaires du monde du travail et des familles pour la revalorisation des salaires, la justice sociale et le respect de la dignité.

* ainsi qu’à Lens le même jour

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Région 59/62 : Région sinistrée !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2011

Vu sur : PCF Nord

Région 59/62 : Région sinistrée !

Sources : Secours Catholique (Voix du Nord du 10 novembre 2011). Télécharger l’article :

PDF - 372.5 koSecours catholique

Chiffres France/Region 59/62

 

Publié dans France, INFOS, PRECARITE | Pas de Commentaire »

14-18 : Même les morts de Verdun n’ont plus le droit au respect

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2011

Site national du PCF11 novembre 2011par Olivier Dartigolles

Projet de loi pour le 11 novembre :

un détournement inacceptable de l’Histoire

 

un détournement inacceptable de l'Histoire

De l’instrumentalisation de la lettre de Guy Môquet

en début de mandature aux dernières cérémonies

du 11 novembre avant les prochaines élections

présidentielles, Nicolas Sarkozy n’aura cessé de

vouloir réécrire l’Histoire. Aujourd’hui, il entend ainsi

imposer que

« chaque 11 novembre, tous ceux qui ont donné

leur vie pour la France, que ce soit pour la

défense de la patrie ou lors des opérations

extérieures auxquelles notre pays participe, seront

également associés à cet hommage solennel de la nation ».

Nicolas Sarkozy détourne l’hommage aux victimes de ce qui a été une immense et inutile boucherie pour justifier,

l’engagement hier contre des peuples colonisés en lutte pour leur liberté,et, aujourd’hui, la participation de

soldats français à la guerre en Afghanistan. C’est inacceptable. Les peuples européens ne doivent jamais oublier

l’immense horreur de celle qu’on a appelée malheureusement à tort :« la der des ders ».

 

Lire également :

sur agoravox.fr/Sarkozy et le jour national de mémoire : une manipulation

A voir :

sur dazibaoueb.com/ Tombés au front

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaire »

Parce qu’on a besoin de décider !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2011

 

Parce qu'on a besoin de décider ! dans Front de Gauche Affiche-FDG-Decider

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Plan Fillon : la facture détaillée et expliquée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2011

Accueil 10 novembre 2011 – Yves Housson

 Austérité

Plan Fillon : la facture détaillée et expliquée

 

fillon3.jpg

L’Humanité 
a chiffré le coût des mesures d’austérité

– TVA, impôts, mutuelles, etc. –  annoncées en août

et en novembre pour 
un couple avec deux enfants 


et un célibataire.

Ce ne sont que « quelques sacrifices », plaidait, lundi, le premier ministre, François Fillon, censés nous protéger

du pire. Des « efforts collectifs » imposés surtout aux ménages aisés, tente-t-on de nous faire croire.

L’Humanité s’est livrée à un chiffrage de l’impact des plans d’austérité annoncés le 24 août et le 7 novembre.

Dans les deux cas de figure que nous avons retenus, un célibataire gagnant 1 416 euros par mois et un couple

avec deux enfants disposant de 3 500 euros de revenus, pas précisément des privilégiés, donc, la facture est

salée : 325 euros de dépenses supplémentaires, sur l’année 2012, pour le premier, 446 euros pour le second.

Auxquels s’ajoute, pour notre famille de deux enfants, un manque à gagner de 66 euros dû à une moindre

revalorisation des allocations familiales. Le plafonnement des prestations familiales est sans doute l’une des

mesures les plus symboliques : elle touche, pour des sommes non négligeables, toutes les familles, quel que soit

leur revenu. De même, s’agissant de l’impôt sur le revenu, le gel du barême se soldera-t-il par un niveau

d’imposition plus élevé pour l’ensemble des contribuables imposables, tandis que de nombreux foyers jusqu’alors

non imposables se retrouveront soumis au paiement de l’impôt sur le revenu.

 la TVA, une injustice profonde

Quant à la hausse de la TVA à taux réduit de 5,5 % à 7 %, si elle ne s’applique pas à l’alimentation, l’énergie

et les produits et services destinés aux handicapés, elle fera valser les étiquettes de quantité d’autres produits

de consommation courante : livres, cinéma, musées, parcs à thèmes, locations de vacances, médicaments non

remboursables, transports de voyageurs, repas de cantines d’entreprises, logement et nourriture dans les

maisons de retraite… Et l’on sait l’injustice profonde de la TVA, qui prélève la même somme dans les poches

d’un travailleur pauvre et d’une Liliane Bettencourt. On peut d’ailleurs en dire autant de la taxation des mutuelles

santé qui, en trois ans, de 2008 à 2011, a explosé, passant de 2,5 % à 13 % de la cotisation acquittée par

les assurés. L’an prochain, selon la Mutualité française, les contrats seront ainsi renchéris de 4,7 %. Significative,

notre simulation est incomplète. Elle ne prend pas en compte, par exemple, les conséquences de la hausse de la

TVA sur les travaux engagés par les offices HLM : « Cela va nous coûter un peu plus d’un million d’euros », calcule

Stéphane Peu, président de Plaine Commune Habitat, en Seine-Saint-Denis. Ce qui représente un surcoût d’environ

59 euros par foyer. Et conduira inéluctablement à différer des travaux d’entretien, de réfection d’ascenseurs,

de réhabilitation. Tandis que grandes fortunes et entreprises sont tout juste égratignées, la potion Fillon aura

des effets sévères sur des millions de nos concitoyens en difficulté et, en bout de course, sur l’activité économique,

toujours tirée par la consommation populaire.

 

Plan Fillon : la facture détaillée et expliquée dans Austerite info_1

infos_2 dans ECONOMIE

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

1...45678...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy