• Accueil
  • > SANTE
  • > Santé : De plus en plus de Français renoncent à se soigner

Santé : De plus en plus de Français renoncent à se soigner

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 novembre 2011

Source : Rouge Midi29 novembre 2011

Les vraies causes du renoncement aux soins des Français

 

arton636020a51.jpg

Elie Arié, dont on peut par ailleurs contester les prises de position, résume assez bien ici les causes de renoncement aux soins.

Si le chiffre de 50% des Français qui renonceraient à des soins est sans doute excessif [1]et non recoupé par d’autres enquêtes, le nombre d’obstacles dissuasifs aux soins dits « de premier recours » (il n’y a heureusement personne, en France, qui ne soit pas hospitalisé ou qui ne bénéficie pas d’une prise en charge à 100 % pour une affection grave) ne cesse d’augmenter [2].

 

1 – Dépassements d’honoraires des spécialistes de ville.

Le dépassement moyen est passé de 25 % en 1990 à 54 % en 2000, et certainement davantage aujourd’hui : le problème n’est donc plus marginal, comme il l’était autrefois ; dans certaines régions, il devient impossible de trouver des membres de certaines spécialités appliquant les tarifs conventionnels, même si tous n’appliquent pas des dépassements financièrement dissuasifs.

Les pouvoirs publics ont une part de responsabilité dans cet état de choses, en ayant gelé les tarifs des spécialités à plateau technique depuis de nombreuses années ; si leur projet est d’évoluer, sans le dire, vers un système de soins à la britannique, où la médecine de ville n’est assurée que par les généralistes et où les seuls spécialistes qu’elle finance sont ceux des hôpitaux, ils ne semblent pas conscients que la pénurie prochaine et inévitable de généralistes rendra inapplicable cette solution en France.

2 – Le « reste à charge » trop élevé pour certains

Si la consommation des soins médicaux est actuellement financée à 76% par la Sécurité Sociale, à 14 % par les complémentaires, et à 10 % par les patients, ces chiffres globaux masquent de grandes disparités, surtout si on y rajoute le montant des prélèvements sociaux et des primes d’assurances complémentaires ; ainsi, 15,3% des personnes ayant une assurance complémentaire déclarent avoir renoncé à des soins en 2008 pour des raisons financières, mais on ignore tout de la nature de ces soins : objectivement nécessaires, ou « de confort » (cures thermales, etc.) ? sans incidence pour l’avenir, ou devenant vitaux plus tard ?

3 – L’accès de plus en plus cher aux complémentaires

Les tarifs des complémentaires ont augmenté de 5,4% en un an ; 13% des ouvriers et 18% des chômeurs n’ont aucune complémentaire (effet de seuil : revenus trop élevés pour bénéficier de la CMU, trop faibles pour s’en offrir une) ; la récente taxe sur les contrats dits « responsables », qui ne pratiquent aucune sélection des assurés selon leur état de santé, va aggraver la situation des « assurés à risques » ; rien n’indiquant une inversion de cette tendance, on s’achemine vers une démutualisation pour les contrats individuels et une réduction des garanties couvertes par les contrats collectifs.

[Lire la suite sur rougemidi.fr/]

Une Réponse à “Santé : De plus en plus de Français renoncent à se soigner”

  1. Bréda dit :

    Les vraies causes du renoncement aux soins des Français ?, vous voulez savoir : tout simple les gens non plus assez d’ argent pour payer les médicaments pas assez ou non remboursé à la pharmacie !

    Du confort ?, ne vous en faîtes pas trop pour les cures thermales, beaucoup se font une joie d’ aller pour profiter du système, et ceux qui en auraient réellement besoin ne le demandent pas, car il y a toujours un coup perso qu’ils ne peuvent assumer !

    Du nécessaire ou du vital : alors là parlons-en ! : vous trouvez normal vous , que des personnes atteintes de cancer soient obligées de payer des éléments que je trouve moi vital psychiquement telle une perruque et tout ce qui est soi-disant du confort! A ce moment là du confort ça n’ est pas du luxe mais un « médicament » !

    De même une enfant qui fait des angines et bien souvent répétitives et purulentes, et bien niet de niet, rien de rien, tout est payant !. Tout ce qui était prescrit avant pour la toux le nez la gorge c’ était du pipo !, ba si !, puisque maintenant il n’ y a rien d’ autre et que les mêmes médicaments sont toujours vendu à la pharmacie, oui vendu plus remboursé ! ( allez voir votre médecin vous verrez bien que ce que j’ avance est la vérité .)

    De même pour la circulation veineuse , et quand vous aurez des enfants avec des complications pulmonaires, des femmes ( et même hommes ) avec des complications veineuses, et bien vous irez tous dire merci à sarko !!!

    Oui les Français renoncent aux soins et pas ceux de confort, et la classe touchée augmente comme pour le reste, c’ est le même combat !; Mais voyons on le sait bien tous, les Français se gargarisent aux médicaments, sont fainéants, râlent pour rien, ne sont jamais contents etc etc … n’ est-ce pas mr sarko ?.

    Je n’ ai qu’un seul souhait, c’ est que les politiciens arrêtent de discuter , ce qui ne sert à rein, personne ne les écoute, car leurs discours est loin d’ être entendu du tout un chacun. Parler aux siens n’ amènent rien de plus !, c’est agir qu’il faut faire et vite, ou alors ne pas faire espérer les gens et leur laisser croire qu’il y a un espoir!. L’ espoir c’ est tout arrêter et maintenant!, on est des millions, milliards même!, ils ne sont que quelques centaines à tout diriger . trouvez où est l’ erreur !

    M-A B

Répondre à Bréda Annuler la réponse.

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy