• Accueil
  • > Environnement
  • > Conseil régional : Intervention d’Annick Mattighello sur la suppression des trains corail

Conseil régional : Intervention d’Annick Mattighello sur la suppression des trains corail

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 novembre 2011

Lu sur : PCF Maubeuge - 25 novembre 2011

 

images1.jpgConférence permanente du Conseil Régional du 14 novembre 2011

Intervention de madame Annick Mattighello

sur la suppression des trains corail

“Monsieur le Président, chers collègues, j’ai eu déjà l’occasion d’intervenir ici même sur les problématiques causées à la fois par la mise en œuvre du cadencement, mais surtout par la suppression de quatre allers-retours Maubeuge – Paris à partir du mois prochain. Dans un mois, s’il n’y a pas de réaction, prise de position, le dossier est plié.

Vous êtes venu, Monsieur le Président, récemment, et c’était un grand honneur pour nous, la population et la jeunesse, poser la première pierre de l’université de Maubeuge ; demain, nous aurons, je l’espère, un grand lieu de ressource santé par un tout nouveau et bel hôpital de la Sambre sur Maubeuge. Nous avons une des populations les plus jeunes de la région Nord – Pas de Calais sur la Sambre-Avesnois et au moment où on parle d’écologie, d’application du Grenelle 2 de l’environnement, nous sommes en train de favoriser le retour à la voiture par, notamment, la suppression du ferroviaire et les difficultés que nous avons à mettre, sur la Sambre, un dispositif de SPL pour les transports bus collectifs qui va faire, d’ailleurs, je pense, l’objet d’un débat dans les jours ou les semaines qui viennent au sein de notre région.

Je vous rappelle qu’il y a déjà eu une très grande manifestation sur Aulnoye-Aymeries, avec notamment les élus qui, dans ce schéma, n’ont pas du tout été concertés, nous avons été mis devant le fait du prince, le fait accompli. Nous avons réuni les élus, nous avons réuni, évidemment, les usagers, avec une association qui a une aura régionale, voire nationale, « À fond le train », et, évidemment, une catégorie qu’on oublie un peu dans ces débats, les cheminots eux-mêmes, qui sont directement concernés par la mise en place de ce nouveau dispositif et qui vont certainement essuyer les plâtres en première ligne avec les usagers.

J’entends Monsieur WACHEUX nous dire : « Nous avons fait un recueil de toutes les doléances, nous les avons envoyées », soit, c’est très bien, mais nous aimerions rapidement avoir les réponses et les retours à ces doléances, parce que je le dis, à la même époque au mois de décembre, nous aurons tous assisté à des drames de transports au niveau de notre région, mais au niveau de la Sambre en particulier…”

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy