• Accueil
  • > Austerite
  • > Tous à la manif le 26 novembre pour dire NON aux politiques d’austérité !

Tous à la manif le 26 novembre pour dire NON aux politiques d’austérité !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 novembre 2011

PCF Nord

Ils veulent nous faire payer la dette,

nous demandons à partager les richesses !

 

Contre l’austérité

Tous à la manif le 26 novembre !

Non aux politiques d’austérité

Partageons les richesses, pas la dette

Manifestation samedi 26 novembre

À Lille 11h – Place de la République

À Lens, 10h place du Cantin

 

Contre la Vie Chère

La manif se prépare !

Nord Eclair le 21 novembre 2011

Front de gauche : défilé contre l’austérité le 26 novembre

phpThumb_generated_thumbnailjpg-3 dans LuttesLes responsables communistes de la région annoncent deux manifestations qui auront lieu le 26, à 10h à Lens et 11h à Lille.

Militants et sympathisants du Front de Gauche manifesteront à Lille et Lens ce samedi pour tenter de faire entendre un discours différent sur la crise économique qui traverse l’Europe.

Face aux discours de la rigueur, les partisans de Jean-Luc Mélenchon veulent faire entendre un autre discours de la méthode. « On entend beaucoup la même voix. On nous dit qu’il n’y aurait pas d’autre choix que de faire payer les peuples. C’est la rigueur ou la ruine », s’empourpre Fabien Roussel, patron de la fédération du Nord du PCF. « Or, nous, ce qu’on veut, c’est un meilleur partage des richesses qui existent. En 20 ans, les salaires dans les pays de l’OCDE ont augmenté de 80 % tandis que les dividendes ont augmenté de 350 %. En France, ce sont 85 milliards qui ont été distribués aux actionnaires en 2010. »

Face aux plans de rigueur, les communistes proposent donc de revoir de la cave au grenier le partage capital-travail : « L’allégement de l’ISF a coûté 1,8 milliard. Les niches fiscales, ce sont 145 milliards. L’État s’est privé de recettes fiscales ! », explique doctement Fabien Roussel qui va même jusqu’à reluquer sur les « 31 milliards de patrimoine des 20 familles les plus riches de la région. Une petite contribution pourrait être demandée… »

A contrario, entre la hausse de l’impôt sur la fortune, l’augmentation de la taxation des revenus financiers de 19 à 41 %, la suppression de 50 milliards de niches inefficaces ou 15 milliards récupérés sur les exonérations de charges sociales, « ce sont 180 milliards pour le budget tout de suite » , que pense pouvoir dégager Fabien Roussel, « petit livre rouge » de Jean-Luc Mélenchon à l’appui. « Il se vend bien. 3.000 rien que dans la région », lâche-t-il avec gourmandise.

Face à l’austérité, les communistes sont donc décidés à faire valoir leurs arguments dans la rue le 26 novembre. D’autant que le contexte régional s’y prête sur fond de crise à Seafrance ou Sevelnord. « On refuse de recapitaliser Seafrance alors qu’on l’a fait pour les banques.

Quant à Sevelnord, ce sont 2.600 emplois qui sont menacés alors que Peugeot a dégagé 806 millions de bénéfices et investi à l’étranger. Nous ne sommes pas contre, mais pas sur le dos du Nord-Pas-de-Calais », martèle Fabien Roussel.

SÉBASTIEN LEROY

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy