• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 novembre 2011

Nouveau plan d’austérité : « la saignée sociale va tuer le malade »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2011

Site national du PCF – 7 novembre 2011 – Pierre Laurent

Fillon/austérité :

« la saignée sociale va tuer le malade »

 

Gel des dépenses de l’État, diminution des prestations sociales et avancée d’un an du passage à

62 ans de l’âge légal de départ en retraite, augmentation de la TVA…

Le plan annoncé par François Fillon est une véritable provocation sociale, une accélération

fracassante et catastrophique dans l’austérité généralisée.

C’est le début d’un scénario à la grecque et on connaît la fin du film. La saignée sociale n’assainira

pas les finances publiques mais tuera le malade. Au terme de cette politique il n’y aura pas de

déficit 0 en 2016, mais bien tout à la fois une catastrophe sociale, une catastrophe économique et

une catastrophe pour les finances publiques.

Le Premier ministre François Fillon vient en fait de confirmer aux institutions financières la soumission

du gouvernement français aux plans d’ajustement structurels, qu’avec la BCE, la Commission

européenne et le FMI, les marchés imposent à tous les peuples d’Europe, un par un et en les

dressant les uns contre les autres.

Faut-il rappeler à Monsieur Fillon qu’en 1945, c’est la mise en œuvre du programme du Conseil national

de la résistance (CNR) fondée sur une politique de progrès social et de solidarité qui a reconstruit le pays.

Est-ce alors aujourd’hui le retour au ticket de rationnement?

 

Nouveau plan d'austérité : « la saignée sociale va tuer le malade » dans Austerite Crise-PCF

Reprendre le contrôle public des institutions financières et bancaires,

taxer réellement les revenus du capital et la spéculation financière sont

aujourd’hui des préalables pour qui veut sortir le pays et l’Europe de la crise.

Le Front de gauche propose de construire une politique de sortie de crise

qui s’appuie sur la réévaluation des salaires, le rétablissement du droit

à la retraite à 60 ans à taux plein pour toutes et tous et la relance de

l’investissement public.

 

Publié dans Austerite, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Motion des organisations syndicales de retraité(e)s du Nord et du Pas-de- Calais

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2011

Reçu par courriel

Motion  des organisations syndicales de retraité(e)s

du Nord et du Pas-de- Calais

CFDT, CFTC, CGT,  FGR-FP,  FSU, SOLIDAIRES, UNSA

 

A   Monsieur le Préfet de Région

                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
Le 6 octobre 2011, les retraités ont manifesté massivement. Nationalement à Paris et localement 

sur tout le territoire à l’appel de leurs organisations syndicales nationales de retraités,

UCR-CFDT, UNAR CFTC, UCR-CGT, FGR-FP, UNSA Retraités  et encore plus largement dans le Nord

et le Pas-de Calais  avec la CFDT, CFTC, CGT, FGR-FP, FSU, SOLIDAIRES, UNSA.

Appuyés par 110 manifestations unitaires organisées dans les territoires, les retraités défendaient :

  • la prise en charge de l’aide à l’autonomie par :

− une prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge ou le handicap.

– la prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la Sécurité sociale

  • leur pouvoir d’achat par :

– une augmentation significative des retraites, en particulier pour les basses retraites

– un minimum de pension au niveau du SMIC

– une nouvelle modalité d’indexation

Elles condamnent le gouvernement qui renvoie aux calendes grecques une réforme de la prise en charge

de la perte d’autonomie promise par le Président de la République en 2007 et 2011 laissant les familles

face au reste à charge qui ne cesse de s’accroître.

A la dégradation de la situation des retraités, pensions, pouvoir d’achat, santé, autonomie, vont s’ajouter

les effets du pacte européen d’austérité (pacte Euros +) mis en place par le Conseil européen pour faire face

à la crise économique, politique et sociale actuelle.

Ce pacte, refusé par l’ensemble des organisations syndicales européennes de la Confédération Européenne

des Syndicats, fait peser de nouvelles menaces sur la retraite et la protection sociale, dénonce une trop

grande protection de l’emploi en France, prône une modération du salaire minimum, dessinant une nouvelle

dégradation de la situation des salariés et des retraités déclinée au travers du plan anti-déficit annoncé

par le Premier Ministre le 24 Août.

Les retraités qui représentent l’un des moteurs du développement économique et de la société, refusent d’être

encore aujourd’hui uniquement considérés comme un coût et de plus, sanctionnés sur la possibilité d’accès aux

soins et dans leur droit à pouvoir vivre leur retraite dans de bonnes conditions. 

Les retraités, comme tous les citoyens, attendent du gouvernement des  décisions   justes   et équitables et

rejettent tout impôt sur la santé au même titre que les organisations syndicales nationales de salariés,

CFE-CGC, CFDT, CFTC, CGT, Force Ouvrière, FSU, UNSA et la Mutualité Française qui appellent solennellement

le gouvernement et le parlement à renoncer au doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et

responsables.

Cela exige des réponses nouvelles priorisant l’emploi, la cohésion sociale, la réduction des inégalités, tenant

compte des attentes et exigences sociales qui sont urgentes à prendre en compte et à satisfaire.

Lille, le 4 Novembre 2011

Publié dans ECONOMIE, Luttes, Politique nationale, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy